UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


16/07/2017

Alco –« Mémoires de la grande guerre » au collège Rabelais : apprendre et partager, une pratique pédagogique innovante

« Former des citoyens européens par l’enseignement conjoint des mémoires de la grande guerre », quatre ans durant les élèves de quatre classes de troisième s’y sont investis. Ce lundi 3 juillet, Sylvie Macaux, principale adjointe,en a fait le bilan en présence des élèves, de leurs parents et professeurs.

Ce projet s’est inscrit dans le cadre du partenariat avec le Helmholtz Gymnasium d’Heidelberg. Avec leurs correspondants les élèves ont ainsi réalisé nombre d’activités en commun. Nadiège Perdereau, Sophie Bourrier, Ingrid Laurent, et Gérard Audouard, professeurs de lettres, allemand et histoire s’y sont investis. « Des pratiques innovantes ont été développées, les élèves étant acteurs de leurs apprentissages. Ils se sont ainsi mis dans la peau de soldats ayant vécu la première guerre mondiale et rédigés des lettres ou poèmes décrivant leurs conditions de vie sur le front ».

FotoERASMUS.jpg

Des élèves fiers de présenter leur  travail

Ils ont travaillé sur différents axes d’investigations et de sources : histoire familiale, écrivains, artistes, ou courriers de soldats et leur feuille de route. Consultant archives militaires, état civil, questionnant les familles ils ont découvert l’univers de la guerre au plus près du quotidien du soldat.

Lecture publique à la Comédie du livre

« De plus, souligne Sylvie Macaux, la comédie du livre 2017 a représenté une étape d’importance det un exemple de pratique innovante ». Dans une mise en scène travaillée durant l’année scolaire, la classe de 3e a lu, devant un parterre d’élèves venus d’autres établissements, les textes qu’ils avaient écrits sur les « Poilus ». Ensuite, sur le stand de l’Académie de Montpellier ils ont présenté leur recueil de textes  (lettres, poèmes, cartes postales rédigés par les élèves français et leurs correspondants allemands). « Leurs prestations remarquées par la qualité de la préparation, du contenu de leurs écrits et de leur expression orale ; et des élèves fiers de mettre en avant leur travail et d’échanger avec les visiteurs ». Au terme de ce bilan élogieux, chaque élève a ensuite reçu un exemplaire des recueils de textes*.

*Imprimés par les élèves de la section bac professionnel du lycée Champollion de Lattes

collège rabelais,montpellier,alco,projet erasmus

11:52 Publié dans Actualités, Education | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : collège rabelais, montpellier, alco, projet erasmus | | | |

06/07/2017

Alco - La mixité sociale réussie, une réalité au collège Rabelais fruit d’un travail collectif

Philippe Cros et Sylvie Macaux égrènent leurs derniers jours au collège François Rabelais. Le binôme de direction, principal et principale adjointe, y a respectivement travaillé 8 et 4 années. La prochaine rentrée Philippe Cros la fera au collège Arthur Rimbaud de Celleneuve, et Sylvie Macaux au collège La Regordane à Ghénolac dans le Gard. Un choix délibéré pour chacun : Philippe Cros en zone d’éducation prioritaire et Sylvie Macaux en zone rurale. Ce départ est évidemment propice à un bilan.

College François Rabelais,philippe cros,Montpellier,

Philippe Cros et Sylvie Macaux quittent le collège

D’emblée Philippe Cros revendique un bilan éminemment positif, soulignant avec force : « qu’il appartient à tous : l’ensemble du personnel s’y est impliqué. L’équipe de professeurs s’y très investie, toujours prête à prendre des initiatives, à innover. Et puis nous avons été soutenus par l’association de parents d’élèves très dynamique et toujours présente ».

De plus le collège dispose d’atouts indéniables comme les sections bilangues : anglais/allemand, anglais / chinois international dès la classe de sixième ; sections européennes anglais, allemand ou espagnol ; option lettres anciennes (latin et grec) dès la classe de cinquième…

Apprendre autement et progresser

Sans compter l’éventail des initiaves déployés dans différents domaines. Il en est ainsi du projet Erasmus pour former des citoyens européens par l’enseignement conjoint des mémoires de la Grande Guerre, piloté par Sylvie Macaux avec une équipe de professeurs. Il faut aussi citer les réalisations vidéo de "Rabelais Tout Court" des élèves  de 3e qui avec leurs courts métrages participent au festival Festimages. En matière sportive on peut noter la section handball et l’option d’escalade (superbe palmarès cette année). « Ces activités offrent aux élèves l’opportunité de dépasser leurs difficultés et de progresser. Pour le coup ils apprennent autrement ».

Le collège François Rabelais est à la confluence des quartiers La Mosson, Malbosc et Petit Bard, « La mixité sociale sur notre établissement n’est pas qu’une formule c’est la réalité. », revendique Philippe Cros.Ecoles, collèges et lycées ont tous leur réputation ; le collège François Rabelais n’y échappe pas, et d’aucuns l’appellent « le petit Joffre » de Montpellier.Pourquoi pas en effet? L’excellence n’est pas l’apanage des seuls établissements huppés et bien dotés du centre ville. Bien d’autres en périphérie y travaillent au quotidien.

06:32 Publié dans Actualités, Education | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : college françois rabelais, philippe cros, montpellier | | | |

04/07/2017

Malbosc – Deux podiums successifs de la section escalade : 3 collégiens de Rabelais champions de France

André Cape, Mélissa Varraut et Noah Ferai, ces trois collégiens de François Rabelais ont remporté le titre de Champion de France d'Escalade catégorie "établissement". Un titre obtenu dans une épreuve par équipe de 3 grimpeurs en mai lors de la compétition nationale à Gémozac en Charentes Maritime. De plus Marie Vansuyt a elle obtenu l'agrément de niveau national de Jeune Officielle (arbitre).

1ESCALADE.jpg

André Cape, Mélissa Varraut et Noah Ferai champions de France

Tous quatre, comme une vingtaine d’élèves, pratiquent cette option escalade au sein de l'Association Sportive du collège qui regroupe de multiples activités sportives. Cette discipline existe depuis 5 années sous l'impulsion de Bruno Zammit, professeur d'EPS et de Julien Landais, professeur de mathématiques. Une initiative soutenue par Philippe Cros, principal du collège et président de l'Association sportive.

Dynamisne et excellence d’un collège

En 2016, avec Théodore Brad, ils avaient décroché la 3ème place. « Ces deux podiums en deux années consécutives montrent la qualité de cette équipe de grimpeuses et grimpeurs, soulignent Bruno Zammit et Julien Landais. De plus la relève est déjà là avec des élèves comme Amine Yaacoubi, Ambre Saavedra et donc Théodore Brad qui ont fini second cette année au Championnat Académique. Sans compter les nouvelles recrues de cette année en 6ème dont le plaisir de grimper associé à l'envie de se dépasser nous donnent pleinement satisfaction ».

 

3ESCALADE.png

Des collégiens enthousiastes pour l'option d'escalade

Ce titre de champions de France participe au dynamisme et à l'excellence (et pas seulement sportive) d’un collège situé aux carrefours des quartiers de la Paillade, de Malbosc et du Petit Bard. « Une belle occasion de réaffirmer tout que peut apporter une réelle mixité, équilibre fragile, fruit du travail tant des enseignants que de l'équipe de direction ».

2ESCALADE.png

Bruno Zammit, professeur d'EPS et de Julien Landais enseignant

fiers de leurs champions

18:36 Publié dans Actualités, Associations, Education, Loisirs/Culture, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

23/05/2017

Pierres Vives - Forum sur les dispositifs de mobilité à l’international pour les jeunes

A l’occasion du joli mois de l’Europe en Occitanie, le Conseil Départemental de l'Hérault, le CRIJ de Montpellier et la Mission Locale Jeunes de la Métropole de Montpellier (MLJ3M) invitent, à participer à une rencontre sur le thème de la mobilité à l'étranger avec des informations et témoignages de jeunes.

Programme en trois temps.

Forum d’information, 14 h à 15 h30, sur les dispositifs de mobilité à l’international organisé en 4 pôles : Le Pôle sur le SVE, les chantiers et les échanges de jeunes : avec I-Peicc, Viramonde, Concordia. Le Pôle sur Erasmus+ formation professionnelle/mobilité en apprentissage : avec Pôle Emploi. Le Pôle sur le Service Civique à l’International : avec Viramonde, MLJ3M, France Volontaires, Eau pour la vie. Le Pôle d’informations généralistes : CRIJ Montpellier/Eurodesk, Europe Direct Occitanie et Erasmus Student Network de Montpellier.

Témoignages de 15 h45 à 18 h de jeunes partis en Service Civique à l’international, en SVE, en stage (apprentissage, ou jeune diplômé), en étude ou en emploi.

Temps festif de 18 h à 19 h.     

Rendez-vous le  24 mai 2017 à 14h Au PIJ Espace Jeunes Citoyens de Pierresvives 907 rue du Professeur Blayac. Plus d’informations auprès de Fabrice Villière 04 67 04 36 72 fabrice.villiere@crij-montpellier.

18:19 Publié dans Actualités, Education | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierres vives, mobilité internationale | | | |

30/04/2017

Euromédecine - Des lycéennes rencontrent des professionnels d'une Ehpad pour connaître l’éventail des métiers en Ehpad

Riche d'informations la rencontre d’élèves du Lycée Privé Turgot avec des membres du personnel de l'Ehpad des Monts d'Aurelle. Une quinzaine d’élèves de classe 1ères d’Aide Soins et Service à la Personne (ASPP), accompagnées de leur professeur, ont écouté et dialogué avec les professionnels de l’Ehpad des Monts d’Aurelle dont un psychologue, animatrice, aide Soignante et aide médico-psychologique.

1Ehpad.JPG

Isabelle et Audrey expliquent leurs métiers

Ainsi Isabelle et Audrey, après avoir chacune précisé leur cursus de formation, leur ont parlé de leur métier déclinant l’ensemble des taches effectuées auprès des résidents. « Notre mission, en lien avec l’infirmière, est de prendre en charge des personnes qui ont perdu leur autonomie partielle ou totale ». Lorsque l’une assure son service du matin cela se traduit par exemple par recueillir des informations auprès de la personne assurant le service de nuit, et aussitôt effectuer une première visite auprès de chacun pour observer ce qui va ou pas. « Au besoin nous faisons remonter les informations et en rendons compte à l’infirmière ». Puis commence le travail : assurer l’hygiène corporelle, toilette, habillement, la prise des repas…

Les questions des lyéennes ont entre autres concerné les cursus de formation, le travail en unité protégée, les horaires de travail… Ainsi ces horaires font que l’on est du matin ou d’après-midi ; le travail est différent en unité protégée (Alhzeimer) et revêt une autre dimension. A une question sur la relation avec les personnes qu’elles ont en charge, Isabelle et Audrey confirment son importance : « Bien évidemment il faut qu’il y ait du lien entre nous, mais il faut cependant savoir garder une certaine distance… ».

Les échanges se font aussi avec quelques résidents dont Guy, président du Conseil de Vie Sociale au sein de la structure, et Paulette. Tous deux donnent leur appréciation sur la qualité de vie au sein de l’établissement, qui n’empêche pas d’éprover parfois un sentiment de solitude. Et puis l’atmosphère se fait plus gai lorsque Paulette et Guy, tous deux Tchis, entonnent le Ptit quinquin. Les lycéennes ne seront pas en reste en leur proposant de chanter ensemble La vie en rose.

2Quinquin.jpg

Tous deux Tchis, Paulette et Guy entonnent le ptit Quinquin

La majorité de ces lycéennes souhaitent travailler auprès des petits enfants. Mais leur professeur souligne que : «D’ici la fin de l’année, après de plus amples informations sur le métier, nombre d’entre elles changeront probablement d’avis pour travailler auprès des personnes âgées ».

11:23 Publié dans Actualités, Education, EHPAD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, euromédecine, ehpad monts d'aurelle | | | |

11/04/2017

Malbosc – Les intérêts du tri et de la récupération : Trottinettes, doudounes, boule de pétanque etc. la magie du recyclage

Ils n’en reviennent pas les petits écoliers de découvrir qu’avec 9 bôites métalliques récupérées l’on puisse fabriquer une si jolie boule de pétanque ; et, ô merveille, 114 boîtes suffisent à faire une trotinnette ! Il en restent sidérés. Un peu plus loin ils apprennent qu’en recyclant l’emballage carton des jus de fruits on obtient des rouleaux de papier toilette et que les boîtes de plastiques se transforment en doudoune polaires. C’est vraiment magique la récup et le recyclage !

P1310757.JPG

Les petites bêtes du compost examinées au microscope

Plus sérieusement le public peut apprendre toutes les perspectives qu’offre l’exposition « Réduire, réutiliser, recycler nos déchets » réalisée avec des élèves de l’école élémentaire Rabelais. « Notre objectif est de sensibiliser les écoliers et leurs parents à l’intérêt du tri, de la réduction des déchets, leur récupération et de la valorisation des déchets, souligne Olivier Lahousse animateur de l’Apieu* ».

Synergie écoliers et acteurs associatifs

Douze séances durant il est intervenu auprès de 75 élèves de trois classes. Cette manifestation leur permet de partager leurs découvertes en la matière. Mais au-delà, poursuit-il, « Ce type d’initiative concrète s’élargit aux acteurs associatifs dui quartier, et permet à tous d'appréhender la question du tri et de la prévention des déchets en en comprenant les enjeux ».

Ainsi à Malbosc une synergie s’est produite sur le terrain avec VerPopa et son jardin partagé. Et plus encore avec les interventions sur le quartier des membres de Malbos-Bouge qui tiennent une veille en matière de propreté tant par des campagnes d’affichage que des actions concrète ou des interventions auprès de commerces.

*APIEU - Territoires de Montpellier. Centre permanent d’initiatives à l’environnement 04 67 13 83 15

Exposition tout le mois d’avril à la MpT Rosa Lee Parks, Tram ligne 1 station Malbosc.

 

06/04/2017

La collecte de sang du Lycée Jean Monnet : « Relevez le défi ? Soyez un héros, donnez votre sang ! »

« Au lieu de sang moquer, il faut sang soucier. Bon sang donnez ! » L’ultime appel lancé sur facebook à l’adresse des lycéens aura probablement contribué à mobiliser les étudiants pour la collecte de sang effectué ce mardi au lycée Jean Monnet. Chargée d’organiser la communication sur cet événement, l’équipe d’étudiantes de 1ère année du BTS Communication n’a pas ménagé sa peine.

P1310733.JPG

L'équipe de Com : Alanna, Carla, Elody, Eulalie, Houriya, Laura, Margaux, Soléna.

Un groupe fort d’une expérience précédente à la rentrée 2016, alors même qu’elles étaient toutes nouvelles étudiantes, l’organisation de l’événement de la remise des diplômes des promotions BTS 2016. « Un essai plutôt réussi qui a contribué à la cohésion de l’équipe. Nous avons tous su écouter les uns les autres pour s’enrichir des apports de chacun, et tirer les enseignements des difficultés rencontrées ».

Le don du sang leur tient à coeur

Pour cette collecte de sang, elles se sont engagées pour une cause qui leur tient à cœur. Les slogans qu’elles ont inventés comme « Relèverez-vous le défi ? Soyez un héros et donnez votre sang. Une action héroïque au services des vies… », traduisent bien leur implication et enthousiasme. Elles ont réalisé une information tous azimuts à l’adresse des étudiants : mots dans les casiers, flyers à l’accueil, à la vie scolaire, au restaurant, à toutes les récrés. Elles n’ont pas oublié le public des adultes enseignants et personnels du lycée. Un projet mené avec l’aide de Sophie Meckerri, leur professeur. Elles ont naturellement sollicité les médias, et se disent surprises parfois de l’intérêt porté à leur projet par Midi Libre pour un reportage et NRJ pour un interview.

Tout l’intérêt d’une action sur le terrain

Et puis, l’autre grand intérêt de cette action, souligne Margaux, chef de projet au sein de l’équipe : « Nous ne sommes plus dans les cours, les études de cas, et les théories, nous sommes dans la réalité sur le terrain, notre action se fait en partenariat avec l’Etablissement Français du Sang. Et à son terme nous pourrons mesurer les résultats ».

Le bilan de la collecte en terme de dons de sang a tempéré leur enthousiasme. Alors qu’elles espéraient atteindre voire dépasser les 108 dons de l'année 2014, il en était bien loin avec 70. Ce chiffre est loin d’être négligeable, mais il leur faudra analyser ce qui s’est passé pour l’expliquer. Au-delà du nombre de dons cependant, la campagne d’information portera probablement ses fruits plus tard.

 

 

09:10 Publié dans Actualités, Education | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, don du sang, lycée jen monnet | | | |