UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


23/11/2013

Une Maison d’enfants au cœur de l’habitat solidaire du Village du Père Soulas

Le site du village du Père Soulas, se trouve au carrefour des quartiers Malbosc, Euromédecine et Cévennes. Il a été créé dans le cadre d’un projet d'habitat solidaire, bâti sur le terrain mis à disposition par la congrégation Notre Dame Auxiliatrice, fondée au 19e siècle par le Père Soulas.

La création des enfants pour le festival Lezarts dans la rue

JPAZ festival Lez arts dans la rue.JPG

Le cœur de ce projet est la Maison d'Enfants à Caractère Social (MECS), gérée par l'association du Mas des Moulins. Mais « Il faut un Village pour éduquer un enfant ». Pour répondre à cette conviction l’association a construit un complexe immobilier à mixité sociale de 270 logements. En ouvrant ainsi la Maison d’enfants vers l’extérieur, elle contribue à « aider les enfants accueillis  à se construire en tant que personne au cœur de la société ». 

Une vraie vie de village, ouverte sur l’extérieur 

Parallèlement le restaurant d'économie sociale et solidaire du village reçoit le public extérieur. « Les clients du resto-self participent ainsi à la socialisation des enfants en venant se restaurer chaque jour à leurs côtés. De plus, comme les autres activités du pôle économique du Village, ce restaurant accueille en stage de découverte de jeunes stagiaires avec pour perspective leur insertion professionnelle ».

Le Centre d’animation de proximité donne vie aux relations entre enfants et habitants. Depuis 2009 un jardin partagé au fonctionnement agro écologique a vu le jour en partenariat avec l’association Terre nourricière.

jardin partage.JPG

  Un jardin partagé au fonctionnement agro écologique

« Dans l’optique d’enrichissement par la différence », sont hébergées l’association régionale pour l’intégration et l’éducation des déficients auditifs(ARIEDA), la fédération de aveugles de France, l’association Pause Goûter ( accueil d’enfants de 0 à 3 ans accompagnés d’un parent), l’association de Prévention routière, pour l’accueil des écoles sur la piste de sécurité routière, Dclic Théâtre action, RIRE ( clowns pour enfants hospitalisés)…

Ce centre d’animation a aussi noué des liens avec les structures socio-culturelles proches des quartiers Alco, Château d’Ô et Malbosc

Pour en savoir davantage : http://villageduperesoulas.org/index.php

Et « André Soulas et les sœurs garde-malades de Notre-Dame Auxiliatrice » ouvrage de Gérard Cholvy, Centre Régional d’Histoire des Mentalités, Université Paul Valéry.

 

Une organisation autour de 3 pôles

éducatif, d'économie sociale et d'animation de proximité

La Maison d’enfants à caractère sociale Bon secours a succédé à l’ancien orphelinat catholique créé par le Père Soulas. Elle est gérée depuis les années 70 par l’association Mas des Moulins, pour répondre au cadre législatif et laïc.

 Elle s'appuie sur une organisation autour de 3 pôles :

Le pôle éducatif garantit la prise en charge des jeunes au sein de la Maison d'Enfants Bon-Secours et des services extérieurs. a

L'Union Montpelliéraine d'Economie Sociale (UMES) assure des prestations services auprès de la Maison d'enfants ; la gestion du resto/self et l'entretien du Village ; facilite pour les jeunes l'apprentissage d'une activité professionnelle.

Le Centre d'animation de proximité favorise les solidarités de voisinage et le lien social au sein du Village du Père Soulas. Il porte la politique d'ouverture sur le quartier et anime un partenariat interactif avec des associations, présentes sur le site et sur le quartier.

09:02 Publié dans Actualités, Education, Famille | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : montpellier, association mas du moulin, resto-self mas du moulin | | | |

Commentaires

Merci Jean Paul BARRE pour cette présentation du village du Père SOULAS. C'est un excellent outil de travail pour éviter que des enfants placés en internat ne soient pas isolés ou coupés du monde.

Écrit par : MONTANIER | 25/11/2013

En ces temps moroses, ce genre d'initiative fait vraiment chaud au cœur.
Bon courage au père Soulas pour la réussite de ce grand projet de solidarité. De nombreuses villes en région Parisienne auraient bien besoin de ce type de démarches...

Écrit par : Marc | 23/04/2014

Les commentaires sont fermés.