UA-71725595-1 UA-71725595-1

28/02/2014

Six heures de spectacles non-stop des jeunes artistes de CaphArtnaüm

Danse contemporaine, hip-hop, théâtre, improvisations, concerts….. Un public de quelque 200 personnes a suivi six heures durant les spectacles simultanés de danses et de théâtre pour cette 5° édition de CaphARTnaüm, le tremplin artistique des jeunes Montpelliérains. Une trentaine d’entre eux ont participé à cet événement qui se veut pluridisciplinaire. Johanna Shlesinger, responsable de la Maison pour Tous, l’a souligné : « Ce festival leur appartient, il se construit sur leur participation, nous les accompagnons dans son organisation. Nous essayons de leur laisser une grande liberté de création pour qu’ils proposent des événements uniques, qui leur ressemblent ».

caphartnaum140215-24.jpg

Aurélie Peyrou, animatrice de la MpT, a orchestré une nouvelle fois le programme de cet événement trop riche en prestations pour les citer toutes. Il faut cependant noter celle d’Alliance Origins avec un crew de danse hip-hop très dynamique, plein de peps, donné en sus de toutes leurs performances. Et puis aussi celle des Impropithèques qui ont animé la soirée avec des improvisations de théâtre, de danse et de musique. Et enfin le partenariat de l'association SAFE ART qui promeut d’une façon remarquable les arts de la rue, et le concert de clôture exclusivement féminin… 

8Dance.jpg

Mais le spectacle vraiment remarquable restera « R.I.P Androïd », une création d’Abraxas Dance Company. Une première révélation dont on reparlera probablement encore à Malbosc, Montpellier… et à Bali !

Les commentaires sont fermés.