UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


24/02/2017

Malbosc – Evénement fédérateur des anciens aux enfants un super carnaval pour petits et grands ce samedi

Depuis sa première édition à aujourd’hui le carnaval de Malbosc connaît à chaque fois un succès d’audience. Cette samedi il commencera par un « lâcher de clowns » du centre des Arts du cirque Balthazar. Ces personnages loufoques et décalés déambuleront sur la coulée verte pour inviter le public au voyage autour d’un portique aérien, d’un mat chinois, d’un tapis de danse, et d’un camion très rock ’roll. Au concert Rock suucédera l’embrasement de M. Carnaval, suivi d’un lâcher de lanternes volantes.

montpellier,malbosc,carnaval,

Un travail conséquent en amont

Au-delà de la qualité du spectacle programmé, l’intérêt cet événement a un autre versant qui contribue à son succès : il sait fédérer associations et personnes pour un même projet. Les animateurs de la Maison pour Tous l’organisent en partenariat avec le Comité de quartier Malbosc Bouge, le centre de loisirs de l’ADPEP 34, l’EHPAD de Malbosc , le foyer Archipel de Massane , le village du père Soulas et la Maison du Judo. Un travail conséquent se fait en amont du jour de fête.

Un double embrasement !

Ainsi non pas un mais deux « Monsieur Carnaval » ont été réalisés : l’un par les enfants du centre de loisirs de malbosc et l’autre par les participants de l’atelier d’Art plastique de l’institution Archipel de Massanne. «Ils se sont retrouvés ensemble mercredi. Ce fut une rencontre riche en émotion, faite de rires et de connivences autour de la confection de Mr carnaval. Leur embrasement avec une mise en scène sera le clou du spectacle », souligne Sylvie Morel éducatrice, animatrice de cet ateliers.

Vite et vive le carnaval !

Rendez-vous samedi 25 février sur la coulée verte de 18 h à 20 h 30. Au programme « lâcher de clowns » à 18 h ; concert Rock 19 h 30 ; embrasement de M. Carnaval 20 h et lâcher de lanternes chinoises.

09:26 Publié dans Actualités, Associations, comité de quartier, Maison pour tous | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, carnaval | | | |

21/02/2017

« Monnet Start Up Lab » une démarche pédagogique innovante : le challenge des BTS créer une entreprise en 48 h !

Le Lycée Jean Monnet de Montpellier organise un concours d’entreprises pour « inciter les étudiants à être entreprenants, mettre en pratique les enseignements de leurs professeurs, s'engager sur leur territoire, croire en eux et agir pour construire le monde de demain ».

Ce n’est pas un concours comme les autres pour les étudiants de BTS 2e année. Deux jours durant, le mardi 21 et mercredi 22 février, ce "Monnet Start’Up Lab" offre une nouvelle démarche pédagogique aux lycéens pour créer une entreprise en 48 heures, en utilisant les outils et les méthodes des start'up les plus innovantes.

Pour les aider dans cette démarche, les étudiants organisateurs ont sollicité des responsables d’entreprises. Leur implication se traduira par un coaching des équipes d’étudiants sur ces 2 jours, pour les accompagner, les aider à exprimer leurs idées et leur démarche. Et puis au-delà des offres d'emplois ou de stages émergeront peut-être.

Nul doute que cette expérimentation sera source d’enseignements tant pour les initiateurs que les participants. L’équipe d’étudiants qui la pilote y croit, tout simplement : « Parce que les lycéens d'aujourd'hui sont les entrepreneurs de demain. Parce que nous croyons aux étudiants entreprenants, qu'ils soient innovants ou pas, qu'ils créent une entreprise ou pas, femme ou homme, en quartier prioritaire ou non, quelque soit leur ambition ou leur inspiration ... »

Contact Francine Sanninno 06 88 82 46 35 ou ddetp.monnet34@ac-montpellier.fr

17:30 Publié dans Actualités, Education | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bts jean monnet, monnet start up lab | | | |

17/02/2017

Malbosc - Stage de comédie musicale samedi 18 et dimanche 19

« Osez ce stage vous ne le regretterez pas! » lance aux amateurs Amélie-Deux-Ailes professeur de comédie musicale à l’école de Montpellier. « CATS ? C’est une histoire de chats qui chantent et dansent. Cette comédie musicale a été jouée en 2016 pour 90 représentations à Paris au théâtre Mogador ». Ce spectacle a été composé par Andrew Lloyd Webber (auteur des chansons à succès du Fantôme de l'Opéra, Sunset Boulevard, Jesus-Christ Superstar et Evita) à partir des recueils de poèmes de l'écrivain anglais T.S Eliot.

L'histoire est celle d'un groupe de chats, aux personnalités diverses, qui se retrouvent, lors de leur bal annuel sur une décharge publique, autour de leur chef charismatique chargé de désigner celui ou celle qui montera au ciel pour commencer une nouvelle vie. Parmi les personnages, Grizabella est une gloire déchue, jadis très belle, qui se retrouve à l'écart, rejetée par les siens et se remémorant sa belle jeunesse.

Les participants  à ce stage auront le privilège d’apparaitre, s'ils le souhaitent,  sur scène le 28 avril au Casino de la Grande Motte et de chanter les choeurs pour soutenir l’ensemble du groupe des avancés*.

 MpT Rosa Lee Parks stage samedi 18 de 14h -18 h et dimanche 19 de 10 h 30-16 h 30 ados et adultes à partir de 13 ans débutants ou avancés, pas de niveau technique requis, réservation obligatoire  Amélie-Deux-Ailes Inscriptions Amélie-Deux-Ailes 06 70 46 41 19. contact@comediemusicale.org

10:39 Publié dans Actualités, Associations, Maison pour tous | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, maison pour tous, amélie2l | | | |

16/02/2017

Malbosc - Des lycéens de Turgot se forment à l’animation en Ehpad, un volet de l’accompagnement, soins, services à la Personne

Audrey, Camille et Thelma ont rejoint l’Ehpad de Languedoc Mutualité à Malbosc. Lycéennes de 3e année de Bac Pro au lycée Turgot elles ont choisi l’option ASSP : Accompagnement, Soins, Services à la Personne*. Aujourd’hui toutes trois participent avec le personnel à l’animation d’un après-midi de jeux de société. Une mise en situation après les cours théoriques dispensés par Nathalie Baudelle leur professeur. Ce n’est pas la première fois, elles connaissent déjà l’établissement et nombre de ses résidents.

Un atout le parcours de vie des résidents

Comment appréhendent-elles leur travail en Ehpad ? Toutes trois soulignent son intérêt intergénérationnel. « Ce travail nous apporte beaucoup, dès lors qu’une relation de confiance s’est établie. Au-delà de l’aide, des soins, de l’animation…, à leur contact nous apprenons beaucoup de leur parcours de vie familiale, professionnelle, et de leur expérience… »

montpemmier,malbosc,languedoc mutualité,lycée privé turgot,,

A cette intervention qui s’inscrit sur le long terme s’ajoutent aussi des actions ponctuelles lors de manifestations festives comme celles récentes de Noël ou du nouvel an. Une quinzaine de lycéens en troisième année du bac professionnel ASSP interviennent ainsi régulièrement auprès des résidents de l’Ehpad. Nathalie Baudelle leur professeur souligne d’ailleurs  « L’intérêt des quartiers de Malbosc et d’Euro-Médecine qui offrent un éventail de partenariat avec plusieurs structures comme les Ehpad de Malbosc et des Monts d’Aurelle ou encore la crèche de La Souris verte.

Vie active ou étudier encore ?

Que feront Audrey, Camille et Thelma après l’obtention du bac ? Si elles devaient choisir la vie active ce pourrait-être assistant en soins et en santé communautaire, intervenant en structures d’accueil de la petite enfance, accompagnant de personnes fragilisées, de personnes handicapées... Mais toutes trois envisagent de poursuivre leurs études. Elles ont entre autres le choix entre auxiliaire de puériculture, aide-soignant, moniteur éducateur, préparateur en pharmacie..

*Baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne. Le titulaire possède les compétences nécessaires pour travailler auprès de familles, d'enfants, de personnes âgées ou de personnes handicapées. Mission : assister dans tous les gestes de la vie quotidienne et aider à maintenir leur vie sociale. Il est amené à collaborer avec les professionnels de santé, des travailleurs sociaux et des partenaires institutionnels.

11/02/2017

Malbosc – Auteur-illustrateur il crée "Le Monde Merveilleux des Florafés". De l'écriture à l'édition le parcours rêvé d'Hassan Diané

Auteur et illustrateur de la série pour enfants "Le Monde Merveilleux des Florafés", Hassan Diané était en janvier à l’affiche du festival CaphArtNaüm de la Maison pour Tous Rosa Lee Parks. Cette manifestation met en lumière le travail des jeunes créateurs et révèle leur travail. Hassan Diané était l’un d’entre eux.

Que pensez-vous de cette exposition médiatique ?

J’ai vécu à Malbosc une semaine extraordinaire avec ma prestation au Café littéraire et l’exposition de mes dessins au festival  la Maison pour Tous. Heureux d’être invité, j’y suis venu avec une certaine appréhension. J’ai apprécié cette reconnaissance de mon travail, même si ce n’est pas la première. J’ai vraiment aimé de pouvoir ainsi présenter mon travail, échanger avec le public.

Juste un détail. J’ai été étonné et amusé par la question d’un auditeur surpris de me voir dessiner les fleurs de la région et non celles de mon pays d’origine la République démocratique du Congo. Je vis en France depuis tellement longtemps ! Je connais les fleurs d’ici, les dessiner m’est apparu comme une évidence !

Montpellier,Malbosc,Maison pour Tous,Hassan Diané,FloraFés,

Très tôt écrivain vous voilà aujourd’hui auteur et illustrateur ?

Enfant, l’écriture était déjà ma vie. Et puis j’ai choisi d’écrire et dessiner avec ma perception, ma vision propre pour que les enfants se l’approprient dans une démarche partagée parents/enfants. Chaque histoire est indépendante, ce sont des touts petits contes, dont la brièveté convient.

L’dée m’est venue dans le tram en voyant un grand’père avec ses deux petits enfants qui s’ennuyaient. Je l’ai vu alors ouvrir son sac, y puiser des livres illustrés de petit format, et leur proposer de les lire. J’étais émerveillé de voir comment ces enfants s’en emparaient pour en lire un, puis deux puis trois…. Apparemment le grand-père disposait de toute une collection. Cette observation m’a inspiré la série que je viens de créer « Le monde merveilleux de Florafés ».

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Cette série a rapidement pris corps avec « Perce-Neige », Glouton d’Or et Abradacactus ». Le premier a connu un vrai succès d’audience, confirmé par les suivants, ce qui m’incite à élargir encore mon monde des Florafés. Réactions, compliments et demande d’une suite des parents m’ont particuièrement touchés. Alors j’y travaille pour améliorer la qualité de mes dessins qui évoluent au niveau graphique, le trait s’affirme et le travail est plus serein. J’avais il est vrai beaucoup à apprendre.

« Le monde merveilleux des Florafés », série des petits albums disponible aux librairies Sauramps et Gibert, leur version numérique pour 1 € sur Internet

Montpellier,Malbosc,Maison pour Tous,Hassan Diané,FloraFés,

30/01/2017

Malbosc – Les cours de Jujitsu ouvert aux habitants du quartier et pratiquer un art martial pour petits et grands à 2 pas de chez soi

Maeva, Younès, Albert et les deux Laurent se retrouvent autour de Mounir Mouh au gymnase du collège de Malbosc, comme tous les mercredi soirs. Tout juste arrivés, le temps d’échanger quelques paroles amicales ils sont dèjà sur le tatami pour une séquence dense d’une heure et demie. Tous ceintures noires de judo, ils ont souhaité découvrir et pratiquer le Jujitsu, cet art martial de combat à mains nues des samouraïs, ancêtre du judo et du Jujitsu brésilien.

P1310092.JPG

Maeva, Younès, Albert et les deux Laurent autour de Mounir Mouh

Le jujitsu, une discipline complète

Cette discipline connaît actuellement un réel engouement. « Au Jita-Kyoei judo 34 nous sommes une dizaine à pratiquer le ju-jitsu, récise Mounir Mouh. Cet art martial se différencie du judo. Il se caractérise en particulier par des projections et des frappes pieds et poings. Les coups portés doivent toujours être retenus. C’est une discipline complète. »

Pourquoi ces ceintures noire d’aujourd’hui ont-ils choisi le judo ? La majorité d’entre eux un peu comme une évidence. Un autre parce que très tôt, enfant ses parents lui ont proposé, voire imposé ce sport. « J’ y ai pris gout et j’y suis encore ! ». Maeva l’a fait faute d’une autre discipline qu’elle ne pouvait pratiquer. Ce choix qu’ils ne regrettent pas fait leur bonheur aujourd’hui. « Ce sport est avant tout une relation fondée sur l’entraide mutuelle, condition essentielle pour la progression ».

Un tatami tout proche du quartier

Le Jita-Kyoei judo 34, club de judo Jujitsu propose un tout nouveau cours de jiu-jitsu. Il est MouniMhou.pngouvert à tous les niveaux filles et garçons débutants et confirmés. Cette activité s’adresse particulièrement aux habitants du quartier Malbosc car les cours ont lieu aux gymnase du collège Rabelais dans une superbe salle tous les mercredis soir. Ces cours sont assurés par deux enseignants : Maxime Abassi, et Mounir Mouh, professeur d’EPS et enseignant à l’UFR STAPS.

Cours de jujitsu tous niveaux au gymnase du collège Rabelais, 200 rue de Malbosc, les mercredis de 18 h10 à 19 h 40. Renseignements Jita-Kyoei Judo 34 : Jean Delonca 06 45 88 01 84 ; Julia Vidal 06 76 81 32 81.

Jujitsu Video./www.youtube.com/watch?v=LenYppe_Vfs

1Tatami.png

Mounir démontre une attaque du pied sur Laurent

 

2Tatami.png

Travail technique sur percussions au pao pour Alice et Maéva

3Tatami.png

Une partie du groupe à l’échauffement

09:53 Publié dans Associations, Education, Famille, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jita-kyoei judo 34, ju-jitsu, collège malbosc | | | |

27/01/2017

Malbosc – Le tremplin des jeunes talents a son public. Succès de la 7e édition du festival CaphArtNaüm

La 7e édition du festival CaphArtNaüm a connu une audience de bon aloi ce samedi. Un public de près d’une centaine de spectateurs et qui ne se limitait pas qu’à des jeunes, loin de là. Cet événement ouvert aux jeunes créateurs propose ainsi de découvrir 8 projets. Un éventail de pratiques artistiques accompagné d’un retour immédiat, ce qui est rare après les spectacles traditionnels où le public s’évanouit aussitôt après les applaudissements.

DSC_0044.JPG

Les spectateurs ont ainsi pu découvrir quatre performances : Marine et Médina en concert intimiste ; un extrait de la pièce de théâtre « Après » ; un one man show de Noé, jeune garçon de 10 ans habitant sur le quartier Malbosc ; et enfin de la danse hip hop avec l’association Safe Art.

Ce festival peut surprendre jusque dans sa forme qui s’apparenterait à un bazar de création artistique, tant pour les acteurs qui présentent des spectacles en devenir, que pour le public qui peut aller ici ou là, au gré de ses envies du moment. Ce bazar favorise la spontanéité et l’authenticité des réactions. Les acteurs ont été surpris de la qualité des échanges, bénéficiant ainsi d’un test appréciable pour des spectacles en création.

A cette occasion le public a aussi pu découvrir le travail de quatre artistes qui exposaient leurs premières œuvres : « La famille à cœur ouvert », sculpture sur terre de Claire Merle ; « Parcours des Florafés » de H-F Diané, auteur et illustrateur ; « Action ! (réactions !) » parcours photographique de la Ritournelle ; « Création en matières recyclées » de Théo Dubreuil.

CaphArtNaüm exposition jusqu’au vendredi 27 janvier MpT Rosa Lee Parks. Tram ligne 1 arrêt Malbosc. Contact 04 67 66 34 99.

15:24 Publié dans Actualités, Associations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, caphartnaüm¨ | | | |