UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


07/05/2018

Malbosc - Le Jita Kyoei Judo 34 premier des clubs d’Occitanie : 3 judokas qualifiés pour le championnat de France

Le Jita-Kyoei judo 34 chaque année qualifie ses combattants. Il n’a pas dérogé à la règle en 2018. Le club montpelliérain arrive même à réaliser la performance d’être le 1er club de l’Occitanie en décrochant, comme en 2017, trois sésames ! Pour avoir la chance d’intégrer l’élite du judo français, il lui fallait se classer dans les 3 premiers d’un des 5 tournois de sélection organisés fin avril dans toute la France. C’est chose faite, en novembre il participera aux championnats de France de judo à l’Arena de Rouen.

Champions4.png

Jean Delonca (2ème à droite) obtient une médaille de bronze

remise par Emilie Andéol championne Olympique à Rio 2016

Ce sera une grande première, amplement méritée, pour Lucie Saidoun, en +78kg. En effet, après avoir raté sa qualification de peu en 2017, Lucie s’est remobilisée à l’échelon inférieur où elle obtient une médaille de bronze aux championnats de France 2ème division. Sur la lancée de ce podium, elle retente sa chance avec succès cette fois-ci. Lucie qui est également professeur de judo au club de Sérignan fait la fierté de ses jeunes élèves.

Farah Ansotegui-Garcia y participera elle pour une 2ème fois en -52kg. En novembre dernier, lors des derniers championnats de France, Farah n’avait pas été gâtée par le tirage au sort qui lui a offert un 1er combat contre une membre de l’équipe de France. Cette fois-ci, avec un peu plus de maturité et de chance au tirage, elle pourra envisager de gagner des combats.

Enfin, Jean Delonca, auteur d’un beau parcours l’an dernier en -90kg, s’était fixé un défi de taille : se qualifier dans la catégorie inférieure des -81kg… Malgré un régime éprouvant (10 kg perdus) et pas moins de 6 combats, le pari est réussi. Jean tentera de rééditer sa belle performance des chamionnats de France 2017.

Le Jita Kyoei aurait pu améliorer son bilan final puisque Marie-Delphine Parpillon (-63kg) et Abed Aliane (+100kg) ont atteind la ½ finale de leur catégorie respective sans parvenir à concrétiser leur belle prestation. Ils pourront tenter, à l’instar du reste du groupe senior, de se rattraper aux championnats de France 2ème division tout en aidant Farah, Jean et Lucie à se préparer au mieux pour leur finale nationale.

30/01/2017

Malbosc – Les cours de Jujitsu ouvert aux habitants du quartier et pratiquer un art martial pour petits et grands à 2 pas de chez soi

Maeva, Younès, Albert et les deux Laurent se retrouvent autour de Mounir Mouh au gymnase du collège de Malbosc, comme tous les mercredi soirs. Tout juste arrivés, le temps d’échanger quelques paroles amicales ils sont dèjà sur le tatami pour une séquence dense d’une heure et demie. Tous ceintures noires de judo, ils ont souhaité découvrir et pratiquer le Jujitsu, cet art martial de combat à mains nues des samouraïs, ancêtre du judo et du Jujitsu brésilien.

P1310092.JPG

Maeva, Younès, Albert et les deux Laurent autour de Mounir Mouh

Le jujitsu, une discipline complète

Cette discipline connaît actuellement un réel engouement. « Au Jita-Kyoei judo 34 nous sommes une dizaine à pratiquer le ju-jitsu, récise Mounir Mouh. Cet art martial se différencie du judo. Il se caractérise en particulier par des projections et des frappes pieds et poings. Les coups portés doivent toujours être retenus. C’est une discipline complète. »

Pourquoi ces ceintures noire d’aujourd’hui ont-ils choisi le judo ? La majorité d’entre eux un peu comme une évidence. Un autre parce que très tôt, enfant ses parents lui ont proposé, voire imposé ce sport. « J’ y ai pris gout et j’y suis encore ! ». Maeva l’a fait faute d’une autre discipline qu’elle ne pouvait pratiquer. Ce choix qu’ils ne regrettent pas fait leur bonheur aujourd’hui. « Ce sport est avant tout une relation fondée sur l’entraide mutuelle, condition essentielle pour la progression ».

Un tatami tout proche du quartier

Le Jita-Kyoei judo 34, club de judo Jujitsu propose un tout nouveau cours de jiu-jitsu. Il est MouniMhou.pngouvert à tous les niveaux filles et garçons débutants et confirmés. Cette activité s’adresse particulièrement aux habitants du quartier Malbosc car les cours ont lieu aux gymnase du collège Rabelais dans une superbe salle tous les mercredis soir. Ces cours sont assurés par deux enseignants : Maxime Abassi, et Mounir Mouh, professeur d’EPS et enseignant à l’UFR STAPS.

Cours de jujitsu tous niveaux au gymnase du collège Rabelais, 200 rue de Malbosc, les mercredis de 18 h10 à 19 h 40. Renseignements Jita-Kyoei Judo 34 : Jean Delonca 06 45 88 01 84 ; Julia Vidal 06 76 81 32 81.

Jujitsu Video./www.youtube.com/watch?v=LenYppe_Vfs

1Tatami.png

Mounir démontre une attaque du pied sur Laurent

 

2Tatami.png

Travail technique sur percussions au pao pour Alice et Maéva

3Tatami.png

Une partie du groupe à l’échauffement

09:53 Publié dans Associations, Education, Famille, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jita-kyoei judo 34, ju-jitsu, collège malbosc | | | |