UA-71725595-1 UA-71725595-1

31/12/2014

Malbosc – Le nouveau quartier fait oublier ce « mauvais bois » mal fréquenté

Le quartier que j’habite était autrefois mal fréquenté, au milieu des champs et des arbres. Nous l’appelions Mauvais Bois. C’est devenu Malbosc.

Et les arbres me direz-vous ? La rue de Fès où je réside est bordées de hauts tilleuls, le parc de Malbosc est rempli d’arbustes, de lavandes et d’arbres fruitiers.

Et les prés ? La coulée verte débute devant la Maison Pour Tous et l’on retrouve les « faysses » chères à nos aïeux.

Dommage ! Nos étudiants qui pique-niquent au soleil abandonnent leurs papiers et autres canettes.

Et les mauvais garçons ? J’ai vu certains soirs des gamins qui riaient et échangeaient avec des habitants du quartier, à la terrasse de la boulangerie.

P1210535.JPG

J’aime bien qu’on ait donné le nom d’une féministe à la Maison Pour Tous Rosa Lee Parks. On retrouve les rues Myriam Makéba, Barbara, Aglaé Adanson, Sémiramis.

Dommage ! On a oublié Olympe de Gouges auteure de la Déclaration des droits de la Femme et de la Citoyenne, guillotinée sous la Terreur. 

Danièle Morel

Récit mêlant réalité, souvenir ou fiction, extrait du recueil "C'est notre quartier" atelier "Ecrits d'Ô" de Malbosc Bouge.

29/12/2014

Malbosc – "Ce que je sais, et qui me réjouis, c’est l’histoire de ces lieux"

Le quartier où j’habite est perché, regardant en bas les arbres qui l’enserrent, le tram qui le longe, les larges perspectives des maisons hautes et basses colorées et ouvertes. Là  des pins maritimes, quelques platanes, des chênes verts et le plumeau de jeunes palmiers au détour d’un chemin. De jardins en terrasse, en balcons encombrés, on voit des plantes accrochées aux murs, d’autres basculant par-dessus les rambardes. Plus haut, de larges étendues d’herbes sauvages, où poussent des balançoires berçant les enfants excités.

Le quartier, où il habitait il y a 1.500 ans, était perché, regardant en bas les arbres d’un petit bois, et la rivière au loin qui parfois débordait. Il avait 10 ans alors, et avec plusieurs familles cultivait sur le plateau et sur les pentes le blé et la vigne du maitre Aurelius. Le blé était précieux car il était vendu à Rome comme l’avait fait son grand-père et son arrière-grand-père ! Quant à la vigne, c’était une habitude ici depuis des siècles, tous les ans des hommes et des femmes venaient de toute la Narbonnaise, pour fouler le raisin en chantant, certains même s’accompagnant à la flute. 

montpellier,malbosc,comité de quartier malbosc bouge,atelier écrure "ecrtits d'Ô

Dans le quartier il est des jardins petits et mystérieux, en bordure de colline, chacun explorant les saisons à sa manière. Là des arbres fruitiers, là des carrés de légumes alignés comme à la  revue ; ailleurs s’impose le désordre où explose-les plantes aromatiques, les fleurs sauvages, et les escargots. Si près de la ville, si près de la campagne, on ne sait de quel côté le quartier balance.

Dans le quartier où il habitait, il accompagnait parfois son père à la ville, ils prenaient le lourd chariot en bois, suivaient les sentiers puis la voie romaine ;  et si la vente avait été bonne, s’arrêtaient à Ambrussum. Là les thermes appréciés de tous les  attendaient, sans oublier les marchands autour de l’entrée, avec leurs produits venus de loin ; ça les  faisait rêver…. Car sa vie était simple et dure, il était trop pauvre pour aller à l’école, mais  savait faire plein de choses : s’occuper des bêtes, conduire le chariot quand il était peu chargé, fabriquer de jolis paniers, et même tisser parfois comme le faisait si bien sa mère. A 12 ans son père l’aurait peut-être emmené à Nîmes, aux arènes, il y aurait vu des bêtes terribles et des gladiateurs ; il aimait bien voir le monde et les cris, car là où il habitait c’était toujours pareil !

Dans le quartier il y a des sentiers bordés de ronces et des mures noires et juteuses. La nuit, lors de certaines fêtes, les arbres ressemblent à des lampions, les chemins sont soulignés de guirlandes lumineuses, on marche dans la lumière ; et j’ai vu certain soir sur la place, un piano jouer tout seul…C’est la fête de la nuit, au milieu de la musique et l’odeur chaude des crêpes. Dans ce quartier où je suis depuis si peu de temps, je ne connais pas encore les gens qui m’entourent ; leurs sourires, ou leurs regards m’incitent à aller plus loin dans ma découverte.

Mais ce que je sais, et qui me réjouis, c’est l’histoire de ces lieux. Il y a quelques temps on a découvert en fouillant profondément la terre alentour, une nécropole de plus de vingt tombes dont neuf enfants, et parmi eux celle d’un enfant de douze ans. J’ai beaucoup pensé à lui, à ses rêves, ses occupations ; que faisait-il ? Que voyait-il ? De quoi est-il mort ? Des nombreuses maladies qui en ce temps-là éliminaient les enfants ? D’un accident ? Tout est question sans réponse,… mais ce quartier était son quartier, et il est toujours le sien car il ne l’a pas quitté.

Michelle Joly

Récit mêlant réalité, souvenir ou fiction, extrait du recueil "C'est notre quartier" atelier "Ecrits d'ô" de Malbosc Bouge.

27/12/2014

Le velours blanc d'un matin de Noël

Ce matin pas un bruit au fond de mon lit,

Juste une petite goutte d'eau venant du lavabo.         

Quelle surprise en ouvrant mes volets !

Un velours blanc dans le jardin.

Neige tombée au clair de lune,

Ouate d'hiver si claire et si pure.

Noël blanc,

Père Noël rouge écarlate ,

Sapin clignotant,

Petit Jésus et cadeaux,

Pour tous les petits loupiots de l'Hérault .

 

Joyeuses fêtes à tous

 Laurence Zawada

sapin.jpg

15:14 Publié dans Actualités, Famille | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : noël, montpellier, malbosc, père noël | | | |

24/12/2014

Malbosc – Solidaire, la plate- forme Wallon-Lainé prête ses locaux pour des activités de la MpT

La plateforme Wallon-Lainé de l’APSH 34* solidaire dès le lendemain de l’inondation de la MpT prête ses locaux pour des activités. Cetespace d’activités sportives, loisirs et culturelles connaît depuis novembre une animation exceptionnelle. En effet elle accueille dans ses locaux les participants de 8 activités de la Maison pour Tous Rosa Lee Paks. Dès qu’il a appris la fermeture de la Mpt au lendemain des inondations, le directeur Michel Dumas a contacté Johanna Schlesinger, directrice de la Mpt.

« Pour nous il était tout à fait normal de proposer nos locaux pour que les activités continuent. D’autant que nous utilisons les ressources du quartier que ce soit celles de la MpT, les commerces et services, les associations ». Contact a été pris avec Gérard Castre, élu ayant en charge les Maisons pour Tous, et une convention formalisant « les modalités d’échanges non lucratifs dans le but de concourir à leur vocation respectives des 2 institutions ». 

Micheldumas2 (2).JPG

« Notre vocation est d’accueillir des personnes en souffrance psychique dans une démarche facilitant l’intégration dans la vie de quartier. Mais, précise Michel Dumas, les personnes qui sont en situation de handicap ont aussi quelque chose à apporter et peuvent être acteurs de la vie sociale ». Cette nouvelle fréquentation de l’espace Wallon Lainé apporte ainsi une belle ouverture sur le monde extérieur. Depuis deux mois donc on y pratique couture-broderie, atelier d’écriture, stylisme, anglais, théâtre, percussions et comédie musicale probablement jusqu’en janvier. Et au cas où la MpT ne pourrait rouvrir la convention serait prolongée.

« Cette initiative correspond à notre volonté de tout faire pour éviter le renfermement de l’institution sur elle-même. Cet échange, cette mutualisation  sur une dynamique de solidarité satisfont nos usagers. » Cette mise à disposition gratuite est en quelque sorte un troc. « En retour la MpT s’engage à proposer des invitations aux spectacles culturels, à soutenir l’insertion dans le quartier… » 

*APSH 34 entend promouvoir la citoyenneté et la dignité des personnes handicapées en œuvrant pour leur épanouissement. La Plateforme Wallon Lainé de l’Association pour personnes en situation de handicap (APSH 34) dispose d’un Lieu Ressources : espace mutualisé d’activités sportives, de loisirs, culturelles et cafétéria. 285, rue Robert Koch, Parc Euromédecine 04 99 13 34 20.

11:32 Publié dans Actualités, Associations, Education, Famille, Maison pour tous | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, apsh 34 | | | |

18/12/2014

Euromédecine – Des élèves du lycée Turgot mobilisés pour une action caritative

L’action pour récolter des fonds dans un but caritatif a fédéré tous les élèves de 1ère B des sections ASPP et SPLV * du lycée privé Turgot. Ils ont souscrit à ce projet proposé par Julie Molina et Odile Scaub, leurs professeurs, et se sont organisés en conséquence.

Une équipe de 7 élèves s’est proposée de recueillir des fonds en organisant une tombola. « Au tout début nous n’avons pas mesuré la somme de travail que cela représentait ni tous les intérêts de cette initiative », soulignent Mélanie et Alex, porte-paroles de l’équipe. Ensemble ils ont établis les différentes phases : tout d’abord récolter des lots auprès des professeurs, élèves et commerçants ; imprimer des carnets de billets ; et communiquer sur cet événement par affiches et flyers ; s’organiser pour vendre ces tickets… 

Le gain d’une loterie pour la Fondation Claude Pompidou

 Dans cette entreprise ils ont été soutenus par Myriam, Johanna et Maïda qui constituaient le pôle organisation pour toutes les équipes qui mènent des actions dans leur classe. Ainsi pour les aider elles ont recherché l’association bénéficiaire de fonds récoltés. En l’occurrence elles ont contacté la Fondation Claude Pompidou*, rencontré Martine Galtier, une bénévole, organisé une réunion d’information… Avec l’équipe elles ont ensuite réalisé une première communication en diffusant bracelets, autocollants, flyers pour faire connaître la Fondation.

P1250803.JPG

10 élèves oeuvrent pour la réussite de la tombola

Aujourd’hui tous apprécient le chemin parcouru, ils sont contents et fiers du travail accompli, même s’il en reste encore beaucoup, le projet est en bonne voie. Parmi les lots de la tombola il faut noter entre autres tablette, chaîne hi-fi, lot de vin auxquels s’ajouteront bien d’autres lots dont des paniers garnis offerts par les professeurs. Ces lots annoncés favoriseront la vente des billets de tombola.

*Accompagnements de Soins et Services à la Personne ; et Services de Proximité et Vie Locale.

*Fondation Claude Pompidou. Créée en 1970 et reconnue d’utilité publique, elle accompagne grâce à ses bénévoles et à ses établissements, les personnes fragilisées par la maladie, le handicap et le grand âge. 6 Rue Fournarie 34000 Montpellier 04 67 66 17 88.

Contact. Tombola caritative pour la Fondation Claude Pompidou jeudi 22 janvier 12 h 45, lycée Turgot 04 67 10 42 0

14/12/2014

Malbosc - Héloïse Combes « une artiste complète » au Café littéraire ce mardi 16

« Invitée du café littéraire j'y chanterai quelques chansons, lirai des textes, vous parlerai de mes projets musicaux et littéraires et répondrai à vos questions… ». Héloïse Combes annonce ainsi très simplement sa prestation, son souci d’échanger avec le public et décline simplement la palette de ses champs d’intervention. Une sobriété qui reste discrète sur son parcours de chanteuse lyrique « qui décide d’emprunter des routes plus singulières ». Ainsi au fil du temps elle est auteur-compositeur, chanteuse, auteur de poèmes, d’albums illustrés pour les enfants, de photographies réalisées à l’argentique.

Enregistrement La nouvelle H-H''.jpg

Régine Seidel qui l’accueille ce mardi dit d’elle « qu’elle est une artiste complète, amoureuse des petites choses. Du registre classique, elle est passée à la chanson écrivant ses propres textes et mélodies. Elle chante les gens, la vie et ses multiples facettes ; elle chante aussi les autres quand les textes lui conviennent. Sa voix est chaude, grave et son répertoire privilégie le lyrisme souvent néanmoins empreint de fantaisie. Grande admiratrice de Brassens, comme lui, elle se moque de (et s’insurge contre) cette humanité gouvernée par le profit qui oublie les valeurs essentielles ».

Lors de ce café littéraire, Héloïse Combes présentera son disque « Eaux douces », et l'album jeunesse « La petite nageuse du Nil » qui vient tout juste d’être publié ; une belle opportunité pour enrichir les étrennes de cette fin d’année.

http://heloise-combes.blogspot.fr

Rendez-vous mardi 16 décembre à 19 h 30, Café littéraire de l’association Malbosc Bouge, entrée libre restaurant Les Fontaines de Malbosc. Tram ligne 1 arrêt Malbosc.

 

11/12/2014

Malbosc – Marché de Noël, manège et spectacle pour les enfants samedi13

Les bénévoles de Malbosc-Bouge, comité de quartier, organisent une nouvelle édition du marché de Noël. Cette manifestation offre aux adultes l’opportunité d’effectuer les dernières emplettes pour les fêtes de fin d’année auprès  desartisans d’art de bijoux, tableaux…, mais aussi auprès des commerçants dégustations de vin, d’huitres…, et pour se procurer d’excellents macarons pour les desserts. Les enfants ne sont pas oubliés ils pourront venir jouer, faire un tour de manège, participer au spectacle « Blanche neige décongelée » et participer au goûter. Quant au Père Noël, il sera là pour tous petits et grandset chacun pourra gratuitement prendre des photos. 

1NOEL.jpg

 

Programme. goûter 16h30 (réservation 1 € presidence@malbosc-bouge.fr ou 09.72.23.49.90) ; 17h30: tirage tombola (vous pourrez en acheter toute la journée sur le stand du Comité de quartier (nombreux lots à gagner dont un appareil photo 16M. de pixel, un lecteur dvd, panier gourmand…) ; 18h, apéritif ; 18h30, lancement des lanternes chinoises.

Les spectacles sont aussi à réserver auprès de la MpT. 

Rendez-vous samedi 13 décembre dès 12h 30 auprès de la MpT Rosa Lee Parks, Tram ligne 1, arrêt Malbosc

13:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |