UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


22/02/2014

Succès de la grève : le collège Rabelais aura des moyens pour bien fonctionner à la rentrée

Après 3 jours d’actions enseignants et parents obtiennent satifaction. Ce vendredi matin la rentrée des élèves a été accompagnée par un concert de casseroles. Des parents et des professeurs en grève saluaient ainsi, ensemble, leur troisième journée de mobilisation pour obtenir la restitution des heures supprimées c’est à dire des moyens indispensables au bon fonctionnement de l’établissement. Au fil du temps cette manifestation s’est transformée en concert de percussions de qualité avec la prestation de jeunes filles élèves de 3ème.

Il régnait alors sur le parvis une ambiance festive et bon enfant qui, soudain à 10 h 30, s’est faite très sérieuse. L’Inspection d'académie annonçait qu'elle souhaitait faire une proposition aux enseignants. Ils en ont aussitôt pris connaissance en assemblée générale.

Cette proposition étant jugée satisfaisante tant par les parents d’élèves que les enseignants, ils ont publié un communiqué informant de la fin de la mobilisation et le résultat de la négociation. "Sensible à l’inquiétude manifestée par l’ensemble de la communauté éducative du collège et à la légitimité de nos demandes, l’Inspection d’Académie a revu à la hausse la dotation allouée à l’établissement. Les cours reprendront dès le vendredi 21 février". .

L’accord obtenu a été présenté aux parents lors d’une assemblée générale. Un compte-rendu de cette réunion sera en ligne sur http://rabelaisencolere.canalblog.com/

 

Après l’opération « Collège mort »mercredi

un concert de casseroles pour se faire entendre ce jeudi 20

 La mobilisation des enseignants et parents du collège Rabelais ne faiblit pas. Après la journée de grève et de manifestation mardi 18, ils ont simplement eu confirmation que le dossier des heures supprimées aux élèves était bien pris en compte par l'Inspection d'Académie, mais la restitution des heures d’enseignement supprimées est toujours refusée.

L'assemblée générale des parents d'élèves en a pris acte et décidé de d’une opération "collège mort" ce mercredi 19. Un beau succès d’audience puisque seulement une cinquantaine d’élèves sur 570 ont assisté aux cours.

Pour que leur revendication soit enfin entendue, ils donnent ce jeudi 20 un concert de casseroles à l’heure de la rentrée. Les enseignants prendront dans la matinée une décision collégiale sur la suite à donner à ces actions.

P1010513.JPG

Mardi 18 février

Parents et enseignants annoncent

 la rentrée 2014 la plus difficile depuis l'ouverture de Rabelais

Alors que les élèves passent le portail et sont accueillis au sein du collège, la grève des professeurs est effective ce mardi 19 février. Rassemblés avec les parents solidaires sur le parvis ils expriment ensemble leur ressentiment, leur colère et leur revendication. Cette dernière est d’ailleurs toute simple « la restitution des moyens supprimés : les 34 heures de cours hebdomadaires retirées aux élèves ».Revendiquée la veille lors d’une rencontre au rectorat elle nullement été prise en compte car leur a-t-on dit « il y a d’autres priorités ».

Ce refus personne ne le comprend. Parents et professeurs le disent d’une même voix : « le collège scolarise des élèves de milieux sociaux et culturels extrêmement variés, une forte proportion est issue de milieux défavorisés. Cette mixité, dont la réussite est saluée par tous les acteurs de l’éducation nationale concernés, a été rendue possible, sur le long terme, grâce aux efforts et à l’investissement des équipes éducatives et  de la direction et à la qualité des relations avec les parents d’élèves.Mais elle est aussi issue des moyens horaires…. »

Porte-parole des enseignants, Julien Landais souligne que « pour les élèves et l’équipe du collège qui s’apprêtent à vivre en 2014, la rentrée la plus difficile et la moins bien dotée en moyens horaires par élève depuis sa création ». Alors que penser des propos du Ministre de l’Education nationale qui déclarait tout récemment : « Les enseignants n’ont reçu ces dernières années ni la confiance ni les moyens dont ils avaient besoin. Il faut être ambitieux ! », sinon qu’il faudrait les traduire en actes ».  

 

Ressentiments et revendications un florilège de slogans. 

montpellier,malbosc,college rabelais,parents d'élèves,bruno gravina,julien landais

SLOGAN.jpg

Collège Rabelais, n’en faites pas un collège au rabais !

Mixité à Rabelais, ici on s’engage, l’Etat de désengage.

Rentrée 2014 au rabais à Rabelais, solde d’Etat 3e démarque.

La réussite ne se décrète pas, elle se construit.

P1010525.JPG

Agissons pour la restitution des moyens d’enseignement.

Défendons notre collège pour la réussite de tous.

Rabelais, une trop belle réussite ?

Projets innovants, moyens affligeants.

L’Etat tire sur les langues, Rabelais tire la langue….

montpellier,malbosc,college Rabelais,parents d'élèves,Bruno Gravina,Julien Landais,

 

 

19/06/2013

La détermination des parents fait que la rue de Malbosc sera aménagée et ouverte à la circulation

La détermination des parents d’élèves aboutit à une vraie solution. Cette réunion publique proposée par la ville aux différents acteurs du quartier Malbosc a permis de dépasser les maladresses, incompréhensions voire suffisances qui avaient émaillées les rencontres précédentes. Pour autant les parents d’élèves qui ont souhaité rappeler la violence des agressions ont dû hausser le ton pour prendre la parole. Ce que relève Michel Morel du Comité de quartier : « Le moment le plus intense fut celui du témoignage des parents dont les enfants ont été agressés et celui des parents d’élèves en général qui fait suite à une certaine froideur administrative dans les interventions ».

montpellier,malbosc,rue malbosc,college f rabelais,lycée jean monnet,philippe thines,michel morel,bruno gravina,police nationale,police municipale,video surveillance

 Elisabeth Briat-Thévenet et Bruno Gravina de l'association des parents d'élèves

La demande d’une solution pérenne d’un aménagement global a été entendue. Les actions des parents, interventions auprès des médias, plaintes à la police, courriers aux élus et au Préfet, soutenues par le comité de quartier, ont été déterminantes. 

Les appréciations positives des acteurs.

Philippe Thinès, adjoint au maire.

PhilippeThines.jpg

« Cette très bonne réunion participative a permis de trouver un consensus. La solution adoptée prend en compte les demandes légitimes des parents et usagers. Mais nous devions trouver un juste équilibre entre ces aménagements et le chantier de la ZAC des Coteaux, aujourd’hui différée d’un an ». 

Michel Morel, Malbosc-Bouge

MichelMorel.jpg

L'action conjointe des parents, très motivés, relayée par le comité de quartier, la solidarité du principal du collège Rabelais et le proviseur du lycée Jean Monnet avec les parents, la lettre de Monique Pétard au préfet…, ont obligé la mairie à débloquer des crédits pour anticiper l'ouverture de la rue. Les décisions votées étaient réclamées par tous ». Cliquez pour lire le Compte-rendu de Malbosc-Bouge

BrunoGravina.jpg

Bruno Gravina, président des parents d’élèves du collège.

« La sécurité 100 % ne peut pas être garantie. Mais les décisions et les moyens semblent désormais réunis pour l'assurer au maximum. La ville s’est engagée à réaliser ces aménagements dans les meilleurs délais pour qu’ils soient opérationnels lors de la rentrée scolaire ». Cliquez sur le lien pour accéder au courrierFCPEcollegeRabelaisasesadhérents.docx

 

Une sécurisation opérationnelle pour la rentrée scolaire 

montpellier,malbosc,rue malbosc,college f rabelais,lycée jean monnet,philippe thines,michel morel,bruno gravina,police nationale,police municipale,video surveillance

Les aménagements programmés. La rue malbosc sera ouverte à la circulation automobile, à sens unique dans le sens quartier Malbosc vers le rond point d'Alco avec des dispositifs pour assurer la sécurité : signalisation, vitesse limitée, ralentisseurs, traversée piétons protégés, tant du côté du groupe scolaire François Mitterrand que du côté collège Rabelais et lycée Jean Monnet. Cette ouverture s’accompagne de la réalisation d’un cheminement piétonnier (du côté du champ), d’une circulation "piste cyclable". Le passage exceptionnel d'un/des véhicules de transports en commun spécifique sera possible, notamment bus liaison Ecole F. Mitterrand.

La ville s’est engagée à réaliser ces aménagements dans les meilleurs délais pour qu’ils soient opérationnels lors de la rentrée scolaire

La présence policière renforcée. La Police Nationale suit l'ensemble du dossier très attentivement, y compris pour les évènements qui touchent plus directement le secteur situé autour du lycée Jean Monnet dont la passerelle d’accès. Lors de problème important, elle demande aux parents de porter plainte. Elle dispose de ce fait d’un cadre juridique  pour intervenir. La Police Municipale a des instructions directes et claires de la Mairie pour assurer une présence sur les créneaux horaires définis. Il existe dans le quartier des dispositifs de vidéo surveillance, dispositifs qui pourraient être étendu à la rue Malbosc si nécessaire.