UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


31/01/2015

Euromédecine – Jeunes et anciens pratiquent ensemble l’art-thérapie à l’Ehpad Monts d'Aurelle

Depuis 3 ans, chaque semaine, des jeunes de l'Institut d'Education Motrice La Cardabelle et la maison de retraite Orpea Les Monts d'Aurelle travaillent ensemble au sein d’un atelier d'art-thérapie. « Ces ateliers offrent aux enfants et aux résidents l’opportunité de développer leur esprit création, d'exprimer leur ressenti et ainsi, les aident  à se sentir mieux par rapport à leur corps et parmi les autres. Désirs, angoisses et parfois même les souffrances, peuvent d’exprimer à travers une œuvre ».

Montpellier,Malbosc,Ehpad Orpea Monts d'Aurelle,IEM la Cardabelle,

Actuellement jeunes et anciens réalisent des Mandalas qui feront prochainement l’objet d’une exposition au sein de la résidence. Ces rencontres favorisent l'épanouissement des uns et des autres.

17:36 Publié dans Actualités, Education, EHPAD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, ehpad orpea monts d'aurelle, iem la cardabelle | | | |

30/01/2015

Malbosc – Scène ouverte au Café Littéraire mardi 3 février

Régine.jpgPour sa première édition 2015 le café littéraire « Les Talents d’ici » offre une scène ouverte. Régine Seidel à l’origine de cette initiative propose  aux chanteurs à textes, poètes, nouvellistes, essayistes…, d’y venir pour  partager leurs écritures.Inscriptions jusqu'au lundi 2 février au 06 86 89 21 96. 

Rendez-vous. La Maison pour Tous Rosa Lee Parks, réouverte récemment, accueille pour la première fois ce café littéraire ouvert à tous le mardi 3 février à 19 h 30. Tram ligne 1 arrêt Malbosc.

28/01/2015

Malbosc – Des parents d’élèves de l'école Rabelais demandent des interlocuteurs

Inquiétude sur l’entretien. A la veille des vacances de Noël des parents d’élèves se sont émus de l’absence de chauffage dans une salle de classe de CE1. Cet incident est survenu en décembre, une semaine avant les vacances. Les services techniques sont intervenus et constatés que pour y remédier il fallait une pièce de rechange…, qui n’était pas disponible. « Or la première semaine de reprise il faisait dans cette salle 11° le matin, le lendemain 8° ! Dans un premier temps les écoliers y sont restés chaudement emmitouflés dans leurs vêtements. Ensuite les cours ont été donnés dans une autre salle, chauffée certes mais pas très adaptée. Aujourd’hui, la réparation n’étant pas effectuée, les écoliers ont retrouvé leur classe avec un chauffage d’appoint… »

Un incident révélateur. Mais pour autant aux yeux des trois parents élus (sans étiquette) cet incident relativement mineur, mais qui perdure, est révélateur du peu de cas que fait la ville de l’entretien de l’établissement. Ainsi lorsque l’une d’entre elle a appelé le secrétariat de l’Isabelle Marsala, élue en charge de l’éducation, on lui a sèchement indiqué qu’il fallait s’adresser aux services techniques. « Ce qui avait été fait depuis belle lurette, souligne cette maman. « De plus lorsque j’ai rappelé mon interlocutrice très courtoisement pour avoir des précisions, celle-ci m’a tout simplement raccroché au nez ! »

Une sectorisation qui ne favorise pas la mixité sociale. Pour autant ces trois mamans veulent se faire entendre car l’école Rabelais, construite dans l’urgence, souffre de bien d’autres problèmes. Elles soulignent entre autres les infiltrations d’eau du bâtiment, le fait que des écoliers déjeunent dans la pénombre d’une salle dont les persiennes restent obstinément fermées,  les soucis de sécurité routière d’accès à l’école, qu’aucune signalisation n’indique l’école dans le quartier… « Sans compter la sectorisation appliquée par la ville qui ne favorise pas la mixité sociale ». Elles aimeraient bien quand même avoir des interlocuteurs alors même que l’on annonce une 4e école à Malbosc !

25/01/2015

Malbosc – Quelles réponses au pourquoi des inondations d’immeubles de l’avenue de Fès ?

P1250213.JPGLes questions bien légitimes sur le pourquoi des inondations se font de plus en plus entendre dans le quatier. D'autant que nombre d’habitants de plusieurs immeubles de l’avenue de Fès sont aujourd’hui confrontés aux problèmes d’indemnisations de leurs assurances, en particulier pour le mobilier, vêtements, livres stockés dans leur garage.

Même si ces deux épisodes de pluies diluviennes sont exceptionnels par leur intensité, ils s’interrogent. Comment se fait-il que cela soit possible sur une ZAC toute récente où les cheminements de l’écoulement des eaux et bassins rétentions ont été construits à cet effet ? A ce jour la ville n’a pas encore communiqué le bilan global ni organisé de réunion d’information sur ce sujet.

Une conduite d'évacuation sous estimée ?

Le retard annoncé de la construction du bureau de poste à cause des inondations (Midi Libre de ce mercredi 14 janvier) relance ces interrogations. L’hypothèse avancée par des riverains devient aujourd’hui plausible. Un exemple parmi d’autres,  l’eau du chenal entre bassins de rétention a envahi le sous-sol de la maison de retraite (3 m d’eau, mise hors service de l’ascenseur, du central téléphonique, véhicules hors d’usage…) par la conduite d’aération dont la hauteur correspondait largement aux normes. Ce chenal des eaux à l’aplomb de la maison de retraite, encombré d’une végétation luxuriante d’herbes et d’arbres, n’aurait pu évacuer ce débit exceptionnel, d’autant que, l’hypothèse avancée par des riverains au lendemain de l'inondation court toujours. La dimension de la conduite d’évacuation souterraine aurait été sous-dimensionnée ! Est-ce une hypothèse sérieuse ou simplement une rumeur ?

1Conduite d'évacuation.jpg

 NB. Depuis ces inondations quelques travaux ont été réalisés dont la mise en place d’une barrière pour empêcher l’accès des véhicules au bassin de rétention devant la Maison pour Tous, recalibrage des grilles de ruissellement des eaux devant l’entrée du garage de l’Ehpad, nettoyage de quelques conduites de ruissellement en amont de Malbosc…

Chenal3.JPG

Bassinsretention.jpg

Chenal2.jpg

 Chenal4.JPG

 La végétation luxuriante du chenal d'évacuation

 Voir aussi :

 

 

 

11:24 Publié dans Actualités, Nature/Environnement, Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

22/01/2015

Malbosc – Les Blouses Roses accompagnent des résidents de la maison de retraite

Dominique, Harmony, Nathalie et Sylviane sont chaque semaine auprès des résidents de l’Ehpad Malbosc de la Mutualité Française. Voilà 3 ans déjà qu’elles interviennent dans cet établissement à la rencontre des 70 résidents. En binôme, vêtues de leurs blouses roses elles toquent aux portes des chambres. « Si les personnes le souhaitent nous passons un moment avec eux pour les écouter… Nous leur prêtons attention tout simplement, nous les accompagnons quelques instants ».  La blouse et le sourire facilitent bien sûr la rencontre, selon le moment ou l’humeur. « Parfois les échanges sont importants, d’autres fois ils se limitent à tenir la main, échanger des regards ».

P1260103.JPG

Pourquoi cette sollicitude ? Toutes quatre avaient, dans un souci de partage, envie de s’investir dans le bénévolat auprès des enfants hospitalisés, de personnes âgées… Pour chacune d’entre elles ce fut la découverte d’un échange réciproque : « Ces rencontres sont enrichissantes pour nous-mêmes ». Et l’une d’elle d’ajouter : « C’est la meilleure décision que j’ai prise ! » 

Un parcours découverte et une formation continue

En maison de retraite ou à l’hôpital, Les Blouses Roses luttent contre la solitude des personnes âgées et des malades, enfants ou adultes, par des animations ludiques et créatives. A Montpellier elles interviennent dans quatre établissements.

Avant de s’engager les bénévoles suivent un parcours-découverte de 4 à 8 demi-journées sur deux mois, à l’hôpital et dans les maisons de retraite, afin de voir concrètement en quoi consistera leur bénévolat « Blouses Roses », auprès des enfants, des adultes ou des personnes âgées. Cela les aide à s’engager pour une durée minimum d’une année scolaire. Elles bénéficient ensuite d’une formation continue tout au long de leur engagement, et spécifiquement pour les personnes : écoute active, toucher relationnel, approche de la personne âgée, accompagnement du deuil, connaissance d’Alzheimer...

Les Blouses Roses comptent 4500 bénévoles qui interviennent dans plus de 560 établissements auprès de 700 000 bénéficiaires. Contact. Blouses Roses Montpellier Marianne Gaches 06 88 76 83 93 Informations : http://www.lesblousesroses.asso.fr/

17:43 Publié dans Actualités, Associations, EHPAD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, blouses roses, ehpad mutualité française | | | |

21/01/2015

Malbosc – Galette des rois de la MpT plateforme Wallon-Lainé ce jeudi

L’équipe de la Maison pour Tous Rosa Lee Parks invite ses adhérents et les Malbosciens  à partager la galette des rois ce jeudi 22 janvier. Cette première rencontre 2015 se fait dans la salle polyvalente de la plateforme Wallon-Lainé qui a accueilli gratuitement nombre d’activités durant la fermeture suite aux inondations. Le duo chaleureux « Natasha Santos » animera cette soirée de samba bossa nova.

Rendez-vous  Jeudi 22 janvier à 18h au centre ressources Henri Wallon de l’APSH 34, au 285 rue Robert Koch, (proche de l'ecole supérieure des arts appliqués) Tram ligne 1 arrêt Euromédecine.

Plateforme titre.jpg

19/01/2015

Malbosc – « Paco » fervent promoteur des richesses de la culture africaine

Khadim Ndyaye dit « Paco », danseur et percussionniste professionnel originaire du Mali, est aujourd’hui bien connu à Montpellier. Il y est arrivé en 2010 après avoir, une dizaine d’années durant, sillonné l’Europe (Autriche, Allemagne, Espagne,…) au sein d’un groupe de ballets traditionnels africains. « J’ai connu des débuts difficiles, mais peu à peu, grâce au soutien de l’équipe de la MpT Rosa Lee Parks et à la création d’Africatala nous avons trouvé notre public. « Cela s’est traduit par un accroissement sensible des stages et l’audience des concerts grâce en particulier dans le Languedoc Roussillon et en Corse où participons au festival Kultur’Art ».

Africatal.jpg

L’ambition dAfricatala est de partager et de promouvoir les richesses de la culture africaine. Elle propose des cours de danses et de percussions et organise des manifestations culturelles, concerts, spectacles, soirées festives, avec Africatala percussions. Après avoir enregistré son premier titre en 2012, ce groupe travaille sur un nouveau projet actuellement en cours d’enregistrement. Parallèlement elle intervient bénévolement dans les écoles et les maisons de retraite. 

Les actions concrètes d’un projet interculturel 

montpellier,malbosc,africatala,paco,sénégal 2015Mais la musique et la danse ne sont pas les seules composantes d’un projet interculturel tel que l’entend Paco. «  Cette ardeur et cette énergie que je déploie pour les faire connaître je me dois de la mettre au service d’une action plus globale. C’est ainsi qu’est né le projet « Sénégal 2015 ». Son objectif est d’acheminer du matériel scolaire, sportif, vestimentaire et ludique jusqu’au village de Géréo pour les deux écoles du village. Parallèlement des ateliers de musique, de cirque, graff…, seront organisés pour favoriser les rencontres avec la population locale. Ce projet est pris en charge par l’association Allela qui se préoccupe de collecter des fournitures scolaires et recherche des partenariats pour l’acheminement du matériel.

Africatala. Chants, Danses, et percussions africaines sont dispensés tout au long de l’année lors de cours, stages et rencontres sur Montpellier et sa région, atelier de fabrication de Djembé. Contact 07 61 519 535 www.AfricaTala.com

Allela. Recherche de partenariat pour soutenir le projet « Sénégal 2015 ».Tel 06 66 69 99 20.

22:56 Publié dans Actualités, Associations, Loisirs/Culture, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, africatala, paco, sénégal 2015 | | | |