UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


07/05/2018

Malbosc - Le Jita Kyoei Judo 34 premier des clubs d’Occitanie : 3 judokas qualifiés pour le championnat de France

Le Jita-Kyoei judo 34 chaque année qualifie ses combattants. Il n’a pas dérogé à la règle en 2018. Le club montpelliérain arrive même à réaliser la performance d’être le 1er club de l’Occitanie en décrochant, comme en 2017, trois sésames ! Pour avoir la chance d’intégrer l’élite du judo français, il lui fallait se classer dans les 3 premiers d’un des 5 tournois de sélection organisés fin avril dans toute la France. C’est chose faite, en novembre il participera aux championnats de France de judo à l’Arena de Rouen.

Champions4.png

Jean Delonca (2ème à droite) obtient une médaille de bronze

remise par Emilie Andéol championne Olympique à Rio 2016

Ce sera une grande première, amplement méritée, pour Lucie Saidoun, en +78kg. En effet, après avoir raté sa qualification de peu en 2017, Lucie s’est remobilisée à l’échelon inférieur où elle obtient une médaille de bronze aux championnats de France 2ème division. Sur la lancée de ce podium, elle retente sa chance avec succès cette fois-ci. Lucie qui est également professeur de judo au club de Sérignan fait la fierté de ses jeunes élèves.

Farah Ansotegui-Garcia y participera elle pour une 2ème fois en -52kg. En novembre dernier, lors des derniers championnats de France, Farah n’avait pas été gâtée par le tirage au sort qui lui a offert un 1er combat contre une membre de l’équipe de France. Cette fois-ci, avec un peu plus de maturité et de chance au tirage, elle pourra envisager de gagner des combats.

Enfin, Jean Delonca, auteur d’un beau parcours l’an dernier en -90kg, s’était fixé un défi de taille : se qualifier dans la catégorie inférieure des -81kg… Malgré un régime éprouvant (10 kg perdus) et pas moins de 6 combats, le pari est réussi. Jean tentera de rééditer sa belle performance des chamionnats de France 2017.

Le Jita Kyoei aurait pu améliorer son bilan final puisque Marie-Delphine Parpillon (-63kg) et Abed Aliane (+100kg) ont atteind la ½ finale de leur catégorie respective sans parvenir à concrétiser leur belle prestation. Ils pourront tenter, à l’instar du reste du groupe senior, de se rattraper aux championnats de France 2ème division tout en aidant Farah, Jean et Lucie à se préparer au mieux pour leur finale nationale.

15/11/2017

Malbosc – Cinq judokas au championnat de France 1ere division le nouveau défi du Jita Kyoei judo 34

Jean Delonca, Mounir Mouh, et Farah Ansotegui-Garcia participeront aux championnats de France 1ère division qui réunissent les meilleurs judokas français. Le club Jita Kyoei judo 34, était déjà certain d’y être représenté puisque deux ses professeurs, Jean (24 ans) et Mounir (38 ans) avaient décroché leur qualification le 28 mai dernier respectivement en -90kg et -100kg.

Judokas1.jpg

Le club Montpellièrain a saisi l’occasion de la session de « rattrapage » du 21 octobre à Toulouse pour accroitre son contingent de qualifiés. Il y a engagé une douzaine de combattants pour décrocher un dernier sésame par catégorie aux combattants de la région. Farah Ansotegui-Garcia, la cadette du groupe, tout juste 20 ans, a décroché le quota régional, elle représentera son club et l’Occitanie en -52kg.

Farah une cadette de 20 ans déterminée

« C’est une belle récompense pour Farah dont le début de saison est bien chargé, souligne Mounir Mouh. En sus de ses études, entamées en septembre à l’IUT de Montpellier, Farah enchaine 3 à 4 entrainements de judo le soir entre 20 h et 22 h ». Et elle poursuit encore par deux séances hebdomadaires de musculation et préparation physique ! « indispensable dit-elle, pour faire face à des adversaires plus rugueuses en seniors ». Force est de constater que son travail et son opiniâtreté ont payé.

Pour se confronter à l’élite du judo français dans un mois, Farah dispose d’atouts non négligeables. Elle pourra s’appuyer dune part sur Lucie Saïdoun (+78kg) et Fréderic Cazaux (-100kg) respectivement qualifiés pour les France 2ème et 3ème division ; et d’autre part Jean et Mounir, rôdés aux joutes nationales en équipe et en individuel pourront lui faire partager leur expérience.