UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


11/04/2017

Malbosc – Les intérêts du tri et de la récupération : Trottinettes, doudounes, boule de pétanque etc. la magie du recyclage

Ils n’en reviennent pas les petits écoliers de découvrir qu’avec 9 bôites métalliques récupérées l’on puisse fabriquer une si jolie boule de pétanque ; et, ô merveille, 114 boîtes suffisent à faire une trotinnette ! Il en restent sidérés. Un peu plus loin ils apprennent qu’en recyclant l’emballage carton des jus de fruits on obtient des rouleaux de papier toilette et que les boîtes de plastiques se transforment en doudoune polaires. C’est vraiment magique la récup et le recyclage !

P1310757.JPG

Les petites bêtes du compost examinées au microscope

Plus sérieusement le public peut apprendre toutes les perspectives qu’offre l’exposition « Réduire, réutiliser, recycler nos déchets » réalisée avec des élèves de l’école élémentaire Rabelais. « Notre objectif est de sensibiliser les écoliers et leurs parents à l’intérêt du tri, de la réduction des déchets, leur récupération et de la valorisation des déchets, souligne Olivier Lahousse animateur de l’Apieu* ».

Synergie écoliers et acteurs associatifs

Douze séances durant il est intervenu auprès de 75 élèves de trois classes. Cette manifestation leur permet de partager leurs découvertes en la matière. Mais au-delà, poursuit-il, « Ce type d’initiative concrète s’élargit aux acteurs associatifs dui quartier, et permet à tous d'appréhender la question du tri et de la prévention des déchets en en comprenant les enjeux ».

Ainsi à Malbosc une synergie s’est produite sur le terrain avec VerPopa et son jardin partagé. Et plus encore avec les interventions sur le quartier des membres de Malbos-Bouge qui tiennent une veille en matière de propreté tant par des campagnes d’affichage que des actions concrète ou des interventions auprès de commerces.

*APIEU - Territoires de Montpellier. Centre permanent d’initiatives à l’environnement 04 67 13 83 15

Exposition tout le mois d’avril à la MpT Rosa Lee Parks, Tram ligne 1 station Malbosc.

 

15/03/2017

Jean Monnet - Arts Appliqués, communication, design Graphique, négociation. Vrai succès d’audience des formations post-bac

Flux continu dès l'ouverture les portes ouvertes des formations Post-Bac du lycée Jean Monnet. Des lycéens, souvent accompagnés de leurs parents. Une audience importante d’autant que l’établissement possède les atouts de quatre sections : Mise à Niveau en Arts Appliqués (MANAA) 2 ; BTS Communication 3 ; BTS Design Graphique 4 ; BTS Négociation Relation Client.

BTScomJmonnet.JPG

Anne Deleuze-Farcy, Régine Joanny, Cécile Renaud, professeurs,

Elody Villino, Laura Pitiot, Carla Emo étudiantes STS Communication

Les étudiants en STS Communication 1ère année et leurs professeurs ont ainsi accueilli une centaine de lycéens désireux d’en savoir plus sur cette filière. Ils leur ont donné une vision plus large de cette formation, et développé l’éventail des métiers de la communication. Cette formation d’enseignement supérieur est ouverte aux élèves titulaires de Bacs STMG, ES, L, S et Bacs pro souhaitant poursuivre leurs études et/ou leur vie professionnelle dans la communication, la publicité, le multimédia.

Des qualités, une volonté et un excellent dossier...

Quelles sont les qualités requises pour y accéder ? « Tout d’abord une bonne maîtrise de la langue, la volonté de réussir et l’aptitude au travail de groupe », soulignent les professeurs. De plus nous attirons leur attention sur le fait que le cursus de ce BTS compte 14 semaines de stages en immersion en entreprise, ce qui nécessite chez une capacité à s’y intégrer pour répondre et même devancer les attentes ». Dans leur métier ils auront à bâtir des stratégies de communication à travers des projets de communication ; concevoir des supports de communication ou encore vendre des solutions de communication. Après l’obtention du BTS, beaucoup d’étudiants choisissent aussi l’opportunité offerte de poursuivre en licence Pro ou Master.

Ces perspectives sont évidemment séduisantes. Le nombre de candidatures impressionnant fait la porte d’accès bien étroite. D’où l’intérêt de cette rencontre avec les étudiants et professeurs, leurs conseils se révèlent indispensables pour rédiger un dossier.

Formations Post-Bac : Mise à Niveau en Arts Appliqués (MANAA) 2 ; BTS Communication 3 ; BTS Design Graphique 4 ; BTS Négociation Relation Client. Plus d’informations sur le site du lycée : https://www.lyc-monnet-montpellier.ac-montpellier.fr/le-post-bac

03/03/2017

Lycée Jean Monnet - Portes Ouvertes sections post bac ce samedi

Cet événement est l’occasion pour les lycéens de découvrir les formations post-baccalauréat à Jean Monnet et nourrir ainsi leur réflexion quant à leur orientation. C’est une belle occasion d’échanges avec les équipes pédagogiques, mais aussi avec les étudiants qui partagent leur vécu et peuvent dispenser des conseils.

Formations Post-Bac : Mise à Niveau en Arts Appliqués  (MANAA) 2 ; BTS Communication 3 ; BTS Design Graphique 4 ; BTS Négociation Relation Client. Plus d’informations sur le site du lycée : https://www.lyc-monnet-montpellier.ac-montpellier.fr/le-post-bac

Portes ouvertes ce samedi 4 mars de 9 à 16 heures, lycée Jean Monnet, rue de Malbosc, rond-point proche du Conseil Général, Tram Ligne 3, Bus Ligne 7.

17:19 Publié dans Actualités, Education, Famille | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

16/02/2017

Malbosc - Des lycéens de Turgot se forment à l’animation en Ehpad, un volet de l’accompagnement, soins, services à la Personne

Audrey, Camille et Thelma ont rejoint l’Ehpad de Languedoc Mutualité à Malbosc. Lycéennes de 3e année de Bac Pro au lycée Turgot elles ont choisi l’option ASSP : Accompagnement, Soins, Services à la Personne*. Aujourd’hui toutes trois participent avec le personnel à l’animation d’un après-midi de jeux de société. Une mise en situation après les cours théoriques dispensés par Nathalie Baudelle leur professeur. Ce n’est pas la première fois, elles connaissent déjà l’établissement et nombre de ses résidents.

Un atout le parcours de vie des résidents

Comment appréhendent-elles leur travail en Ehpad ? Toutes trois soulignent son intérêt intergénérationnel. « Ce travail nous apporte beaucoup, dès lors qu’une relation de confiance s’est établie. Au-delà de l’aide, des soins, de l’animation…, à leur contact nous apprenons beaucoup de leur parcours de vie familiale, professionnelle, et de leur expérience… »

montpemmier,malbosc,languedoc mutualité,lycée privé turgot,,

A cette intervention qui s’inscrit sur le long terme s’ajoutent aussi des actions ponctuelles lors de manifestations festives comme celles récentes de Noël ou du nouvel an. Une quinzaine de lycéens en troisième année du bac professionnel ASSP interviennent ainsi régulièrement auprès des résidents de l’Ehpad. Nathalie Baudelle leur professeur souligne d’ailleurs  « L’intérêt des quartiers de Malbosc et d’Euro-Médecine qui offrent un éventail de partenariat avec plusieurs structures comme les Ehpad de Malbosc et des Monts d’Aurelle ou encore la crèche de La Souris verte.

Vie active ou étudier encore ?

Que feront Audrey, Camille et Thelma après l’obtention du bac ? Si elles devaient choisir la vie active ce pourrait-être assistant en soins et en santé communautaire, intervenant en structures d’accueil de la petite enfance, accompagnant de personnes fragilisées, de personnes handicapées... Mais toutes trois envisagent de poursuivre leurs études. Elles ont entre autres le choix entre auxiliaire de puériculture, aide-soignant, moniteur éducateur, préparateur en pharmacie..

*Baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne. Le titulaire possède les compétences nécessaires pour travailler auprès de familles, d'enfants, de personnes âgées ou de personnes handicapées. Mission : assister dans tous les gestes de la vie quotidienne et aider à maintenir leur vie sociale. Il est amené à collaborer avec les professionnels de santé, des travailleurs sociaux et des partenaires institutionnels.

11/02/2017

Malbosc – Auteur-illustrateur il crée "Le Monde Merveilleux des Florafés". De l'écriture à l'édition le parcours rêvé d'Hassan Diané

Auteur et illustrateur de la série pour enfants "Le Monde Merveilleux des Florafés", Hassan Diané était en janvier à l’affiche du festival CaphArtNaüm de la Maison pour Tous Rosa Lee Parks. Cette manifestation met en lumière le travail des jeunes créateurs et révèle leur travail. Hassan Diané était l’un d’entre eux.

Que pensez-vous de cette exposition médiatique ?

J’ai vécu à Malbosc une semaine extraordinaire avec ma prestation au Café littéraire et l’exposition de mes dessins au festival  la Maison pour Tous. Heureux d’être invité, j’y suis venu avec une certaine appréhension. J’ai apprécié cette reconnaissance de mon travail, même si ce n’est pas la première. J’ai vraiment aimé de pouvoir ainsi présenter mon travail, échanger avec le public.

Juste un détail. J’ai été étonné et amusé par la question d’un auditeur surpris de me voir dessiner les fleurs de la région et non celles de mon pays d’origine la République démocratique du Congo. Je vis en France depuis tellement longtemps ! Je connais les fleurs d’ici, les dessiner m’est apparu comme une évidence !

Montpellier,Malbosc,Maison pour Tous,Hassan Diané,FloraFés,

Très tôt écrivain vous voilà aujourd’hui auteur et illustrateur ?

Enfant, l’écriture était déjà ma vie. Et puis j’ai choisi d’écrire et dessiner avec ma perception, ma vision propre pour que les enfants se l’approprient dans une démarche partagée parents/enfants. Chaque histoire est indépendante, ce sont des touts petits contes, dont la brièveté convient.

L’dée m’est venue dans le tram en voyant un grand’père avec ses deux petits enfants qui s’ennuyaient. Je l’ai vu alors ouvrir son sac, y puiser des livres illustrés de petit format, et leur proposer de les lire. J’étais émerveillé de voir comment ces enfants s’en emparaient pour en lire un, puis deux puis trois…. Apparemment le grand-père disposait de toute une collection. Cette observation m’a inspiré la série que je viens de créer « Le monde merveilleux de Florafés ».

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Cette série a rapidement pris corps avec « Perce-Neige », Glouton d’Or et Abradacactus ». Le premier a connu un vrai succès d’audience, confirmé par les suivants, ce qui m’incite à élargir encore mon monde des Florafés. Réactions, compliments et demande d’une suite des parents m’ont particuièrement touchés. Alors j’y travaille pour améliorer la qualité de mes dessins qui évoluent au niveau graphique, le trait s’affirme et le travail est plus serein. J’avais il est vrai beaucoup à apprendre.

« Le monde merveilleux des Florafés », série des petits albums disponible aux librairies Sauramps et Gibert, leur version numérique pour 1 € sur Internet

Montpellier,Malbosc,Maison pour Tous,Hassan Diané,FloraFés,

30/01/2017

Malbosc – Les cours de Jujitsu ouvert aux habitants du quartier et pratiquer un art martial pour petits et grands à 2 pas de chez soi

Maeva, Younès, Albert et les deux Laurent se retrouvent autour de Mounir Mouh au gymnase du collège de Malbosc, comme tous les mercredi soirs. Tout juste arrivés, le temps d’échanger quelques paroles amicales ils sont dèjà sur le tatami pour une séquence dense d’une heure et demie. Tous ceintures noires de judo, ils ont souhaité découvrir et pratiquer le Jujitsu, cet art martial de combat à mains nues des samouraïs, ancêtre du judo et du Jujitsu brésilien.

P1310092.JPG

Maeva, Younès, Albert et les deux Laurent autour de Mounir Mouh

Le jujitsu, une discipline complète

Cette discipline connaît actuellement un réel engouement. « Au Jita-Kyoei judo 34 nous sommes une dizaine à pratiquer le ju-jitsu, récise Mounir Mouh. Cet art martial se différencie du judo. Il se caractérise en particulier par des projections et des frappes pieds et poings. Les coups portés doivent toujours être retenus. C’est une discipline complète. »

Pourquoi ces ceintures noire d’aujourd’hui ont-ils choisi le judo ? La majorité d’entre eux un peu comme une évidence. Un autre parce que très tôt, enfant ses parents lui ont proposé, voire imposé ce sport. « J’ y ai pris gout et j’y suis encore ! ». Maeva l’a fait faute d’une autre discipline qu’elle ne pouvait pratiquer. Ce choix qu’ils ne regrettent pas fait leur bonheur aujourd’hui. « Ce sport est avant tout une relation fondée sur l’entraide mutuelle, condition essentielle pour la progression ».

Un tatami tout proche du quartier

Le Jita-Kyoei judo 34, club de judo Jujitsu propose un tout nouveau cours de jiu-jitsu. Il est MouniMhou.pngouvert à tous les niveaux filles et garçons débutants et confirmés. Cette activité s’adresse particulièrement aux habitants du quartier Malbosc car les cours ont lieu aux gymnase du collège Rabelais dans une superbe salle tous les mercredis soir. Ces cours sont assurés par deux enseignants : Maxime Abassi, et Mounir Mouh, professeur d’EPS et enseignant à l’UFR STAPS.

Cours de jujitsu tous niveaux au gymnase du collège Rabelais, 200 rue de Malbosc, les mercredis de 18 h10 à 19 h 40. Renseignements Jita-Kyoei Judo 34 : Jean Delonca 06 45 88 01 84 ; Julia Vidal 06 76 81 32 81.

Jujitsu Video./www.youtube.com/watch?v=LenYppe_Vfs

1Tatami.png

Mounir démontre une attaque du pied sur Laurent

 

2Tatami.png

Travail technique sur percussions au pao pour Alice et Maéva

3Tatami.png

Une partie du groupe à l’échauffement

09:53 Publié dans Associations, Education, Famille, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jita-kyoei judo 34, ju-jitsu, collège malbosc | | | |

27/01/2017

Malbosc – L’Ehpad de Languedoc Mutualité fête l’an 2017. Les voeux de Marlène Hubert nouvelle directrice

Il règnait un bon air de fête ce vendredi à l’Ehpad de Malbosc. Des feuilles mortes aux temps des cerises, des cerisiers roses aux pommiers blancs, de la vie en rose, à la java bleue, le musicien Marcel Muller a offert aux résidents un superbe récital de leur temps.

P1310155.JPG

Quelques-uns d’entre eux ont en cœur fredonné des chansons de Ferrat ou Brassens, quand d’autres esquissaient quelques pas de danse. Des résidents étaient accompagnés accompagnés pour certains de membres de leur famille et d’autres d’amis. Nombre de partenaires participaient aussi à cette fête dont des bénévoles associatifs qui interviennent dans l’établissement.

Marlène HUBERT.JPG

A cette occasion la nouvelle directrice, Marlène Hubert a présenté à tous ses meilleurs voeux pour l’année 2017. Troisième titulaire de ce poste, elle remplace Lucien Nakach qui avait succédé à Rémy M.’Guy’en qui en avait fait l’ouverture en 2009. Marlène Hubert a pris fin décembre la direction de cet établissement après plus de dix ans dans la gestion d’Ehpad et de structures d’accueil de personnes handicapéesannonce .

La fête s’est poursuivie par la dégustation de la galette des rois accompagnés de mignardises et de boissons. Après ces festivités, le programme des animations de janvier annonce la venue de l’association « La clé des champs » et celle de la « Chorale des baladins » ainsi qua dégustation d’un goûter au lycée Turgot.

10:31 Publié dans Actualités, EHPAD, Famille | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, ehpad languedoc mutualité | | | |