UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


22/03/2013

Malbosc - Le festival de Fil en aiguille s’étoffe et prend de l’ampleur

Une vraie reconnaissance des professionnels des métiers de la mode. La table ronde  de  la 4e édition Festival de Fil en aiguille a donné le ton : celui du partage de l’expérience et de l’échange. Au fil des ans cette manifestation  prend de l’ampleur ce qui lui vaut d’être reconnu par les professionnels dont Marie Sol, responsable des couturières de l’Opéra de Montpellier et Christophe Lebourg, couturier, des enseignants des établissements de formation et nombre de créateurs de la région.

Christophe Lebourg.jpg

Christophe Lebourg, un grand couturier à la Maison pour Tous

D’autant que ce festival n’est pas qu’un événement ponctuel, c’est un processus qui s’inscrit dans le temps. En amont il y a l’appel à projet, cette année sur le thème de »la mode à l’envers », l’information dispensée par le PIJ (point information jeunesse) sur l’ensemble des métiers  de cette filière et bien sûr tous le programme de ces 10 jours de festival. 

« Je suis davantage un passeur qu’un artiste couturier.»

Lors de table ronde le couturier  Christophe  Lebourg a décliné son parcours professionnel : Agnès b,Y's, Peclers, Balmain, Eminence, Rodier, Joseph, Cacharel, Callaghan ... pour expliquer la raison de sa participation. « J’ai eu la chance d’un parcours exceptionnel et j’ai envie de partager, de transmettre. Il est important de le faire à un moment de sa vie ».

Disponible et accessible, il a aussitôt pris le temps d’écouter attentivement un jeune styliste qui s’est enhardi à lui présenter son carnet de croquis. C’est dans cet esprit qu’il a créé l’an dernier à Nîmes La Factory 30 pour accompagner les projets des jeunes et moins jeunes pour se lancer dans les métiers de la mode et du textile. « Mais nous n’accompagnons pas tout le monde. Il faut savoir être honnête sur la fiabilité du projet. Nous autres, professionnels de ces métiers, nous avons la légitimité pour le dire ». Des formateurs accompagnent les auteurs de projet de A à Z après avoir précisément  identifié le travail à réaliser.

« C’est un pari sur les jeunes et les moins jeunes, on est aussi autour de l’humain  et  le social. Si je suis dans cette Maison pour Tous c’est parce que je crois qu’on peut y arriver si on travaille ensemble ».

Une table ronde faite de professionnel, formateurs et créateurs

Chacun des autres intervenants  s’est ensuite présenté : Grégoria Regio, modiste ; Sonia Alaune, créatrice, Jordane Perrard, de la couveuse d’entreprises Contexy-Art et Safaa Najim, créatrice et lauréate Cap Jeunes 2012.

montpellier,malbosc,maison pour tous,rosa lee parks,christophe lebourg,eminence,balmain,agnes b,nimes,factory 30

Marie Sol, responsable des couturières de l’Opéra de Montpellier y participait aussi pour « Faire montpellier,malbosc,maison pour tous,rosa lee parks,christophe lebourg,eminence,balmain,agnes b,nimes,factory 30découvrir notre métier qui consiste à réaliser des costumes d’opéra, des costumes de scène pour des artistes. Ils font partie du décor et nous devons les confectionner pour le bien être des acteurs ». Elle précisait ainsi un autre impératif de ces costumes qui doivent être faits pour s’adapter (élargis, raccourcis…) à la morphologie d’interprètes différents. « En fonction des prescriptions du créateur nous réalisons une maquette, effectuons le choix des tissus, en précisant parfois  les contraintes techniques. Le tailleur fait le patron et couturières et petites mains procèdent à la réalisation… »

Au coeur de l’exposition, le public pouvait d’ailleurs découvrir les costumes de Cyrano et Roxane, portés par Roberto Allania et Nathalie Manfrino. Une création du costumier Christian Gasc, César du meilleur costume (2003).

*La Factory30, ouverte depuis juillet 2012, accueille 5 candidats  pour un accompagnement de leurs projets. Elle a ouvert « La compagnie de Nîmes » où 7 jeunes étudiants travaillent sur 6 projets de collections. http://factory30.tumblr.com

**Les établissements de mode et de beauté tenaient des stands d’information ; pour la mode : les lycées Hémingway de Nîmes, Jean Moulin de Béziers, Charles de Gaulle de Sète et Aristide Maillol de Perpignan ; pour la coiffure et l’esthétique : le lycée Jules Ferry, les écoles ETEC, Giorgi Font et Rose Carmin de Montpellier.

Les commentaires sont fermés.