UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


01/02/2016

Collège Rabelais – La mémoire de la Grande Guerre par des élèves de Montpellier et d’Heidelberg

« Dans un instant vos enfants vont vous présenter les travaux de qualité qu’ils ont réalisés. Vous mesurerez ainsi à quel point ils se sont investis ». Proviseur-adjointe, Syvie Macaux s’adresse aux parents des 24 élèves qui participent à un échange-franco-allemand. Avant de dérouler tous les aspects pratiques du voyage, elle propose aux élèves de présenter succinctement leur travail.

P1020993.JPG

Cet échange s’effectue dans le cadre d’un projet Erasmus qui vise à « Former des citoyens européens par l’enseignement conjoint des mémoires de la Grande Guerre ». Il s'inscrit dans le cadre des commémorations actuelles. 

Le quotidien d’un soldat de la Grande Guerre 

Par petits groupes les élèves ont décidé de l’angle sur lequel travailler, puis rechercher un personnage qui avait vécu cette guerre. Leur arrière grand-père ou celui d’un copain pour les uns, d’autres un écrivain, un artiste. D’autres encore se sont penchés sur les courriers de soldats ou de leur feuille de route, consultés les archives militaires, l’état civil, questionnés les familles… Une multitude d’axes d’investigations et de sources qui leur a permis de découvrir l’univers de la guerre au plus près du quotidien du soldat… Avec ce matériau ils ont aussi écrit de brèves biographies.

 

P1030003.JPG

Les collégiens ont parallèlement échangé leurs travaux avec leurs camarades allemands « afin de croiser les regards sur cette période de l'histoire et théâtraliser dans les deux langues français et allemands des saynètes. » 

Un travail de transmission de la mémoire 

Ce vendredi 29 janvier les 24 élèves de Rabelais rejoindront leurs homologues du Heimholtz gymnasium à Heidelberg, après avoir passé une journée à Verdun. Outre les cours, leur programme comporte des ateliers thrgéâtre, et d’écriture de biographies et de lettres fictives de leurs personnages, d’activités pédagogiques autour des cartes postales de la Grande Guerre et bien sûr de la découverte d’Heidelberg.

P1020998.JPG

Cet échange participe aussi du travail de transmission de la mémoire dans chaque pays. « En effet les éléments historiques et les travaux réalisés par les élèves sont remis à leurs camarades du niveau inférieur qui poursuivront le projet l'année suivante ».

 

Les commentaires sont fermés.