UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


08/03/2018

Aqueduc Saint Clément –Découvrir et promouvoir un patrimoine encore méconnu : des bénévoles associatifs se mobilisent

Militant associatif Jean-Pierre Fredouille avait, chevillé au cœur, le souci du bien commun : la mise en valeur de l'Aqueduc Saint Clément et de son tracé comme sentier de promenade était une cause majeure. Après son décès il y a bientôt un an, François Gaubert et des bénévoles associatifs de Montpellier, Montferrier et St Clément de Rivière, veulent rendre hommage à son action. « Nous allons nous mobiliser sur plusieurs créneaux ».

P1170351.JPG

Ainsi trois 3 demi-journées de promenades commentées sont programmées les samedi 26 et dimanche 27 mai. « Une belle occasion de découvrir la richesse architecturale souvent méconnue de l'ouvrage du 18° siècle entre le Peyrou et la source de St Clément de Rivière ».

"Une Cuvée de l’aqueduc" !

« Et puis, toujours soucieux d’apporter notre pierre à l’aménagement du sentier de l’aqueduc, nous allons CUVEE1.jpgpromouvoir une « cuvée de l'Aqueduc » avec trois viticulteurs de Montferrier et Saint Clément de Rivière ». Cette initiative permettra de financer des travaux d'entretien de l'ouvrage, et participera à la promotion du vignoble local. D’autre part au-delà de l’engagement, très significatif, des services municipaux de Montpellier, Montferrier et St Clément dans l'entretien de tronçons de promenade, le Crédit Agricole apportera une aide financière pour la remise en état d'un petit ouvrage du 18° ayant souffert des attaques des « figuiers maudits ». Enfin  l’expérimentation de chantier de réinsertion de jeunes adolescents sera poursuivie pour l’aménagement du sentier.

Qu'en est-il du classement de l’aqueduc ?

Coauteur de deux ouvrages*, François Gaubert se réjouit de programme d’actions et manifestations citoyennes. Il souligne cependant : « Qu’elles n'auront de réelles efficacité et perennité dans la mesure où les maires des trois communes continuent de s'intéresser au projet d'utiliser l'Aqueduc comme sentier de randonnée et comme support pour un tourisme « vert ». Militant de longue pour réhabiliter ce patrimoine, François Gaubert, par ailleurs conseiller régional, insiste sur l’indispensable action publique pour sauvegarder ce bien commun : « Cela passe entre autre par le classement de l'Aqueduc dans son intégralité et par un effort de communication, auquel France Bleu Hérault est déjà partie prenante ».

*Renseignement sur promenades et ouvrages « Défense et illustration de l'Aqueduc St Clément » et « Si l'Aqueduc ST Clément m'était conté » 06 11 66 15 36 et francoisgaubert@orange.fr

L'aqueduc  Saint Clément, que l'on devine sous la neige,

émerge face au Domaine d'Ô, tout proche du tramway

entre les arrêts Malbosc et Euro-Médecine

P1060206.JPG

 P1170363.JPG

09/08/2017

Cévennes - Obsèques de Jean-Pierre Fredouille fondateur de CEVEN* : le souci du bien commun chevillé au cœur

 *Petite rétrospective d’articles publiés par Midi Libre et non insérés sur le blog Malbosc-Euromédecine

 Les obsèques de Jean-Pierre Fredouille ont été organisées par sa famille en présence d’une foule d’amis ce mercredi 19 avril 2017 en l’église Saint-Esprit. Homme de Foi il s’est investit dans les taches pastorales de sa paroisse. Il a aussi grandement contribué avec d’autres bénévoles a édifié le presbytère puis la Maison Marcel Collo. Une cérémonie fraternelle et amicale qui s’est terminée par le témoignage de François Gaubert évoquant « l’action de Jean-Pierre à la tête de CEVEN*, trente années de dévouement à la cause publique ».

association Cévennes,Jean-Pierre Fredouille,François Gaubert,

Jean-Pierre Fredouille, toute une vie

le souci du bien commun chevillé au cœur

En quelques mots tout simples il retracé le parcours militant de Jean-Pierre Fredouille sur trois axes indissociables. « Homme de conviction : tu étais celui du tout, du maximum, de ne rien céder. Pour toi, tout était lié : le développement, l’environnement, l’aspect social et culturel, la Foi en l’Homme et en Dieu. Homme de confiance : ta parole donnée était une règle intangible et l’amitié la clé de voûte de toute action. Homme de combat : tu étais tenace, pugnace, perfectionniste, travailleur inlassable et désintéressé ».

Un environnement marqué de son empreinte

Toujours soucieux de l’environnement et de la qualité de vie les bénévoles de l’association Ceven y ont œuvré plus de 30 ans durant. A ce titre ils se sont intéressés très tôt à la préservation de l’aqueduc Saint Clément. Jean-Pierre Fredouille s’y est naturellement investi. François Gaubert l’a rappelé . « Et puis tu as eu l’idée folle d’établir un chemin piétonnier sur les 8 km reliant le centre de Montpellier à la source du Lez en suivant l’aqueduc de Pitot. Ce fut le poin d’orgue de ton engagement ». Il s’est traduit par une série d’initiatives : débroussaillage, recherches historiques, réunions de deux associations amies, adjonction d’organismes en charge de jeunes en réinsertion*, organisation des journées du patrimoine, de promenasdes commentées, co-auteur de deux livres sur l’aqueduc….

« Que ce soit dans le quartier, mais aussi à Saint Clément de Rivière et à Montpellier, Jean-Pierre tu as marqué ainsi de ton empreinte notre environnement ».

Et de conclure par formuler un vœu à l’intention des élus : « Que le tracé de l’aqueduc s’appelle : sentier Jean-Pierre Fredouille. Ce ne serait justice !».

 

*CEVEN : Comité pour l'Environnement Urbain et la Nature. Partenariat avec l’APEA : Association de Prévention pour l’Enfance et l’Adolescence APEA

12/01/2015

Montpellier – Réunion du collectif aqueduc Saint Clément samedi 17

Le collectif aqueduc Saint Clément fait le point sur les actions et les préoccupations des membres du collectif ce samedi 17. Seront entre autres évoqués : la continuité du chemin de l'aqueduc, sa praticabilité ; la visibilité du chemin, son marquage ; l'entretien du chemin ; idées et propositions pour l'anniversaire des 250 ans de l'aqueduc Saint-Clément (1765-2015).Ce collectif rassemble les associations de quartier Arceaux, Saint-Clément, Malbosc ; d'environnement : CEVEN, APIEU, SOS Lez-environnement, Non au béton, Le Passe Muraille ; des partenaires institutionnels (Montpellier main verte, Office de tourisme...) et des personnes intéressées par l'aqueduc Saint-Clément.

Samedi 17 janvier 2015 à 9h30 au café-brasserie La Cigale, quartier des Arceaux, angle du boulevard des Arceaux et de la rue St Louis.

« Défense et illustration de l’aqueduc Saint-Clément »

P1260115.JPG

A l'issue de la réunion, dédicace de l’ouvrage « Defense-et-illustration-de-l’aqueduc Saiint-Clement par ses auteurs François Gaubert et Jean-Pierre Fredouille en vente, 27 €, chez Sauramps : http://www.sauramps.com/ defense-et-illustration-de-l- aqueduc-saint-clement-3850425. html

09/01/2015

L’aqueduc Saint Clément offert en étrennes aux Montpelliérains

« Défense et illustration de l’aqueduc Saint Clément », ce bel ouvrage illustré de François Gaubert et Jean-Pierre Fredouille est publié en ce début d’année. Ce livre est le fruit d’un travail entrepris depuis 2005. «Nous avons arpentés l’aqueduc à longueur pour le découvrir, effectuer une illustration photographique, et penser encore et toujours à œuvrer pour en assurer la protection voire la défense ». Parallèlement ils ont dépouillé les archives départementales et municipales, et noté leurs références pour tout savoir de l’aqueduc Saint Clément dont la construction fut confiée à Henri Pitot.  

Aqueduclivre.jpg

Cet ouvrage, construit en 12 ans, sera achevé en 1765. Ce livre décline les intérêts majeurs de l’aqueduc : le reflet de son époque et preuve de l’habilité de l’homme à concilier utilité et beauté ; un livre ouvert des techniques de construction et de leur évolution du 18e au 20e siècle ; l’illustration des forces politiques et sociales du milieu du 18e. Si l’ingénierie est précisément développée bien d’autres aspects sont aussi notés comme l’expropriation des terrains ainsi que les conditions de travail… 

L'urgence de préserver le tracé de l’aqueduc

GaubertFredouill.jpgFrançois Gaubert, passionné d’histoire et de la protection du patrimoine, Jean-Pierre Fredouille soucieux de la sauvegarde de l’environnement sont tous deux, préoccupés de l’intérêt général. Ils soulignent « l’intérêt environnemental de l’aqueduc qui préserve l’essentiel d’une pénétrante piétonne de 17 km jusqu’au centre ville. Elle offre l’opportunité de découvrir la flore méditerranéenne et la faune périurbaine… Autant d’éléments dignes d’intérêt, entre autre pour  la pédagogie des jeunes générations ».

Encore faut-il préserver d’urgence ce patrimoine qui est menacé. « Il en est ainsi de l’urbanisation destructrice comme la construction d’immeubles à l’aplomb du tracé de l’aqueduc sans protection particulière. De plus les atteintes directes à l’ouvrage sont nombreuses : bornes détruites ou volées ou destructions des dalles, sans compter les dommages faute d’entretien… » La solution serait l’inscription du tracé de l’aqueduc Saint Clément du Peyrou à la source du Lez à l’inventaire supplémentaire de Monuments historiques (ISMH).« Puisse une décision administrative de classement du tracé du Peyrou à la source du Lez le préserver dans son intégralité ».

AqueducFGJPF1.jpg

Assemblée générale de CEVEN samedi 10 janvier

Le comité pour l’environnement urbain, les équipements et la nature – CEVEN –oeuvre depuis 33anspour préserver l’environnement au quotidien et les espaces naturels dans la partie Nord-Ouest de Montpellier et plus précisémentsur les quartiers d’Alco, Cévennes, Rebès et Malbosc. Lors de son assemblée générale il fera le point sur : la sécurité des quartiers Cévennes et Malbosc ; le projet des cheminements  piétonniers de la future ZAC du Coteau ; les actions de cohésion sociale autour de l’aqueduc Saint Clément et autres liaisons ; sa participation aux journées du patrimoine ; la poursuite de la mise à jour du tracé de l’aqueduc ; l’inscription de l’aqueduc à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Assemblée Générale CEVEN samedi 10 janvier de 10 h 30 à12 h, MPT Fanfonne Guillierme, rue des Avants Monts. Contact. Jean-Pierre Fredouille 04 30 10 04 03 ; email : jpfredoui@numericable.fr               

AqueducLivreFGJPF2.jpg

Présentation et vente (27€) du livre « Défense et illustration de l’aqueduc Saint Clément ».

07/12/2012

Cévennes - Les préoccupations d’insécurité de CEVEN entendues par les élus

La création d'une zone prioritaire de sécurité est évoquée. « Philippe Thines, maire adjoint et Jacques Martin, conseiller général, ont tous deux apporté des réponses très claires et précises aux témoignages des participants ». Au terme de l’assemblée générale le samedi 24 novembre de CEVEN, Comité pour l'Environnement Urbain et la Nature, François Gaubert et Jean-Pierre Fredouille ont ainsi dit leur appréciation de l’intervention des élus.

1AGceven.jpg

Les élus Jacques Martin et Philippe Thinès

 à gauche de François Gaubert et J-P Fredouille, responsables de CEVEN

Ces témoignages portaient sur les problèmes de proximité avec l'insécurité grandissante au niveau du quartier Cévennes. Les intervenants ont évoqué toutes leurs préoccupations et inquiétudes. « Nous avons constaté la parfaite connaissance des élus de ces problèmes. La création d'une zone prioritaire de sécurité a été précisément évoquée pour y remédier. Nous n’attendons cependant pas pour autant des miracles », tempère cependant Jean-Pierre Fredouille.

Les cheminements piétonniers une priorité. L’action de CEVEN s’inscrit dans la continuité, l’assemblée générale l’a confirmé. tant pour l’aqueduc Saint Clément que le projet "Lussac". En 2013 l’association organisera à nouveau des promenades commentées et participera aux Journées du Patrimoine. Elle poursuivra parallèlement ses travaux pour l’inscription de l’aqueduc à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments historiques : « Le dossier est d'ores et déjà en bonne voie ».

2sentierLUSSAC.jpg

Le chemin piétonnier empruntera cette portion du

sentier du bois de Lussac

Le point a été fait sur le projet "Lussac" proposé par CEVEN à la Ville. Il s’agit d’un chemin piétonnier en limite du parc privé du bois de Lussac qui offrira une liaison, à l'abri de la circulation automobile, entre le quartier des Cévennes, le parc de Malbosc, la Zac de Malbosc, la Zac du Coteau, le collège Rabelais et le lycée Jean Monnet.

Ces dossiers donnent la mesure du dynamisme de l’association qui compte quelque 120 adhérents, sait nouer des partenariats avec associations et institutions et dont l’action s’inscrit dans le temps. En conclusion les responsables de CEVEN ont remercié les municipalités de Montpellier, Montferrier et Saint Clément de Rivière, « pour leur aide précieuse et déterminée ». 

L’aqueduc Saint Clément facteur de cohésion sociale

L'Aqueduc avec les 600 marcheurs des promenades guidées, le partenariat avec les associations de défense de l'environnement et les organismes en charge de jeunes en difficultés, est aujourd’hui devenu un facteur de cohésion indiscutable. Les initiatives de CEVEN y sont pour beaucoup.

1Aqueduc.JPG

L’association s'est fortement impliquée en 2012 avec l'organisation en avril de visites guidées : les « Trois ½ Journées de l’aqueduc » puis les "Journées Européennes du patrimoine ". Parallèlement plusieurs actions de "débroussaillages" du cheminement de l’aqueduc ont été organisées sur les trois communes de Montpellier, Montferrier et Saint Clément de Rivière. Cette action s’est faite avec l'aide de SOS Lez Environnement, Non au béton. Il faut aussi noter la participation de jeunes en stage de réinsertion dans le cadre de l'APEA (Association de Protection de l'Enfance et de l'Adolescence) relevant du Conseil général et de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) relevant du Ministère de la Justice. Et de l’avis de tous « Ce travail s’est fait avec une parfaite coopération entre les différents acteurs ». 

Le cheminement de l'aqueduc découvert

avec l'aide de jeunes en réinsertion

AQUEDUC18.jpg

26/09/2012

Malbosc – L’initiative associative révèle le patrimoine caché de l’aqueduc Saint Clément

« Si l'aqueduc m’était conté : parties méconnues et fonctionnement de l'Aqueduc du 18e siècle », cette initiative, la première du genre aux journées du patrimoine, a rencontré un bon écho. Plus d’une trentaine de personnes était déjà au premier rendez-vous au Domaine d’Ô ce samedi matin pour une balade du château d’Ô à Alco.

P1170137.JPG

Ce circuit découverte était commenté par François Gaubert, Jean-Pierre Fredouille et Jo Pascal de l’association CEVEN. Après une présentation de l’ensemble de l’ouvrage réalisé par Henri Pitot de 1752 à 1765 pour alimenter en eau la ville de Montpellier, le groupe a suivi le tracé de l’aqueduc de la rue Saint Priest au Domaine d’Ô puis jusqu’à l’avenue des Moulins. Ce tracé est jalonné de bornes, ponctué de regards et comporte au Domaine d’Ô une cheminée d’aération. Outre les explications techniques sur ce remarquable ouvrage hydraulique, François Gaubert a donné quelques éléments sur le plan économique et politique, soulignant les intérêts de cette réalisation  pour le Montpellier d’hier et … d’aujourd’hui. De quoi mettre en appétit tous ceux qui ont envie d’en savoir davantage, le temps d’une balade ne s’y prête pas, alors peut-être qu’une conférence répondrait à cette attente ?

Cette initiative associative offrait une belle opportunité de découvrir dans sa globalité un patrimoine encore trop méconnu. Heureusement un sentier piétonnier devrait permettre, à terme, de suivre le tracé de l’aqueduc sur ses 14 km.

NB. Ces 5 visites guidées sur 3 itinéraires diiférents étaient organisées par les associations CEVEN (Comité pour l'Environnement Urbain et la Nature), Lez-Environnement et Non au béton. 

P1170120.JPG    P1170132.JPG  P1170145.JPG 

13/04/2012

Malbosc- CEVEN confie la promotion des journées de l’aqueduc à un technicien d’accueil touristique en formation

P1140057.JPGL’initiative de l’association CEVEN – offrir au grand public de découvrir le patrimoine que représente l’aqueduc  Saint Clément - correspondait tout à fait à la recherche de stage d’Antoine de Vulpillière en formation de technicien d’accueil touristique, dispensée par l’INFA (Institut National de Formation et d’Application) à Montpellier. « J’ai rencontré son président François Gaubert qui m’a proposé de m’impliquer dans ce projet associatif pour réaliser tout ce que les bénévoles n’ont pas le temps de  faire ». Alors depuis plusieurs semaines Antoine s’investit pleinement : réalisation de documents, courriers et contacts avec les médias, les institutions, les élus et les associations…

Après une formation supérieure dont une licence d’allemand accompagnée d’une option cinéma Antoine de Vulpillière se destine à l’enseignement. « Mais les aléas de la vie en décident autrement », il est alors peintre en bâtiment, travaille ensuite à Bordeaux dans la restauration comme plongeur au tout début puis cuisinier. Il en fait son métier et effectue des saisons à Megève et Annemasse  et Montpellier. Alors qu’il travaille dans un village de vacances, Antoine découvre les intérêts du métier d’animateurs ce qui l’incite à réfléchir à une autre orientation possible «d’autant que ma formation initiale et ma connaissance de l’allemand et de l’anglais me donnent des atouts »

Il opte alors pour le tourisme, car la région s’y prête, et choisit de suivre une formation de technicien d’accueil touristique . Après un enseignement général de préparation aux métiers de tourisme durant un trimestre, cette formation consiste à concevoir des circuits et à élaborer des documents touristiques. Elle comporte aussi des stages pratiques dans différentes structures ou associations qui lui confient des missions, comme CEVEN et la découverte de l’aqueduc Saint Clément. Une belle expérience qui comptera dans son cursus de formation.