UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


23/10/2017

Malbosc -Néerlandaise, ingénieure informatique puis traductrice littéraire, ELS Hekkenberg participe à l’aventure de"L'Homme Semence"

Elisabeth (Els) Hekkenberg, traduit en néerlandais la nouvelle « L'Homme Semence » de Violette Ailhaud*. Dans son premier parcours professionnel rien ne l’annonçait. Alors pourquoi et comment en est-elle arrivée là ?

DSC_0008.JPG

ELS Hekkenberg et l’éditeur Willem Donker avec la nouvelle BD

« Née aux Pays-Bas, j'ai travaillé 16 ans comme ingénieure en informatique dans le monde bancaire. En 1998, je choisis de vivre dans l’Hérault à Saint Gély puis à Montpellier. Je suis tombée amoureuse de cette ville si ouverte, si accueillante et j’y suis restée ». Avant de quitter les Pays-Bas Els a suivi une formation dûment labellisée de traductrice technique en néerlandais ». A ce titre elle traduit un éventail de documents : cours de néerlandais, analyse des textes très divers dont une encyclopédie informatique pédagogique, une encyclopédie  de l’art interactive, des articles pour des journaux régionaux néerlandais…

De l’univers informatique au texte littéraire

Dans le même temps l’excellent accueil qu’elle a reçu favorise une bonne intégration. Els fait ainsi du cyclotourisme, apporte bénévolement ses compétences informatiques à l’association AVF Accueil, rejoint Jalmav pour assurer l’accompagnement, l'écoute et le soutien des personnes en fin de vie…  « Toutes ces actions sont sources d’enseignements et me sont bien utiles pour mes traductions ». Elle entreprend enfin ce qu’elle n’osait pas : une formation de traductrice littéraire. Deux ans durant un travail acharné par séquences de six semaines en alternance à Amsterdam. « Grâce à ma famille qui m’a hébergée et à mes amis d’ici qui ont entretenu mon jardin », elle leur en ait reconnaissante.

Diplômé en 2013, elle consacre alors une partie de son temps à traduire quelques ouvrages littéraires. Le tout dernier « L’homme semence » Editions Paroles, sera publié en novembre sous le titre « De Zaaier" par les éditions ??.

« Aujourd’hui c’est un peu comme si je me retrouvais dans mes rêves d’enfant de 7 ans où j’écrivais et dessinais l’histoire familiale… » Els Hekkenberg savoure son bonheur d’avoir ainsi contribué à l’aventure de la nouvelle vie de ce livre.

La belle audience d’un texte universel

« Une ronde d’interprétations permet à ce texte universel de faire le tour de la Terre » dit son éditeur de «L’homme semence », publié en 2016. La traduction néerlandaise y participe en éditant la nouvelle, le CD « L’homme semence » dit par Agnès Dumouche ; une bande dessinée à deux faces de Mandragore et de Laetitia Rouxel Laetitia qui interprète le récit de Violette Ailhaud alors que, sur l’autre face, Mandragore raconte l’environnement historique.

AlbumBDBIS2.jpg

Sans compter la projection du film « Le semeur » de Marine Francen programmé au festival de CinéMed au Diagonal le jeudi 26 octobre 19 h 45.

Contact Els Hekkenberg : http://elsware.wixsite.com/elsware-fr

 

11/02/2017

Malbosc – Auteur-illustrateur il crée "Le Monde Merveilleux des Florafés". De l'écriture à l'édition le parcours rêvé d'Hassan Diané

Auteur et illustrateur de la série pour enfants "Le Monde Merveilleux des Florafés", Hassan Diané était en janvier à l’affiche du festival CaphArtNaüm de la Maison pour Tous Rosa Lee Parks. Cette manifestation met en lumière le travail des jeunes créateurs et révèle leur travail. Hassan Diané était l’un d’entre eux.

Que pensez-vous de cette exposition médiatique ?

J’ai vécu à Malbosc une semaine extraordinaire avec ma prestation au Café littéraire et l’exposition de mes dessins au festival  la Maison pour Tous. Heureux d’être invité, j’y suis venu avec une certaine appréhension. J’ai apprécié cette reconnaissance de mon travail, même si ce n’est pas la première. J’ai vraiment aimé de pouvoir ainsi présenter mon travail, échanger avec le public.

Juste un détail. J’ai été étonné et amusé par la question d’un auditeur surpris de me voir dessiner les fleurs de la région et non celles de mon pays d’origine la République démocratique du Congo. Je vis en France depuis tellement longtemps ! Je connais les fleurs d’ici, les dessiner m’est apparu comme une évidence !

Montpellier,Malbosc,Maison pour Tous,Hassan Diané,FloraFés,

Très tôt écrivain vous voilà aujourd’hui auteur et illustrateur ?

Enfant, l’écriture était déjà ma vie. Et puis j’ai choisi d’écrire et dessiner avec ma perception, ma vision propre pour que les enfants se l’approprient dans une démarche partagée parents/enfants. Chaque histoire est indépendante, ce sont des touts petits contes, dont la brièveté convient.

L’dée m’est venue dans le tram en voyant un grand’père avec ses deux petits enfants qui s’ennuyaient. Je l’ai vu alors ouvrir son sac, y puiser des livres illustrés de petit format, et leur proposer de les lire. J’étais émerveillé de voir comment ces enfants s’en emparaient pour en lire un, puis deux puis trois…. Apparemment le grand-père disposait de toute une collection. Cette observation m’a inspiré la série que je viens de créer « Le monde merveilleux de Florafés ».

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Cette série a rapidement pris corps avec « Perce-Neige », Glouton d’Or et Abradacactus ». Le premier a connu un vrai succès d’audience, confirmé par les suivants, ce qui m’incite à élargir encore mon monde des Florafés. Réactions, compliments et demande d’une suite des parents m’ont particuièrement touchés. Alors j’y travaille pour améliorer la qualité de mes dessins qui évoluent au niveau graphique, le trait s’affirme et le travail est plus serein. J’avais il est vrai beaucoup à apprendre.

« Le monde merveilleux des Florafés », série des petits albums disponible aux librairies Sauramps et Gibert, leur version numérique pour 1 € sur Internet

Montpellier,Malbosc,Maison pour Tous,Hassan Diané,FloraFés,

21/12/2016

Malbosc - Ecrivaine à l’origine du bonheur d’un Café littéraire qui perdure focus Régine Seidel poète et nouvelliste

Ce mois de décembre verra le vingt-quatrième café littéraire de Malbosc ! Régine Seidel est à l’origine de cette initiative. Aujourd’hui cet événement mensuel compte dans la vie du quartier Malbosc, mais aussi dans la vie culturelle montpelliéraine. C’était un vrai challenge de développer cette manifestation littéraire au niveau d’un quartier excentré, ce fut une réussite !

moiReg2(1).jpg

D’autant que les écueils n’ont pas manqué. Les premiers cafés littéraires ont été gentiment accueillis à la Brasserie des Fontaines qui s’y prêtait bien. Hélas un changement de propriétaire y mit fin. Heureusement, la Maison pour Tous Rosa Lee Parks lui a ouvert ses portes. Même si son espace s’est drastiquement réduit suite aux inondations, les café littéraires ont pu continuer grâce à la ténacié de Régine Seidel.

Ecrire pour dire la vraie vie, des vrais gens…

L’écriture est sa passion, elle la partage en organisant deux ateliers d’écriture à Montpellier, l’un au CCAS La Treille, l’autre « Les écrits d’Ô » à la Maison pour Tous Rosa Lee Parks de Malbosc. Ecrivaine elle est l’auteur de plusieurs recueils de poésies et de nouvelles où elle révèle son univers poétique avec son empathie naturelle au monde et sa lucidité parfois décapante.

 « D’aussi loin que je me souvienne, dit-elle, j’ai toujours voulu écrire pour dire la vraie vie, des vrais gens, le socle de toute société ». Les poésies comme le recueil de nouvelles sont en prise avec le réel et se veulent dire la Vie à travers le regard d’une femme née au vingtième siècle et qui se sent à l’aise dans ce vingt et unième siècle adolescent déjà ».

Marie Tuyet, auteure en poésie et contes philosophiques, précise son appréciation élogieuse de l’écriture de Régine Seidel : « Elle a le verbe qui sonne, qui coupe, qui tranche, qui cisaille, et vous emporte dans un tourbillon de sons, de sens, où l'humour n'est jamais loin, comme pour nous rappeler que derrière le drame ou le gris des existences, ne pas se prendre au sérieux est déjà une première étape vers un peu plus de légèreté et de bonheur ».

Alors n’hésitez pas, en un clic vous pouvez accéder à l’ensemble de la bibliographie de Régine Seidel et découvrir sa dernière publication : « Belle-mère garce ou sainte ? A l'usage des belles-mères, des belles-filles et des fils ». Un cadeau de Noël peut-être !

Pour en savoir davantage de son œuvre et ses activités : http://regine.seidel.fr

 

 

12:28 Publié dans Actualités, Associations, comité de quartier, Livre, Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

13/06/2016

Malbosc – Ce mardi à la MpT un café littéraire exceptionnel à la Maison pour Tous

L’atelier « Les écrits d'Ô » ouvre ses portes à tous. « Habitants du quartier, vos amis, les amis des écrivains, sont invités au show des « Ecrits d’Ô » à la Maison Pour Tous ce mardi 14 juin ». Régine Seidel à l’initiative de cet atelier s’enthousiasme pour ce café littéraire exceptionnel avec exposition de quelques textes écrits en atelier, lecture par leurs auteurs de quelques autres.

FOTO.jpg

Avec le écrivains de l'atelier

Des poèmes, des récits, de la vie.

Ecrire, c'est vivre.

Partager, c'est faire vivre.

« Nous proposerons aussi des petits jeux d'écriture et chacun pourra y participer. Rien d'obligatoire. Vous verrez comment, en quelques minutes, les idées surgissent et les mots viennent. Et puis vous pourrez aussi poser toutes les questions que vous souhaitez à chaque écrivain, son inspiration, ses motivations, ses projets…. Ils vous répondront si et comme ils le souhaitent ».

Rendez-vous ce mardi 14 juin à 19h 30 à la MpT Rosa Lee Parks, Tram ligne 1, arrêt Malbosc.

22/05/2016

Malbosc – Performance et poésie au café littéraire avec Olivier Morin ce mardi 24

Olivier Morin ne chante pas et pourtant ! Pour le dernier café littéraire de la saison « Les talents d’ici » reçoivent Olivier Morin. « Nous l’avons déjà entendu dire des textes de notre invitée Simone Salgas le 24 mars 2015, rappelle Régine Seidel à l’origine de ces rencontres. Olivier Morin écrit avec sa voix et dit avec ses mots puisés dans ses expériences et sa propre histoire qui est bien celle de chez nous. Il sait rire, sourire, gronder, revendiquer. Il sait dire la vie, la politique, la femme, la désirer, s’en moquer comme tout homme qu’il est ». 

OlivierAffiche.jpg

Son site* le décrit « diseur, auteur de chroniques poli-poétiques, comédien, trafiquant de mots. Poète de la terre et de ses profondeurs, il puise son inspiration dans son histoire vigneronne et celle des hommes depuis la nuit des temps. Il trace ses signes sur la page comme les hommes le firent aux premiers temps de l’écriture. Il dit ses textes, il ne chante pas et pourtant l’alexandrin sonne comme un voyage musical ». 

Olivier Morin est l’auteur de quatorze recueils de textes poétiques, de 2 CD avec Emmanuel Valeur et de chroniques poli-poétiques. Son dernier livret : « Nous sommes tous des s’en vont, depuis la nuit des temps, nous sommes tous en mouvement, notre histoire commune est celle du déplacement, avec ou sans papiers il nous faut avancer ».

Pour en savoir davantage consulter le *site http://www.oliviermorin.fr/ et le blog http://reivilo.blog.lemonde.fr/

Mardi 24 mai 19 h 30, entrée libre, Maison pour Tous Rosa Lee Parks Tram ligne 1 arrêt Malbosc.

15/03/2016

Malbosc – "Janine Teisson une écriture pour dire le monde" au Café littéraire ce mardi

Janine Teisson, écrivaine connue du monde littéraire du Sud de la France, est l’hôte du café littéraire "Les talents d'ici". Cette auteure est présente dans plusieurs éditions françaises telles que Gallimard, Actes Sud, Nathan, Syros, Oskar surtout pour une production de littérature jeunesse. « C’est donc une auteure confirmée que nous recevons souligne Régine Seidel, animatrice de cette soirée. Elle y présentera ses deux derniers romans : un policier pour adultes « La Métamorphose du Rossignol » et « L’envers du tableau », livre pour enfants ».

1IMAGE.jpg

Mais l’intervention de Janine Teisson ne se limitera pas à ces deux romans. « Le public pourra dialoguer avec elle à propos de toutes ses autres œuvres dont elle sera heureuse de se souvenir pour le plus grand plaisir de tous ». 

Ecrivaine après un parcours atypique 

Cette Toulonnaise a commencé à être publiée en 1993. Auparavant elle a exercé divers métiers : clown, couturière, enseignante, éducatrice. Aujourd’hui elle est l’auteur d’une trentaine de livres, traduits pour certains en espagnol, portugais, allemand, italien, catalan, coréen et chinois. Elle écrit en littérature générale et également à destination de la jeunesse. Une dizaine de ses romans pour adultes sont publiés aux éditions Chèvre-Feuille Étoilée. Elle y est directrice de la collection « D’un noir l’autre», qui ne publie que des romans policiers écrits par des femmes.

L’éventail de ses ouvrages compte des nouvelles, récits autobiographiques, romans, contes pour enfants, récits pour la jeunesse, romans historiques, romans policiers et de science-fiction, poésies, contes érotiques… Pour découvrir toute son œuvre se référer au site Internet http://janineteisson.fr, ses livres sont en vente en librairie, ou sans frais auprès jade@chevre-feuille.fr

Mardi 15 mars 19 h 30, entrée libre, Maison pour Tous Rosa Lee Parks Tram ligne 1 arrêt Malbosc.

 

 

15/12/2015

Malbosc – Héloïse Combes au café littéraire ce mardi à la Maison pour Tous  

 « Les Talents d’ici » accueillent à Malbosc Héloïse Combes :

musicienne, auteure interprète. Une belle personne !"

photo concert.jpg

Héloïse Combes née à Montpellier, partage sa vie entre le sud de la France et le Berry, où elle puise son inspiration empreinte d’amour de la nature et de quête de la lumière. Parcours classique : chanteuse lyrique spécialisée dans le répertoire baroque, Héloïse emprunte des routes plus singulières.

AFFICHECafé.jpg

Chanteuse, auteur-compositeur, écrivain et photographe, elle est l'auteur de trois disques et de plusieurs livres parus et à paraître.

Bibliographie. La petite fugueuse, roman jeunesse, éditions du Citron Bleu. Pitres, dans la lumière, recueil de poèmes et photographies argentiques, éditions Stellamaris. Pense pas bête ! Collectif poétique, éditions Petit Baluchon. La petite nageuse du Nil, album jeunesse, éditions Oskar, texte Héloïse Combes, illustrations Georges Lemoine. Georges Roi ! Musée de l’illustration jeunesse de Moulins, texte pour le catalogue de l’exposition consacrée à Georges Lemoine. Guy Baudat et la forteresse de Chateaubrun document sur le sculpteur G. Baudat, éditions Jacques Flament. Arbres, Forêts ! Poèmes et photographies, livret d’art, éditions La maison de Clochette. Mon bel orage, roman, éditions de la Rémanence.

2015. Le sage sous le cèdre, conte en prose et haïkus illustré par Georges Lemoine, éditions Gallimard. Angeloup, recueil de poèmes, éditions Alice.  Isa la trop blanche et le thé de l’amitié, album jeunesse, Yseult éditions, texte Héloïse Combes, illustrateur Sess. Blanche et l’empereur, conte illustré de photographies argentiques, éditions La Maison de Clochette, livre d’art.

Discographie. Au Royaume des Canailloux, chanson pour enfants, autoproduction. Eaux Douces, chanson française, autoproduction. La nouvelle H, chanson française, autoproduction.

Contact. artemiss@live.fr