UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


08/07/2018

Euromédecine - Parents et tout-petits réalisent une fresque géante au village du père Soulas

En partenariat avec le Mas des moulins et la crèche parentale « La souris verte », Amel Chergui de l'association Arts et Eveil a proposé une initiative ludique et artistique pour célébrer l'arrivée de l'été et finir l'année en couleurs. La réalisation d'une fresque, avec une débauche de couleurs, a rassemblé petits et grands : un franc succès.

FOTOBIS.jpg

Environ une trentaine de personnes, petits enfants, leurs parents et des professionnels de la petite enfance ont répondu à l'invitation. L'expérience se renouvellera à la rentrée de septembre 2018.

L'association Arts et Eveil organise des ateliers d'éveil d’arts plastiques et animations autour du livre à la maison pour tous Rosa Lee Parks, et au Mas des moulins, partenaires depuis une dizaine d'années..

Contact Amel Chergui-Perrin 06 21 52 50 89

Les tout-petits s'y donnent à coeur joie

IMG_3232.JPG

IMG_3218.JPG

07/07/2018

Malbosc - Affichettes, pétition et videos sur les réseaux sociaux..., le collectif opposé au parking payant popularise son action

Le collectif des opposants au parking payant à Malbosc ne désarme pas. Après deux réunions en juin, il en programme une autre ce mercredi 4 juillet. « Comme nous l’avions décidé,indique FOTO1.jpgNathalie Oziol l’une de ses initiatrices, nous avons commencé à mettre en ligne sur les réseaux sociaux les témoignages vidéos* des habitants comme nous l'avions décidé lors de la dernière réunion. Et cela tourne bien sur les réseaux sociaux ! » Le nombre de consultations en fait foi. Ainsi celle d'Aline, qui vient travailler à Malbosc tous les jours et doit payer à l'horodateur son stationnement puisqu'elle n'a droit à aucun abonnement, a été consultée à 2000 reprise en 4 jours ; la précédente qui continue de tourner enregistre 4000 vues en 3 semaines !

Le collectif en tire la conclusion :« Qu’il est clair que la grande majorité des résidents est en colère contre le stationnement payant ». Alors pour faire connaître l’action engagée et la populariser une pétition circule dans le quartier : « pour rendre ce mécontentement massif visible et concret ». Déjà des affichettes ont été déposées dans les résidences pour la prochaine rencontre qui se fera sous la forme d’une réunion-apéritive : « Où chacun apporterait quelque chose à partager et nous pourrions ainsi discuter tout en grignotant et en sirotant »

*Témoignages vidéos des habitants. https://www.facebook.com/lavenirencommunemtp/videos218086...

Rendez-vous mercredi 4 juillet 2018 à 18 h devant la Maison Pour Tous Rosa Lee Parks

 

11:22 Publié dans Actualités, Associations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, collectif anti parkings payants | | | |

05/07/2018

Malbosc – Les courts métrages du Festival Rabelais Tout Court : 4 prix décernés aux collégiens de Rabelais

Tous rassemblés dans la salle polyvalente les collégiens de troisième n’ont pas ménagé leurs applaudissements aux primés du festival Rabelais Tout Court ou RTB. Le prix de jury a été décerné à Marwa Lamsbene pour « 10 h 03 » ; le meilleur acteur à Joude Khodor, pour son rôle dans « Carniplasticoman » ;  la meilleure actrice à Emma Galas-Maire dans « Mal garée » ; et le prix du public à Adam Moutacim, pour « Promenons-nous dans les bois ».

P1060998.JPG

Les lauréats avec Reno Hesse leur professeur

Rabelais Tout Court est un festival interne au collège François Rabelais. Les courts métrages sont réalisés par l’ensemble des élèves de 3e tout au long de l'année. « L’intérêt de ce projet, souligne leur professeur Reno Hesse, est d’être transversal avec le français, les arts plastiques, l'éducation musicale et la technologie. Toutes les étapes d'un court métrage sont étudiées, du synopsis au montage en passant par le storyboard, la création des musiques et bruitages et bien sûr le tournage ». 

100 courts métrages réalisés en 5 ans !

Chaque classe, par groupes de 6 à 8 élèves, réalise 4 courts métrages soit une production totale de 20 courts ! Leur durée ne doit pas excéder deux minutes et le tournage est limité à 5 plans. « Nous en sommes à la 5ème édition de FRTC. Ce qui veut dire qu'en cinq ans, 700 à 800 élèves ont pu se former à la réalisation d'un court métrage ». 

Au terme de l’année scolaire la conclusion de ce projet se traduit par la cérémonie de remise des prix : une heure consacrée à la projection et  la suivante à la délibération du jury, les lauréats de l’année précédente. une dernière à la remise des prix. « Cette démarche rythme la vie de l'établissement au même titre que les nombreux autres projets sportifs, linguistiques et autres ». Au regard du volume des applaudissements des collégiens, elle a manifestement leur faveur.

L'activité vidéo au collège François Rabelais regorge encore de dynamisme comme en témoignent ce lipdub réalisé cette année lors du voyage de nos élèves en Espagne (https://vimeo.com/268097646) et le court métrage Mitch (https://vimeo.com/223139679) sélectionné à Festimaj 2018 (https://www.festimaj.fr/) sera peut-être primé. 

Courts métrages du Festival Rabelais Tout Court 2018 : https://vimeo.com/user16376439

 

16:04 Publié dans Actualités, Education, Loisirs/Culture, Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, collège rabelais, reno hesse | | | |

Euromédecine – Résidents et public fêtent ensemble le 10e anniversaire de la plateforme Wallon Laîné APSH 34

La Plateforme Wallon-Lainé a fêté ce 19 juin ses 10 ans d’implantation dans le quartier Malbosc, couplés aux 40 ans de la création de la structure Henri Wallon. Cette fête traditionnelle annuelle revêtait un caractère particulier, exceptionnel, s’inscrivant dans un ensemble de manifestations programmées sur l’année, et ouverte à tous: personnes accompagnées et invités, militants APSH 34, représentants du quartier, partenaires, familles des professionnels, amis..

P1060367.JPG

Toujours dans la même démarche Cyril Laucournet tourne un documentaire "Vu pas vu" où il est question de regards sur les différences

L’après-midi lors des portes ouvertes des trois foyers d’hébergement, un public, particulièrement nombreux a suivi une déambulation de comédiens interprétants des textes écrits par les résidents. Ces récits faits des fragments de vie de leur quotidien touchaient au coeur. Plus tard ce sera l’exposition photos, images évoquant l’intégration et la singularité du Centre de ressources Wallon Laîné dans le quartier. Une série de photos qui interrogent aussi sur le regard de l’autre, le voisin.

APSH34,Wallon Laîné,Cyril Laucournet,

Et puis ce fut le concours de la meilleure déco d’anniversaire. Chaque unité d’hébergement de la structure a exposé son œuvre à l’appréciation du jury et du public. Ce concours correspond à la volonté de solliciter constamment l’implication les résidents dans les évènements de la structure, pour valoriser le travail d’imagination et de réalisation. De même la chorale de la Plateforme a présenté un extrait de son concert de la fête de la musique. Le repas d’anniversaire a été partagé par quelque 350 convives, affluence exceptionnelle, et enfin la soirée animée par un orchestre s’est poursuivie jusqu’au bout de la nuit.

11:02 Publié dans Actualités, Associations, Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : apsh34, wallon laîné, cyril laucournet | | | |

26/06/2018

Malbosc – Nouvelle réunion contre le stationnement payant : le collectif veut populariser son action

« Certains d’entre nous ont déjà entamé des démarches : courriers (avec photos des rues payantes désertées à l’appui) à Sonia Kerangueven, déléguée de la ville pour le quartier, pétition, publication dans la presse. La réponse est systématique : une fin de non-recevoir avec, au mieux, des généralités sur le partage de l’espace public ». Nathalie Oziol s’est ainsi adressé aux participants, plus d’une vingtaine, à la réunion organisée pour envisager une action contre le stationnement payant, les invitant à s’exprimer.

Encore plus difficile de se garer !

Le constat qu’ils établissent révèle les premières conséquences du parking payant dans le quartier qui ne facilitent guère la vie des habitants. Sont ainsi relevés : « Alors qu’on manquait déjà de place, il est devenu encore plus difficile lorsqu’on rentre du travail de trouver une place lorsqu’on n’a pas de box ou de garage. Les résidants des rues devenues payantes et les commerçants vont se garer dans les rues qui restent gratuites. Les parkings gratuits (comme celui de la crèche Avenue de Fès) sont désormais remplis, empêchant les parents de pouvoir s’y garer… »

P1060995.JPG

Une première réunion publique qui en annonce d'autres

Et de faire le constat que dans le même temps les stationnements en double file n’ont pas cessé, voire ont augmenté. Et de relever que « La mairie avait justifié le passage au stationnement payant en partie par l’existence de ce problème ».

Excessif le coût des abonnements ?

Nombre de participants ont aussi évoqué le coût des abonnements qu’ils estiment excessif : 15€/mois pour les résidents ; 33€/mois pour les commerçants. Il faudrait aussi prendre en compte celui des travailleurs dans le quartier qui n’ont aucun abonnement, 8€/jour à l’horodateur. Et de poser la question des modalités de paiement des personnes handicapées

En conclusion la proposition de Nathalie Oziol est adoptée : « Agir collectivement contre le stationnement payant en mettant en commun témoignages écrits et/ou vidéos pour les diffuser le plus largement pour faire un effet boule de neige ».

Rendez-vous mercredi 27 juin 2018 à 18 h devant la Maison Pour Tous Rosa Lee Parks

11:01 Publié dans Actualités, Associations, Débat/Forum | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : malbosc, stationnement payant | | | |

25/06/2018

Euromédecine – Les intérêts des « Activités Physiques Adaptées » et la fierté des randonneurs de Wallon-Laîné

Sur la la photo au soir de l’avant-dernière étape, l’équipe du WalkMotiv’ Défi Aventure était déjà fière du parcours réalisé, et sera encore plus fière le lendemain à Sète au terme de cette randonnée.Ce n’est quand même pas rien de marcher trois jours durant de Villeneuve les Maguelone à Sète : une marche quotidienne d’environ 13km, soit une distance totale de 40km ! Une superbe randonnée qui leur a permis de découvrir le patrimoine naturel et culturel de cette région.

OK.jpg

« Ce défi sportif s’inscrit dans le cadre des Activités Physiques Adaptées (APA) dont est responsable Ingrid Julian à la plateforme Wallon Laîné de l’APSH 34*. « Je conçois, planifie, coordonne et évalue  les programmes destinés à améliorer santé, autonomie, lqualité de vie et participation sociale des résidents ayant des besoins spécifiques (handicap, maladie chronique, avancée en âge) ou à risque vis-à-vis de la santé ».

Des randonneurs qui tiennent leur engagement

Ainsi l’activité Marche de Petite Randonnée se décline sur trois axes : une une marche de Petite Randonnée en pleine nature de 8 à 10kms, avec repas tiré du sac ; une marche « fractionnée » sur une piste d’athlétisme, succession de temps de marche rapide entrecoupés de temps de marche de récupération. ; une marche « urbaine ». « Cette proposition d’un parcours de 6 à 7 kilomètres dans la ville, permet de rappeler aux résidents les droits et devoirs du piéton ainsi que les règles élémentaires de sécurité à respecter lorsqu’il circule en ville ».

P1120666.JPG

Amandine, Catherine, Christelle, Christophe, Eric, Hervé,

Jean Luc, Joel, Joseph, Laura, Ludovic, Mélissa, et les 2 Nicolas.

Les 12 marcheurs ont su tenir toute la saison leur engagement à cette pratique régulière, validé par un test de marche afin d’évaluer l’indice de forme de chacun. Une préparation efficace qui en a fait de randonneurs bien affûtés. Bien évidemment l’APA concourt à l’épanouissement des résidents. Celui-ci permet un engagement corporel, qui représente pour beaucoup de résidents la seule pratique d’une activité physique dans la semaine. « Cette pratique régulière favorise la prévention des effets délétères de la sédentarité et l’amélioration de la qualité de vie et à ce titre peut donc être intégrée dans les projets de vie personnalisé des résidents ».

 * La Plateforme Wallon-Laîné, avec ses foyers, services d'accompagnement et Lieu Ressource, est un dispositif d'insertion des personnes en situation de handicap psychique. Contact. 04 67 58 69 32.

19/06/2018

Euromédecine – Fête et portes-ouvertes plateforme Wallon Laîné ce mardi 19

Ce mardi 19 juin le programme débute par les portes ouvertes des foyers de Malbosc dès 15 h. Suivra une « déambulation » de comédiens interprétants des textes écrits par les résidents (Compagnie Osmose et muses) et présentation de posters textes de 16 H 30 à 18 h 30. Théâtre forum de 18h30 à 19h30 salle Lieu Ressource (ou scène extérieure sonorisée).

Soirée Fête ouverte à tous (personnes accompagnées et leurs invités, militants APSH 34, quartier, partenaires, familles des professionnels, amis…)  avec animation musicale. Apéritif musical ouvert à tous à partir de 19 h30 (sur le parking de la Plateforme) puis repas (sur inscription) Contact : 04 99 13 34 20.

La Plateforme Wallon-Laîné de l’APSH 34 avec trois foyers, deux services d'accompagnement et son Lieu Ressource, est un dispositif d’accompagnement et de soutien de personnes en situation de handicap psychique.

08:52 Publié dans Actualités, Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |