UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


17/07/2018

Malbosc – Le soutien scolaire dispensé à l’Ehpad : une réussite ! L’expérience sera poursuivie l’an prochain

Lors de l’ultime cours de soutien scolaire le bilan de cette 1ère année qui en a été fait s’avère une réussite. Les retours des parents et des équipe éducatives montrent que les enfants ont constaté une amélioration de leur travail scolaire.Quelque 50 enfants se sont inscrits à cette aide aux devoirs : des élèves des deux écoles primaires de Malbosc (Mitterrand et Rabelais) et du collège (Rabelais) ; 8 bénévoles du comité de quartier et 5 à 6 résidents de la maison de retraite les ont accompagnés.

COURS4XX.jpgUn dernier cours de soutien qui en annonce bien d'autres

Yvette Segieri, présidente de Malbosc-Bouge, a chaleureusement remercié l'Ehpad, le groupe Languedoc Mutualité pour son soutien sans faille à cette action, et plus particulièrement Béatrice Gander, l'animatrice de la maison de retraite, dont le rôle a été essentiel pour la réussite de cette action. Des résidents on dit combien cette visite intergénérationnelle du mercredi était importante pour eux, et combien ils avaient adoré aider les enfants à faire leurs devoirs. Marlène Hubert, directrice de l'Ehpad, a annoncé sa volonté de poursuivre cette action avec le comité de quartier et a indiqué combien les résidents et le personnel étaient heureux d'entendre les voix et les rires des enfants tous les mercredis.

Tout le monde a mis du sien pour fêter cet après midi de clôture des cours de soutien aux écoliers. Les résidents avaient préparé un gâteau poire chocolat pour les enfants et les bénévoles des contes et deux morceaux interprétés au saxophone. Les enfants n’étaient pas en reste. Ils ont présenté un petit spectacle avec des chants, deux chorégraphies (danses rythmiques) et une petite pièce de théâtre où il était question d'exclusion. L'après midi s'est clôturée par une chanson reprise en coeur par les enfants, les résidents et les bénévoles.

Rendez-vous a été donné au retour des vacances pour une nouvelle année scolaire partagée avec les enfants de Malbosc, les résidents de la maison de retraite et les bénévoles. La date en est déjà fixée au mercredi 3 octobre.

 

05/07/2018

Malbosc – Les courts métrages du Festival Rabelais Tout Court : 4 prix décernés aux collégiens de Rabelais

Tous rassemblés dans la salle polyvalente les collégiens de troisième n’ont pas ménagé leurs applaudissements aux primés du festival Rabelais Tout Court ou RTB. Le prix de jury a été décerné à Marwa Lamsbene pour « 10 h 03 » ; le meilleur acteur à Joude Khodor, pour son rôle dans « Carniplasticoman » ;  la meilleure actrice à Emma Galas-Maire dans « Mal garée » ; et le prix du public à Adam Moutacim, pour « Promenons-nous dans les bois ».

P1060998.JPG

Les lauréats avec Reno Hesse leur professeur

Rabelais Tout Court est un festival interne au collège François Rabelais. Les courts métrages sont réalisés par l’ensemble des élèves de 3e tout au long de l'année. « L’intérêt de ce projet, souligne leur professeur Reno Hesse, est d’être transversal avec le français, les arts plastiques, l'éducation musicale et la technologie. Toutes les étapes d'un court métrage sont étudiées, du synopsis au montage en passant par le storyboard, la création des musiques et bruitages et bien sûr le tournage ». 

100 courts métrages réalisés en 5 ans !

Chaque classe, par groupes de 6 à 8 élèves, réalise 4 courts métrages soit une production totale de 20 courts ! Leur durée ne doit pas excéder deux minutes et le tournage est limité à 5 plans. « Nous en sommes à la 5ème édition de FRTC. Ce qui veut dire qu'en cinq ans, 700 à 800 élèves ont pu se former à la réalisation d'un court métrage ». 

Au terme de l’année scolaire la conclusion de ce projet se traduit par la cérémonie de remise des prix : une heure consacrée à la projection et  la suivante à la délibération du jury, les lauréats de l’année précédente. une dernière à la remise des prix. « Cette démarche rythme la vie de l'établissement au même titre que les nombreux autres projets sportifs, linguistiques et autres ». Au regard du volume des applaudissements des collégiens, elle a manifestement leur faveur.

L'activité vidéo au collège François Rabelais regorge encore de dynamisme comme en témoignent ce lipdub réalisé cette année lors du voyage de nos élèves en Espagne (https://vimeo.com/268097646) et le court métrage Mitch (https://vimeo.com/223139679) sélectionné à Festimaj 2018 (https://www.festimaj.fr/) sera peut-être primé. 

Courts métrages du Festival Rabelais Tout Court 2018 : https://vimeo.com/user16376439

 

16:04 Publié dans Actualités, Education, Loisirs/Culture, Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, collège rabelais, reno hesse | | | |

25/06/2018

Euromédecine – Les intérêts des « Activités Physiques Adaptées » et la fierté des randonneurs de Wallon-Laîné

Sur la la photo au soir de l’avant-dernière étape, l’équipe du WalkMotiv’ Défi Aventure était déjà fière du parcours réalisé, et sera encore plus fière le lendemain à Sète au terme de cette randonnée.Ce n’est quand même pas rien de marcher trois jours durant de Villeneuve les Maguelone à Sète : une marche quotidienne d’environ 13km, soit une distance totale de 40km ! Une superbe randonnée qui leur a permis de découvrir le patrimoine naturel et culturel de cette région.

OK.jpg

« Ce défi sportif s’inscrit dans le cadre des Activités Physiques Adaptées (APA) dont est responsable Ingrid Julian à la plateforme Wallon Laîné de l’APSH 34*. « Je conçois, planifie, coordonne et évalue  les programmes destinés à améliorer santé, autonomie, lqualité de vie et participation sociale des résidents ayant des besoins spécifiques (handicap, maladie chronique, avancée en âge) ou à risque vis-à-vis de la santé ».

Des randonneurs qui tiennent leur engagement

Ainsi l’activité Marche de Petite Randonnée se décline sur trois axes : une une marche de Petite Randonnée en pleine nature de 8 à 10kms, avec repas tiré du sac ; une marche « fractionnée » sur une piste d’athlétisme, succession de temps de marche rapide entrecoupés de temps de marche de récupération. ; une marche « urbaine ». « Cette proposition d’un parcours de 6 à 7 kilomètres dans la ville, permet de rappeler aux résidents les droits et devoirs du piéton ainsi que les règles élémentaires de sécurité à respecter lorsqu’il circule en ville ».

P1120666.JPG

Amandine, Catherine, Christelle, Christophe, Eric, Hervé,

Jean Luc, Joel, Joseph, Laura, Ludovic, Mélissa, et les 2 Nicolas.

Les 12 marcheurs ont su tenir toute la saison leur engagement à cette pratique régulière, validé par un test de marche afin d’évaluer l’indice de forme de chacun. Une préparation efficace qui en a fait de randonneurs bien affûtés. Bien évidemment l’APA concourt à l’épanouissement des résidents. Celui-ci permet un engagement corporel, qui représente pour beaucoup de résidents la seule pratique d’une activité physique dans la semaine. « Cette pratique régulière favorise la prévention des effets délétères de la sédentarité et l’amélioration de la qualité de vie et à ce titre peut donc être intégrée dans les projets de vie personnalisé des résidents ».

 * La Plateforme Wallon-Laîné, avec ses foyers, services d'accompagnement et Lieu Ressource, est un dispositif d'insertion des personnes en situation de handicap psychique. Contact. 04 67 58 69 32.

12/06/2018

Euromédecine – Au village du Père Soulas des étudiants de Paul Valéry créent l’événement : « HIC » favorise le vivre ensemble

« HIC ! », l’événement multi artistique imaginé par l’association Lez’Arts et le Mas des Moulins a connu un beau succès d’audience début avril. Cette action est le fruit d’un partenariat des associations du Mas des Moulins et de Lez’Arts M3. Cette association regroupe une vingtaine d’étudiants du *Master 2 de l’université Paul Valéry. Ils se sont investis dans ce projet qui s’est révélé d’autant plus intéressant qu’il concernait le village du Père Soulas qui est en soi « Un bassin de vie et un pôle économique et social qui gère une Maison d’enfants à caractère social (MECS)» soulignent Fanny Cotte et Lucile Thiers, les étudiantes coordinatrices du projet.

P1060446.JPG

Fanny Cotte et Lucile Thiers, les étudiantes coordinatrices du projet

Ces étudiants, ont découvert l’importance d’un petit quartier au sein d’une grande ville. « Le village du Père Soulas, à la frontière d’Euromédecine occupe une situation stratégique au carrefour des lieux de vie de Malbosc,les Bastides, les Cévennes, le Petit Bard… S’y ajoute l’audience de l’association du Mas des Moulins qui fédère les activités de nombre d’associations ».

Une mise en situation professionnelle concrète

L’événement rassemble plusieurs formes artistiques et s’adresse à tout public, des tout-petits au plus âgés, et les implique. « Nous avons délibérément choisi un travail collectif pour amplifier ce projet ». Activités ou spectacles ont été déclinés en plusieurs pôles, avec des titres à faire rêver comme : Siestes Poétiques ; Spectacle en caravane ; Papier, le Ruban et ma Main » de la Compagnie Entre Deux Averses. S’y sont ajoutés un atelier de création en formes théâtrales, la réalisation d’une fresque avec les tout petits, un espace d’écriture pour se retrouver, créer, écrire… « Nous avons aussi innové en proposant un repas participatif, avec un menu à prix libre. Nombre de bénévoles se sont portés volontaires pour le préparer, et la convivialité s’en est trouvée renforcée ».

« Pour nous ce fut une mise en situation professionnelle très concrète au-delà de l’inventivité de ce nous avons proposé, même si leur réalisation nous paraissait évidentes, sur le terrain restait le petit détail qui à chaque instant peut tout remettre en cause ».

*Le Master 2 professionnel "Direction Artistique de Projets Culturels Européens" vise à former des cadres responsables de structures et de projets culturels.

04/06/2018

Malbosc - Exposition de 220 photos d’écoliers de Marguerite Yourcenar : une foule d’enfants et parents au vernissage

Rares ont été les expositions de la Maison pour tous à réunir une si grande foule. Ce jeudi 24 mai, enfants, parents, grands parents et amis se sont pressés au vernissage de l’exposition des petits écoliers de l’école maternelle Marguerite Yourcenar au terme d’une « semaine pas comme les autres » dédiée aux arts du langage.

P1060675.JPG

La directrice, Cécile Berquet, a remercié chaleureusement tous ceux nombreux, parents et partenaires, qui ont contribué à la réussite de cette initiative.

Au coeur de l’exposition quelques mots pour expliquer la démarche : « Les élèves ont choisi leur livre préféré, à la maison ou à l’école, puis l’ont présenté à leurs camarades. Ils ont expliqué pourquoi ils l’avaient aimé et choisi ». Ensuite est venu le moment de la photo, parfois mise en scène avec leur livre et des accessoires. Dans ce patchwork géant, ici ou là sur les murs des couloirs et escaliers de la Maison pour Tous, chacun a pu se reconnaître.

P1060681.JPG

Lire et partager ses émotions

De tous ces instantanés se dégage une grande fraîcheur, comme un bonheur d’avoir su partager le plaisir de lire. On le comprend d’ailleurs en découvrant comment les écoliers ont superbement illustré, avec des techniques différentes, les émotions : peur, colère, joie ou tristesse suscitées par la lecture de livres.

P1060666.JPG

Et puis, discrètement affichés, émergent, façonnés par les écoliers,  quelques haïkus, ces petits poèmes japonais: « Petit papillon, va jouer avec ta copine, la coccinelle »; « J’ai mal à tête, un escargot m’a soigné, tout heureux » ; « Avec les oiseaux, j’écoute les histoires, sous les oliviers »...

Au lendemain de ce vernissage, cette semaine des arts du langage allait se poursuivre encore ce vendredi 25 mai à la Comédie du livre. Les écoliers ont fabriqué un livre géant et dessiné les personnages  qu’ils présenteront à Alex Sanders et ses héros. Comment ? Vous ne connaissez pas Lulu le petit lapin et ses aventures dans la vie de tous les jours ? Demandez-le à vos enfants.

Exposition jusqu’au vendredi 1er juin la MpT Rosa Lee Parks, Tram ligne 1 arrêt Malbosc.

P1060697.JPG

23/05/2018

Malbosc – Exposition des créations des écoliers de maternelle à la MpT ce jeudi 24

L’école Marguerite Yourcenar vient de vivre une semaine dédiée aux arts du langage. Cette démarche associait des parents pour venir lire des histoires aux enfants et les accompagner pour les balades contées. Et le programme s’est aussi construit avec plusieurs partenaires : des élèves de l’école élémentaire Rabelais, des étudiants, services civiques, l'EHPAD et son projet intergénérationnel, l’association de quartier Malbosc Bouge, la médiathèque Jean-JacquesRousseau.

Au lendemain de cette semaine pas comme les autres une exposition à la maison pour tous Rosa Lee Parks présente des portraits d'enfants avec leur livre préféré, un mur de la poésie et d'autres travaux.

Vernissage de l'exposition ce jeudi 24 mai à 18 h à la MpT Rosa Lee Parks, jusqu’au vendredi 1er juin.

 

17/05/2018

Malbosc – « Que d’histoires » à l’école Marguerite Yourcenar ! Une semaine des arts du langage jusqu'au 18 mai

La toute première école du quartier Malbosc va vivre des jours exceptionnels autour de la lecture avec toute « une semaine pas comme les autres » dédiée aux arts du langage. Elle va se traduire selon un programme spécifique à chaque classe.

Les parents disponibles ont été associés à cette démarche pour venir lire des histoires aux affiche.jpgenfants et les accompagner pour les balades contées. Et le programme s’est construit avec plusieurs partenaires des élèves de l’école élémentaire Rabelais, des étudiants, services civiques, l'EHPAD et son projet intergénérationnel, l’association de quartier Malbosc Bouge, la médiathèque Jean-Jacques Rousseau.

Il se traduira par un goûter littéraire, la création de mini-livres et des animations autour d'albums avec la médiathèque, des«Tipis» ou coins de lecture animés par les mamans, une lecture cadeau aux résidents de l’Ehpad par des élèves de grande section…

Mais ce n’est pas tout. Les écoliers rencontreront trois auteurs/illustrateurs de livres pour enfants : Pailine Comis, Chlotilde Staes et Perrine Boyer. Françoise Cadène, conteuse, effectuera des balades contées avec les neuf classes. Et s’y ajoute encore le dispositif "Silence : on lit" pour tous ; l’aménagement de la BCD autour de quelques auteurs (albums BCD et/ou malle de livres ) avec des enseignants supplémentaires ; et enfin une exposition de livres " Lire c'est partir". A noter aussi l’exposition à la Maison pour tous d’une exposition faite de portraits d'enfants avec leur livre préféré, un mur de la poésie et d'autres travaux.