UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


19/04/2018

Euromédecine – Exposition de la plateforme Wallon Laîné APSH 34 : des photos qui interrogent sur le regard de l’autre

Il y a 8 ans, parmi l’ensemble des activités du Foyer Wallon Lainé, l’atelier photos offrait aux résidents un apprentissage des appareils de prise de vue mais pas uniquement « Nous leur avons ainsi proposé de travailler de manière ouverte sous forme de shooting. Cette proposition a d’ailleurs donné une première exposition » précise Mathis Dervaux, leur moniteur-éducateur.

FOTO1.JPG

Ils ne sont pas tous sur la photo mais Cathy, François, Jérémy, Laurence,

Laurent ont tous oeuvré à cette exposition avec leur éducateur Mathis

Cette fois-ci, à l’occasion des 40 ans du Centre Henri Wallon et des 10 ans de la plateforme Wallon-Lainé, les résidents étaient invités à un autre travail. Implantée sur le quartier Malbos, cette structure se veut un espace privilégié pour le travail autour de la citoyenneté et la réhabilitation sociale de personnes étant ou ayant été, de par la maladie psychique, en rupture avec la cit,. « Ensemble nous leur avons fait un travail autour de l’image avec l’objectif de favoriser du lien ».

Des regards qui interrogent

Cathy, François, Jérémy, Laurence, Laurent, tous résidant dans les foyers logements de l’APSH 34, y ont souscrit. Le quartier Malbosc c’est leur quartier, leur lieu de vie qu’ils se sont appropriés au fil du temps, chacun à sa façon. Les images réalisées évoquent leur intégration et la singularité du centre de ressources. Elles répondent aussi à toute une série de questions : comment je me sens, comment on me voit, comment je suis perçu… ; et interrogent aussi sur le regard de l’autre, leur voisin. Le texte qui présente l’exposition le laisse entendre. « Tu m’as vu(e) ? Là caché derrière l’arbre ! Un tronc d’arbre cache des personnages. Ceux-ci de dos, certains vus de face, ceux-là assis se masquent mutuellement les yeux. Malbosc et sa maison sont bien pour tous !... »

Aller à la rencontre de l’autre

« Quand nous avons travaillé ensemble, les participants se sont découverts sous un autre jour, devant ou avec l’appareil photo. ». Ainsi François retient bien des enseignements de cette démarche : « ça m’a rapproché des gens, je me suis impliqué dans la vie de l’institution, cela m’a aidé à aller à leur rencontre. Faire ce travail sur Malbosc m’a permis de faire abstraction de ma pathologie. Je me suis senti beaucoup plus léger. Je sais mieux où j’en suis aujourd’hui ».

Exposition « "Tu m'as vu(e) ? », Lieu Ressource de la Plateforme Wallon-Lainé APSH 34, 285, rue Robert Koch, Tram ligne 1 arrêt Euromédecine. Contact 04 99 13 34 21.

29/03/2018

Euromédecine – Exposition intinérante des sculptures des résidents de l’Archipel de Massane

La prochaine exposition intinérante est la nouvelle initiative de Sylvie Morel et Agnès Desprez, animatrices de l’atelier « Arts Plastiques » du Foyer de vie L’Archipel de Massane*. Depuis 2010 cet atelier participe au Festival de fil en Aiguille de la Maison Pour Tous Rosa Lee Parks. La réalisation des robes a été impulsée par le festival en 2016, et parmi les nombreuses œuvres proposées depuis 8 ans la création des robes est le projet le plus abouti.

IMG_87241.jpg

Ainsi cette année, 11 résidents y ont travaillé 6 mois durant accompagnés par une animatrice ayant fait cinq années de Beaux Arts. « L’objectif de la création est le détournement de la matière. Les robes ont été confectionnées  à partir de divers papiers (krafts, journaux, friperies…) ».

Faire évoluer les regards sur le handicap

Aujourd’hui l’intérêt d’une exposition itinérante est de faire découvrir le travail effectué par Pauline, Dorothée, Christophe, Abdelhadi, Benjamin, Julien, Christine, Yousra, Patrick, Isabelle et Lucien, résidents en foyer de vie. Pour la réaliser, Sylvie Morel et Agnès Desprez ont souhaité nouer des partenariats avec les Médiathèques et les Maisons Pour Tous avec un autre objectif : « Faire évoluer les regards sur le handicap tout en favorisant les échanges avec différents publics ».

IMG_33891.jpg

*Archipel de Massane, l’un des 20 établissements gérés par l’Association Développement Animation Gestion Etablissement Spécialisés (ADAGES), accueille des adultes hommes et femmes présentant un handicap mental https://www.adages.net/massane/

Exposition « Dé Zabi Yé Moi » du mardi 3 avril au jeudi 3 mai, Maison Pour Tous Rosa Lee Parks, Tram Ligne 1 arrêt Malbosc ; puis du du 31 mai au 28 juin, à la Médiathèque Wiliam Shakespeare.

17:42 Publié dans Actualités, Associations, Loisirs/Culture, Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : archipel de massane, exposition, adages | | | |

30/11/2016

Partage d'une passion : le travail photo, original et remarquable de Johanna accessible à tous

Johanna.png

Johanna Schlesinger, connue de bien de Malbosciens, a une passion pour la photo qu’ils ne connaissent guère. Dommage !

Elle la partage sur internet*. Feuilletez son portfolio, elle y présente une création d’Abraxas Company, des balades autour de Montpellier ,des créations de mode de Quat’Cousines et d’Açai Bijou et puis encore une série blanc et noir…

Son travail de photographe amateur se révèle bien professionnel.

 

L’origine de votre passion pour la photo ?

J’en ai toujours fait ! Toute petite, j’ai pratiqué dessin, photo ou video. Adolescente j’ai privilégié la photo. L’éventail de mes thèmes affectionnés était vaste Pour le plaisir et sans aucune formation, je prenais des photos d’amis, de familles et de promenades, paysages, voyages… Autodidacte j’avais choisi de tout faire moi-même de la prise de vue au développement puis au tirage argentique. Un vrai bonheur.

Et puis vous arrêtez ?

Oui, lorsque l’image numérique est arrivée, d’un coup je n’ai plus fait de photos. Je m’y suis remise en 2000. Je me suis inscrite sur un site Internet qui offre une démarche d’apprentissage de la photo tel que Projet 366*. On y partage travail, expérimentations et s’y ajoute la richesse des rencontres qui dynamisent un challenge individuel et collectif.

Vos domaines de prédilection ?

Après ces deux années de travail intensif, je continue en m’y adonnant par période. Si la photo numérique a effacé le plaisir du développement et tirages, il reste toujours celui de la prise de vue, du choix de la photo et le travail des contrastes, du recadrage…

Aujourd’hui je pratique la photo au gré de mes déambulations comme si j’étais dans un terrain de jeux. Actuellement je privilégie les photos de la vie, la vraie, l’authentique, qui sont des sources d’expression.

201610010864.jpg

Le détail qui fait la photo

Que faites-vous de toutes ces images ?

Je les partage bien évidemment avec ma famille, mes amis et les publie aussi sur le Net. Ce qui implique en amont un travail de sélection sévère et ensuite tout un travail technique. J’ai aussi, à plus ou moins long terme, envie d’exposer.

*www.johannaschlesinger.fr ;  une page facebook pour les réseaux sociaux : johanna schlesinger photographies ; un instagram :https://www.instagram.com/johannakawa/

* Projet 366 https://apprendre-la-photo.fr/

10:27 Publié dans Actualités, Loisirs/Culture, Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, johanna schlesinger | | | |

24/10/2016

Malbosc – Eïki organise un stage pour apprendre manga et bande dessinée à la Maison pour Tous

L’atelier Manga a repris ses cours à la Maison pour Tous. L'association EÏKI « L'âme des créatifs »propose depuis deux ans ce type d’ateliers, lieu d'une première formation artistique. « De la même façon que l'on aborde une formation musicale pour le plaisir ou avec l'objectif d'intégrer un conservatoire de musique, notre atelier permet aux artistes amateurs d'étudier en profondeur leur passion pour le manga, la bande dessinée, ou encore l'illustration », précise Youcef Tarzout à l’origine d’Eïki. Avec Marc-Henry Debidour et David Getrey, ce trio de passionnés de cet art qu’ils pratiquent d’une manière professionnelle, souhaitent transférer leur expérience et savoir-faire.

DSC_0008.JPG

Cet atelier offre aux élèves une façon nouvelle de s'exprimer. Les outils et les techniques d'art appliqués enseignés sont évidemment l’ABC du travail de l'image, mais l’intérêt de ce style de BD est qu’il permet d'obtenir rapidement des résultats probants. Son enseignement, basé sur un apprentissage ludique et dynamique, a pour mérite de mettre en confiance les artistes en herbe, dès la première séance.

Imaginer, élaborer des histoires

Le travail s'organise autour d'exercices de création et de reproduction. Les élèves bénéficient de documentation, de modèles, pour nourrir leur créativité. Le support théorique leur permet de décomposer les images pour s'en inspirer intelligemment. « L'idée est que, les participants expriment leurs idées sur papier,comme lors d'un travail d'écriture mais sans la contrainte formelle de verbalisation. Ils les organisent ainsi, même s'ils n'ont pas les mots pour définir leurs émotions. Les premières illustrations réussies, nous commençons à imaginer et élaborer des histoires ». Cette démarche est soutenue par une initiation aux techniques narratives.

Le trio des animateurs :

Youcef Tarzout, Marc-Henry Debidour et David Getrey.

Assemblée création 01_10_14.jpg

Les élèves parviennent ainsi à articuler des histoires courtes. Au delà de la création de leur propre bande dessinée, l'idée est de leur faire prendre conscience d'une dimension créative et ludique, liée à l'effort et au travail. Ainsi Mathieu, 15ans, après son cours d'essai en convient : « C'est exactement ce que j'attendais. Je veux intégrer l'ESMA après le lycée, ces cours sont parfaits pour mettre toutes les chances de mon côté ! »

EÏKI organise 2 stages Manga de 12 participants chacun pour un public d’enfants à partir de 8 ans du lundi 24 au vendredi 28 octobre, l’un MpT Rosa Lee Parks le matin de 10 h à 12 h MpT, l’autre MpT Albert Camus de 14 h à 16 h.Tarif 75 €, réservation 06 63 15 73 06.

DSC_0009.JPG

15/10/2016

PET Photos. Une mise en lumière d’animaux de compagnie et de leurs maîtres révèle un bonheur de vivre

Fin 2015, quatre Maisons pour tous ont accueilli des Montpelliérains pour des séances photos en studio avec leur animal préféré. Cette initiative exceptionnelle s’inscrit dans des actions diversifiées « d’une politique de l'animal de la Ville de Montpellier avec pour objectif d'harmoniser la cohabitation entre les Montpelliérains et les animaux domestiques ».

Témoignage recueilli lors du vernissage de « Pet Portraits auprès d’Agnès et Christian James, résidants à Malbosc depuis plus de 10 ans.

Pourquoi avoir accepté cette expérimentation ?

Agnès. Passant à la MpT nous avons bien volontiers répondu à une proposition inattendue, spontanée : participer à une exposition photos avec notre animal de compagnie, notre chien Milord. Plus tard, nous avons été invités à effectuer les essais de la fameuse séance de photos avec notre chien. Et là, surprise, une salle avait été aménagée en studio photos. Plus d’une dizaine de personnes étaient présentes dans une semi obscurité. Il y avait des professeurs, des personnes en formation-perfectionnement des assistants et beaucoup de matériel.

Milord s’est prêté au jeu, n’a pas aboyé et a exécuté sagement tout ce qui lui a été demandé. Une dizaine d’épreuves a été rapidement réalisée dans une ambiance chaleureuse et appliquée ! Chacun essayait de faire de son mieux !

AGNESetC.jpg

Aujourd’hui à ce vernissage votre sentiment ?

Christian. « Il est apaisant de constater que les photos sont magnifiques, essentiellement car les visages humains et animaliers trahissent une certaine fierté et une grande joie de vivre l’instant ensemble. D’évidence les photographes ont cherché et réussi à saisir la seconde qui fixe à jamais la complicité et l’intimité entre animaux et humains. C’est bien de l’art ».

Cette exposition reste légère, anecdotique ?

Agnès et Christian d’une même voix. « D’un certain point de vue, l’événement peut paraître banal. Pourtant cette attention, proposée dans les MPT de la Ville, relève d’une idée originale et presque hors du temps organisée sans prétention, uniquement pour le plaisir.

Elle témoigne enfin que pour certains - ils sont en exposition - le bonheur c’est aussi de vivre avec un animal, dit de compagnie, qui leur apporte beaucoup au quotidien. Bravo et merci ! »

« Pet Portrait » actuellement à la Maison pour Tous Georges Brassens, Hauts de Massanne.

10:56 Publié dans Actualités, Maison pour tous, Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, hauts de massanne, pet photos | | | |

08/07/2016

Malbosc - Ateliers manga et bande dessinée pour les jeunes en juillet à la MpT

Apprendre cet art avec l’association Eïki. « Découvrez nos stages de technique manga et bande dessinée », l’Ecole associative d’arts appliqués propose aux jeunes quatre stages en juillet. Youcef Tarzout, Marc-Henry Debidour et David Getrey les animateurs, innovent en y ajoutant cette fois-ci une immersion dans cet univers. 

DSC_0131.JPG

« Nous travaillerons avec du matériel spécifique que nous avons fait venir du Japon : de vraies trames, grandes feuilles dédiées au manga, des feutres de manga-ka, de quoi apprendre l’encrage… » Autant de conditions réunies pour découvrir cet art et avoir envie de le pratiquer avec toutes les cartes en main. 

Ces stages d’une semaine, plus intensifs que les cours hebdomadaires de l’année, favorisent les échanges de pratique et de savoir. Chacun a son approche et son parcours singulier, certains le pratiquent déjà, d’autres le découvrent. Au-delà de l’apprentissage des techniques manga et BD, l’intérêt de stage est de pouvoir partager avec tous son envie, sa démarche, son expérience. Il favorise aussi une émulation et une possibilité d’évaluation. 

DSC_0138.JPG

Et puis souligne Youcef Tarzout : « Les animateurs apportent aussi leur expérience aux stagiaires enthousiastes, pleins d’envies et de potentiel de création. Nous les aidons à prendre de l’assurance d’autant que pour réussir il faut de la persévérance ». 

Programme. Renseignements, inscription 75 € + carte MpT, Eïki 06 63 15 73 06. MpT Rosa Lee Parks lundi 11 au vendredi 15 juillet, Tram ligne1 arrêt Malbosc. MpT Voltaire lundi 18 au vendredi22 juillet, Tram lign 1 arrêt Voltaire. MpT Albert Camus lundi 25 au vendredi 29 juillet, quartier Drevon, Tram ligne 2. Csc Gutemberg,du lundi 25 au vendredi 29 juillet, Grabels, 2 place Jean Jaurès.

01/04/2016

Euromédecine – La calligraphie réunit résidents d’Orpea et du FAM les Fontaines d'Ô

Un nouveau partenariat s’est engagé début mars entre l’Ehpad des Monts d’Aurelle et le Foyer d’aide ArtetIMAGES.jpgmédicalisé, FAM Les Fontaines d’Ô. Tous les quinze jours les résidents du foyer viennent à la rencontre des aînés de la maison de retraite. « Nous leur avons proposé de travailler ensemble sur des projets artistiques, un moyen d’expression d'aide au maintien et à la valorisation des acquis qui permet aussi de sortir de l’isolement», précise Ahmed Manai, animateur à l’Ehpad.

Le premier projet s’appuie sur la découverte de la richesse de la culture arabe à travers l’écriture, la calligraphie. Au fil des séances les participants vont découvrir les différents formes d’écritures pour ensuite réaliser une création. La première rencontre a rencontré un franc succès. Ils étaient nombreux et ravis de participer à ce premier atelier. Un temps d’autant plus apprécié qu’il offre un moment d’échange convivial. Une complicité et une collaboration ludique s’installent entre aînés et jeunes et permet d’ouvrir sur un lien avec l'extérieur.