UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


26/10/2013

Aménagement de l’entrée de la ZAC : une réunion de concertation qui promet !

D’évidence la réunion publique de concertation sur l’aménagement de l’entrée de la ZAC était nécessaire, voire indispensable. Deux heures durant, Michaël Delafosse, adjoint à l'urbanisme et PETMreunionpublique.jpgPhilippe Thinès, adjoint à la qualité de l'espace public, ont présenté ce projet et en ont débattu avec le public pour répondre à ses préoccupations. Une assemblée d’une soixantaine de personnes où l’on dénombrait des commerçants, des résidents, une représentante de l’Ehpad, des parents d’élèves, des membres du comité de quartier…

La finalité de ce nouveau chantier est « d’achever les aménagements de l’entrée du quartier Malbosc, d’offrir avec le bureau de Poste un service public complémentaire aux habitants du quartier mais également aux riverains et entreprises du secteur et de permettre l’accueil du marché de plein air dans de meilleures conditions ». Ce projet se traduira par un bâtiment de 334 m2 d’un étage pour la poste et d’une place pour le marché avec une ombrière. 

L’expression d’une exaspération face aux nuisances 

Cet aménagement d’un endroit particulièrement névralgique du quartier a évidemment suscité nombre d’interrogations concernant les nuisances du chantier, la circulation, le stationnement, l’accessibilité, la nécessité de disposer de toilettes publiques et enfin l’aménagement de la place du marché. Les élus y ont répondu précisément La circulation pourrait être améliorée par des sens uniques sur 2 portions de rues, et le stationnement facilité par une réglementation autour de la place centrale Tous deux ont insisté sur leur volonté de concertation, en précisant cependant les limites du possible.

P1210557.JPG

Les participants ont exprimé  leur doéances, bien nombreuses !

Invités par les élus à s’exprimer sur la vie au quotidien dans le quartier, au-delà de cette place centrale, les participants ont donné libre cours à leurs questions, récriminations et réclamations. Ont ainsi été évoqués, entre autres, la sécurité, la non-verbalisation, la propreté, les loisirs des jeunes, le bruit, les nuisances subies en bordure du parc… Le ton et les échanges qui se sont faits plus vifs ont révélé une réelle exaspération. Michaël Delafosse et Philippe Thinès ont pris note de tous ces problèmes, donnant parfois des éléments de réponse comme celle de mettre en place un système de vidéo verbalisation. Concernant le problème d’insécurité des habitations près du parc, ils ont pris l’engagement d’une concertation rapide afin de prendre des mesures pour y remédier rapidement.

23/10/2013

Un document pour tout savoir sur l’aménagement de l’entrée de la ZAC Malbosc

Lors de la réunion publique de ce mardi Michaël Delafosse et Philippe Thinès ont présenté le dernier aménagement de la ZAC de Malbosc : La Poste et l’aménagement d’une place pour le marché.

La parole a ensuite été donnée au public qui s’est exprimé sur ses intérêts et ses inconvénients. Dans un deuxième temps un débat s’est instauré sur d’autres problèmes récurrents du quartier : incivilités, insécurité, circulation, loisirs des jeunes… Midi Libre en publiera prochainement le compte-rendu.

montpellier,malbosc,la poste,marché,philippe thines,michael delafosse,insécurité,loisirs jeunes

 

Ce projet a pour finalité d’achever les aménagements de l’entrée du quartier Malbosc ; offrir un service public complémentaire aux habitants du quartier mais également aux riverains et entreprises du secteur ; permettre l’accueil du marché de plein air dans de meilleures conditions.

Calendrier de réalisation

La Poste :

 Automne 2013 : démarrage des travaux

 Automne 2014 : livraison du bâtiment

 1er trimestre 2015 : ouverture du bureau de poste

La Place Saint Fiacre :

 été 2014 : démarrage des travaux

 1er trimestre 2015 : fin des travaux d’aménagement

Le marché de plein air :

 1er trimestre 2015 : déplacement du marché Place Saint Fiacre 

Cliquer pour consulter en ligne le document de présentation.

13/10/2013

Enfin une réunion publique sur l'aménagement de l'entrée du quartier mardi 22 octobre

Fin mai « Le petit écho de Malbosc », publication du comité de quartier, annonçait pour le mois de juin une réunion publique de concertation sur « la reprise d’un aménagement de l’entrée de la ZAC », avec Michaël Delafosse, adjoint à l’urbanisme. Elle n’a pas eu lieu, mais n’est pourtant pas tombée dans les oubliettes : elle est cette fois programmée pour le mardi 22 octobre.

2Reunion.jpg

Le local de La Poste sera construit sur cet emplacement

qui accueillera aussi le marché du mercredi

Cette réunion tombe à point pour une information des habitants sur la construction de La Poste (334 m2 de superficie) et l’aménagement d’une place pour le marché, au lieu des 2 restaurants programmés à l’origine. De ce fait cet espace qui sert actuellement de parking sera fermé et les questions de circulation et de stationnement seront probablement évoquées. On peut penser qu’une communication sera aussi faite sur les derniers aménagements programmés dans le cadre de la ZAC, alors que la SERM s’emploie à les finaliser avant la rétrocession à la ville. Autant de sujets qui ont une incidence directe sur le quotidien des Malbosciens.

 1reunion.jpg

Réunion publique avec Hélène Qvisgaard, Philippe Thinès et Michaël Delafosse mardi 22 octobre 18 h 30 Maison pour Tous Rosa Lee Parks Tram ligne 1 station Malbosc.

19/06/2013

La détermination des parents fait que la rue de Malbosc sera aménagée et ouverte à la circulation

La détermination des parents d’élèves aboutit à une vraie solution. Cette réunion publique proposée par la ville aux différents acteurs du quartier Malbosc a permis de dépasser les maladresses, incompréhensions voire suffisances qui avaient émaillées les rencontres précédentes. Pour autant les parents d’élèves qui ont souhaité rappeler la violence des agressions ont dû hausser le ton pour prendre la parole. Ce que relève Michel Morel du Comité de quartier : « Le moment le plus intense fut celui du témoignage des parents dont les enfants ont été agressés et celui des parents d’élèves en général qui fait suite à une certaine froideur administrative dans les interventions ».

montpellier,malbosc,rue malbosc,college f rabelais,lycée jean monnet,philippe thines,michel morel,bruno gravina,police nationale,police municipale,video surveillance

 Elisabeth Briat-Thévenet et Bruno Gravina de l'association des parents d'élèves

La demande d’une solution pérenne d’un aménagement global a été entendue. Les actions des parents, interventions auprès des médias, plaintes à la police, courriers aux élus et au Préfet, soutenues par le comité de quartier, ont été déterminantes. 

Les appréciations positives des acteurs.

Philippe Thinès, adjoint au maire.

PhilippeThines.jpg

« Cette très bonne réunion participative a permis de trouver un consensus. La solution adoptée prend en compte les demandes légitimes des parents et usagers. Mais nous devions trouver un juste équilibre entre ces aménagements et le chantier de la ZAC des Coteaux, aujourd’hui différée d’un an ». 

Michel Morel, Malbosc-Bouge

MichelMorel.jpg

L'action conjointe des parents, très motivés, relayée par le comité de quartier, la solidarité du principal du collège Rabelais et le proviseur du lycée Jean Monnet avec les parents, la lettre de Monique Pétard au préfet…, ont obligé la mairie à débloquer des crédits pour anticiper l'ouverture de la rue. Les décisions votées étaient réclamées par tous ». Cliquez pour lire le Compte-rendu de Malbosc-Bouge

BrunoGravina.jpg

Bruno Gravina, président des parents d’élèves du collège.

« La sécurité 100 % ne peut pas être garantie. Mais les décisions et les moyens semblent désormais réunis pour l'assurer au maximum. La ville s’est engagée à réaliser ces aménagements dans les meilleurs délais pour qu’ils soient opérationnels lors de la rentrée scolaire ». Cliquez sur le lien pour accéder au courrierFCPEcollegeRabelaisasesadhérents.docx

 

Une sécurisation opérationnelle pour la rentrée scolaire 

montpellier,malbosc,rue malbosc,college f rabelais,lycée jean monnet,philippe thines,michel morel,bruno gravina,police nationale,police municipale,video surveillance

Les aménagements programmés. La rue malbosc sera ouverte à la circulation automobile, à sens unique dans le sens quartier Malbosc vers le rond point d'Alco avec des dispositifs pour assurer la sécurité : signalisation, vitesse limitée, ralentisseurs, traversée piétons protégés, tant du côté du groupe scolaire François Mitterrand que du côté collège Rabelais et lycée Jean Monnet. Cette ouverture s’accompagne de la réalisation d’un cheminement piétonnier (du côté du champ), d’une circulation "piste cyclable". Le passage exceptionnel d'un/des véhicules de transports en commun spécifique sera possible, notamment bus liaison Ecole F. Mitterrand.

La ville s’est engagée à réaliser ces aménagements dans les meilleurs délais pour qu’ils soient opérationnels lors de la rentrée scolaire

La présence policière renforcée. La Police Nationale suit l'ensemble du dossier très attentivement, y compris pour les évènements qui touchent plus directement le secteur situé autour du lycée Jean Monnet dont la passerelle d’accès. Lors de problème important, elle demande aux parents de porter plainte. Elle dispose de ce fait d’un cadre juridique  pour intervenir. La Police Municipale a des instructions directes et claires de la Mairie pour assurer une présence sur les créneaux horaires définis. Il existe dans le quartier des dispositifs de vidéo surveillance, dispositifs qui pourraient être étendu à la rue Malbosc si nécessaire.

13/02/2013

Malbosc – Présence policière renforcée et annonce d’une réunion pour remédier à l’insécurité de la rue de Malbosc

« Nous sommes pour le moins « étonnés » : il faut une visite de Mme le Maire pour que les services en charge directe du dossier prennent réellement conscience du problème, connu de longue date ! » A l’issue de la récente visite d’Hélène Mandroux au collège Rabelais l’association des parents d’élèves exprimait sa surprise de la lenteur de la prise en compte des problèmes d’insécurité de la rue de Malbosc.

P1180565.JPG

Les 500 m d'insécurité de la rue de Malbosc,

de la Halle des sports du collège au groupe scolaire François Mitterrand

Début décembre l’association avait alerté les élus des problèmes récurrents d’insécurité et la croissance des agressions, vols de vélo et de téléphone rue de Malbosc. Cette rue chemine sur les hauts de la colline et dessert le collège Rabelais et le lycée Jean Monnet et nombre de collégiens et lycéens l’empruntent à pied ou à vélo. Même si quelques travaux ont été effectués, éclairage et dégagement des abords, aucun aménagement d’importance n’a été réalisé, sa viabilisation n’est pas faite sur quelque 500 m, depuis le groupe scolaire François Mitterrand jusqu’à la Halle de sports. Jusqu’à présent elle reste fermée à la circulation automobile et cette situation devrait perdurer jusqu’en 2017

Deux mois plus tard la visite du maire, accompagnée de Philippe Thinès, Hélène Qvisgaard et Monique Pétard ce problème d’insécurité est bien été identifié et reconnu. Pour y remédier la présence policière va être renforcée et le principe d'une réunion prochaine, la semaine du 18 au 24 février, est retenue.

Les parents d’élèves en prennent acte mais soulignent : «  qu’il est impératif qu'une solution soit mise en place au plus vite. Nous sommes vigilants et attendons la réunion. Nous proposerons des pistes d'amélioration ou solutions "techniques", même si, à priori, ce n'est pas notre rôle, mais bien celui des services concernés ».

Contact association parents d'élèves FCPE : http://collegerabelais.blogspot.fr/

 

31/01/2013

Malbosc - Où en est aujourd'hui l’aménagement du parc urbain Malbosc ?

Les réponses de Philippe Thinès , adjoint au maire, en charge de la qualité de l’espace public.

L’accès aux établissements scolaires ? Dès l’ouverture du groupe scolaire François Mitterrand ses abords ont été soigneusement aménagés.  En ce qui concerne la sécurité de la rue de Malbosc, pour la partie conduisant au collège et au lycée, nous avons amélioré l’éclairage, et fait nettoyer et dégager les abords.

Les  cheminements piétonniers ? Ils sont réalisés dans leur majeure partie, et les itinéraires des personnes à mobilité réduite (PMR) sont finalisés.

PhilippeThines.jpg

Qu’en est-il du mobilier du parc ? Les bancs et tables de pique nique sont installées, il reste encore à poser les corbeilles et la signalétique .

Où en est-on de l’accès piétons du rond-point d’Alco à Malbosc ? La proposition des riverains, soutenue par  l’association CEVEN est actée.

La circulation rue Aglaë Adanson sur le parc ?  La ville a tenu ses engagements avec l’interdiction de circulation la nuit et le dimanche par la fermeture des portails, et les dispositifs de limitation de vitesse ont été renforcés.

Le chantier de la ZAC du Coteau va générer des nuisances en matière de circulation  ? Pour les réduire et sécuriser l’accès au collège et au lycée 2 voies d’accès seront réservées aux camions et engins de chantier.

Qu’en sera-t-il en 2013 ? Les travaux programmés vont se poursuivre, mais les aménagements réalisés vont encore valoriser ce parc et favoriser son appropriation par les habitants des quartiers riverains et des Montpellièrains dans leur ensemble.

Parc Malbosc. La ligne 1 du Tram permet d’accéder au parc, arrêt Malbosc puis remonter la coulée verte. 

             P1180190.JPG               P1180185.JPG

                 P1180453.JPG                             P1180469.JPG

              P1180435.JPG          P1180444.JPG

              P1180446.JPG              P1180466.JPG

              P1180470.JPG              P1180473.JPG

 P1180434.JPG

 

07/12/2012

Cévennes - Les préoccupations d’insécurité de CEVEN entendues par les élus

La création d'une zone prioritaire de sécurité est évoquée. « Philippe Thines, maire adjoint et Jacques Martin, conseiller général, ont tous deux apporté des réponses très claires et précises aux témoignages des participants ». Au terme de l’assemblée générale le samedi 24 novembre de CEVEN, Comité pour l'Environnement Urbain et la Nature, François Gaubert et Jean-Pierre Fredouille ont ainsi dit leur appréciation de l’intervention des élus.

1AGceven.jpg

Les élus Jacques Martin et Philippe Thinès

 à gauche de François Gaubert et J-P Fredouille, responsables de CEVEN

Ces témoignages portaient sur les problèmes de proximité avec l'insécurité grandissante au niveau du quartier Cévennes. Les intervenants ont évoqué toutes leurs préoccupations et inquiétudes. « Nous avons constaté la parfaite connaissance des élus de ces problèmes. La création d'une zone prioritaire de sécurité a été précisément évoquée pour y remédier. Nous n’attendons cependant pas pour autant des miracles », tempère cependant Jean-Pierre Fredouille.

Les cheminements piétonniers une priorité. L’action de CEVEN s’inscrit dans la continuité, l’assemblée générale l’a confirmé. tant pour l’aqueduc Saint Clément que le projet "Lussac". En 2013 l’association organisera à nouveau des promenades commentées et participera aux Journées du Patrimoine. Elle poursuivra parallèlement ses travaux pour l’inscription de l’aqueduc à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments historiques : « Le dossier est d'ores et déjà en bonne voie ».

2sentierLUSSAC.jpg

Le chemin piétonnier empruntera cette portion du

sentier du bois de Lussac

Le point a été fait sur le projet "Lussac" proposé par CEVEN à la Ville. Il s’agit d’un chemin piétonnier en limite du parc privé du bois de Lussac qui offrira une liaison, à l'abri de la circulation automobile, entre le quartier des Cévennes, le parc de Malbosc, la Zac de Malbosc, la Zac du Coteau, le collège Rabelais et le lycée Jean Monnet.

Ces dossiers donnent la mesure du dynamisme de l’association qui compte quelque 120 adhérents, sait nouer des partenariats avec associations et institutions et dont l’action s’inscrit dans le temps. En conclusion les responsables de CEVEN ont remercié les municipalités de Montpellier, Montferrier et Saint Clément de Rivière, « pour leur aide précieuse et déterminée ». 

L’aqueduc Saint Clément facteur de cohésion sociale

L'Aqueduc avec les 600 marcheurs des promenades guidées, le partenariat avec les associations de défense de l'environnement et les organismes en charge de jeunes en difficultés, est aujourd’hui devenu un facteur de cohésion indiscutable. Les initiatives de CEVEN y sont pour beaucoup.

1Aqueduc.JPG

L’association s'est fortement impliquée en 2012 avec l'organisation en avril de visites guidées : les « Trois ½ Journées de l’aqueduc » puis les "Journées Européennes du patrimoine ". Parallèlement plusieurs actions de "débroussaillages" du cheminement de l’aqueduc ont été organisées sur les trois communes de Montpellier, Montferrier et Saint Clément de Rivière. Cette action s’est faite avec l'aide de SOS Lez Environnement, Non au béton. Il faut aussi noter la participation de jeunes en stage de réinsertion dans le cadre de l'APEA (Association de Protection de l'Enfance et de l'Adolescence) relevant du Conseil général et de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) relevant du Ministère de la Justice. Et de l’avis de tous « Ce travail s’est fait avec une parfaite coopération entre les différents acteurs ». 

Le cheminement de l'aqueduc découvert

avec l'aide de jeunes en réinsertion

AQUEDUC18.jpg