UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


09/07/2018

Malbosc – Le parcours sportif remarquable de Thomas Gibault : de la trottinette au championnat Scooter Free Style FISE 2018

En 2014, Thomas Gibault assiste avec ses parents au Festival International des Sports Extrêmes (FISE), du haut de ses dix ans découvre la pratique sportive de la trottinette. Ses parent lui offrent une trottinette, il débute ainsi avec un matériel tout simple. En 2018 il est 2e sur le podium du Scooter-Freestyle du Fise. Un parcours remarquable qu’il raconte tranquillement.

Que retiens-tu de ta performance ? L’épreuve est très physique. Avant de m’élancer pour cette figure de 45 secondes, eh bien je ressens un sacré stress. Mais dès que je me concentre sur ce que je vais faire je l’oublie, il disparaît... Et je me retrouve très fier sur le podium.

BlackFkipWip.png

BlackFlipWip

Comment es-tu arrivé à ce niveau ?

Au début je pratique tout seul ou avec des copains. J’apprends les figures basiques. Je monte progressivement à niveau et je suis capable de figures comme le salto arrière ; flair, briflip… Ça me plaît, je suis de plus en plus motivé. J’atteins rapidement un bon niveau, mes parents investissent dans un matériel haut de gamme : ce sera mon cadeau de Noël ! Il y a un sacré écart technologique avec ma première trottinette. Pour progresser encore et apprendre les techniques je rejoins un club le Roll'School…

A t’écouter tout semble facile ?

Ah non, ce n’est pas si simple. Au tout début on a l’impression de progresser rapidement, on croit que c’est facile. En réalité c’est très dur, il faut tenir. C’est beaucoup de travail. Un énorme investissement : trois fois par semaine des heures et des heures d’entraînement.

Il faut beaucoup de motivation, des entraînements individuel et en équipe ; une bonne préparation physique, un bon cardio, de la masse musculaire… Et en compétition il faut une préparation mentale, beaucoup de concentration.

Condor.png

Condor

Comment vois-tu ton avenir sportif ?

A cette passion s’ajoute aussi une motivation pour apprendre aux autres, j’entraîne les plus jeunes et je suis aussi arbitre. La prochaine saison j’évoluerai enOpen 16/17 et Je pourrais bénéficier de l’aide des partenaires de Rollschool comme Prorider 34.

Flair2.png

Flair

Mes parents m’ont toujours accompagné dans ma progression. Au début ils pensaient que ça aller me passer et comme je me suis vraiment accroché, ils m’ont soutenu. Il sont fiers de me voir à ce niveau et moi-même j’en suis surpris.

* Rooll’School « Une école pas comme les autres » pour la pratique du roller et de la trottinette acrobatique 06 38 39 32 60. https://www.rollschool.net/