UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


25/04/2016

Malbosc - Avec 7  bassins de rétention pour recueillir les eaux de pluie la plaine de la ZAC aurait dû être sauvée des eaux !

« Lors de la création de Malbosc, les architectes ont intégré les bassins de rétention dans le projet. Le Verdanson qui traverse la ZAC possède en effet un débit très bas en temps normal, mais il peut devenir très fort lors d’orages violents : le ruisseau sort alors de son lit et inonde les alentours ». Le supplément de Montpellier Notre Ville* (décembre 2008), dédié aux « éco-quartiers pour aujourd’hui et demain » consacre un article à Malbosc.

Le diagnostic ainsi fait, il faut trouver une solution pour gérer ces fluctuations. « Loin de leur poser un problème, les architectes paysagers ont considéré cette donnée comme une plus-value du site. Ils ont décidé de créer sept bassins de rétention différents et d’en tirer partie dans la conception du site ». Ainsi certains sont à l’air libre et canalisent le ruisseau, d’autres sont recouverts de terre et plantés de végétaux de la région…

Chenaldeliaison.jpg

« Eaux pluviales canalisées et domptées pour maîtriser des inondations », tels sont les objectifs annoncés. Au fil du temps et des épisodes cévenols, les Malbosciens ont pu constater les failles du dispositif, notamment les 29 septembre et 7 octobre 2014. 

Une canalisation sous-dimensionnée ? 

Que s’est-il précisément passé lors du dernier épisode ? Les bassins de rétention en amont de cette canalisation n’ont pas été en mesure de canaliser cette trombe d’eau. Dans un premier temps, elle s’est écoulée dans les garages de plusieurs immeubles, dont l’Ehpad de la Mutualité Française, qui ont ainsi offert une retenue supplémentaire d’eau, pour le plus grand malheur des résidents qui ont vu leurs véhicules et garages submergés.

P1290910.JPG

Et puis dans un second temps, l’eau a rempli le square devant la Maison pour Tous et commencé à recouvrir la rue au niveau du super marché. Le sol de la salle de spectacle a subi alors une énorme poussée d’Archimède, une tonne au m2, l’eau a soulevé la dalle de béton de 40 cm et créé un geyser en son beau milieu.

Dalle MpT.jpg

Une énorme poussée d'Archimède : la pression de l'eau,

une tonne au m2, a soulevé de 40 cm la dalle de béton de la salle de spectacle !

Depuis les dégâts des immeubles ont été réparés. Les victimes des inondations ont été indemnisées de leurs préjudices, mais tout le monde n’y a pas retrouvé son compte. A l’optimisme affiché de la ville qui envisageait de rouvrir la MpT Rosa Lee Parks en janvier 20015, succède une communication laconique. « Ah, vous savez c’est un problème d’assurances ! ». Cette formule semble pessimiste : d’ailleurs aucune date n’est aujourd’hui avancée. La MpT reste amputée d’une salle de spectacle, d’un amphithèâtre et de trois salles d’activités.

*Supplément Montpellier Notre Ville présenté par Hélène Mandroux, maire de Montpellier et Philippe Saurel, adjoint au maire délégué à l’urbanisme.

« Un secret de polichinelle »

La canalisation entre les bassins de rétention en amont et ceux en aval de la MPT serait-elle sous-dimensionnée ? C’est ce qu’affirme aujourd’hui le conseil de quartier Hôpitaux-Facultés. Cette affirmation est corroborée sans détour par des représentants institutionnels et d’ex-élus municipaux. «C’est un secret de polichinelle, tout le monde le sait, mais personne ne veut le dire ! »

Henri Pitot doit se retourner dans sa tombe, lui qui il y 250 ans avait su mesurer avec précision le débit de l’aqueduc Saint Clément avec un simple tube en U et sa formule mathématique !

 

20/04/2016

Malbosc - Le Festival de fil en aiguille suscite l’intérêt des créateurs

A chaque édition le Festival de Fil en aiguille élargit son public. Ainsi la soirée du concours, où sont décernés les prix, affichait complet avec 260 spectateurs. Les 20 concurrents devaient décliner leur passion et leur professionnalisme sur le thème « Mon tailleur est riche ».

Le prix du public a été décerné à Marion Lacroix-Desmazes pour « Transparence », et le prix spécial de Fil en aiguille à Mélanie Jacquemard et Madame Paon. Héléna Marin pour « Nuance de plis »a elle remporté le prix le plus prestigieux, celui du du jury, où siégeaient les créateurs Jérôme Blin et Tatsumi Miyagi.

20160402IMG_8931113.jpg

Hélena Marin remporte le prix du jury avec « Nuance de plis ». 

 

Un festival exhausteur de talents 

Depuis sa première édition, ce festival inspire la création d’amateurs et se révèle un véritable exhausteur de talents. Les adhérentes aux activités des Maisons pour Tous, se retrouvent sollicitées par des créateurs, ou deviennent créatrices pour d’autres défilés, pour des shooting photos… Il en est de même des coiffeurs et des maquilleurs, ainsi que des photographes. Des contacts sont pris et ils se retrouvent ainsi dans des réseaux amateurs ou professionnels. 

A noter le concours 2017 sur le thème « La mode à gogo » constitution des dossiers après l’été MpT Rosa Lee Parks 04 67 66 34 99

 

16/04/2016

A la Maison pour Tous Pierre Martin enseigne la musique aux jeunes et adultes. Ailleurs il est musicien avec des enfants en difficulté

Pierre Martin enseigne la musique à la Maison pour Tous : cours de guitares acoustique, électroacoustique, basse mais aussi l’ukulélé. Le choix de la guitare s’est imposé à lui pour sa convivialité, et au professeur de chant pour apprendre à chanter en s’accompagnant.

Cette passion où s’enracine-t-elle ?

Dans mon enfance en Algérie je baignais dans une atmosphère musicale. Mon père jouait de l’accordéon pour des fêtes, une tante était chanteuse d’opéra, et je disposais de guitare et piano. J’ai choisi professionnellement la musique tardivement. 1UKULLELEjpg.jpg

Cours d’ukulélé à la Maison pour Tous. Pierre Martin (au centre) avec Mathilde et Thierry.

 

Votre parcours ?

D’abord autodidacte, j’ai joué dans des cafés théâtres et je composais. Ma vie ne se résumait pas à cela. J’ai travaillé dans le secteur social auprès d’enfants. J’y ai acquis des compétences pédagogiques. Parallèlement j’ai expérimenté la photo, utilisé l’informatique, la vidéo…, pour montrer les multiples aspects de la musique, la richesse de toutes ses déclinaisons. 

Pour quels intérêts ?

La musique porte des valeurs de partage, de rencontres. Il faut savoir écouter l’autre. Un groupe de musique avec ses personnalités ajoute à l’intérêt de la création collective.montpellier,malbosc,pierre martin,association musique sans différence

J’ai aussi travaillé avec des enfants souffrant de handicaps. Un jour j’ai joué dans une manifestation en faveur de l’autisme. J’y ai fait connaissance avec le docteur Petersen. Dans le cadre d’une convention avec le CHU, j’ai enseigné à des enfants autistes.

Ce type d’intervention est spécifique de l’état d’esprit avec lequel je travaille. Je ne suis pas musicothérapeute, j’apprends et je joue de la musique avec des jeunes qui ont des difficultés. 

Vos projets aujourd’hui ?

Depuis 5 ans à l’institut Pescalune, j’ai un atelier de musique d’enfants de 10 à 18 ans. En concertation
avec les parents, j’ai créé un groupe réunissant jeunes autistes et musiciens. Nous développons un projet d’écriture musicale à partir du ressenti de chacun pour en faire une chanson, réaliser un clip. Cette expérimentation a pris une autre dimension, une petite communauté s’est créée. Elle élargit les échanges et permet de rompre l’isolement des familles qui se sont rapprochées de l’institution. Cette démarche demande du temps, mais ça avance.

Aujourd’hui mon projet est de créer un lieu pour accueillir en résidence des enfants pour faire de la musique, cela permettrait de donner du temps aux parents.

Contact. Association « Musique sans différence » Pierre Martin 06.66.27.39.45

01/04/2016

7e festival du Fil en Aiguille ce week-end à la Maison pour Tous Mélina Mercouri

Au fil des éditions ce festival élargit son audience confirmant ses qualités et potentialités. A son origine des « puces des couturières » modestes chaque année à la MpT Emma Calvé. L’ouverture de la MpT Rosa Lee Parks offre à ses initiateurs l’opportunité de proposer un événement plus important ce sera le « Festival de fil en aiguille ». Il décline un ensemble d’objectifs cohérents et complémentaires : valoriser le travail des adhérents des ateliers de couture et de stylisme, promouvoir une mode montpelliéraine, favoriser les rencontres entre amateurs/passionnés et professionnels, sans distinction, offrir un tremplin aux jeunes créateurs.
Festival 2015.jpg

Marie France Mendes, prix du jury 2015 avec Bombyx Colors

Après les succès d’audience, cette nouvelle édition ne déroge pas à ce fil conducteur. Tout est mis en œuvre pour que le spectacle soit le plus professionnel possible mais ce n’est pas l’essence du projet. L’essentiel se passe aussi en amont et lors des rencontres organisées entre amateurs et professionnels qui aiment partager, comme l’an dernier Jérôme Blin, couturier de haute couture. 

Ce projet collaboratif fédère l’énergie de 150 personnes ! 

Ce festival doit sa réussite à sa capacité à rassembler tout un éventail de contributeurs. Quelque 150 personnes ont travaillé à cette 7e édition ! Ce n’est pas seulement une équipe de Maison pour tous mais un grand nombre d’adhérents qui y travaillent et montent sur scène. Ceux des cours de stylisme et de couture de Rosa Lee Parks Parks proposent leurs créations ou participent au concours de mode ; des cours de couture de Villon, des ateliers photo de la Boris Vian et Mélina Mercouri ; l’animatrice de danse est coach des défilés. De plus des élèves de l’école Rabelais de Malbosc participent au concours de mode, et les enfants et adolescents des ateliers seront les modèles d’un soir en défilant avec les vêtements des créateurs !

Et puis il est des coïncidences où la petite histoire rejoint la grande histoire. La Maison pour Tous de Malbosc créatrice de ce festival porte le nom de Rosa Lee Parks ».Cette jeune femme noire qui a tant lutté contre la ségrégation aux Etats Unis avait comme premier métier couturière.

De Fil en Aiguille. Un festival en 4 temps du vendredi 1er au dimanche 3 avril pour découvrir la création textile dans tous ses états : expositions, concours de mode, défilé de créateurs de la région, puces de couturières et boutiques éphémères.

Programme détaillé sur le site http://www.montpellier. Rendez-vous Maison pour Tous Mélina Mercouri, quartier du Millénaire. Renseignements 04 67 66 34 99 et 04 99 92 23 80. 

 

montpellier,maison pour tous rosa lee parks melina mercouri,mambosc,festival fil en aiguille,puces des coturières

En un clic accéder à Tout le programme

 

montpellier,maison pour tous rosa lee parks melina mercouri,mambosc,festival fil en aiguille,puces des coturières

 

 

23/03/2016

Festival de Fil en Aiguille, la mode défile à Montpellier fin mars

Il vous faut prendre date pour cette 7e édition des Maisons pour tous Rosa-Lee Parks et Mélina Mercouri du 28 mars au 3 avril 2016. Stylistes, couturiers, créateurs, modistes, mannequins, coiffeuses, maquilleuses, photographes, brodeuses proposent un défilé riche en couleurs et en styles...

montpellier,maison pour tous rosa lee parks melina mercouri,mambosc,festival fil en aiguille,puces des coturières

Tout le programme

Ce rendez-vous offre aussi l’occasion de chiner lors des Puces des couturières, de vous initier à la broderie ou à l’anoblissement de tissu… Moments de rencontres passionnantes où la découverte, le partage, l’inspiration à la création sont au rendez-vous.

montpellier,maison pour tous rosa lee parks melina mercouri,mambosc,festival fil en aiguille,puces des coturières

La Ville de Montpellier encourage ainsi l’initiative, la créativité et favorise l’émergence de nouveaux talents. Le festival « De fil en Aiguille » y participe en offrant un tremplin aux lauréats des éditions précédentes.

Contact 04 67 66 34 99

19/02/2016

Malbosc - L'association Eïki organise des stages bande dessinée et manga pour les vacances

Concentrés, ils dessinent depuis deux heures dans une salle lumineuse de la Maison pour Tous. Depuis déjà 5 mois ils se retrouvent ainsi au sein de l’atelier Manga de l’association Eïki. « Ces 6 jeunes sont AfficheMAMNGA.jpgattirés par dessin. Leur envie de raconter leurs histoires en bandes dessinées, illustrations ou mangas crée une énergie dans le groupe ». Youcef Tarzout, à l’origine de l’association insiste sur l’intérêt de cette formule. « Il faut parfois dépasser le parti-pris de bosser seul dans son atelier. Avec Marc-Henry Debidout et David Getrey, co-fondateurs, nous l’avons pratiqué et découvert les apports d’un travail collectif ». 

A chacun son image ! 

L’ambiance studieuse n’empêche pas cependant de parler, solliciter des avis, s’interpeller, sortir une blague…, et de dire le pourquoi de leur passion. « Depuis tout petit j’enrage de devenir un grand illustrateur. De tout temps dessiner me passionne. Je veux développer mes capacités. Moi, j’ai appris toute seule, et on m’a conseillé de prendre des cours. L’atelier me plait, et dessiner ici me déstresse. Quand je dessine j’oublie tout mes soucis… ».

0Atelier.JPG

Ainsi s’expriment Hippolyte le contemporain, Isahack le flamboyant, Marie la battante, Nina la précieuse, Thomas le bosseur, Yanis l’énergique appliqué. Les futurs auteurs de BD ont évidemment choisi leur image.

EIKIasso.jpg

Et puis il y a le climat harmonieux d’un atelier où l’on partage des idées, on s’entraide pour élaborer un scénario, développer une histoire, et bien sûr l’aide et les conseils précieux des trois professeurs. 

Dessiner ses propres histoires 

Si d’autres jeunes souhaitent partager cette démarche, Eïki, école associative d'arts appliqués organise pour les vacances deux stages ouverts à tous, dès l’âge de 8 ans. Elle propose de faire découvrir le dessin manga grâce à des techniques et du matériel spécifique, dont des tablettes lumineuses, fourni par l’association. Une approche qui offre l’opportunité « d’apprendre à développer son imaginaire, et découvrir comment dessiner ses propres histoires ! »

 Des ateliers Manga pour les vacances

Ouverts à tous dès l’âge de 8 ans. Stage sur 5 jours de 10 h à 12 h du lundi 22 au vendredi 26 février Maison pour Tous  Rosa Lee Parks, tram ligne 1 arrêt Malbosc. Stage n°2 du lundi 29 au vendredi 24 mars MpT Albert Camus Tram ligne 2. Inscription 75 € + carte MpT, 50 € adhérents Eïki.

Contact 06 63 15 73 06.

 

15/02/2016

Malbosc – Des ateliers Manga pour dessiner vos histoires

L’association Eïki propose des ateliers Manga, dessin et bandes dessinée pour « apprendre à développer votre imaginaire et découvrir comment développer vos propres histoires ».Ouverts à tous dès l’âge de 8 ans.

AfficheMAMNGA.jpg

Stage sur 5 jours de 10 h à 12 h du lundi 22 au vendredi 26 février Maison pour Tous  Rosa Lee Parks, tram ligne 1 arrêt Malbosc. Stage n°2 du lundi 29 au vendredi 24 mars MpT Albert Camus Tram ligne 2. Inscription 75 € + carte MpT, 50 € adhérents Eïki. Contact 06 63 15 73 06.