UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


28/01/2015

Malbosc – Des parents d’élèves de l'école Rabelais demandent des interlocuteurs

Inquiétude sur l’entretien. A la veille des vacances de Noël des parents d’élèves se sont émus de l’absence de chauffage dans une salle de classe de CE1. Cet incident est survenu en décembre, une semaine avant les vacances. Les services techniques sont intervenus et constatés que pour y remédier il fallait une pièce de rechange…, qui n’était pas disponible. « Or la première semaine de reprise il faisait dans cette salle 11° le matin, le lendemain 8° ! Dans un premier temps les écoliers y sont restés chaudement emmitouflés dans leurs vêtements. Ensuite les cours ont été donnés dans une autre salle, chauffée certes mais pas très adaptée. Aujourd’hui, la réparation n’étant pas effectuée, les écoliers ont retrouvé leur classe avec un chauffage d’appoint… »

Un incident révélateur. Mais pour autant aux yeux des trois parents élus (sans étiquette) cet incident relativement mineur, mais qui perdure, est révélateur du peu de cas que fait la ville de l’entretien de l’établissement. Ainsi lorsque l’une d’entre elle a appelé le secrétariat de l’Isabelle Marsala, élue en charge de l’éducation, on lui a sèchement indiqué qu’il fallait s’adresser aux services techniques. « Ce qui avait été fait depuis belle lurette, souligne cette maman. « De plus lorsque j’ai rappelé mon interlocutrice très courtoisement pour avoir des précisions, celle-ci m’a tout simplement raccroché au nez ! »

Une sectorisation qui ne favorise pas la mixité sociale. Pour autant ces trois mamans veulent se faire entendre car l’école Rabelais, construite dans l’urgence, souffre de bien d’autres problèmes. Elles soulignent entre autres les infiltrations d’eau du bâtiment, le fait que des écoliers déjeunent dans la pénombre d’une salle dont les persiennes restent obstinément fermées,  les soucis de sécurité routière d’accès à l’école, qu’aucune signalisation n’indique l’école dans le quartier… « Sans compter la sectorisation appliquée par la ville qui ne favorise pas la mixité sociale ». Elles aimeraient bien quand même avoir des interlocuteurs alors même que l’on annonce une 4e école à Malbosc !

Les commentaires sont fermés.