UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


09/02/2018

Malbosc - Portes Ouvertes Post-bac au lycée Jean Monnet ce samedi 10

Le lycée Jean Monnet ouvre ses portes au public afin de présenter les différentes poursuites d’études possibles au sein de cet établissement. Les visiteurs pourront ainsi s’informer sur les sections de technicien supérieur en Communication, Négociation et Digitalisation de la Relation Client, NDRC (anciennement Négociation et relation client, NRC), ainsi que sur la nouvelle filière préparant au Diplôme National des Métiers d’Art et du Design (DNMADe), qui remplacera en septembre les filières Manaa et STS Design Graphique.

Lycée Jean Monnet Rue de Malbosc samedi 10 février de 9h à 17h

 

 

11:30 Publié dans Actualités, Education, Famille | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

04/02/2018

Malbosc-L’Ehpad Languedoc-Mutualité accueille le soutien scolaire : des liens intergénérationnels inscrits dans la durée

Ils étaient tous là ce mercredi, bien à l’heure à la porte de l’Ehpad Languedoc Mutualité, pour le premier rendez-vous de soutien scolaire. Accompagnés de leur maman ou papa, une quinzaine d’élèves des écoles Rabelais et François Mitterand ont été accueillis par Yvette Seguieri et Thierry Teulade de Malbosc-Bouge à l’initiative de cette action.

P1050896.JPG

L'accueil chaleureux de la directrice Marlène Hubert

Quelque minutes plus tard, installés dans la salle de restauration, Marlène Hubert, directrice de l’établissement, s’est adressée aux écoliers,parents et acteurs de cette action. « Notre avons souhaité participer concrètement à cette initiative en mettant à disposition les locaux de l’Ehpad. Nous sommes très heureux de vous y accueillir d’autant que l’intérêt de cette démarche est de s’inscrire dans le temps, tous les mercredis, ce qui est un bel atout pour développer les liens intergénérationnels entre enfants, animateurs et résidents ».

Une équipe à l’écoute des parents

Après cet accueil très chaleureux, accompagné de café, thé, jus de fruits, gateaux et friandises, Thierry Teulade a indiqué aux écoliers l’organisation de l’après-midi et surtout de la première séquence de travail.

Répartis en deux groupes, les écoliers ont aussitôt travaillé mathématiques et français, aidés de l’équipe de bénévoles : Marc, Marie, Valérie, Williams, Yvette, Swann, Hélène et Thierry. Une première séquence suivie d’un goûter partagé entre écoliers et résidents qui ont ainsi fait connaissance. Tous se sont retrouvés ensuite pour une séance de jeux de société.

D’évidence, cette première expérimentation est une réussite pour l’équipe des animateurs à l’écoute des parents qui ont souhaité une aide aux devoirs. « Nous examinons comment répondre à cette demande ».

23/01/2018

Malbosc – « Première pierre » du Groupe Scolaire Benoîte Groult : 15 classes élémentaires et maternelles en septembre 2019

Au-delà de la tradition, la pose de la première pierre d’un équipement collectif reste un événement dans la mesure où elle concrétise une décision prise parfois bien longtemps en amont. Cet acte revêt encore d’autant plus importance qu’il concerne les enfants.

P1050881.JPG

Le maire, Philippe Saurel, a d’ailleurs proposé que cette pose soit collective en y associant, au-delà des acteurs institutionnels, les parents d’élèves et une écolière.

Une priorité pour la Ville. Dans son propos liminaire, le maire a indiqué que ce groupe scolaire s’inscrivait dans le programme de la Ville de construction de 11 établissements d’ici 2024. « Une décision unanime du conseil municipal », a-t-il précisé. « La construction des écoles est une priorité de la ville du fait de la densification ».

Le groupe scolaire Benoîte Groult disposera sur 3400 m2 de plancher de : 10 classes élémentaires et 5 classes de maternelles avec des locaux annexes : bureaux, salles multimédia, salle d’activité et de psychomotricité, dortoirs. L’espace périscolaire comprendra un restaurant scolaire, office de restauration, avec un self pour l’école élémentaire. L’entrée se situera au 99, rue de Puech Villa

16:16 Publié dans Actualités, Education, Famille, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, groupe scolaire benoîte groult | | | |

22/01/2018

Malbosc – Initiative intergénérationnelle de l’Ehpad et comité de quartier : soutien scolaire pour les écoliers le mercredi

Le Comité Malbosc Bouge a décidé d’organiser une action de soutien scolaire à destination des jeunes du quartier. Encore fallait-il trouver une salle a Maison pour n’en disposant pas depuis les inondations de l’automne 2014.

ReCDQ.jpgA l'origine de cette initiative Yvette Seghieri et Thierry Teulade se réjouissent que cette initiative ait reçu un écho favorable auprès de Directrice et de l'équipe d’animation de l'Ehpad de Languedoc Mutualité de Malbosc. "Une salle, du matériel ont non seulement été mis gracieusement à disposition, mais nous avons noué un véritable partenariat. Cette action va s’inscrire dans le cadre d'un projet d'animation intergénérationnel, trois résidents, anciens intervenants auprès des enfants, rejoindront l'équipe de Malbosc Bouge. Un gouter et une séance récréative concluront chaque séquence de soutien".

 

Rendez-vous ce mercredi 24 janvier

Parallèlement, pour une meilleure efficacité, un lien a été créé avec les équipes éducatives des écoles Mitterrand et Rabelais afin de coordonner ces actions de soutien auprès des élèves. 

Malbosc Bouge donne rendez-vous aux élèves pour leur premier soutien scolaire mais aussi à leurs parents pour découvrir autour d'un café, l'environnement dans lequel leurs enfants vont travailler le mercredi 24 janvier à 14 h 30 à l'EHPAD de Malbosc.

Inscription. Il est encore temps d'inscrire votre enfant par courriel à présidence@malbosc-bouge.fr ou par téléphone auprès d’Yvette Seghieri 06 82 48 49 59 ; Thierry Teulade 06 85 30 07 60. Cette action aura lieu tous les mercredis de 14 h30 à 17 h 00 (sauf vacances scolaires) à l'EHPAD de Languedoc Mutualité 345, avenue de Fes.

13/01/2018

Malbosc - L’excellence des résultats des 3 BTS du lycée Jean Monnet


Chaque année la manifestation de remise des diplômes de BTS rassemble les anciens et nouveaux étudiants. L’ambiance était d’autant plus joyeuse que les résultats de cette promotion étaient plus que satisfaisants et même remarquables. En effet le taux de réussite atteignait 89 % en communication, 97 % en Négociation et relation clients et, en Design Graphique grimpait à 100% !

1DiplomeBis.jpg

« Des résultats plus que satisfaisants, soulignait l’équipe des professeurs. De plus certains d’entre eux poursuivent leurs études et les autres ont déjà intrégré le monde du travail ». Le corps enseignant et la direction du lycée, très fiers de ce taux de réussite, n’ont pas manqué de les féliciter encore davantage.

2DiplomeBis.jpg

Taux de réussite remarquable. L’établissement Jean Monnet « Lycée de toutes les cultures » offre plusieurs formations post-bac très demandées. « Avec un taux de réussite au-dessus de la moyenne nationale, les trois BTS proposés au sein de l'établissement connaissent une demande grandissante d'année en année ».

3DilpomeBis.jpg

Une belle rencontre diplômés, étudiants,professeurs. Issue de promotion de 1ère année de BTS Communication, l'équipe organisatrice habillée de costumes, bretelles, bandana, nœud papillon ou encore tout accessoire "old school" avait choisi le thème des années 50 pour. Une soirée agrémentée de diaporamas, photos souvenirs et surtout de discussions et d’échanges sur leur nouvelle vie entre les anciens étudiants et leurs professeurs

20:38 Publié dans Actualités, Education, Famille | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lycée jean monnet, montpellier, bts | | | |

20/12/2017

Malbosc – La Ville érige en règle l’inégalité de traitement des enfants : les écoliers de François Mitterand en font les frais

Alors que tous les acteurs de l’école, parents d’élèves et enseignants, demandent le maintien d’une ATSEM,ils ont pour toute réponse de la ville une fin de non-recevoir. « Les classes mixtes Grande section – CP dans lesquelles les enfants de Grande section ne sont pas majoritaires, ne peuvent pas bénéficier de cet accompagnement ».

Qu'en pensent les mamans du conseil municipal ?

Première réaction, face à cette décision qui institue un traitement inégalitaire, celle de mamans des enfants qui ont le coeur gros. Elles voudraient simplement que les mamans, élues au conseil municipal, expriment leur sentiment devant cette injustice.

Porte-parole des parents, Jean-Baptiste Raynaud souligne lui : «Que la ville assume pleinement sa politique de suppression de postes et de gestion du personnel. On voit bien que finalement la gestion comptable prime sur le bien-être des enfants et la qualité éducative et aussi l'égalité des chances ».

Des enfants privés d'accompagnement

D’ailleurs la teneur du courrier de Gaëlle Bradamantis, direction de l’Education, adjointe au Chef de Service Ressources, responsable du Pôle Communication et Evènementiel est explicite. « La Ville de Montpellier a fait le choix de positionner un poste d’ATSEM par classe d’école maternelle, ce qui représente 350 ATSEM positionnées dans les écoles de la Ville et un pool de plus d’une centaine d’ATSEM afin d’assurer les remplacements. Les classes mixtes Grande section – CP dans lesquelles les enfants de Grande section ne sont pas majoritaires, ne peuvent pas bénéficier de cet accompagnement ». Toutefois, face aux contraintes d’organisation décrites par les parents d’élèves : « Nous avons convenu de maintenir une ATSEM trois demi-journées par semaine ».

Qu'en est-il du label de l'UNICEF « Ville amie des enfants » ?

« Ces 3 demi-journées sont évidemment insuffisantes, rappelle Jean-Baptiste Raynaud. Les enjeux concernent le bien être des enfants et leurs conditions d'apprentissage dans des classes charnières que sont le CP et la GS. La classe fonctionne donc dans des conditions dégradées 3 jours (6 demi-journées) dans la semaine avec les problèmes de sécurité et d'organisation que cela entraine : récréations dans des lieux et à des horaires différents pour les GS et les CP. Rappelons également qu'un enfant en fauteuil en roulant sans AVS et un enfant autiste sont présents dans cette classe, le retrait d'un adulte dans la classe est d'autant plus scandaleux! » Ces arguments ne sont apparemment pas retenus.

Le label « Ville amie des enfants » décerné tout récemment par l’UNICEF en prend un coup.

04/12/2017

Lycée Jean Monnet – De jeunes lycéens « Passeurs de mémoire » : « Anne Frank, une histoire d'aujourd'hui »

Anaïs, Célia, Christel,Elea,Johana,Maya, Mila,Nadia, élèves de première L, accueillent ce vendredi un groupe d’anciens combattants membres de l'ONAC pour leur faire découvrir l’exposition consacrée à Anne Frank. Après quelques mots de bienvenue et une présentation réciproque, la visite commentée se décline une heure durant. Trente-quatre panneaux et un petit film racontent la vie de cette adolescente juive allemande, morte à 15 ans en déportation au camp de Bergen-Belsen. Echanges, questions et précisions ponctueront le parcours. 

montpellier,lycée jean monnet

Parcours de mémoire, histoire et éducation à la citoyenneté

Une vingtaine d'élèves volontaires ont été formées pendant trois jours par des enseignants de l'équipe pédagogique de la Maison d'Anne-Frank d'Amsterdam afin d’être les "passeurs de mémoire" pour cette exposition. « Cette formation nous a enrichis de connaissances approfondies sur Anne Frank, et nous a fait découvrir comment présenter cette expo, avec une fluidité dans notre propos tout en restant constamment à l’écoute du public ». Manifestement cette démarche les enchante et les passionne. « Présenter une exposition de cette qualité est exceptionnel et super intéressant. A chaque visite que nous commentons, nous-mêmes approfondissons nos connaissances par le questionnement ou les apports du public, comme aujourd’hui avec les anciens combattants ». Cette exposition est « conçue comme un parcours de mémoire, d'histoire et d'éducation à la citoyenneté ». Jusqu’au 15 décembre les lycéens passeurs de mémoire la présentent aux élèves des classes de collège ou de lycée intéressées.

Un projet pluridisciplinaire

Cette exposition est le premier volet d’un projet pluridisciplinaire initié par Hélène Romann, professeur d'histoire-géographie. Autour d'un destin, les élèves étudient le contexte historique et réfléchissent aux problématiques liées à la Shoah. Parallèlement, avec leur professeur d’allemand, les élèves travailleront sur la résistance au nazisme en Allemagne ; et sur le plan littéraire ils travailleront six textes, témoignages de jeunes qui ont vécu durant cette période. « Aborder l'histoire d'Anne Frank, c'est aborder l'Histoire de la Seconde guerre mondiale, dans ses aspects historiques mais aussi plus contemporains comme le harcèlement, le sexisme, le racisme et la manière d'y répondre ».

*Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Exposition « Anne Frank, une histoire d'aujourd'hui , jusqu’au vendredi 15 décembre au Lycée Jean Monnet 04-67-10-36-16. Inscriptions helene.romann@ac-montpellier.fr ou cdi.monnet@gmail.com.

09:06 Publié dans Actualités, Education | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, lycée jean monnet | | | |