UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


19/04/2018

Euromédecine – Exposition de la plateforme Wallon Laîné APSH 34 : des photos qui interrogent sur le regard de l’autre

Il y a 8 ans, parmi l’ensemble des activités du Foyer Wallon Lainé, l’atelier photos offrait aux résidents un apprentissage des appareils de prise de vue mais pas uniquement « Nous leur avons ainsi proposé de travailler de manière ouverte sous forme de shooting. Cette proposition a d’ailleurs donné une première exposition » précise Mathis Dervaux, leur moniteur-éducateur.

FOTO1.JPG

Ils ne sont pas tous sur la photo mais Cathy, François, Jérémy, Laurence,

Laurent ont tous oeuvré à cette exposition avec leur éducateur Mathis

Cette fois-ci, à l’occasion des 40 ans du Centre Henri Wallon et des 10 ans de la plateforme Wallon-Lainé, les résidents étaient invités à un autre travail. Implantée sur le quartier Malbos, cette structure se veut un espace privilégié pour le travail autour de la citoyenneté et la réhabilitation sociale de personnes étant ou ayant été, de par la maladie psychique, en rupture avec la cit,. « Ensemble nous leur avons fait un travail autour de l’image avec l’objectif de favoriser du lien ».

Des regards qui interrogent

Cathy, François, Jérémy, Laurence, Laurent, tous résidant dans les foyers logements de l’APSH 34, y ont souscrit. Le quartier Malbosc c’est leur quartier, leur lieu de vie qu’ils se sont appropriés au fil du temps, chacun à sa façon. Les images réalisées évoquent leur intégration et la singularité du centre de ressources. Elles répondent aussi à toute une série de questions : comment je me sens, comment on me voit, comment je suis perçu… ; et interrogent aussi sur le regard de l’autre, leur voisin. Le texte qui présente l’exposition le laisse entendre. « Tu m’as vu(e) ? Là caché derrière l’arbre ! Un tronc d’arbre cache des personnages. Ceux-ci de dos, certains vus de face, ceux-là assis se masquent mutuellement les yeux. Malbosc et sa maison sont bien pour tous !... »

Aller à la rencontre de l’autre

« Quand nous avons travaillé ensemble, les participants se sont découverts sous un autre jour, devant ou avec l’appareil photo. ». Ainsi François retient bien des enseignements de cette démarche : « ça m’a rapproché des gens, je me suis impliqué dans la vie de l’institution, cela m’a aidé à aller à leur rencontre. Faire ce travail sur Malbosc m’a permis de faire abstraction de ma pathologie. Je me suis senti beaucoup plus léger. Je sais mieux où j’en suis aujourd’hui ».

Exposition « "Tu m'as vu(e) ? », Lieu Ressource de la Plateforme Wallon-Lainé APSH 34, 285, rue Robert Koch, Tram ligne 1 arrêt Euromédecine. Contact 04 99 13 34 21.

17/02/2018

Euromédecine - Tous invités au Flashmob place de la comédie

20180216_202454.jpg

 

« Une réussite, nous étions nombreux

et tout le monde était très heureux de partager ce moment là !».

Ce vendredi 16 février place de la Comédie

11:30 Publié dans Actualités, Associations, Famille | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : apsh34, plateforme wallon laîné | | | |

08/02/2018

Euromédecine – « Citoyen en situation de handicap, oui, mais citoyen d'abord », l’anniversaire de la Plateforme Wallon-Laîné

La Plateforme Wallon-Laîné de l’APSH34* fête son 10e anniversaire cette année. Cet établissement MichelDumasBIS.jpgœuvre à l'inclusion sociale de personnes en situation de handicap du fait de leurs difficultés psychiques. « Nous voulons nous saisir de cet anniversaire pour communiquer sur la vie de notre dispositif, témoigner des cheminements des usagers de la plateforme, leur donner la parole. C'est important ! Citoyen en situation de handicap, oui, mais citoyen d'abord, tel sera le thème de nos journées ».

Connaissant toutes les qualités humaines et les potentialités des personnes accompagnées, Michel Dumas affirme « que la fragilité psychique n'est pas qu'un handicap, c'est aussi une sensibilité qui participe à l'enrichissement de notre société ».

« Agir pour un projet de société inclusive »

Et puis avec son équipe il veut faire passer le message à tous ceux qui ont à faire avec l'expression l’irruption soudaine d'une maladie psychique d'un de leurs proches. « Ne paniquez pas ! Rejetez tout sentiment de honte ! N'acceptez aucune stigmatisation ». Il faut savoir qu'il existe des solutions, pour soigner d'abord, pour accompagner le rétablissement dans la vie sociale ensuite. Plus les réponses seront rapidement apportées, plus le pronostic de rétablissement sera favorable.

« Agir pour un projet de société inclusive, c'est notre projet. Pire que l'indignation serait la résignation. Notre combat est un combat heureux parce que chaque jour il nous ouvre à de nouvelles richesses. Tout simplement parce qu'il est bon de vivre ensemble en accueillant nos différences ».

* Depuis 1973l'Association pour les Personnes en Situation de Handicap (APSH34),  http://www.apsh34.org/ s'engage en faveur des personnes en situation de handicap mental et psychique, afin de leur apporter accueil, soin, accompagnement, épanouissement social, éducatif, et/ou professionnel dont elles ont besoin

La Plateforme Wallon-Laîné avec trois foyers, deux services d'accompagnement et son Lieu Ressource, est un dispositif innovant accompagnant et soutenant les trajectoires et d'insertion des personnes en situation de handicap psychique. Contact. 04 67 58 69 32

09:13 Publié dans Actualités, Associations, Famille | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : apsh34, plateforme wallon laîné, michel dumas | | | |

16/02/2015

Jardin Thérapeutique de l'APSH34 : planter des arbres pour soi et les autres aide à mieux vivre

La parcelle 37 des jardins familiaux de Malbosc a connu une animation intense tout ce mois de janvier. Une vingtaine de personnes ont régulièrement travaillé à la plantation d’arbres de l’opération « Plus d’arbres, plus de vie »*.

JARDIN2.jpg

En première ligne Ali, Hervé, Emmanuel, Claire, René, Luc…, cette dizaine de jeunes femmes et hommes se sont employés à préparer le sol, désherbé, planté, arrosé…. Auparavant ils avaient appris le maniement des outils pour travailler en équipe et en toute sécurité.

Toute l’équipe a mené à bien ce chantier, aidée par Olivier Vaux, concepteur du jardin, Sylvie Art et Anna Dupleix, animatrices, et Laetitia Vialatte, responsable animation de la plateforme Wallon Laîné de l’Association de personnes en situation de handicap 34. Ce jardin est conduit selon les principes de la permaculture (jardin sur buttes), sans utilisation de produits chimiques de synthèse.

JARDIN4jpg.jpg

Ce projet de la parcelle 37 s’adresse à un public de personnes en situation de handicap psychique.  3JARDI.jpgLes initiateurs de ce jardin thérapeutique soulignent ses intérêts : « Comme celui de créer et maintenir du lien social grâce aux rencontres faites sur place et au sein du groupe. Et surtout il offre à ceux qui y travaillent un lieu où la souffrance et les angoisses peuvent passer en second plan derrière des plaisirs oubliés comme le parfum des fleurs, des plantes et les bruits de la nature ».

Lors de ces séances de jardinage Ali, Hervé, Emmanuel, Claire, René, Luc…, se sont appropriés des connaissances sur les légumes, les insectes et de leur rôle,  la notion de biodiversité, la découverte sensorielle des aromatiques… Ils ont aussi acquis un savoir faire de préparation du sol et de maniement des outils.  Lorsque le printemps viendra et que surgiront les premières pousses ce sera un vrai bonheur !

« Plus d’arbres, plus de vie ! » Lancée en 2011 par l’of-FEEE avec l’interprofession France Bois Forêt, Toyota France et les Editions Nathan, elle développesur des plantations pédagogiques avec tous types d’acteurs (collectivités territoriales, établissements scolaires, associations, etc.). Un geste symbolique et fédérateur pour transmettre aux générations futures la connaissance et le respect du patrimoine forestier et arboricole. Pour la 4ème édition, les Pépiniéristes Forestiers Français offrent 35 000 plants ! http://www.plusdarbres-plusdevie.org/

 

11/05/2014

« Empreintes » une exposition du collectif Art-Dit

Dans le cadre de l’activité d’arts plastiques de la structure d’Henri wallon de l’APSH 34 à Euromédecine, des résidents participent à l’exposition départementale organisée par le collectif Art-Dit. Pour cette 7e édition les artistes ont réalisé leurs oeuvres sur le thème de l’Empreinte. Cet événement offre l’opportunité aux artistes du secteur médico-social d’exprimer leur potentiel artistique et met en exergue le travail et la création des personnes en situation de handicap accueillies dans 25 établissements de l’Hérault.

AfficheEmpreinte.jpg

Exposition « Empreintes » Espace des Pénitents Clermont l’Hérault du vendredi 13 au dimanche 18 mai, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Vernissage jeudi 15 mai  à 18h30 avec Yves Galzin, invité d’honneur.

09/03/2014

Semaines d’Information sur la Santé Mentale à Montpellier du lundi 10 au dimanche 23 mars

Les Semaines d’information sur la santé mentale, SISM, ont lieu du lundi 10 au dimanche 23 mars 2014 en France. Plus de 700 événements seront organisés, pour ouvrir le débat sur le thème « Information et santé mentale ». La santé mentale est « un état de bien-être permettant à chacun de reconnaitre ses propres capacités, de se réaliser, de surmonter les tensions normales de la vie, d’accomplir un travail productif et fructueux et de contribuer à la vie de sa communauté ». Les pays européens (commission européenne de l’Union européenne et conférence ministérielle européenne de l’OMS (2006)) distinguent la santé mentale « positive », notion proche de celle du « bien-être » et la santé mentale « négative » qui regroupe d’une part la détresse psychologique témoignant d’une souffrance psychique plus ou moins importante et, d’autre part, les troubles mentaux.

Ces 2 semaines sont un moment privilégié pour réaliser des actions de promotion de la santé mentale et offrent l’occasion de construire des projets en partenariat et de parler de la santé mentale avec l’ensemble de la population. Ainsi sur le département de l’Hérault, le collectif SIMS 34 rassemble des associations et de professionnels de santé : APSH34, la Croix Marine, Espoir Hérault, ISATIS, UNAFAM, la Clinique Rech, NLM et la Commune de Grabels. Deux semaines durant ils vont œuvrer pour rassembler, interroger, permettre une déstigmatisation et de favoriser la vie quotidienne des personnes souffrant de troubles psychiques. Cette animation se déroule en trois temps et trois lieux : deux projections de film et une représentation théâtrale.

 Programme d’information sur la Santé Mentale

Lundi 3 mars à 11h00, conférence de presse pour la Semaine d’information à la Santé Mentale, avec le collectif local de la SISM, salle de l’Espace Communal, quartier de la Valsière (à côté du Casino 2 r Nicolas Appert) Grabels

Lundi 10 mars à 18h00, projection du film « The Solist » suivie d’une table ronde avec des journalistes. Ce film a été choisi en raison de la thématique du logement dans un parcours d’errance, mais également pour la positivité qui en ressort à la fin. Avec l’UNAFAM, Salle Rabelais, Boulevard Sarrail  Montpellier.

Vendredi 14 mars à 20h00 le Théâtre du Chaos réalisera une pièce de théâtre interactif « Un peu de brume dans la tête » de Georges de Cagliari qui aborde à travers plusieurs situations les difficultés du quotidien ressenties par les personnes en souffrance psychique et par leur entourage (peurs, questionnements, incompréhension, communication). www.theatreduchaos.org avec le Collectif local de la SISM, salle de l’Espace Communal, quartier de la Valsière (à côté du Casino 2 r Nicolas Appert)  Grabels.

Mardi 18 mars à 20h00 projection du film « SHOCK CORRIDOR » au cinéma l’Utopia suivit d’un débat avec des professionnels de la santé mentale. Ce film retourne sur les conditions de vie des malades hospitalisés en psychiatrie il y a 50 ans. Avec la Croix Marine au cinéma UTOPIA, 5 Avenue du Docteur Pezet  Montpellier.

 Collectif local de la SISM 34

« Ce qui nous rassemble, c’est une question qui nous concerne tous, celle de la Santé Mentale. La problématique psychique : incompréhensible pour la plupart, presque indéfinissable avec des mots, sauf peut-être pour les personnes qui le vivent… Un fardeau, une douleur, la perte du contact avec leurs semblables : c’est ainsi qu’elles le décrivent. S’égarant souvent dans la complexité d’un mal qui virevolte dans leur tête, leurs moments de lucidité sont autant de crises qui ravivent leur souffrance, faisant alterner le calme et la tempête. De ce trouble naît une différence qui appelle un premier voeu : le désir d’avoir une place parmi nous. Dans un contexte économique difficile, qui accentue cette fragilité humaine, nous souhaitons sensibiliser l’opinion publique à cette question.

Cette manifestation a pour but de rassembler ; d’ouvrir un espace de rencontre et d’échange pour tous ; de contribuer à changer le regard souvent sujet aux représentation. Le tout lors de moments conviviaux et sympathiques ».

UNAFAM 34. Union nationale de familles et amis de malades psychiques, a 50 ans. Le combat de l'association nationale est de faire progresser la prise en charge des malades psychiques ; le soutien, la formation et le partenariat des aidants de proximité sont des éléments importants dans le parcours de vie. La loi de 2005 sur le handicap met l'accent sur les droits de ces citoyens handicapés psychiques. Pour tous, la continuité des soins, des ressources (AAH), un logement, un accompagnement social adapté; si nécessaire une protection juridique et un emploi pour ceux qui le peuvent. Nous souhaitons que cette population fragile soit enfin considérée comme des citoyens dignes de respect. www.unafam34.org

Espoir Hérault. Créé en 1981 Espoir Hérault dispose d’un réseau local actif (partenariats locaux analyse des besoins – usagers – administrations – élus) et d'une équipe disposant de l'expertise nécessaire concernant le handicap psychique, le domaine médico-social, le logement, la gestion etc… Il a pour mission l’étude, la recherche et la création, dans l’Hérault, de structures d’accueil pour personnes handicapées psychiques. www.espoir-herault.jimdo.com

Croix Marine. La Fédération d'Aide à la Santé Mentale est née en 1956 : elle fédère actuellement 117 établissements et 303 associations travaillant dans les champs sanitaires, sociaux et médicosociaux. Elle a pris le nom de "Croix Marine" en référence à la "Croix Rouge" pour enraciner son action dans la mémoire des 50 000 malades mentaux que le régime de Vichy a laissés mourir dans les hôpitaux psychiatriques français pendant l'occupation allemande. La FASM est organisée en coordinations ou associations régionales : l'ARASM CM Languedoc Roussillon en est la représentation locale. www.arasm-lr.com

Clinique RECH (Groupe Ramsay Santé) : a été créée en 1836 par Hyppolite RECH en tant que maison  de santé, En 1950 l’établissement est composé d’un service de psychiatrie, d’un service de médecine, d’un service de neurochirurgie et neurologie et d’un service de maternité. Ces différentes spécialités sont cédées petit à petit pour laisser place à la psychiatrie. Aujourd’hui la clinique RECH comprend 190 lits et 12 places et offre un panel de soins diversifié en hospitalisation complète, réadaptation psychosociale, et centre de jour .Elle accueille chaque année en moyenne 1000 entrées en hospitalisation complète. Les patients sont accompagnés tout au long de leur parcours de soins par une équipe pluridisciplinaire (psychiatre, médecins généralistes psychologue travailleurs sociaux, paramédicaux).

L’établissement qui a rejoint le groupe Ramsay santé fin 2013 travaille en réseau avec différents partenaires, public, privé et associatif. www.generale-de-sante.fr/clinique-rech-montpellier

Nouveau Logis Méridional (NLM). Bailleur social présent sur les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, le Nouveau Logis Méridional participe activement depuis plus de 30 ans à la mise en oeuvre des politiques publiques du logement social des agglomérations toulousaine et montpelliéraine. Un de leur objectif est de développer une offre nouvelle de logements locatifs sociaux et en accession sociale à la propriété. Par ailleurs, afin de faciliter le parcours résidentiel de ses locataires, la société développe des actions visant à accroître le nombre de mutations au sein de son patrimoine notamment pour les ménages en situation de de handicap psychique. www.nlmeridional-groupesni.fr

 APSH 34. Association pour Personnes en Situation de Handicap.  Cela fait maintenant 35 ans que l’APSH 34 s’est engagée pour le droit à la citoyenneté et l’insertion sociale des personnes souffrant de pathologies psychiatriques. L’expérience et les savoir-faire acquis ont permis de développer la Plateforme Wallon-Lainé, un dispositif innovant immergé dans la cité de Montpellier qui accompagne à ce jour 180 personnes en situation de handicap psychique. L’APSH 34 témoigne en faveur de toutes ces personnes qui ont malheureusement eu trop souvent mauvaise presse à cause des représentations véhiculées sur la maladie mentale. Ce sont nos concitoyens. Ils ont simplement besoin d’aide et de soin pour nous exprimer toute la richesse de leur humanité. www.apsh34.org

ISATIS 34. Association pour l’Intégration, le Soutien, l’Accompagnement au travail et l’Insertion Sociale, créée en 1995, ISATIS est une association à but non lucratif dont l’objet est d’accompagner les personnes souffrant de troubles psychiques dans leur vie quotidienne, sociale et professionnelle. L’association ISATIS repose sur l’engagement de ses bénévoles et professionnels salariés, qui oeuvrent au quotidien pour faire de la santé mentale une priorité. A travers ses établissements et services, situés en régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Corse et Languedoc-Roussillon, ISATIS accueille et accompagne plus de 2200 personnes chaque année. www.isatis.org

Commune de Grabels. La commune de Grabels a travaillé en collaboration avec les partenaires associatifs et le bailleur social Nouveau Logis Méridional pour contribuer à la réalisation, sur son territoire, de la résidence accueil La Bastide destinée aux personnes souffrant de troubles psychiques. Dans la continuité de sa démarche, la ville de Grabels soutient avec force et conviction le collectif local de la SISM 34 qui oeuvre pour une meilleure prise en compte des questions de santé mentale et surtout pour une meilleure connaissance de ces pathologies qui touchent nombre de nos concitoyens et qui sont génératrices d’incompréhension et parfois de rejet. Parler des pathologies mentales et des difficultés rencontrées au quotidien par les personnes souffrant de troubles psychiques permettra de faire évoluer les mentalités.

27/11/2013

« Les oiseaux de passage » première répétition publique ce vendredi à la MpT

Les acteurs de la Cie « Les têtes dans la Lune » présentent, pour la première fois en répétition publique, leur spectacle en création « Les Oiseaux de passage ». Cette pièce est en travail au sein de l’atelier théâtre conduit par May Laporte au Lieu Ressource de la Plateforme Wallon-Lainé, structure de l’APSH34*.

TETEdanslaLUNE.jpg

Les acteurs lors de la "première" au Foyer Wallon-Laîné

May Laporte est à l’origine de cette création dont elle assure la mise en scène et la direction d’acteurs. « Ce spectacle pose la question du personnage et donc de l'identité. Il traite parallèlement des thèmes du passage, de l'impermanence, de la naissance-passage-mort...» souligne-t-elle. Le travail effectué au sein de cet atelier permet à chacun découvrir le jeu théâtral, de travailler sur la présence et l’énergie du jeu : «L’univers poétique de chacun se révèle ainsi».

La Cie Les Têtes dans la Lune prépare ce spectacle depuis plusieurs mois avec le pour challenge de jouer ailleurs que dans les locaux de la plateforme Wallon Lainé et dans une vraie salle de spectacle sur Montpellier. Cette première répétition publique à la Maison pour tous est déjà un événement et un grand pas pour les acteurs. Ils y viennent jouer en voisins et espèrent partager leur démarche de création avec le public.

*La Plateforme Wallon-Lainé dépend de l’APSH34, Association pour personnes en situation de handicap.

montpellier,apsh34,cie les t^tes dans la lune,may laporte,foyer wallon-laîné,mpt rosa lee parks

Rendez-vous vendredi 29 novembre à 20h Maison pour Tous Rosa Lee Parks, 04 67 66 34 99. Ligne 1 stationMalbosc.