UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


25/04/2016

Malbosc - Avec 7  bassins de rétention pour recueillir les eaux de pluie la plaine de la ZAC aurait dû être sauvée des eaux !

« Lors de la création de Malbosc, les architectes ont intégré les bassins de rétention dans le projet. Le Verdanson qui traverse la ZAC possède en effet un débit très bas en temps normal, mais il peut devenir très fort lors d’orages violents : le ruisseau sort alors de son lit et inonde les alentours ». Le supplément de Montpellier Notre Ville* (décembre 2008), dédié aux « éco-quartiers pour aujourd’hui et demain » consacre un article à Malbosc.

Le diagnostic ainsi fait, il faut trouver une solution pour gérer ces fluctuations. « Loin de leur poser un problème, les architectes paysagers ont considéré cette donnée comme une plus-value du site. Ils ont décidé de créer sept bassins de rétention différents et d’en tirer partie dans la conception du site ». Ainsi certains sont à l’air libre et canalisent le ruisseau, d’autres sont recouverts de terre et plantés de végétaux de la région…

Chenaldeliaison.jpg

« Eaux pluviales canalisées et domptées pour maîtriser des inondations », tels sont les objectifs annoncés. Au fil du temps et des épisodes cévenols, les Malbosciens ont pu constater les failles du dispositif, notamment les 29 septembre et 7 octobre 2014. 

Une canalisation sous-dimensionnée ? 

Que s’est-il précisément passé lors du dernier épisode ? Les bassins de rétention en amont de cette canalisation n’ont pas été en mesure de canaliser cette trombe d’eau. Dans un premier temps, elle s’est écoulée dans les garages de plusieurs immeubles, dont l’Ehpad de la Mutualité Française, qui ont ainsi offert une retenue supplémentaire d’eau, pour le plus grand malheur des résidents qui ont vu leurs véhicules et garages submergés.

P1290910.JPG

Et puis dans un second temps, l’eau a rempli le square devant la Maison pour Tous et commencé à recouvrir la rue au niveau du super marché. Le sol de la salle de spectacle a subi alors une énorme poussée d’Archimède, une tonne au m2, l’eau a soulevé la dalle de béton de 40 cm et créé un geyser en son beau milieu.

Dalle MpT.jpg

Une énorme poussée d'Archimède : la pression de l'eau,

une tonne au m2, a soulevé de 40 cm la dalle de béton de la salle de spectacle !

Depuis les dégâts des immeubles ont été réparés. Les victimes des inondations ont été indemnisées de leurs préjudices, mais tout le monde n’y a pas retrouvé son compte. A l’optimisme affiché de la ville qui envisageait de rouvrir la MpT Rosa Lee Parks en janvier 20015, succède une communication laconique. « Ah, vous savez c’est un problème d’assurances ! ». Cette formule semble pessimiste : d’ailleurs aucune date n’est aujourd’hui avancée. La MpT reste amputée d’une salle de spectacle, d’un amphithèâtre et de trois salles d’activités.

*Supplément Montpellier Notre Ville présenté par Hélène Mandroux, maire de Montpellier et Philippe Saurel, adjoint au maire délégué à l’urbanisme.

« Un secret de polichinelle »

La canalisation entre les bassins de rétention en amont et ceux en aval de la MPT serait-elle sous-dimensionnée ? C’est ce qu’affirme aujourd’hui le conseil de quartier Hôpitaux-Facultés. Cette affirmation est corroborée sans détour par des représentants institutionnels et d’ex-élus municipaux. «C’est un secret de polichinelle, tout le monde le sait, mais personne ne veut le dire ! »

Henri Pitot doit se retourner dans sa tombe, lui qui il y 250 ans avait su mesurer avec précision le débit de l’aqueduc Saint Clément avec un simple tube en U et sa formule mathématique !

 

13/02/2013

Malbosc – Présence policière renforcée et annonce d’une réunion pour remédier à l’insécurité de la rue de Malbosc

« Nous sommes pour le moins « étonnés » : il faut une visite de Mme le Maire pour que les services en charge directe du dossier prennent réellement conscience du problème, connu de longue date ! » A l’issue de la récente visite d’Hélène Mandroux au collège Rabelais l’association des parents d’élèves exprimait sa surprise de la lenteur de la prise en compte des problèmes d’insécurité de la rue de Malbosc.

P1180565.JPG

Les 500 m d'insécurité de la rue de Malbosc,

de la Halle des sports du collège au groupe scolaire François Mitterrand

Début décembre l’association avait alerté les élus des problèmes récurrents d’insécurité et la croissance des agressions, vols de vélo et de téléphone rue de Malbosc. Cette rue chemine sur les hauts de la colline et dessert le collège Rabelais et le lycée Jean Monnet et nombre de collégiens et lycéens l’empruntent à pied ou à vélo. Même si quelques travaux ont été effectués, éclairage et dégagement des abords, aucun aménagement d’importance n’a été réalisé, sa viabilisation n’est pas faite sur quelque 500 m, depuis le groupe scolaire François Mitterrand jusqu’à la Halle de sports. Jusqu’à présent elle reste fermée à la circulation automobile et cette situation devrait perdurer jusqu’en 2017

Deux mois plus tard la visite du maire, accompagnée de Philippe Thinès, Hélène Qvisgaard et Monique Pétard ce problème d’insécurité est bien été identifié et reconnu. Pour y remédier la présence policière va être renforcée et le principe d'une réunion prochaine, la semaine du 18 au 24 février, est retenue.

Les parents d’élèves en prennent acte mais soulignent : «  qu’il est impératif qu'une solution soit mise en place au plus vite. Nous sommes vigilants et attendons la réunion. Nous proposerons des pistes d'amélioration ou solutions "techniques", même si, à priori, ce n'est pas notre rôle, mais bien celui des services concernés ».

Contact association parents d'élèves FCPE : http://collegerabelais.blogspot.fr/

 

01/02/2013

Malbosc - Bientôt des solutions pour remédier à l’insécurité de la rue de Malbosc ?

A plusieurs reprises les responsables du Comité de quartier, des parents d’élèves, des résidents ont alerté les élus des problèmes récurrents d’insécurité (agressions, vol de vélo, vol de téléphone) de la rue de Malbosc. Les parents d’élèves se sont émus de leur accroissement le trimestre dernier et ont demandé début décembre une concertation et des solutions pérennes.

P1180434.JPG

Cette rue chemine sur les hauts de la colline et dessert le collège Rabelais et le lycée Jean Monnet et nombre de collégiens et lycéens l’empruntent à pied ou à vélo. Même si quelques travaux ont été effectués, éclairage et dégagement des abords, aucun aménagement d’importance n’a été réalisé, sa viabilisation n’est pas faite sur quelque 500 m, depuis le groupe scolaire François Mitterand jusqu’à la Halle de sports. Jusqu’à présent elle reste fermée à la circulation automobile et cette situation devrait perdurer jusqu’en 2017. En effet cette rue est en zone d’urbanisation, alors que la ZAC de Malbosc se termine, la ZAC du Coteau devrait commencer. Or cette ouverture à la circulation est probablement l’un des éléments clés pour remédier à l’insécurité.

Ce vendredi 1er février lors de sa visite du quartier Hôpitaux Facultés, Mme le Maire rencontrera les membres du conseil d’administration du collège Rabelais, dont les représentants des parents qui attendent l’annonce des solutions pour éradiquer l’insécurité de la rue de Malbosc.

29/11/2012

Euromédecine – Hommage à Pierre Antonini « Homme de convictions et de parole »

Une nouvelle rue du quartier Euromédecine porte le nom de Pierre Antonini, enseignant, syndicaliste, président de la Ligue des Droits de l’homme et conseiller général, décédé en septembre 2008.

PierreANTONINI2.JPG

L’inauguration ce vendredi 16 novembre en présence de sa famille, amis et camarades P1170975.JPGa été l’occasion de lui rendre hommage et d’évoquer le parcours d’un militant : « Un homme de convictions et de parole »soulignera Hélène Mandroux. A son décès la section Montpelliéraine de la LDH évoquait ainsi le parcours militant de Pierre Antonini : « Une figure incontournable du monde associatif, syndical et politique.Toujours engagé dans des combats progressistes, il était depuis plus de cinquante ans un militant exemplaire de la Ligue des droits de l’Homme… La Ligue des droits de l’Homme salue la mémoire de ce militant à l’esprit critique toujours en éveil et à l’activité inlassable pour la construction d’un monde plus juste.»

PierrANTONINI1.JPG

 

03/07/2011

Malbosc – Le bungalow du chantier du futur groupe scolaire incendié

DSC03300.JPG

 Sur les hauts de Malbosc le bungalow du chantier est en flammes à 19 h 30 ce mardi 28 juin. La police municipale est sur les lieux rapidement et les pompiers interviennent à 19 h 44. L’Algeco brûle et la végétation commence à prendre feu, l’incendie est maitrisé 20 minutes plus tard, devant nombre de curieux.

 P1100138.JPG

L’ouverture partielle de l’école François Mitterrand est annoncée pour la rentrée scolaire 2012 avec 3 classes de maternelle et 5 classes en primaire. Hélène Mandroux a posé la première pierre du chantier de cet équipement le 10 mai 2011. Depuis il n’a guère avancé, il semble même arrêté.Pour preuve le bungalow de chantier est resté fermé.

Il a subi un premier acte de vandalisme un après-midi de la mi-juin. Selon le témoignage d’une habitante du quartier qui se promenait, un groupe de quelques jeunes l’a vandalisé sous ses yeux, cassant une vitre et saccageant le mobilier. Elle les a interpellés leur demandant d’arrêter … sans succès. Ce mardi il est parti en fumée.

 

P1090058.JPG

 Pose de la première pierre du groupe scolaire le 10 mai 2011

  P1090869.JPG

Aujourd'hui une rangée de parpaings a été enlevée et le parchemin volé. 

19:02 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, école françois mitterand, vandalisme, incendie, hélène mandroux | | | |