UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


30/06/2016

Aqueduc Saint Clément - Le bel ouvrage d'Henri Pitot prochainement préservé dans son intégrité

La ville instruit le dossier d’inscription au Monuments historiques. La demande d’inscription à l’inventaire supplémentaire de Monuments historiques (ISMH) de l’ensemble de l’aqueduc Saint Clément du Peyrou à la source du Lez est actée par la ville de Montpellier. La Direction Paysages et biodiversité de la ville a en charge l’élaboration du dossier qui sera transmis à la DRAC. Cette solution préconisée par l’association CEVEN satisfait ses initiateurs Jean-Pierre Fredouille et François Gaubert. «L’affaire est bien lancée, le dossier reprendra l’essentiel de ce nous avons recensé en tant que patrimoine architectural. De plus la partie biodiversité que nous avions évoquée sera enrichie ».aqueduc.jpg
L'aqueduc en puzzle offert aux enfants de Malbosc
lors d'une chasse à l'oeuf pour leur faire découvrir ce patrimoine 
 
Ouvrage remarquable et emblématique de Montpellier, l’aqueduc Saint Clément, réalisé par Henri Pitot a été inauguré il y a 250 ans. De sa source au Peyrou son cheminement de 17 km appartient à la ville de Montpellier. Depuis quelque 30 ans l’association CEVEN alerte la ville sur l'intérêt de sauvegarder l’intégralité de ce patrimoine. Cette démarche a été relayée par le collectif de l’aqueduc depuis quelques années.
 
L'urgence indispensable de l'inscription
 
Plus le temps passait, plus l'urgence se faisait grande. En 2015, François Gaubert et Jean-Pierre Fredouille publiaient « Défense et illustration de l’aqueduc Saint Clément. A cette occasion les auteurs dénonçaient : FgaubertJPfredouille4.jpg«L’urbanisation destructrice, comme la construction d’immeubles à l’aplomb du tracé de l’aqueduc sans protection particulière ainsi que les nombreuses atteintes directes à l’ouvrage : bornes détruites, volées, destructions des dalles, sans compter les dommages faute d’entretien… ».A tous ces maux ils ajoutaient le cheminement piéton impossible à certains endroits du fait de clôtures interdisant l’accès des promeneurs.
 
Trente ans durant l’association CEVEN s’est dépensée pour se faire entendre : chantiers de débroussaillages, organisation de balades découvertes ; sans compter les interventions auprès des élus ou à l’occasion des débats sur le POS, le PLU et les enquêtes publiques. Elle n’a jamais manquée de ténacité sur le long terme.
Parallèlement elle vient d’obtenir satisfaction sur le court terme. Lors des journées 2016 du patrimoine la ville a pris l’engagement de faire le nécessaire pour que le cheminent de l’aqueduc soit accessible au public sur tout le territoire de la ville.
 

4Aqueduc.JPG

Le cheminement piéton impossible : un tennis clôturé construit à l'aplomb d'une borne.
 
Un patrimoine touristique cohérent à valoriser
 
François Gaubert apprécie cette avancée considérable. Il en a parlé à la commission Patrimoine du conseil régional (où il siège au titre du FN), elle pourrait s’en inspirer pour inciter à l’élargir à l’ensemble des aqueduc de la région.
 
Corres ML 06 88 14 24 13

Sans titre.jpg

Une superbe allée bordée d'oliviers à découvrir !

 
 

24/05/2016

Domaine d'Ô. Une solidarité intergénérationnelle déclinée par 175 députés en herbe  

Session du Parlement des enfants de la 9e circonscription. Il régnait une belle effervescence ce jeudi au Domaine d’Ô pour la séance du Parlement des enfants consacrée à la discussion du projet de loi « Trois générations sous le même toit…de l’école ». Les 175 députés juniors de cinq groupes scolaires de Montpellier : Chengdu, Victor Hugo, Blaise Pascal, Jules Simon, Jean Zay. Ils ont été accueillis avec simplicité et cordialité par Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault, Patrick Vignal, député et Kleber Mesquida, président du département et député. 

1JUNIOR.jpg

L’essentiel de cette séance, au-delà des règles protocolaires de l’Assemblée nationale scrupuleusement appliquées, reste le contenu de l’ensemble de ces propositions, mûrement réfléchies, des écoliers avec leurs enseignants. Chacun leur tour les porte-paroles des 5 établissements ont les ont apportées successivement : exposé des motifs, articles et amendements… 

P1030665.JPG

L’ensemble de ces propositions réunies, dans un recueil des textes de ce Parlement des enfants, est remarquable. Certes cette solidarité intergénérationnelle se pratique déjà ponctuellement à l’initiative d’associations ou d’institutions. Mais son grand intérêt est de proposer que « l’école doit jouer un rôle premier plan pour une solidarité intergénérationnelle à entretenir et parfois à reconstruire ». Ils en déclinent précisément des modalités concrètes pour réaliser le but affiché « Trois générations sous le même toit… de l’école ».

P1030677.JPG

 

3JUNUIORS.jpg

 

P1030669.JPG

09/04/2014

Bruits, insultes, jets de pierres…, exaspèrent des riverains du parc Malbosc

Depuis 6 mois ils attendent des actes de la mairie pour y remédier. Caillassage de leur habitation, insultes, bruits tard dans la nuit…, les riverains des Jardins de la Palmeraie (rue Martin Berthou) donnant sur le parc Malbosc sont excédés. A plusieurs reprises ils s’en sont ouverts aux représentants de la ville en particulier lors d’une réunion publique puis ensuite par une pétition adressée au maire le 18 octobre 2013. Manifestement leurs plaintes et demandes n’ont, à ce jour, pas été entendues : aucune information ne leur a été donnée. 

P1230085.JPG

Des aires de jeux et du mobilier urbain trop proches des habitations

Monique Yahi et Aurore Fredaigues s’inquiètent de ce silence et se font les porte-parole des riverains car avec les beaux jours ces nuisances vont reprendre de plus belle. « Il est indispensable que des mesures soient prises pour la tranquillité du quartier et surtout pour notre sécurité. A maintes reprise nous appelé la police, jamais elle ne s’est déplacée ! Pour les jets de pierres les plaintes déposées ont été classées sans suite… faute d’identification ! »

Deux propositions pour un "bon usage du parc"

La pétition adressée au maire, fait un relevé exhaustif et très précis des  nuisances comme celle des risques des jets de pierre et des dégâts matériels, des barbecues familiaux (non autorisés sur le parc) faits à l’aplomb des maisons, ou encore que les buissons et haies sont utilisées comme toilettes publiques, inexistantes sur le parc….. Cette pétition est assortie de la proposition de déplacer des parcs de jeux loin des maisons riveraines. Et d’une seconde ; la clôture, et la fermeture du parc la nuit de 21 h à 7 h. Des parcs publics de la ville, le parc Malbosc serait l’exception sur ce point. Ces mesures contribueraient aux yeux des riverains à son « bon usage » qu’ils appellent de leur voeux.

22/02/2014

Succès de la grève : le collège Rabelais aura des moyens pour bien fonctionner à la rentrée

Après 3 jours d’actions enseignants et parents obtiennent satifaction. Ce vendredi matin la rentrée des élèves a été accompagnée par un concert de casseroles. Des parents et des professeurs en grève saluaient ainsi, ensemble, leur troisième journée de mobilisation pour obtenir la restitution des heures supprimées c’est à dire des moyens indispensables au bon fonctionnement de l’établissement. Au fil du temps cette manifestation s’est transformée en concert de percussions de qualité avec la prestation de jeunes filles élèves de 3ème.

Il régnait alors sur le parvis une ambiance festive et bon enfant qui, soudain à 10 h 30, s’est faite très sérieuse. L’Inspection d'académie annonçait qu'elle souhaitait faire une proposition aux enseignants. Ils en ont aussitôt pris connaissance en assemblée générale.

Cette proposition étant jugée satisfaisante tant par les parents d’élèves que les enseignants, ils ont publié un communiqué informant de la fin de la mobilisation et le résultat de la négociation. "Sensible à l’inquiétude manifestée par l’ensemble de la communauté éducative du collège et à la légitimité de nos demandes, l’Inspection d’Académie a revu à la hausse la dotation allouée à l’établissement. Les cours reprendront dès le vendredi 21 février". .

L’accord obtenu a été présenté aux parents lors d’une assemblée générale. Un compte-rendu de cette réunion sera en ligne sur http://rabelaisencolere.canalblog.com/

 

Après l’opération « Collège mort »mercredi

un concert de casseroles pour se faire entendre ce jeudi 20

 La mobilisation des enseignants et parents du collège Rabelais ne faiblit pas. Après la journée de grève et de manifestation mardi 18, ils ont simplement eu confirmation que le dossier des heures supprimées aux élèves était bien pris en compte par l'Inspection d'Académie, mais la restitution des heures d’enseignement supprimées est toujours refusée.

L'assemblée générale des parents d'élèves en a pris acte et décidé de d’une opération "collège mort" ce mercredi 19. Un beau succès d’audience puisque seulement une cinquantaine d’élèves sur 570 ont assisté aux cours.

Pour que leur revendication soit enfin entendue, ils donnent ce jeudi 20 un concert de casseroles à l’heure de la rentrée. Les enseignants prendront dans la matinée une décision collégiale sur la suite à donner à ces actions.

P1010513.JPG

Mardi 18 février

Parents et enseignants annoncent

 la rentrée 2014 la plus difficile depuis l'ouverture de Rabelais

Alors que les élèves passent le portail et sont accueillis au sein du collège, la grève des professeurs est effective ce mardi 19 février. Rassemblés avec les parents solidaires sur le parvis ils expriment ensemble leur ressentiment, leur colère et leur revendication. Cette dernière est d’ailleurs toute simple « la restitution des moyens supprimés : les 34 heures de cours hebdomadaires retirées aux élèves ».Revendiquée la veille lors d’une rencontre au rectorat elle nullement été prise en compte car leur a-t-on dit « il y a d’autres priorités ».

Ce refus personne ne le comprend. Parents et professeurs le disent d’une même voix : « le collège scolarise des élèves de milieux sociaux et culturels extrêmement variés, une forte proportion est issue de milieux défavorisés. Cette mixité, dont la réussite est saluée par tous les acteurs de l’éducation nationale concernés, a été rendue possible, sur le long terme, grâce aux efforts et à l’investissement des équipes éducatives et  de la direction et à la qualité des relations avec les parents d’élèves.Mais elle est aussi issue des moyens horaires…. »

Porte-parole des enseignants, Julien Landais souligne que « pour les élèves et l’équipe du collège qui s’apprêtent à vivre en 2014, la rentrée la plus difficile et la moins bien dotée en moyens horaires par élève depuis sa création ». Alors que penser des propos du Ministre de l’Education nationale qui déclarait tout récemment : « Les enseignants n’ont reçu ces dernières années ni la confiance ni les moyens dont ils avaient besoin. Il faut être ambitieux ! », sinon qu’il faudrait les traduire en actes ».  

 

Ressentiments et revendications un florilège de slogans. 

montpellier,malbosc,college rabelais,parents d'élèves,bruno gravina,julien landais

SLOGAN.jpg

Collège Rabelais, n’en faites pas un collège au rabais !

Mixité à Rabelais, ici on s’engage, l’Etat de désengage.

Rentrée 2014 au rabais à Rabelais, solde d’Etat 3e démarque.

La réussite ne se décrète pas, elle se construit.

P1010525.JPG

Agissons pour la restitution des moyens d’enseignement.

Défendons notre collège pour la réussite de tous.

Rabelais, une trop belle réussite ?

Projets innovants, moyens affligeants.

L’Etat tire sur les langues, Rabelais tire la langue….

montpellier,malbosc,college Rabelais,parents d'élèves,Bruno Gravina,Julien Landais,

 

 

29/01/2014

Malbosc – Le grand écart entre discours convenus et réalité de la ZAC ?

Présence de nombre d’élus, discours, rituel du scellement de la première pierre, interview et petits fours…, rien n’a manqué à cette manifestation officielle annonçant la construction du bureau de poste.  

2INAUGU.jpg

Tout le monde y a apparemment trouvé son compte. Des quelques SDF qui ont profité de l’aubaine du buffet, jusqu’aux spectateurs dubitatifs ou sceptiques qui se sont réjouis de voir le bassin de rétention sous la supérette et la place Saint Fiacre soigneusement nettoyés la veille. Ces dossiers transmis par le comité de quartier à la ville attendaient depuis des semaines, voire des mois d’être réglés. Alors pourquoi ne pas rêver à la pose d’autres pierres, tous les problèmes seraient réglés. Hélas le temps des premières pierres est terminé. Le dossier de presse l’affirme le bureau de poste est « la dernière pièce de la ZAC de Malbosc » ! 

Au-delà d’une image d’Epinal une réalité bien différente ? 

Reste encore l’image donnée de ce quartier dans les discours et le dossier de presse. « Malbosc agréable à vivre, jouit d’une localisation idéale… Ce quartier a répondu, à travers une offre de grande qualité, à une demande en logements fortement exprimée dans ce secteur de la ville… Il offre aux habitants et usagers du secteur une qualité de vie appréciable au quotidien… »

2CDQ.jpg

Loin d’être faux ces propos manquent pour le moins de nuances. Ils tombent cependant fort à propos pour alimenter la démarche de concertation avec les habitants sur l’aménagement urbain entreprise par le comité de quartier. Ses bénévoles arpentent actuellement le quartier pour recenser ce qui n’a pas été fait ou ce qu’il faudrait faire en matière de passages piétons non protégés, vitesse, trottoirs, poubelles, parcs enfants, circulation, etc. Parallèlement des cahiers sont à disposition des habitants dans les commerces du quartier pour recueillir leurs sentiments et suggestions.

La synthèse faite, une lettre de doléances sera adressée aux élus. Ces doléances écorneront-elles l’image d’Epinal qu’ils donnent de Malbosc ? 

NB. Pour faciliter ce travail le comité de quartier a demandé l’état de lieux effectué par la Serm et la ville avant la rétrocession de la ZAC, à ce jour ce document lui a été refusé.

23/10/2013

Un document pour tout savoir sur l’aménagement de l’entrée de la ZAC Malbosc

Lors de la réunion publique de ce mardi Michaël Delafosse et Philippe Thinès ont présenté le dernier aménagement de la ZAC de Malbosc : La Poste et l’aménagement d’une place pour le marché.

La parole a ensuite été donnée au public qui s’est exprimé sur ses intérêts et ses inconvénients. Dans un deuxième temps un débat s’est instauré sur d’autres problèmes récurrents du quartier : incivilités, insécurité, circulation, loisirs des jeunes… Midi Libre en publiera prochainement le compte-rendu.

montpellier,malbosc,la poste,marché,philippe thines,michael delafosse,insécurité,loisirs jeunes

 

Ce projet a pour finalité d’achever les aménagements de l’entrée du quartier Malbosc ; offrir un service public complémentaire aux habitants du quartier mais également aux riverains et entreprises du secteur ; permettre l’accueil du marché de plein air dans de meilleures conditions.

Calendrier de réalisation

La Poste :

 Automne 2013 : démarrage des travaux

 Automne 2014 : livraison du bâtiment

 1er trimestre 2015 : ouverture du bureau de poste

La Place Saint Fiacre :

 été 2014 : démarrage des travaux

 1er trimestre 2015 : fin des travaux d’aménagement

Le marché de plein air :

 1er trimestre 2015 : déplacement du marché Place Saint Fiacre 

Cliquer pour consulter en ligne le document de présentation.

29/05/2013

Concertation : réunion publique sur la sécurisation de la rue de Malbosc jeudi 30 mai

La ville a été interpellée par les habitants et les associations afin de prendre des mesures propres à rassurer les usagers du chemin reliant les établissements scolaires Jean Monnet, François Rabelais et le quartier de Malbosc. Elle organise une réunion pour faire un point sur la situation, présenter les mesures déjà prises par la Ville en lien avec les services de l'Etat ; et engager le dialogue sur les solutions complémentaires envisagées à court, moyen et long terme.

montpellier,malbosc,collège Rabelais,lycée jean Monnet,rue de Malbosc,FCPE parents d'élèves,

Bruno Gravina, représentant des parents d'élèves, explique sur FR3

les demandes, légitimes, d'aménagement et de sécurisation de la rue de Malbosc

Cette première réunion de concertation publique est annoncée après de nombreuses interventions, en particulier depuis la rentrée de septembre 2011,de l'association des parents d'élèves du collège Rabelais et de plusieurs réunions avec les élus où des propositions parcellaires de la ville n'ont pas été jugées suffisantes. Le Comité de quartier Malbosc-Bouge a relayé et soutient la démarche des parents d'élèves.

Jeudi 30 mai 2013 à 18h30, Maison pour Tous Rosa Lee Parks, réunion publique d’information et d’échange sur la sécurisation du chemin de Malbosc. Inscription secrétariat de la Démocratie Participative 04 34 88 75 20 ou anne-sophie.dorso@ville-montpellier.fr