UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


23/10/2017

Malbosc -Néerlandaise, ingénieure informatique puis traductrice littéraire, ELS Hekkenberg participe à l’aventure de"L'Homme Semence"

Elisabeth (Els) Hekkenberg, traduit en néerlandais la nouvelle « L'Homme Semence » de Violette Ailhaud*. Dans son premier parcours professionnel rien ne l’annonçait. Alors pourquoi et comment en est-elle arrivée là ?

DSC_0008.JPG

ELS Hekkenberg et l’éditeur Willem Donker avec la nouvelle BD

« Née aux Pays-Bas, j'ai travaillé 16 ans comme ingénieure en informatique dans le monde bancaire. En 1998, je choisis de vivre dans l’Hérault à Saint Gély puis à Montpellier. Je suis tombée amoureuse de cette ville si ouverte, si accueillante et j’y suis restée ». Avant de quitter les Pays-Bas Els a suivi une formation dûment labellisée de traductrice technique en néerlandais ». A ce titre elle traduit un éventail de documents : cours de néerlandais, analyse des textes très divers dont une encyclopédie informatique pédagogique, une encyclopédie  de l’art interactive, des articles pour des journaux régionaux néerlandais…

De l’univers informatique au texte littéraire

Dans le même temps l’excellent accueil qu’elle a reçu favorise une bonne intégration. Els fait ainsi du cyclotourisme, apporte bénévolement ses compétences informatiques à l’association AVF Accueil, rejoint Jalmav pour assurer l’accompagnement, l'écoute et le soutien des personnes en fin de vie…  « Toutes ces actions sont sources d’enseignements et me sont bien utiles pour mes traductions ». Elle entreprend enfin ce qu’elle n’osait pas : une formation de traductrice littéraire. Deux ans durant un travail acharné par séquences de six semaines en alternance à Amsterdam. « Grâce à ma famille qui m’a hébergée et à mes amis d’ici qui ont entretenu mon jardin », elle leur en ait reconnaissante.

Diplômé en 2013, elle consacre alors une partie de son temps à traduire quelques ouvrages littéraires. Le tout dernier « L’homme semence » Editions Paroles, sera publié en novembre sous le titre « De Zaaier" par les éditions ??.

« Aujourd’hui c’est un peu comme si je me retrouvais dans mes rêves d’enfant de 7 ans où j’écrivais et dessinais l’histoire familiale… » Els Hekkenberg savoure son bonheur d’avoir ainsi contribué à l’aventure de la nouvelle vie de ce livre.

La belle audience d’un texte universel

« Une ronde d’interprétations permet à ce texte universel de faire le tour de la Terre » dit son éditeur de «L’homme semence », publié en 2016. La traduction néerlandaise y participe en éditant la nouvelle, le CD « L’homme semence » dit par Agnès Dumouche ; une bande dessinée à deux faces de Mandragore et de Laetitia Rouxel Laetitia qui interprète le récit de Violette Ailhaud alors que, sur l’autre face, Mandragore raconte l’environnement historique.

AlbumBDBIS2.jpg

Sans compter la projection du film « Le semeur » de Marine Francen programmé au festival de CinéMed au Diagonal le jeudi 26 octobre 19 h 45.

Contact Els Hekkenberg : http://elsware.wixsite.com/elsware-fr

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.