UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


25/04/2016

Malbosc - Avec 7  bassins de rétention pour recueillir les eaux de pluie la plaine de la ZAC aurait dû être sauvée des eaux !

« Lors de la création de Malbosc, les architectes ont intégré les bassins de rétention dans le projet. Le Verdanson qui traverse la ZAC possède en effet un débit très bas en temps normal, mais il peut devenir très fort lors d’orages violents : le ruisseau sort alors de son lit et inonde les alentours ». Le supplément de Montpellier Notre Ville* (décembre 2008), dédié aux « éco-quartiers pour aujourd’hui et demain » consacre un article à Malbosc.

Le diagnostic ainsi fait, il faut trouver une solution pour gérer ces fluctuations. « Loin de leur poser un problème, les architectes paysagers ont considéré cette donnée comme une plus-value du site. Ils ont décidé de créer sept bassins de rétention différents et d’en tirer partie dans la conception du site ». Ainsi certains sont à l’air libre et canalisent le ruisseau, d’autres sont recouverts de terre et plantés de végétaux de la région…

Chenaldeliaison.jpg

« Eaux pluviales canalisées et domptées pour maîtriser des inondations », tels sont les objectifs annoncés. Au fil du temps et des épisodes cévenols, les Malbosciens ont pu constater les failles du dispositif, notamment les 29 septembre et 7 octobre 2014. 

Une canalisation sous-dimensionnée ? 

Que s’est-il précisément passé lors du dernier épisode ? Les bassins de rétention en amont de cette canalisation n’ont pas été en mesure de canaliser cette trombe d’eau. Dans un premier temps, elle s’est écoulée dans les garages de plusieurs immeubles, dont l’Ehpad de la Mutualité Française, qui ont ainsi offert une retenue supplémentaire d’eau, pour le plus grand malheur des résidents qui ont vu leurs véhicules et garages submergés.

P1290910.JPG

Et puis dans un second temps, l’eau a rempli le square devant la Maison pour Tous et commencé à recouvrir la rue au niveau du super marché. Le sol de la salle de spectacle a subi alors une énorme poussée d’Archimède, une tonne au m2, l’eau a soulevé la dalle de béton de 40 cm et créé un geyser en son beau milieu.

Dalle MpT.jpg

Une énorme poussée d'Archimède : la pression de l'eau,

une tonne au m2, a soulevé de 40 cm la dalle de béton de la salle de spectacle !

Depuis les dégâts des immeubles ont été réparés. Les victimes des inondations ont été indemnisées de leurs préjudices, mais tout le monde n’y a pas retrouvé son compte. A l’optimisme affiché de la ville qui envisageait de rouvrir la MpT Rosa Lee Parks en janvier 20015, succède une communication laconique. « Ah, vous savez c’est un problème d’assurances ! ». Cette formule semble pessimiste : d’ailleurs aucune date n’est aujourd’hui avancée. La MpT reste amputée d’une salle de spectacle, d’un amphithèâtre et de trois salles d’activités.

*Supplément Montpellier Notre Ville présenté par Hélène Mandroux, maire de Montpellier et Philippe Saurel, adjoint au maire délégué à l’urbanisme.

« Un secret de polichinelle »

La canalisation entre les bassins de rétention en amont et ceux en aval de la MPT serait-elle sous-dimensionnée ? C’est ce qu’affirme aujourd’hui le conseil de quartier Hôpitaux-Facultés. Cette affirmation est corroborée sans détour par des représentants institutionnels et d’ex-élus municipaux. «C’est un secret de polichinelle, tout le monde le sait, mais personne ne veut le dire ! »

Henri Pitot doit se retourner dans sa tombe, lui qui il y 250 ans avait su mesurer avec précision le débit de l’aqueduc Saint Clément avec un simple tube en U et sa formule mathématique !

 

20/04/2016

Malbosc - Le Festival de fil en aiguille suscite l’intérêt des créateurs

A chaque édition le Festival de Fil en aiguille élargit son public. Ainsi la soirée du concours, où sont décernés les prix, affichait complet avec 260 spectateurs. Les 20 concurrents devaient décliner leur passion et leur professionnalisme sur le thème « Mon tailleur est riche ».

Le prix du public a été décerné à Marion Lacroix-Desmazes pour « Transparence », et le prix spécial de Fil en aiguille à Mélanie Jacquemard et Madame Paon. Héléna Marin pour « Nuance de plis »a elle remporté le prix le plus prestigieux, celui du du jury, où siégeaient les créateurs Jérôme Blin et Tatsumi Miyagi.

20160402IMG_8931113.jpg

Hélena Marin remporte le prix du jury avec « Nuance de plis ». 

 

Un festival exhausteur de talents 

Depuis sa première édition, ce festival inspire la création d’amateurs et se révèle un véritable exhausteur de talents. Les adhérentes aux activités des Maisons pour Tous, se retrouvent sollicitées par des créateurs, ou deviennent créatrices pour d’autres défilés, pour des shooting photos… Il en est de même des coiffeurs et des maquilleurs, ainsi que des photographes. Des contacts sont pris et ils se retrouvent ainsi dans des réseaux amateurs ou professionnels. 

A noter le concours 2017 sur le thème « La mode à gogo » constitution des dossiers après l’été MpT Rosa Lee Parks 04 67 66 34 99

 

16/04/2016

A la Maison pour Tous Pierre Martin enseigne la musique aux jeunes et adultes. Ailleurs il est musicien avec des enfants en difficulté

Pierre Martin enseigne la musique à la Maison pour Tous : cours de guitares acoustique, électroacoustique, basse mais aussi l’ukulélé. Le choix de la guitare s’est imposé à lui pour sa convivialité, et au professeur de chant pour apprendre à chanter en s’accompagnant.

Cette passion où s’enracine-t-elle ?

Dans mon enfance en Algérie je baignais dans une atmosphère musicale. Mon père jouait de l’accordéon pour des fêtes, une tante était chanteuse d’opéra, et je disposais de guitare et piano. J’ai choisi professionnellement la musique tardivement. 1UKULLELEjpg.jpg

Cours d’ukulélé à la Maison pour Tous. Pierre Martin (au centre) avec Mathilde et Thierry.

 

Votre parcours ?

D’abord autodidacte, j’ai joué dans des cafés théâtres et je composais. Ma vie ne se résumait pas à cela. J’ai travaillé dans le secteur social auprès d’enfants. J’y ai acquis des compétences pédagogiques. Parallèlement j’ai expérimenté la photo, utilisé l’informatique, la vidéo…, pour montrer les multiples aspects de la musique, la richesse de toutes ses déclinaisons. 

Pour quels intérêts ?

La musique porte des valeurs de partage, de rencontres. Il faut savoir écouter l’autre. Un groupe de musique avec ses personnalités ajoute à l’intérêt de la création collective.montpellier,malbosc,pierre martin,association musique sans différence

J’ai aussi travaillé avec des enfants souffrant de handicaps. Un jour j’ai joué dans une manifestation en faveur de l’autisme. J’y ai fait connaissance avec le docteur Petersen. Dans le cadre d’une convention avec le CHU, j’ai enseigné à des enfants autistes.

Ce type d’intervention est spécifique de l’état d’esprit avec lequel je travaille. Je ne suis pas musicothérapeute, j’apprends et je joue de la musique avec des jeunes qui ont des difficultés. 

Vos projets aujourd’hui ?

Depuis 5 ans à l’institut Pescalune, j’ai un atelier de musique d’enfants de 10 à 18 ans. En concertation
avec les parents, j’ai créé un groupe réunissant jeunes autistes et musiciens. Nous développons un projet d’écriture musicale à partir du ressenti de chacun pour en faire une chanson, réaliser un clip. Cette expérimentation a pris une autre dimension, une petite communauté s’est créée. Elle élargit les échanges et permet de rompre l’isolement des familles qui se sont rapprochées de l’institution. Cette démarche demande du temps, mais ça avance.

Aujourd’hui mon projet est de créer un lieu pour accueillir en résidence des enfants pour faire de la musique, cela permettrait de donner du temps aux parents.

Contact. Association « Musique sans différence » Pierre Martin 06.66.27.39.45

11/04/2016

Malbosc – Mise en service de l’Eco-pâturage du parc ce mardi 12 avril

 

Rendez-vous à 11 h au parc de Malbosc,

 

sous le jardin partagé VerPoPa

 

A proximité du groupe scolaire François Mitterrand

 

P1010433.JPG

22:18 Publié dans Actualités, Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

Malbosc – William Recouly au café littéraire du mardi 12 avril

William Recouly, poète et chanteur est à l’affiche du café littéraire « Les talents d’ici » à la Maison Rosa Lee Parks ce mardi 12 avril Nourries à la fois des légendes occitanes et des rythmes contemporains, les chansons de ce languedocien réunissent naturellement les suffrages de toutes générations confondues.

Il est découvert en 2000 par le grand public de l’émission « La Chance aux chansons » Après une enfance lozérienne, la fréquentation du conservatoire Eric Satie à Paris, puis celle de cours de théâtre auraient pu l’amener vers une carrière à l’Opéra. Il décide cependant de s’orienter vers la variété française.

PROFPAR4.jpg

En août de la même année il obtient le premier prix des jeunes talents du concours de chanson française du Mont Dore avec « Terre en plein ciel » et « Mon Antillaise ». En 2006 il avait obtenu le premier prix concours de chanson de Saint Guilhem du Désert et terminé demi-finaliste du concours de chanson Voix Libre de Montpellier en 2006.

Il a édité un CD de 15 chansons « Fais le premier pas », et participé à six autoproductions : « Retour aux sources », « Terre en plein ciel », « San florada per deman » où il chante en occitan, « La belle histoire », « Terre de légende », « La bête ». 

Mardi 12 avril 19 h 30, entrée libre, Maison pour Tous Rosa Lee Parks Tram ligne 1 arrêt Malbosc.

10/04/2016

Malbosc - Le marché a pris ses marques : neuf commerçants offrent une variété honorable de produits

Chaque mercredi matin c’est le marché du quartier. Les premiers commerçants arrivés donnent parfois un coup de main à ceux qui sont un peu tard. Ils s’interpellent par leurs prénoms, se tutoient et s’apprécient mutuellement. Une fois leurs étals disposés, ils se retrouvent tous autour d’un bon café accompagné de croissants et brioches. Un vrai moment de convivialité où l’on échange les dernières nouvelles. Il ne s’éternise pas, leurs premiers clients arrivent. P1030253.JPG

Il n’y a guère de concurrence entre eux, chacun sa spécialité. Aujourd’hui ils sont neufs dont deux femmes. Marjorie Mallau tient sa poissonnerie et Edwige Sarrouy propose ses oeufs frais. Benjamin Jourdan, le plus ancien sur le marché, a déployé son éventail de fruits et légumes. En face, Marco, charmant, volubile et généreux fait la part belle aux produits italiens de Baldasse Frères. Un peu plus loin Ali Braïk prépare ses poulets tout frais grillés. Restent encore les spécialités Thaï de Christophe Deville, les huîtres et coquillage de Nicolas Breil, producteur à Mèze, les condiments et fruits secs de Dominique Albe. Un peu plus tard dans la matinée, Maël les rejoindra avec son foodruck. 

L’annonce du transfert se fait attendre 

En face du marché, le bureau de poste annonce son ouverture le 4 avril. Le transfert du marché devrait se faire. Sont-ils au courant ? Oui, c’est ce qui se dit, mais aucune information officielle ne leur a été faite. Philosophes ils attendent. La ville, il est vrai est bien avare de communication sur ce transfert et sur l’espace de restauration rapide qui devrait s’ouvrir.

L’information sera probablement donnée en temps et en heure. Il faut encore aménager l’espace avec son ombrière, les alimentations d’eau et d’électricté.

L’édification de la poste a 18 mois de retard, on peut raisonnablement augurer que ce transfert se fera fin 2016.

18:23 Publié dans Actualités, Commerces services, marché | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, marché | | | |

09/04/2016

Malbosc – Jeu de piste pour une brassée d’œufs et puzzle des Arceaux ce samedi 9 avril

Après la coulée verte puis la découverte du quartier, cette année la chasse à l’œuf a pour objectif de découvrir l’aqueduc Saint Clément construit il y a 250 ans par Pitot. Ce chef d’œuvre architectural qui traverse le territoire de Malbosc a permis d’alimenter trois puits de la ville de Montpellier en 1766. Eh oui à l’époque il ne suffisait pas de tourner un robinet pour disposer de cette eau si précieuse pour vivre !

Découvrir un patrimoine historique

Dans le quartier, l’aqueduc est certes moins spectaculaire que les arches aériennes des Arceaux mais il présente cependant bien des intérêts. Pour les découvrir Michel Morel, animateur du comité de quartier et passionné par ce patrimoine*, a conçu un jeu de piste.

aqueduc.jpg

Un puzzle des arceaux de l'aqueduc pour chaque enfant

Facile pour les enfants et les parents, il comporte 7 stations qu’il faut trouver. Chacune présente une particularité de l’aqueduc. Il en est ainsi d’une vanne à crémaillère qui permet de réguler le débit, d’un regard qui donne accès à la conduite pour son entretien, des dalles en pierre qui affleurent à certains endroits, des bornes qui le jalonnent, d’un petit bassin… A chaque station une affiche et un texte distillent quelques informations.

Puzzle et brassée d'oeufs pour tous

Mais qu’en est-il des œufs alors ? Michel Morel ne les a pas oubliés : « C’est tout simple, à chacun des 6points d’information les enfants reçoivent un morceau de puzzle, au 7e ils disposent d’une cartoline. Il leur suffit de reconstituer le puzzle des arches de l’aqueduc aux Arceaux pour recevoir une belle brassée d’œufs.

*Deux balades seront organisées prochainement pour découvrir l’aqueduc de sa source au Peyrou.

affiche.jpg

 Inscriptions chasse à l’œuf enfants de 0 à 10 ans, 06 82 48 49 59. Rendez-vous samedi 6 avril 9 h 30 à la Maison pour Tous, près salon de coiffure.

affiche1.jpg