UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


17/07/2018

Malbosc – Le soutien scolaire dispensé à l’Ehpad : une réussite ! L’expérience sera poursuivie l’an prochain

Lors de l’ultime cours de soutien scolaire le bilan de cette 1ère année qui en a été fait s’avère une réussite. Les retours des parents et des équipe éducatives montrent que les enfants ont constaté une amélioration de leur travail scolaire.Quelque 50 enfants se sont inscrits à cette aide aux devoirs : des élèves des deux écoles primaires de Malbosc (Mitterrand et Rabelais) et du collège (Rabelais) ; 8 bénévoles du comité de quartier et 5 à 6 résidents de la maison de retraite les ont accompagnés.

COURS4XX.jpgUn dernier cours de soutien qui en annonce bien d'autres

Yvette Segieri, présidente de Malbosc-Bouge, a chaleureusement remercié l'Ehpad, le groupe Languedoc Mutualité pour son soutien sans faille à cette action, et plus particulièrement Béatrice Gander, l'animatrice de la maison de retraite, dont le rôle a été essentiel pour la réussite de cette action. Des résidents on dit combien cette visite intergénérationnelle du mercredi était importante pour eux, et combien ils avaient adoré aider les enfants à faire leurs devoirs. Marlène Hubert, directrice de l'Ehpad, a annoncé sa volonté de poursuivre cette action avec le comité de quartier et a indiqué combien les résidents et le personnel étaient heureux d'entendre les voix et les rires des enfants tous les mercredis.

Tout le monde a mis du sien pour fêter cet après midi de clôture des cours de soutien aux écoliers. Les résidents avaient préparé un gâteau poire chocolat pour les enfants et les bénévoles des contes et deux morceaux interprétés au saxophone. Les enfants n’étaient pas en reste. Ils ont présenté un petit spectacle avec des chants, deux chorégraphies (danses rythmiques) et une petite pièce de théâtre où il était question d'exclusion. L'après midi s'est clôturée par une chanson reprise en coeur par les enfants, les résidents et les bénévoles.

Rendez-vous a été donné au retour des vacances pour une nouvelle année scolaire partagée avec les enfants de Malbosc, les résidents de la maison de retraite et les bénévoles. La date en est déjà fixée au mercredi 3 octobre.

 

15/07/2018

Malbosc – Le quartier disposera de 2 espaces multisports : le city Stade programmé pour 2017, réalisé en 2018

« Mais c’est quoi un City stade, City sports ? », ce pourrait être la question bien légitime d’enfants à son papa ou à sa maman, alors que sur les hauteurs de Malbosc un tractopelle terrasse et nivelle un terrain. « C’'est un terrain multi sports bordé par des clôtures, avec à ses extrémités des buts multi sports (foot, basket, hand ball, etc.) de dimensions plus réduite (12mx24m) qu'un terrain de foot classique. Peuvent y être pratiqués : le foot, le handball, le basket, le volley, le tennis, le badminton, le tennis ballon ou le hockey sur gazon selon la configuration choisie ».

Thierry4.jpg

 Thierry Teulade (à gauche) avec Bernard Mazel,

lors de la chasse aux œuf de Malbosc-Bouge

Thierry Teulade est l’un des auteurs de la demande de cet équipement exprimé au Conseil de quartier hopitaux facultés le 23 juin 2016. Il l’explicitait dans son argumentaire soulignant : « Le déficit du quarier en équipement sportifs et enjeux à destination des adolescents, des jeunes adultes, voire des adultes ».

Un cadeau pour la rentrée scolaire

D’où la proposition du groupe de travail “urbanisation verte” de prioriser la réalisation d'un City Sport ou City Stade positionné dans le haut du secteur Malbosc dans un secteur dégagé réduisant ainsi les nuisances.

Cet emplacement est limitrophe au secteur Malbosc existant et à la future Zac des Coteaux (agrandissement de Malbosc) à proximité du terrain de pétanque et de l'école François Mitterrand et de leurs parcs de stationnement.

L’autre intérêt de ce lieu d'implantation est que dans son périmètre existent trois groupes scolaires (Mitterrand-Yourcenar-Rabelais) proches dans un rayon de 1 km environ. Ce devrait être le cadeau de la rentrée prochaine ce pour les écoliers et les autres ! Il complètera l’offre du Plateau Sportif Malbosc, implanté au ceour de Malbosc près de l’école maternelle Marguerite Yourcenar

 

 

 

10:27 Publié dans Actualités, Associations, comité de quartier, Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

09/07/2018

Malbosc – Le parcours sportif remarquable de Thomas Gibault : de la trottinette au championnat Scooter Free Style FISE 2018

En 2014, Thomas Gibault assiste avec ses parents au Festival International des Sports Extrêmes (FISE), du haut de ses dix ans découvre la pratique sportive de la trottinette. Ses parent lui offrent une trottinette, il débute ainsi avec un matériel tout simple. En 2018 il est 2e sur le podium du Scooter-Freestyle du Fise. Un parcours remarquable qu’il raconte tranquillement.

Que retiens-tu de ta performance ? L’épreuve est très physique. Avant de m’élancer pour cette figure de 45 secondes, eh bien je ressens un sacré stress. Mais dès que je me concentre sur ce que je vais faire je l’oublie, il disparaît... Et je me retrouve très fier sur le podium.

BlackFkipWip.png

BlackFlipWip

Comment es-tu arrivé à ce niveau ?

Au début je pratique tout seul ou avec des copains. J’apprends les figures basiques. Je monte progressivement à niveau et je suis capable de figures comme le salto arrière ; flair, briflip… Ça me plaît, je suis de plus en plus motivé. J’atteins rapidement un bon niveau, mes parents investissent dans un matériel haut de gamme : ce sera mon cadeau de Noël ! Il y a un sacré écart technologique avec ma première trottinette. Pour progresser encore et apprendre les techniques je rejoins un club le Roll'School…

A t’écouter tout semble facile ?

Ah non, ce n’est pas si simple. Au tout début on a l’impression de progresser rapidement, on croit que c’est facile. En réalité c’est très dur, il faut tenir. C’est beaucoup de travail. Un énorme investissement : trois fois par semaine des heures et des heures d’entraînement.

Il faut beaucoup de motivation, des entraînements individuel et en équipe ; une bonne préparation physique, un bon cardio, de la masse musculaire… Et en compétition il faut une préparation mentale, beaucoup de concentration.

Condor.png

Condor

Comment vois-tu ton avenir sportif ?

A cette passion s’ajoute aussi une motivation pour apprendre aux autres, j’entraîne les plus jeunes et je suis aussi arbitre. La prochaine saison j’évoluerai enOpen 16/17 et Je pourrais bénéficier de l’aide des partenaires de Rollschool comme Prorider 34.

Flair2.png

Flair

Mes parents m’ont toujours accompagné dans ma progression. Au début ils pensaient que ça aller me passer et comme je me suis vraiment accroché, ils m’ont soutenu. Il sont fiers de me voir à ce niveau et moi-même j’en suis surpris.

* Rooll’School « Une école pas comme les autres » pour la pratique du roller et de la trottinette acrobatique 06 38 39 32 60. https://www.rollschool.net/

08/07/2018

Malbosc – Un tractopelle terrasse le futur site du City Stade. Mais pourquoi ce chantier ne dit pas son nom ?

Début juin camions et tractopelle s’activent au terrassement d’une parcelle de terrain sur les hauts de Malbosc qui donne sur le quartier de la Mosson et Pierres Vives. Aucune pancarte n’annonce ces travaux, ni leur destination. Les plus curieux ont aussitôt donné l’information sur les réseaux sociaux, se félicitant de la réalisation d’une promesse du maire Philippe Saurel le 12 octobre 2017 lors de la réunion publique du quartier Hôpitaux.

P1060889.JPG

A la question « Quels projets proposés par notre conseil de quartier vont être réalisés ? », il avait indiqué que « Le city-stade de Malbosc sera budgétisé pour 2018, à l'occasion du premier budget participatif. 600 000 euros ont été fléchés pour les projets de sept conseils de quartier ». Promesse tenue. Mais pourquoi donc une telle discrétion alors que l’offre sportive s’élargit pour les habitants d’un quartier qui compte aujourd’hui un plateau sportif et un terrain de boules ? Gageons que dans quelques mois l’inauguration sera sûrement annoncée.

19:32 Publié dans Actualités, Associations, Loisirs/Culture, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, city-stade | | | |

Euromédecine - Parents et tout-petits réalisent une fresque géante au village du père Soulas

En partenariat avec le Mas des moulins et la crèche parentale « La souris verte », Amel Chergui de l'association Arts et Eveil a proposé une initiative ludique et artistique pour célébrer l'arrivée de l'été et finir l'année en couleurs. La réalisation d'une fresque, avec une débauche de couleurs, a rassemblé petits et grands : un franc succès.

FOTOBIS.jpg

Environ une trentaine de personnes, petits enfants, leurs parents et des professionnels de la petite enfance ont répondu à l'invitation. L'expérience se renouvellera à la rentrée de septembre 2018.

L'association Arts et Eveil organise des ateliers d'éveil d’arts plastiques et animations autour du livre à la maison pour tous Rosa Lee Parks, et au Mas des moulins, partenaires depuis une dizaine d'années..

Contact Amel Chergui-Perrin 06 21 52 50 89

Les tout-petits s'y donnent à coeur joie

IMG_3232.JPG

IMG_3218.JPG

05/07/2018

Malbosc – Les courts métrages du Festival Rabelais Tout Court : 4 prix décernés aux collégiens de Rabelais

Tous rassemblés dans la salle polyvalente les collégiens de troisième n’ont pas ménagé leurs applaudissements aux primés du festival Rabelais Tout Court ou RTB. Le prix de jury a été décerné à Marwa Lamsbene pour « 10 h 03 » ; le meilleur acteur à Joude Khodor, pour son rôle dans « Carniplasticoman » ;  la meilleure actrice à Emma Galas-Maire dans « Mal garée » ; et le prix du public à Adam Moutacim, pour « Promenons-nous dans les bois ».

P1060998.JPG

Les lauréats avec Reno Hesse leur professeur

Rabelais Tout Court est un festival interne au collège François Rabelais. Les courts métrages sont réalisés par l’ensemble des élèves de 3e tout au long de l'année. « L’intérêt de ce projet, souligne leur professeur Reno Hesse, est d’être transversal avec le français, les arts plastiques, l'éducation musicale et la technologie. Toutes les étapes d'un court métrage sont étudiées, du synopsis au montage en passant par le storyboard, la création des musiques et bruitages et bien sûr le tournage ». 

100 courts métrages réalisés en 5 ans !

Chaque classe, par groupes de 6 à 8 élèves, réalise 4 courts métrages soit une production totale de 20 courts ! Leur durée ne doit pas excéder deux minutes et le tournage est limité à 5 plans. « Nous en sommes à la 5ème édition de FRTC. Ce qui veut dire qu'en cinq ans, 700 à 800 élèves ont pu se former à la réalisation d'un court métrage ». 

Au terme de l’année scolaire la conclusion de ce projet se traduit par la cérémonie de remise des prix : une heure consacrée à la projection et  la suivante à la délibération du jury, les lauréats de l’année précédente. une dernière à la remise des prix. « Cette démarche rythme la vie de l'établissement au même titre que les nombreux autres projets sportifs, linguistiques et autres ». Au regard du volume des applaudissements des collégiens, elle a manifestement leur faveur.

L'activité vidéo au collège François Rabelais regorge encore de dynamisme comme en témoignent ce lipdub réalisé cette année lors du voyage de nos élèves en Espagne (https://vimeo.com/268097646) et le court métrage Mitch (https://vimeo.com/223139679) sélectionné à Festimaj 2018 (https://www.festimaj.fr/) sera peut-être primé. 

Courts métrages du Festival Rabelais Tout Court 2018 : https://vimeo.com/user16376439

 

16:04 Publié dans Actualités, Education, Loisirs/Culture, Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, collège rabelais, reno hesse | | | |

Euromédecine – Résidents et public fêtent ensemble le 10e anniversaire de la plateforme Wallon Laîné APSH 34

La Plateforme Wallon-Lainé a fêté ce 19 juin ses 10 ans d’implantation dans le quartier Malbosc, couplés aux 40 ans de la création de la structure Henri Wallon. Cette fête traditionnelle annuelle revêtait un caractère particulier, exceptionnel, s’inscrivant dans un ensemble de manifestations programmées sur l’année, et ouverte à tous: personnes accompagnées et invités, militants APSH 34, représentants du quartier, partenaires, familles des professionnels, amis..

P1060367.JPG

Toujours dans la même démarche Cyril Laucournet tourne un documentaire "Vu pas vu" où il est question de regards sur les différences

L’après-midi lors des portes ouvertes des trois foyers d’hébergement, un public, particulièrement nombreux a suivi une déambulation de comédiens interprétants des textes écrits par les résidents. Ces récits faits des fragments de vie de leur quotidien touchaient au coeur. Plus tard ce sera l’exposition photos, images évoquant l’intégration et la singularité du Centre de ressources Wallon Laîné dans le quartier. Une série de photos qui interrogent aussi sur le regard de l’autre, le voisin.

APSH34,Wallon Laîné,Cyril Laucournet,

Et puis ce fut le concours de la meilleure déco d’anniversaire. Chaque unité d’hébergement de la structure a exposé son œuvre à l’appréciation du jury et du public. Ce concours correspond à la volonté de solliciter constamment l’implication les résidents dans les évènements de la structure, pour valoriser le travail d’imagination et de réalisation. De même la chorale de la Plateforme a présenté un extrait de son concert de la fête de la musique. Le repas d’anniversaire a été partagé par quelque 350 convives, affluence exceptionnelle, et enfin la soirée animée par un orchestre s’est poursuivie jusqu’au bout de la nuit.

11:02 Publié dans Actualités, Associations, Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : apsh34, wallon laîné, cyril laucournet | | | |