UA-71725595-1 UA-71725595-1

30/06/2016

Aqueduc Saint Clément - Le bel ouvrage d'Henri Pitot prochainement préservé dans son intégrité

La ville instruit le dossier d’inscription au Monuments historiques. La demande d’inscription à l’inventaire supplémentaire de Monuments historiques (ISMH) de l’ensemble de l’aqueduc Saint Clément du Peyrou à la source du Lez est actée par la ville de Montpellier. La Direction Paysages et biodiversité de la ville a en charge l’élaboration du dossier qui sera transmis à la DRAC. Cette solution préconisée par l’association CEVEN satisfait ses initiateurs Jean-Pierre Fredouille et François Gaubert. «L’affaire est bien lancée, le dossier reprendra l’essentiel de ce nous avons recensé en tant que patrimoine architectural. De plus la partie biodiversité que nous avions évoquée sera enrichie ».aqueduc.jpg
L'aqueduc en puzzle offert aux enfants de Malbosc
lors d'une chasse à l'oeuf pour leur faire découvrir ce patrimoine 
 
Ouvrage remarquable et emblématique de Montpellier, l’aqueduc Saint Clément, réalisé par Henri Pitot a été inauguré il y a 250 ans. De sa source au Peyrou son cheminement de 17 km appartient à la ville de Montpellier. Depuis quelque 30 ans l’association CEVEN alerte la ville sur l'intérêt de sauvegarder l’intégralité de ce patrimoine. Cette démarche a été relayée par le collectif de l’aqueduc depuis quelques années.
 
L'urgence indispensable de l'inscription
 
Plus le temps passait, plus l'urgence se faisait grande. En 2015, François Gaubert et Jean-Pierre Fredouille publiaient « Défense et illustration de l’aqueduc Saint Clément. A cette occasion les auteurs dénonçaient : FgaubertJPfredouille4.jpg«L’urbanisation destructrice, comme la construction d’immeubles à l’aplomb du tracé de l’aqueduc sans protection particulière ainsi que les nombreuses atteintes directes à l’ouvrage : bornes détruites, volées, destructions des dalles, sans compter les dommages faute d’entretien… ».A tous ces maux ils ajoutaient le cheminement piéton impossible à certains endroits du fait de clôtures interdisant l’accès des promeneurs.
 
Trente ans durant l’association CEVEN s’est dépensée pour se faire entendre : chantiers de débroussaillages, organisation de balades découvertes ; sans compter les interventions auprès des élus ou à l’occasion des débats sur le POS, le PLU et les enquêtes publiques. Elle n’a jamais manquée de ténacité sur le long terme.
Parallèlement elle vient d’obtenir satisfaction sur le court terme. Lors des journées 2016 du patrimoine la ville a pris l’engagement de faire le nécessaire pour que le cheminent de l’aqueduc soit accessible au public sur tout le territoire de la ville.
 

4Aqueduc.JPG

Le cheminement piéton impossible : un tennis clôturé construit à l'aplomb d'une borne.
 
Un patrimoine touristique cohérent à valoriser
 
François Gaubert apprécie cette avancée considérable. Il en a parlé à la commission Patrimoine du conseil régional (où il siège au titre du FN), elle pourrait s’en inspirer pour inciter à l’élargir à l’ensemble des aqueduc de la région.
 
Corres ML 06 88 14 24 13

Sans titre.jpg

Une superbe allée bordée d'oliviers à découvrir !

 
 

Les commentaires sont fermés.