UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


29/04/2015

Malbosc – Le festival de mode « De fil en aiguille » défile à la MpT Mélina Mercouri ce week-end

La Maison pour Tous Rosa Lee Parks ne peut accueillir, pour la première fois depuis sa création, le Festival de fil en aiguille. Du fait des inondations cette manifestation est délocalisée à la MpT Mélina Mercouri. Une nouvelle fois la Ville de Montpellier et l’association Jeunes Créateurs de Mode mettent la mode à l’honneur.

AFFICHEmelina.jpg

Une belle opportunité pour les créateurs de la région de présenter leur collection dans une manifestation ou passionnés et professionnels se croisent sur la scène et partagent avec le public leur univers insolite, décalé ou féérique. Ainsi pour cette 6e édition papier, textile, plastique, métal, les matières vont défiler sous les projecteurs. Si importante dans l’histoire de la région l’histoire de la soie est ainsi contée. Créateurs, maquilleurs, photographes, mannequins, coiffeurs, comédiens, modistes, couturiers et stylistes s’associent le temps d’un week-end pour offrir un spectacle unique.

Vernissage vendredi 1er mai 2015 à 12 h. Animation musicale avec la fanfare Bakchich. Restauration sur place. Espace détente pour discuter, farnienter, méditer et regarder. En coulisses par la photographe Kheira Alima. Ombrelles par les résidents de l’Archipel de Massane, sculptures en papier mâché ; De(s) fil(les) en images par le photographe David Rongeat. Atout-fil, créations d’Art-Portés, vêtements ayant concourus au défilé d’Atout-Fil à Vauvert. Imbroglios de textiles par Christine Fayon, tableaux d’étoffes et oriflammes. Carnet de Mode ou Carnet de soie d’Anne Saulet, illustratrice et infographiste, propose des dessins de mode. Espace Détente Balinais Par Abraxas Dance Company, exposition de tissus, de photos et d’objets balinais.

De fil en aiguille du vendredi 1er au dimanche 3 mai MpT Mélina Mercouri, réservation 04 99 92 23 80 et 0467 66 34 99.  

Tous obtenir tous les détails du programme cliquer ci-dessous

De-fil-en-Aiguille-2015.pdf

25/04/2015

Malbosc – Après les inondations tout est-il réglé en matière d’indemnisations et de prévention ?

La capacité des sept bassins de rétention de la ZAC de Malbosc n’a pas suffit à recueillir les pluies torrentielles de l’automne 2014.L’eau s’est écoulée pour envahir les sous-sols des résidences de l’avenue de Fès. Les conséquences ont été importantes et désastreuses. Ainsi une dizaine d’immeubles, dont l’Ehpad de la Mutualité française, ont vu leurs garages souterrains submergés, certains jusqu’à 3 m d’eau ! Plus d’une centaine de véhicules et nombre de biens remisés dans les garages ont été définitivement endommagés.

 Tout comme dans le garage de L'Ehpad de la Mutualité française

une hauteur de 3 m d'eau dans une résidencemontpellier,malbosc,inondations,ehpad,mutualité française,maison pour tous,rosa lee parks

 

Des indemnisations relatives.

Les immeubles eux-mêmes ont naturellement été affectés. Il en est ainsi de l’Ehpad, dont la compagnie d’assurance propose une enveloppe de 30 000 € pour les travaux de réfection. Quant à la Maison pour Tous Rosa Lee Parks, toujours inutilisable pour partie, le montant des travaux devrait aussi être conséquent. La prise en charge des dommages des particuliers, très variables selon le type d’assurances, reste une préoccupation. Ainsi plusieurs d’entre eux n’ont pas été indemnisés pour certains biens stockés dans leur garage. 

Les biens stockés dans les garages n'ont

parfois pas été pris en compte par les assurances 

montpellier,malbosc,inondations,ehpad,mutualité française,maison pour tous,rosa lee parks

Pourquoi ce sinistre ?

Au-delà du problème de la réparation des préjudices, nombre d’habitants se posent toujours la question, légitime et fondamentale, du pourquoi de ce sinistre. Les riverains ont pu constater le nettoyage des bassins de rétention, début 2015. Puis, en février, les herbes et les arbres qui avaient proliféré avant le sinistre de l’automne dans la liaison des bassins de la crèche La Petite Sirène et celui de la Maison pour Tous ont été enlevés.

Faute d’une information globale, ils s’inquiètent d’un renouvellement possible de ce type de sinistre. Malgré l’ensemble des bassins de rétention, le périmètre inondable de la Zac de Malbosc n’a-t-il pas été sous estimé ? 

Les herbes et arbres proliféraient à l'aplomb de l'Ehpad

 montpellier,malbosc,inondations,ehpad,mutualité française,maison pour tous,rosa lee parks

Depuis le chenal a été nettoyé en février 2015

P1260634.JPG

 

Malbosc – Café littéraire avec des auteurs publiés aux Editions Chèvre Feuille ce mardi

Le Café littéraire Les Talents d’ici accueille les éditions « Chèvre-Feuille Étoilée », fondée en 2000 par des Femmes pour faire connaître des œuvres de Femmes de Méditerranée, vivant dans ces nombreux pays qui bordent cette mer riche d’un passé culturel reconnu. Cette maison d’édition publie régulièrement une revue Etoiles d’encre, ouverte à toutes écritures féminines selon un thème proposé par le comité de lecture dans le respect des règles et normes éditoriales définies par les appels à textes. (Cliquer sur l'image ci-dessous)pour accéder au site)

montpellier,malbosc,édition chevre feuille étoilée

 

Des auteures ainsi qu’une des fondatrices de la maison d’édition participeront à ce café littéraire. Le public pourra leur poser toutes les questions tant en matière d’écriture que de publication, en toute convivialité.

Rendez-vous mardi 28 avril à 19 h 30 Maison pour Tous Rosa Lee Parks Tram ligne 1 arrêt Malbosc.

AfficheCafé.jpg

 

18/04/2015

Euromédecine – «Pose Détente » une performance libératrice pour 7 résidants et une exposition remarquable à la Plateforme Wallon-Lainé de l’APSH 34

Alain, Alfred, Danièle, Didier, Marie-Pierre, René et Sandrine vivent un moment exceptionnel ce 5BisExpo.jpgmardi. L’exposition des photos auxquelles ils se sont tous prêtés vient d’être installée et déjà ils se font complimenter. Ces photos couleurs ou noir et blancs sont le résultat d’une expérimentation à l’initiative de Julia, une ergothérapeute stagiaire à la Plateforme Wallon Laîné*. « Comme j’adore la photographie, j’ai proposé dans le programme d’activités hebdomadaire une séance de prise photographie professionnelle aux résidents qui le souhaitaient ».

Spontanément six résidants y ont adhéré, mais il restait à les réaliser ensemble. « A notre grande surprise, le cadre technique des prises de vue avec les appareils, les éclairages ne les a en rien figés ou paralysés. Nous les avons découverts comme jamais nous les avions vus ! souligne Julia.

3BisExpo.jpg

Alain le confirme : « J’ai joué le jeu avec plaisir, et de ce fait avec naturel ». Alfred renchérit : « Moi j’ai éprouvé l’intérêt unique de s’exprimer par la photo. Elle dit un tas de choses. Un joli cliché me rend heureux, mais en plus, comme dans un dialogue il me parle ».

Après ces prises de vues, le travail de réalisation et de postproduction a été assuré par Mathys, aidé de Lucille, une stagiaire. La qualité professionnelle des photos révèle et met joliment en valeur le naturel d’Alain, Alfred, Danièle, Didier, Marie-Pierre, René et Sandrine qui ont accompli là une vraie performance.

Mathys (au centre) en quelques mots explique le challenge de

cette "Pose Détente" tant pour les acteurs que les réalisateurs

1BisExpo.jpg

*Exposition « Pose Détente » actuellement Plateforme Wallon Lainé, Association pour personnes en situation de handicap, Lieu de ressources mutualisé d’activités sportives, de loisirs, culturelles et cafétéria. Euromédecine 04 99 13 34 20.

titre.jpg

Alain, Alfred, Didier, Marie-Pierre, René

Alain livre ss cadre.jpg

Alain_Diptique .jpg

René mouvement.jpg

 René triptique.jpg

Marie-Pierre portrait nb.jpg

 Marie-Pierre triptique.jpg

Didier portrait2.jpg

Didier triptique.jpg

Alfred_portrait.jpg

Alfred triptique-3.jpg

17/04/2015

Malbosc - Des petits écoliers solidaires de Loan leur copain autiste

Journée mondiale de l’autisme à l’école Marguerite Yourcenar. Ce jeudi, les 24 écoliers de la grande section avaient tous un vêtement bleu en un geste de solidarité pour la journée mondiale de l’autisme. Une solidarité qu’ils pratiquent au quotidien avec Loan qui souffre de cette pathologie. Avec Claude Legay, assistante de vie scolaire,  Lynda Kassi Lahlou  leur Atsem, Violette Verdu l’institutrice et Elsa Chevallier la maman de Loan, ils ont tous ensemble sagement posé pour la photo.

Journée mondiale del'autisme,Montpellier,Malbosc,Ecole Marguerite Yourcenar,

« La présence de Loan est un facteur enrichissant pour tous, précise Violette Verdu. Les élèves apprennent ainsi la tolérance, qui ne se limite pas d’ailleurs au seul handicap. Ils sont d’autant plus sensibilisés aux différences et de ce fait plus ouverts». Pour autant le comportement de Loan n’est pas toujours simple à gérer et peut-être perturbateur. « Heureusement, souligne-t-elle la présence de Claude Legay, l’AVS de Loan, est remarquable et y pallie. Et surtout son accompagnement a permis à Loan de faire de grands progrès, notamment en matière de lecture ». 

journée mondiale del'autisme,montpellier,malbosc,ecole marguerite yourcenar

Elsa avec sa petite fille Joana, Claude et Loan et "Gigote"

Quant à la maman de Loan, très heureuse de vivre ce moment de solidarité et de chaleur humaine, elle ajoute : « Je tiens vraiment à rendre hommage à cette école Marguerite Yourcenar qui nous a tant apporté et soutenu ».

Mais déjà se profile le grave problème de scolarisation et d'orientation des enfants autistes. « J'y suis confrontée pour la rentrée prochaine, j’aurais beaucoup à dire sur ce point !».

journée mondiale del'autisme,montpellier,malbosc,ecole marguerite yourcenar

 

13/04/2015

Malbosc – Premières vacances pour des résidants de l’Ehpad qui partent pour le Lubéron accompagnés d’étudiants de Sup de CO

C’est un grand jour ce mardi 7 avril pour sept résidants de la maison de retraite de Malbosc, établissement de la Mutualité Française du Languedoc. Ce soir ils seront en vacances dans un gîte à Rustrel, un village du Lubéron, non loin d’Avignon. L’an dernier déjà un premier groupe avait effectué un séjour en Aveyron. Animatrice de l’Ehpad, Cécile Charles souhaitait reconduire ce type de projet encore rare dans la majorité des établissements. Et pourtant le fait de sortir du cocon de la maison de retraite rompt le rythme de vie des résidants qui se fait parfois monotone. Cette rupture leur procure du dynamisme et participe au maintien de leur autonomie. Pour autant la mise en œuvre d’un tel séjour reste complexe du fait des pathologies ou handicaps dont souffrent les personnes âgées. 

Selfie.jpg

Le soutien d’une équipe d’étudiants de Sup de Co

En fait ce projet se réalise grâce à l’aide d’Alexis, Coline, Gabin, Jamila, Kelly, Oumaima, Simon et Xabi, une équipe d’étudiants. Leur porte-parole Jamila décrit précisément cette action inscrite P1260691(1).JPGdans le Projet Prométhée* de Sup de Co et réalisée par des groupes d’étudiants constitués par tirage au sort. « Ne pas se connaître représente une réelle difficulté pour travailler ensemble, souligne Jamila, mais c’est aussi un vrai challenge pour un projet collectif, et une démarche formatrice en terme de cohésion ».

Et pourquoi avoir opté pour ce projet d’organisation de vacances ? « Le choix s’est fait facilement du fait de la dimension humaine d’un projet social concret pour des femmes et des hommes d’une génération que nous connaissons peu ou pas du tout ». L’aide de Cécile Charles leur a été essentielle pour le construire. Après le premier contact et la visite de l’Ehpad, est venu le temps des rencontres et des échanges. Et puis les discussions se sont faites plus légères, jusqu’à rire ensemble. Pour Jamila : « Ces liens intergénérationnels qui se sont tissés ont d’autant plus de sens que nous avons travaillé ensemble ». Ce fut ainsi le cas pour la réalisation de Monsieur et Madame carnaval construits avec les enfants du centre de loisirs.

En partant ce mardi tous rêvaient déjà au programme de leurs vacances et entre autres aux visites du musée du fruit confit, des carrières d’ocre ou encore d’un moulin à huiler…

* Le projet Prométhée de Sup de CO se fait au service d’associations citoyennes de Montpellier.

 

10/04/2015

Malbosc – Un «sans abri » en marche sur le chemin de Compostelle

C’est un jacquet* pas comme les autres qui ce mercredi matin passe sans s’arrêter devant les étals du marché. Il ne demande, ni quémande quoi que ce soit. Sur le chariot où il a soigneusement rangé tout son barda, est accrochée la coquille Saint Jacques, au-dessous une pancarte en carton affiche « Pélerin vers Compostelle sans argent. Un petit don SVP »… Mais personne ne répond à cette invite.

Pélerin.JPG

Eh non, il n’est pas le pèlerin tel qu’on les voit parfois super équipés, délaissant les gîtes d'étapes collectifs pour des chambres d’hôtes ou d’hôtels bien confortables. Lui, traîne fièrement sa misère. Sans abri, il dort là où il peut, c'est-à-dire le plus souvent à la belle étoile. Quelques pas plus loin, il est abordé par un ancien pèlerin qui s’enquiert de son aventure. Il reste un temps sur sa réserve, puis se confie un peu, car il en a vraiment gros sur le cœur.

Dans la ville allemande où il vit, des travailleurs sociaux ont invité, dans le cadre d’un travail de Sans titre.jpgréinsertion, un groupe de sans abris à construire le projet de rejoindre à pied Saint Jacques de Compostelle. Il y souscrit et participe. Mais la veille du départ les travailleurs sociaux lui indiquent qu’il n’est pas retenu ! Une décision d’exclusion qu’il ne comprend pas. Alors, en solitaire, il s’engage sur le chemin des étoiles*.

Aujourd’hui, après le millier de kms déjà parcourus depuis l’Allemagne, son visage émacié, laisse apparaître la fatigue. Pour l’heure il ne s’inquiète ni de nourriture ni d’un gîte, il a besoin de consulter un médecin avant de poursuivre les 1600 km qui lui reste encore à parcourir. « Ultreïa, Buen Camino !*

 

*« Toujours plus loin ! », « expression des pélerins ou «jacquets » en route vers Compostelle.

 

Lire aussi