UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


31/08/2016

Domaine d’Ô - Appel d’un collectif de spectateurs inquiets du devenir de ce « lieu emblématique culturel »

Au début de l'été quelques fidèles spectateurs du Domaine d’Ô ont été surpris de l’absence de présentation de la saison d’hiver 2016/2017, de la rencontre traditionnelle entre public et artistes, et d’information sur les spectacles. L’ouverture de la billetterie jusqu'en décembre seulement nourrit aussi leurs interrogations sur l’intégralité d’une programmation de la saison 2016/2017. 

Domaine d'Ö.jpg

Le Domaine d'Ô et son amphithéâtre face à la coulée verte de Malbosc

Inquiets de l’avenir de cette structure*, ils ont pris l’initiative de constituer un « Collectif des spectateurs du Domaine d’O, soucieux de préserver l’identité artistique de ce lieu emblématique ». Ce collectif regroupe des personnes citoyennes « qui ont adopté le Domaine d’O comme un lieu culturel essentiel et qui veulent qu'il continue d’exister. Ils aiment ce qui est donné et ont envie que cela perdure ».

*Cette situation découle de l’absence d’un accord sur le transfert de compétences entre Métropole et Conseil Général.

Ce mercredi 31 août une première réunion-débat - ouverte à tous - à 18 heures dans le parc, en bas du Domaine d'O : entrée sud, arrêt Tram "Château d'O". Contact. spectateursdomainedo@gmail.com

 

16/02/2016

Conseil de quartier Hopitaux-Facultés : prioriser une proposition de projet pour Malbosc

Salle comble et trop petite pour cette première réunion fin janvier. Thierry Teulade indique la volonté du Conseil de quartier hôpitaux-Facultés, consultatif et non décideur, de prioriser un projet pour Malbosc. L’accueil du public est plutôt favorable. Le groupe de travail urbanisation verte* propose au public d’inscrire leurs interventions sur six grands thèmes : finalisation du quartier, inondations, stationnement, bâtiments/espaces verts, mobilier urbain, sécurité.

P1030057.JPG

Une boîte Pandore de doléances 

Cette déclinaison a sur le public l’effet d’ouverture d’une boîte de Pandore d’où sort un cahier de doléances qui n’en finit pas. Nombres de personnes, parents d’élèves, membres de Malbosc-Bouge, riverains rappellent entre autres que les aménagements du parc de Malbosc, actés par la ville, ne sont même pas commencés. L’insuffisance des jardins d’enfants et le mauvais état de ceux qui existent. Le manque d’activités et d’équipements sportifs pour les adolescents. L’amélioration de la circulation et l’accès des handicapés. La question de l’absence d’arrêt minute devant les commerces, et les stationnements trop peu nombreux. Le problème des inondations et les  enseignements à tirer…

Des Malbosciens en ont gros sur le coeur

Ces interventions donnent l’impression que le public en a vraiment gros sur le cœur de promesses et d’engagements non tenus. Deux réflexions reflètent un sentiment de déception. « A Malbosc depuis 7 ans j’interviens auprès des responsables de la ville : propreté, insécurité, non respect du stationnement… Je suis toujours bien accueilli… Mais rien ne change ! » Un autre s’adresse au public : « Vous vous rendez compte, tout ce que vous dites ce soir, eh bien nous le disons depuis le début de la ZAC ! » 

P1030053.JPG

Pour autant le groupe de travail urbanisation verte a pris note. Le 26 février il en fera part aux techniciens de la SERM et de la ville. Le 18 mars nouvelle rencontre sur le quartier pour la rédaction du projet Malbosc. 

« ZAC des Coteaux ? On n’en parle pas ! ». Une autre question s’est greffée sur la future ZAC des Coteaux. Malbosc est évidemment impactée par ces 1400 logements, équipements scolaires et sportifs, voies de circulation, desserte, etc. « Mais non, ce projet n’est pas dans les attributions du Conseil de quartier », répond Thierry Teulade. 

*Groupe de travail urbanisation verte. Bernard Marin, Bernard Mazel, Florent Troupez, Thierry Teulade.

08/02/2016

Malbosc - Comités de quartier, conseils de quartier ou citoyen, on s’y perd ! Seraient-ils des « comités Théodule » ?

« L’urbanisme de Malbosc vous intéresse ? Discutons-en vendredi 29 janvier à 18 h à la Maison pour Tous Rosa Lee Parks ». Affichée depuis deux semaines cette invitation du Conseil de quartier Hôpitaux-Faculté intrigue et suscite bien des questions. Car cette affiche, une photocopie en noir et blanc, comporte bien le logo de la ville mais sans la couleur bleue. Un peu curieux, les affiches officielles ont une bien autre allure !

AfficheCHF.jpg

Et pourquoi discuter aujourd’hui de l’urbanisme de la ZAC ? N’est-elle pas terminée ? Au bureau de Poste en voie d’achèvement succédera, « L’Originel », un dernier immeuble de 34 logements édifié sur le dernier terrain constructible. Ces observations nourrissent des interrogations.

Laconique, l’affiche reste muette sur les intervenants. Ce Conseil de quartier c’est quoi, c’est qui et comment fonctionne-t-il ? Les Malbosciens s’y perdent entre anciennes et nouvelles instances, et ils ne sont pas les seuls. Alors comment discerner les vraies instances d’éventuels *comités Théodule ?

Consulter le site de la ville s’avère un judicieux recours. On y apprend ainsi leurs mission, composition, élection…, tout y est dit ou presque. Mais nulle part n’est indiqué les noms de ceux qui y siègent, leur organisation, leurs coordonnées… Alors comment les contacter ?

Selon nos sources un annuaire devrait être publié dans les mois qui viennent… Un peu de patience quoi, nous ne sommes qu’à 2 ans de la mandature. 

*Comité Théodule. « Le 25 septembre 1963, Ch. de Gaulle prononce cette phrase à Orange où il est en visite pour expliquer sa politique : « L'essentiel pour moi, ce n'est pas ce que peuvent penser le comité Gustave, le comité Théodule ou le comité Hippolyte, c'est ce que veut le pays… »

Blog David Abiker et comité Théodule. http://davidabiker.fr/2014/01/

21/12/2015

Lycée Jean Monnet - L’initiative des BTS : une conférence interactive pour comprendre la COP 21

Réunis dans la Géode, quelques 150 lycéens et leurs professeurs ont participé à la conférence climatique organisée par des élèves de BTS. Son objectif : expliquer les causes et les conséquences du réchauffement climatique ; ce que représente la COP 21 ; les solutions à l’échelle internationale et le rôle desOrganisations non gouvernementales (ONG). Ce challenge ambitieux sera tenu, favorisé par une ambiance studieuse. 

1JMONNET.jpg

Pour amorcer le débat six groupes d’élèves ont réalisé de brefs diaporamas ou vidéos présentant l’organisation et les participants à cet événement, ses enjeux et d’éventuelles solutions pour le climat. La parole a été ensuite donnée aux auditeurs. A une question portant sur ses intérêts écologiques il sera rappelé aux élèves, grands consommateurs de papier, qu’avec un geste tout simple ils peuvent aussi participer au quotidien à la collecte organisée dans chaque salle de classe. Au-delà de cet événement mondial, cette conférence a pour but de sensibiliser les jeunes à cette cause d'intérêt général et de les inciter à adopter un comportement responsable. 

Des exposés en traduction simultanée

Des élèves, par groupe de 2 ou 3, ont ensuite présenté quelques-uns des pays participants. Ils ont choisi de s’exprimer dans la langue du pays retenu, un élève assurant la traduction simultanée en français. La conférence s’est ainsi poursuivie en anglais, espagnol, et allemand, pour évoquer la Nouvelle-Zélande, Allemagne, Argentine, Bolivie, Espagne, Mexique, Pérou… L’assistance, après avoir questionné les intervenants, a été invitée à participer à un quiz interactif. 

A quelques jours de la clôture de la COP 21, l’ensemble de cet apport d’informations a probablement contribué à la compréhension de cet événement, permis de mieux appréhender les enjeux et de mesurer l’intérêt des mesures adoptées.

2JMONNET.jpg

 

10:44 Publié dans Actualités, Débat/Forum, Education, Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, lycée jean monnet, cop 21 | | | |

20/09/2015

Euromédecine – Accueil Marche mondiale des femmes au Mas des Moulins lundi 21

Le mouvement de la Marche Mondiale des Femmes, en partenariat avec VerPoPa et les Marchés Paysans invitent à accueillir de la caravane européenne de la Marche Mondiale des Femmes à Montpellier le 21  septembre. Soirée spéciale sur le thème de la souveraineté alimentaire : soirée témoignages, échanges, partages, et moments de convivialité.

Rendez-vous à 18 h, 452 Avenue du Père Soulas Montpellier, à côté du Rond point du Château d'O, ligne 1 du Tram arrêt Château d'O.

 

2affichesolidariteMond.jpg

Depuis 2000, des associations se regroupent tous les 5 ans dans le monde entier pour organiser le mouvement de La Marche Mondiale des Femmes (MMF). Ce mouvement, à travers ses diverses actions contre toutes les formes d’inégalités et de discriminations vécues par les femmes, vise un changement politique, économique et social, qui s’articule autour de la paix, de la mondialisation des solidarités, de l’égalité entre les femmes et les hommes, mais aussi entre les femmes elles-mêmes et entre les peuples.

Visualiser le programme, ainsi que les informations concernant les différents partenaires en cliquant sur les liens ci-dessous.

- Site officiel : marchemondialedesfemmes2015
- Page évènement 21-22 Sept à Montpellier : Facebook
- Invités « Graines et Cinéma » : Page Facebook

Le Collectif local d’organisation de la Marche Mondiale des Femmes MMF34 :
Maison des Tiers Monde et de la Solidarité Internationale, Amnesty International, Planning familial 34, Centre de Documentation Tiers Monde / Mouvement pour le Désarmement, la Paix, la Liberté / de l’Ethique Sur l’Etiquette, Marchés paysans, VerPoPa, jardin du Mas des Moulins.

28/05/2015

Malbosc - Hors de leur quartier des Montpelliérains parlent aux Montpelliérains

Nourdine Bara prend l'initiative de rencontres inter-quartiers

 Déjà connu pour son travail d'écriture « Le Tour de moi en écharpe » et ses différentes interprétations de plus en plus travaillées, Nourdine Bara s'est de tout temps investi dans un travail de proximité avec les habitants de La Paillade, son quartier. Cette démarche au long cours d’un homme soucieux de créer du lien est jalonnée d’actions.P1260853.JPG

La toute dernière a rassemblé une soixantaine de personnes sur les hauts de Malbosc sur la placette proche des jardins familiaux. Au moment du coucher du soleil sur La Paillade, Nourdine a simplement interprété trois de ses textes dans une version épurée. Puis remerciant le public de l’avoir écouté il a ajouté : « Vous l’avez bien compris ces mots, ces textes ne sont qu’un prétexte à une vraie rencontre entre habitants des quatre coins de la ville. Alors profitons de cette soirée pour faire connaissance, discuter, échanger pour mieux se connaître ! » Ce qui s’est fait tout naturellement autour du café, chocolat chaud et des gâteaux apportés par les uns et les autres. 

Se parler pour retrouver le goût de l’autre 

Pour Nourdine Bara c’est en quelque sorte le pendant artistique des ré-publications déjà faites aux Arceaux, Petit Bard, La Paillade et tout récemment à Béziers. « Nous offrons l'hospitalité que nous avons toujours pratiquée pour le plaisir de recevoir pour échanger et se connaître avec nos hôtes. Avec mes copains nous faisons des choses ensemble dans notre quartier et nous avons envie de le faire savoir autour de nous ».Leur objectif est d’inscrire dans le quotidien ce type de démarche, pour réapprendre à tisser du lien pour retrouver le goût de l'autre.

P1260801.JPG

Un travail qu’il considère aujourd’hui urgent de faire après les événements dramatiques des attentats. « Tout le monde est en quelque sorte encore à vif, il nous faut retrouver de la sérénité ». Mais ce n’est guère évident car lors de la période d’élection qui a suivi les tensions ont été ravivées dans le quartier, chaque parti enrôlant ses militants qui s'affrontent. « Parfois nous avons l’impression de ne pas avoir la paix entre 2 consultations électorales ».

P1260845.JPG

Nourdine Bara reste cependant optimiste. « J'ai conscience qu'il reste bien des rencontres  à faire. Des rencontres en circuit court en quelque sorte dans les quartiers de Montpellier et d’ailleurs pour parler ensemble tout simplement ».

P1260809.JPG

A voir sur LCP « Escale à Montpellier » avec Aïda Touihri dans "Cité Gagnant"

le samedi 30 mai à 18h30 ainsi qu'en replay

03/04/2015

Euromédecine – Etudiants et personnes âgées partagent un Café Philo sur la vie de couple

Le Café Philo mensuel de l’Ehpad des Monts d’Aurelle a innové et pris ce mois-ci une dimension intergénérationnelle en s’ouvrant aux élèves du tout proche lycée Turgot. Ensemble, une heure durant ils ont échangé et débattu sur le thème de la vie de couple.

20150326_145603.jpg

Dans un premier temps les interventions ont évidemment mis en évidence de grands écarts entre la perception, la conception ou le vécu des uns et des autres en matière de vie de couple. Une véritable confrontation de points de vue et d'arguments d’autant plus intéressante qu’elle s’est faite dans le respect de chacun. Olivier Gros, l’animateur de ces café philos, a ainsi pu souligner les divergences culturelles entre les générations mais repérer aussi des consensus inattendus pour les renvoyer à tous.

20150326_153606.jpg

Cette rencontre, rare et exceptionnelle où chacun s’y est retrouvé, ponctuée de chansons et parfois humour s'est clôturée par un goûter savoureux partagé fraternellement.