UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


24/06/2011

L’entretien d’un « bout de trottoir » participe de l’intérêt général

Croix d’Argent et Hôpitaux-Facultés : bilan de« Montpellier au quotidien »

Le bilan précis et chiffré de « Montpellier au quotidien », a été présenté aux Comités consultatifs des quartiers Croix d’Argent et Hôpitaux-Facultés le mardi 7 juin. Il a permis de faire un point très concret sur l’ensemble des demandes. La presque totalité a été traitée. « Nous entendons répondre précisément à  toutes les demandes et vous en rendre compte régulièrement », Patrick Vignal souligne cet engagement.

CCShopFaqBIS.jpg

Le bilan de Montpellier au quotidien nourrit les interventions des représentants des conseils consultatifs

Les participants lui rappellent cependant des oublis, des demandes perdues dans le lacis des cheminements entre services, élus, opérationnels. Bernard Marin de "Malbosc mon village" questionne BernardMARINbis.jpgsur la rétrocession de tout ou partie de la ZAC à la ville. Argument quelquefois avancé pour justifier la non-intervention des services de la ville. La réponse est claire : "A ce jour l'aménageur, la SERM, n'a rien rétrocédé  à la ville."

« Et le bout de trottoir dégradé devant chez moi, vous y pensez  Interpellés de la sorte sur bien des problèmes de ce type, on peut évidemment marquer une certaine lassitude. Mais les représentants des associations insistent :"Toutes les demandes doivent être examinées, de la plus importante à la plus petite". Sans tomber dans l’angélisme, cette demande relève parfois d’une préoccupation d’intérêt général : « Ce trottoir dégradé me gêne mais aussi les mamans et nounous avec leurs enfants, les personnes à mobilité réduite… »

Patrick Vignal en convient et insiste «  Ma volonté est de faire avec les gens, d’avoir recours à leur expertise d’usage. Le suivi des dossiers sera amélioré, la procédure simplifiée, le degré d’urgence indiquée… » Cette volonté est d’ailleurs confortée par l’implication importante des représentants d’associations dans cette démarche

Annonces et engagements. Réunion publique à Malbosc avec Hélène Mandroux pour un bilan de la concertation sur l’aménagement du parc fin juin ; septembre : lancement d’une concertation sur un plan de circulation et les difficultés de stationnement à Malbosc ; aménagement de la rue Saint Priest ; mise à disposition de locaux aux associations en fonction des besoins de chacune, pour y pourvoir une convention avec les ACM est envisagée …

 

01/03/2011

Euromédecine-Malbosc. L’insécurité de la circulation en question

Au lendemain de l’accident mortel du mardi 22 février le Comité de Quartier Malbosc Bouge et le Consultatif de Quartier Hôpitaux Facultés, ont souligné dans un communiqué les multiples dangers de l’entrée principale de Malbosc.

« Au delà de l'horreur et de la peine que nous éprouvons en apprenant cette terrible nouvelle, nous tenons à rappeler la dangerosité de ce lieu, que nous avons soulevée à plusieurs reprises : ce carrefour est ainsi devenu très dangereux pour les piétons, qui doivent pourtant le franchir afin de se rendre à l'arrêt de tramway. L’emplacement même du passage pour piétons n'est pas sécurisant : ainsi que l'a déjà dénoncé la commission «Circulation/sécurité» du Comité de Quartier Malbosc’Bouge, il est situé avant le feu, et non après comme dans la plupart des cas…

Nous affirmons avec force que l’aménagement de ce carrefour doit être revu et repensé, afin d’assurer prioritairement la sécurité des personnes circulant à pied ou en vélo. De manière plus générale, la gestion des flux de circulation automobile entrant et sortant du quartier doit être améliorée afin de désengorger la carrefour de l’entrée principale de la ZAC. Les problèmes de vitesse au sein de ce quartier résidentiel et accueillant de nombreuses familles et de jeunes enfants, et la question épineuse du stationnement anarchique, sont également criants et doivent être résolus… »

La rue Saint Priest, autre point noir en matière de circulation à quelque 300 m du carrefour de Malbosc, attend lui depuis plus longtemps encore un aménagement, pourtant promis et budgété ! Le Comité de Quartier des Bastides ne cesse de le rappeler depuis plusieurs années. A ce jour il n’a pas encore été entendu !

19/01/2011

Parc Malbosc – Le bilan de la concertation bientôt présenté en mairie

« Rédigez donc une synthèse du travail des commissions, un peu comme un livre blanc pour en faire un document global et ensemble nous le présenterons aux directeurs des services concernés ». Enthousiasmé par la qualité de la réflexion et des propositions présentées lors de la première réunion plénière ce samedi 8 janvier, Patrick Vignal, propose ce premier prolongement .

P1070214.JPG

Il avait auparavant souligné le professionnalisme des propositions d’un aménagement pensé dans sa globalité au sein des trois commissions. La première a précisément décrit les aménagements techniques structurants. La deuxième a proposé un ensemble d’équipements répondant aux préoccupations des habitants, en prenant en compte l’aspect pratique, les usages, les besoins des enfants et mamans, ados, personnes âgées, joggers, piétons, cyclistes et réfléchissant dans le même temps aux lieux d’implantation. La troisième enfin s’est intéressée à la configuration générale du parc, sans omettre la préservation des espèces ni la biodiversité, avec le souci de l’insérer harmonieusement dans son environnement et les paysages alentours.

7concertationparc.JPG

La synthèse présentée à cette réunion plénière a recueilli l’assentiment général.

Les porte-paroles des commissions ont su présenter un ensemble de propositions faisant consensus respectant le point de vue de chacun. L’intérêt premier du travail des trois commissions (une cinquantaine de participants) est qu’il ne s’agit pas simplement d’une addition de demandes s’ajoutant les unes aux autres. Il est bien ancré dans le concret de ces demandes, n’omettant pas les intérêts particuliers, mais s’inscrit dans une réflexion collective

Cependant la vigilance des membres des commissions est patente. Au-delà des éloges sur leur travail, ils entendent bien que leurs propositions soient examinées avant toute initiative ou décision de la ville. Bref, un climat de réunion constructif où les choses sont dites avec franchise. Patrick Vignal l’a souligné : « Alors que la tendance est plutôt au repliement individuel, il est réconfortant de voir des citoyens prendre en compte dans une proposition collective le bien commun ».

Petit bémol cependant, la présentation de la proposition d’une pente école de Delta a irrité plusieurs participants par sa mise en exergue lors de cette première réunion plénière. Ce n’était peut-être pas le moment le plus opportun pour évoquer cette proposition, seulement notée et non retenue pour l’instant.

NB. La rencontre des directeurs de services de la ville avec les porte-paroles des commissions est fixée  au 28 janvier.

04/12/2009

Hôpitaux-Facultés - Des problèmes de quartiers résolus plus rapidement ?

Comment prendre en compte ces « petits » problèmes de quartier, vécus difficilement au quotidien et les résoudre rapidement ? « Tout simplement en faisant appel à votre expertise d'usage» affirme Philippe Carabasse, directeur de la Maison de la Démocratie. Ce mercredi 2 décembre, invité à l'assemblée générale du Conseil consultatif du secteur à la Maison pour Tous Emma Calvé, il s'adresse à la soixantaine de personnes représentant une vingtaine d'associations. La nouvelle dynamique que souhaite impulser la ville de Montpellier, dans le droit fil du Printemps de la Démocratie, se traduit immédiatement par « un appel à projets », non limité aux seules réalisations matérielles. Ces projets, seront traités rapidement. « Mais qu'en est-il des dossiers restés sans réponse à ce jour ? Interroge alors Alain Bauzerand, président du Comité de Quartier Puech Villa-Les Bastides. « Renouvelez-les. Nous nous engageons à les traiter et à vous répondre ».

CCSphoto1.JPGCette présentation a fait l'essentiel de l'assemblée générale. Auparavant le rapport d'activités du CCS Hôpitaux-Facultés, présenté très brièvement par son président Vincent Thuin, a suscité quelques interrogations sur son fonctionnement et plus précisément sur ses trois commissions qui ne se sont pas une seule fois réunies. « Pour autant un certain nombre de problèmes de quartier ont été pris en compte et réglés, souligne Philippe Thinès, adjoint au quartier Hôpitaux-Facultés, tels que la sécurisation des abords d'une école, l'installation d'une rampe d'accessibilité à une pharmacie et la création d'un espace pour chiens dans un parc... » Mais c'est promis, Vincent Thuin s'y engage, les commissions de travail vont s'élargir à tous ceux qui souhaitent y participer et ... se réunir. Quant aux associations, elles devront faire preuve d'une bonne réactivité pour l'appel à projet : les dossiers doivent être déposés pour la mi-janvier au plus tard.

17:42 Publié dans Conseil consultatif | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : conseil consultatif, quartier, association | | | |