UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


07/08/2017

Euromédecine – Sportif toute sa vie : à 93 ans Charles Mérard entretient sa forme en salle de sports

*Petite rétrospective d’articles publiés par Midi Libre et non insérés sur le blog Malbosc-Euromédecine

Vendredi 31 mars 2017

Silhouette élancée, crinière blanche et un sourire qui ne le quitte pas, Charles Mérard, 93 printemps, est seul de son âge salle des sports Saint Roch. Pour garder la forme, il vient 3 fois par semaine. Charles dit sa passion sportive et son parcours de vie avec une grande modestie.

Les sports, une passion de toute votre vie ? « Né à Oran en 1923, tout jeune j’aime le sport. Je commence par nager dans le port de plaisance d’Oran. Il n’y a pas de piscine, notre bassin de natation est délimité par des cordes tirées entre 2 chalands. Je fais aussi de la gymnastique, face à un miroir je me muscle avec des haltères, c’est à la mode ! Plus tard j’opte pour l’aviron et vis intensément la rivalité entre l’équipe d’Oran et celle du port d’Arzew faite de pêcheurs. « Il y avait des costauds avec de sacrés biscotteaux. Ils ne gagnaient pas toujours !».

charles mérard,salle de sports saint roch,euromédecine

 Charles Mérard avec Philippe Cazal, son coach en séance de musculation tirage-nuque

Mobilisé à 20 ans, trois ans durant vousparticipez à la libération de la France ? « J’ai 20 ans en 1943. Je suis affecté dans une compagnie de Force Terrestre Anti-aérienne de la 1ère Armée Française commandée par le général de Lattre de Tassigny. Après le débarq ?uement en Provence nous arrivons à Marseille pour effectuer un périple avec la 2e DB dans les Vosges et en Alsace. Nous redescendrons dans le Sud Ouest pour contenir, en appui des résistants FFI, les poches allemandes de Royan et l’ïle de Ré. Nous rejoignons ensuite les forces d’occupation en Allemagne. Février 1946, je suis démobilisé et c’est le retour au pays ! »

Et puis après le retour en Algérie viendra l’exil ? « C’estl’indépendance de l’Algérie. En 1963, avec mon frère nous réglons les problèmes de notre petite entreprise d’installation de sanitaires. Nous avons de la chance, nous ne partons pas en catastrophe. Après des années professionnelles difficiles à Paris, j’intègre une entreprise à Montpellier. Mais Oran, j’y pense toujours, mes souvenirs sont là-bas ! »

A l’heure de la retraite vous décidez d’entreprendre un parcours sportif remarquable ? « Je la prends pile poil à 60 ans, grâce à la mesure de François Mitterand. Je pratique le tennis au club de Juvignac 4 fois par semaine. Repéré par le professeur pour mon coup droit, mon revers et mon geste académique, il me propose de m’occuper des gosses très nombreux. A 66 ans, je passe avec succès les épreuves d’éducateur 1er degré pour les entraîner.

Ensuite je fais du VTT et du cyclotourisme avec des randos de 70/90 km, c’est vraiment sympa ! Je m’essaie aussi au ski dont j’ai tant rêvé, mais là je ne suis pas bon ! Je reprends la natation, la randonnée pédestre… Aujourd’hui j’entretiens ma forme en salle des ports. Jusqu’à quand ? Chaque année je prends l’avis de mon médecin !

 

16:07 Publié dans Associations, Loisirs/Culture, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charles mérard, salle de sports saint roch, euromédecine | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.