UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


12/05/2018

Lycée J.Monnet - Alexandre Amiel présente son film aux lycéens : « Pourquoi nous détestent-ils, nous les Juifs ? »

A entendre leurs applaudissements, les lycéens de Jean Monnet ont manifestement été passionnés par le film « Pourquoi nous détestent-ils, nous les Juifs ? ». Ce vendredi Alexandre Amiel leur présentait ce documentaire co-réalisé avec Amelle Chahbi et Lucien Jean Baptiste. Une projection suivie d’un débat avec le réalisateur et animé par Elias Belassal, médiateur culturel et social d’UNI’SONS*.

3.jpg

Alexandre Amiel réalisateur (à gauche), Elias Belassal médiateur d'UNI'SONS

Invités à s’exprimer les lycéens n’ont pas hésité à prendre la parole, nullement intimidés devant les institutionnels dont le préfet Pierre Pouessel. Avec une grande spontanéité et fraîcheur ils ont su fait part à Alexandre Amiel de leurs sentiments et questionnement générés par le film. Ainsi à la question du pourquoi avait-il fait ce film, il en a fait la genèse. « Au lendemain de l’attentat de l’hyper Cacher de Versailles (janvier 2015) mon fils me demande pourquoi on nous déteste, nous les juifs ? Après réflexion j’ai réalisé que ce sentiment était partagé chez les juifs français. J’ai alors décidé de faire un film pour montrer le racisme dans sa globalité ». A un autre question de savoir s’il a subi le racisme dans sa vie. ? Il précise : « Non pas trop ou alors je ne voulais peut-être pas le voir. Mais ce n’est pas parce que suis pas victime que ça n’existe pas ! »

Le sentiment de n’avoir plus leur place en France

Ce film a été fait à trois : un cinéaste noir, une humoriste arabe, un réalisateur-producteur juif, tous français avec la volonté de porter la parole raciste à l’écran. « Parce que ce qui a changé c’est la libération de la parole, quand j’étais jeune le racisme était d’extrême droite. Aujourd’hui en un clic on y est immédiatement confronté avec internet et les réseaux sociaux. Parallèlement ce qui a changé c’est la peur et le repli sur soi ». Et de préciser que délibérément ce film ne se veut militant, ou moralisateur, mais donne à voir simplement la réalité de l’outrance de certains comportements et paroles. D’évidence à entendre ces propos discriminants nombre de personnes peuvent ressentir le sentiment de n’avoir plus leur place en France, mais ils peuvent aussi alimenter la réflexion de tous.

UNI'SONS. L’association organise des rencontres éducatives et débats citoyen avec des artistes. Dans un esprit d’échange et de proximité, elles visent la sensibilisation artistique culturelle par la rencontre avec l’avec l’artiste dans un cadre différent de celui de la représentation scénique. Autour de leur création, les artistes viennent discuter, échanger librement de leur métier, leurs parcours, la création artistique et ce qu’elle englobe. Contact. Elias Belassal 04 99 77 00 19

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.