UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


27/02/2013

Malbosc –Paysan en Aveyron, Franck Maury est aussi boucher sur les marchés

« Franck Maury, paysan boucher », déployée sur son étal au marché de Malbosc, la banderole affiche clairement ce qu’il est. En quelques mots Franck Maury décrit son itinéraire. « Je suis paysan à la ferme des Musettes sur la commune de Saint Bauzely en Aveyron. Boucher de métier, j’ai décidé de m’installer en agriculture pour élever cochons, brebis et volailles et transformer moi-même mes produits. »

montpellier,malbosc,circuit court,

Paysan en Aveyron, Franck Maury est aussi boucher

et transforme lui-même ses produits et les vend sur les marchés

Une décision mûrement réfléchie qu’il a prise avec son épouse Laure. Après avoir exercé  le métier de boucher salarié 11 ans durant, il suit en  2006 une formation pour diriger une exploitation au Centre de formation professionnelle et de promotion agricole de Saint Affrique. Trois ans plus tard ils achètent une petite ferme de 30 ha. Un véritable challenge car ce projet, étant donné le prix du foncier, s’inscrit nécessairement sur un long terme, de 15 à 20 ans. Aujourd’hui  ils y élèvent « en plein air intégral », quelque 40 cochons et volailles. Le troupeau de 60 brebis, de race Causse du Lot, pâture sur le Causse et rentre pour l’agnelage en bâtiment. « De plus, en matière d’alimentation j’utilise des céréales et aliments garantis sans OGM ni activateurs de croissance, ce qui est un garant de qualité.

Une garantie de qualité et de traçabilité

 Mais leur projet est plus ambitieux. «Fort de l’expérience de mon premier métier, je veux transformer et élaborer mes propres produits et les vendre directement aux consommateurs ». Adepte des circuits courts, Franck vend donc ses produits sur les marchés : un jour à Malbosc, un autre à Frontignan et un autre encore à Millau. L’éventail de ses produits est large : poulets, canettes, agneaux, porc frais (saucisses, rôtis, paupiettes…), et de la charcuterie (saucisse sèche, jambons, chorizo, pâtés…). « Notre exploitation à taille humaine et cette vente directe offrent de plus une garantie de traçabilité aux consommateurs ». Franck Maury  considère cette présence sur les marchés indispensable même si elle se traduit par moins de temps sur son exploitation. L’accueil qui lui a été fait depuis début janvier sur le marché de Malbosc le rend plutôt optimiste : « J’ai déjà une clientèle fidèle, mais il me faut encore l’élargir d’ici le début de l’été ».

Contact. Marché de Malbosc tous le 2 e et 4 e mercredi de chaque mois. Livraison à domicile (dans un rayon de 30 km) commandes au 05 65 58 76 54 ou par courrier Franck Maury, Musettes, 12620 Saint Beauzely.

23/02/2013

Malbosc – Le carnaval lumineux fait encore rêver les enfants

A la nuit tombée les échassiers aux vêtements immaculés ponctués de myriades de lumières blanc ont fait sensation. Ils ont aussitôt rassemblés autour d’eux les corsaires, pirates, spiderman, princesses, et zorros.., pour une déambulation dans les rues du quartier. 

montpellier,malbosc,compagnie maskarade,maison our tous rosa lee parks

La foule des enfants et parents s’est ensuite retrouvée sur la coulée verte le temps de se réchauffer auprès des braseros avec le chocolat ou vin chaud servi par les bénévoles de Malbosc-Bouge dans l’attente du spectacle de  la compagnie  marseillaise Maskarade. Ce spectacle fait d’acrobaties de jongleries lumineuses,  de magie avec laser, avec en arrière plan les façades en pluie de lumières de la Maison pour Tous, été unanimement apprécié.

montpellier,malbosc,compagnie maskarade,maison our tous rosa lee parks

Les danses du groupe Métiss-Ka en prélude au carnaval

 

montpellier,malbosc,compagnie maskarade,maison our tous rosa lee parks

Toute l'équipe de la Maison pour Tous sur le terrain

 

 

18/02/2013

Malbosc – Un comité de quartier soucieux des préoccupations des habitants

Extrêmement consensuel, tel a été le climat de l’assemblée générale du comité de quartier Malbosc-Bouge ce vendredi 8 février. En effet tous les participants ont approuvé dans une belle unanimité les rapports d’activité et financier, les nouvelles initiatives et projets et reconduit naturellement les 17 membres du conseil d’administration.

1P1180580.JPG

La totalité du conseil d'administration réélu à l'unanimité

Cette unanimité n’a empêché en rien des interventions personnelles et entre autres celle de Michel Morel. Trésorier adjoint du comité, qui a insisté sur l’importance d’élargir le cercle des adhérents. Non pas pour davantage de cotisations, les finances sont des plus saines, mais « pour donner plus de corps à Malbosc-Bouge ». Pourquoi ? Parce que certaines instances de décisions, comme le conseil municipal, s’éloignent des habitants car elles sont au fil du temps dessaisies de leurs prérogatives transférées à d’autres structures, comme la communauté d’agglomération (non élue au suffrage direct). « Les associations ont de ce fait un rôle de relais important à jouer pour peser sur les orientations, les décisions et contribuer ainsi à l’expression démocratique ».

Se préoccuper de son « bout de trottoir » relève de l’intérêt général !

Autre point d’importance, Christian James a proposé de créer la CED Malbosc : Commission entretien et dégradations. L’assemblée générale l’a votée. Son activité est complémentaire de celle de la Commission Environnement et Cadre de Vie tournée vers la prospective c'est-à-dire les grands projets de la ville et la représentation du quartier dans les consultations municipales.

Le travail de la nouvelle CED Malbosc lui est très concret : « Relever toute anomalie repérée sur le quartier : état des rues, trottoirs, aires de jeux, abords des écoles,  parc, arbres, végétation, arrosage, animaux errants, signalisation, travaux non terminés…. Cette liste n’est pas limitative. » La commission les signale ensuite aux services concernés en matière de Voirie et d'Espaces Verts par exemple en leur transmettant des dossiers illustrés et argumentés exploitables par les services municipaux concernés. Un état de suivi permettra de programmer des relances administratives et éventuellement d'envisager toute action complémentaire, en particulier sur les dossiers à risque.

La CED Malbosc entend être réactive en traitant les dossiers transmis par les résidents de Malbosc à la présidente du comité de quartier. De plus chaque semaine elle explorera la voirie et les espaces verts sur l'ensemble du quartier pour relever ce qui mérite d'être signalé aux Services Municipaux. Cette démarche relève de l’intérêt général et contribuera à garantir le devenir de Malbosc, d’autant que : « Les Services font toujours en sorte de nous réserver un accueil de qualité. »

Cette commission est animée par Christian James, Bernard Mazel et Robert Nail aidés par un groupe de veille qui leur apporte ponctuellement son aide.

Conseil d'administration. Bernard Marin, Bernard Mazel, Christian James, Elodie Brioit, Emmanuel Vignal, Eric Outrey, Hélène Kaplanski, Michel Heywang,  Michel Morel, Monique Pasin, Mylvia Houguet, Olivier Cazorla, Robert Nail, Robin Aleman, Sarah Sol,  Sylvie Forgeron, Yvette Seghieri.

Pour en savoir davantage

http://malbosc-bouge.fr/

Contact. Comité de quartier Malbosc Bouge, 1300 Avenue de Fès, 34080 Montpellie.

Courriel : presidence@malbosc-bouge.fr 

17/02/2013

Malbosc – Emily Cole et l’Hippocampus Jass enchantent le public de Rosa Lee Parks

Ce concert aura été une superbe découverte pour les spectateurs, ce samedi à la Maison pour Tous. Initiés et profanes ont ainsi pu mesurer l'originalité de la formule instrumentale de ce groupe, proche des strings bands. 

2HIPPOCAMPUS.jpg

Joyeux, enlevé, jubilatoire, ce concert d'Hippocampus a vraiment séduit et enchanté les spectateurs. Ce groupe, avec les solistes Pierre Bayse (clarinette), Joseph Vu Van (banjo) et Heykel Bouden (violon), accompagnés par Alexis Chauvelier (guitare) a décliné son répertoire, ragtime, swing…, soutenu par la voix exceptionnelle d’Emily Cole. Une prestation enrichie par tout un groupe de danseurs de swing, infatigables, qui ont virevolté toute la soirée.

3HIPPOCAMPUS.jpg

Une belle promotion pour leur dernier CD « Emily Cole and the Hippocampus Jass Gang ». Mais leur audience va bien au-delà des frontières de l’Hérault : du 10 au 22 février ils sont en tournée à la Nouvelle-Orléans ! 1HIPPOCAMPUS.jpg

Pour tout savoir du leur dernier CD « Emily Cole and the Hippocampus Jass Gang » http://hippocampusjassgang.weebly.com/uploads/1/0/6/0/106..._plaquette_de_presentation.pdf

4HIPPOCAMPUS.jpg

 

15/02/2013

Malbosc – Carnaval nocturne en rêves de lumières ce samedi soir sur la Coulée verte

La Maison pour Tous Rosa Lee Parks invite petits et grands à participer en habits de lumières à une déambulation nocturne dans le quartier avec la compagnie Maskarade. Cette compagnie marseillaise propose un nouveau concept de spectacle fait d’échassiers blancs lumineux ou autre costumes, boule gonflable avec acrobate ou contorsionniste, jonglerie lumineuse, équilibre sur rouleaux américain ou sur cannes, magie avec laser… 

parade lumineux carnaval lumineux echassier lumineux.JPG

Rendez-vous samedi 16 février

à 17 h 30 sur la Coulée Verte

Tram ligne 1, arrêt Malbosc. 

Contact 04 67 66 34 95.

         CARNAVALnocturne160213.jpg                 echassier lumineux led blanc.jpg                   

 

13/02/2013

Malbosc – Présence policière renforcée et annonce d’une réunion pour remédier à l’insécurité de la rue de Malbosc

« Nous sommes pour le moins « étonnés » : il faut une visite de Mme le Maire pour que les services en charge directe du dossier prennent réellement conscience du problème, connu de longue date ! » A l’issue de la récente visite d’Hélène Mandroux au collège Rabelais l’association des parents d’élèves exprimait sa surprise de la lenteur de la prise en compte des problèmes d’insécurité de la rue de Malbosc.

P1180565.JPG

Les 500 m d'insécurité de la rue de Malbosc,

de la Halle des sports du collège au groupe scolaire François Mitterrand

Début décembre l’association avait alerté les élus des problèmes récurrents d’insécurité et la croissance des agressions, vols de vélo et de téléphone rue de Malbosc. Cette rue chemine sur les hauts de la colline et dessert le collège Rabelais et le lycée Jean Monnet et nombre de collégiens et lycéens l’empruntent à pied ou à vélo. Même si quelques travaux ont été effectués, éclairage et dégagement des abords, aucun aménagement d’importance n’a été réalisé, sa viabilisation n’est pas faite sur quelque 500 m, depuis le groupe scolaire François Mitterrand jusqu’à la Halle de sports. Jusqu’à présent elle reste fermée à la circulation automobile et cette situation devrait perdurer jusqu’en 2017

Deux mois plus tard la visite du maire, accompagnée de Philippe Thinès, Hélène Qvisgaard et Monique Pétard ce problème d’insécurité est bien été identifié et reconnu. Pour y remédier la présence policière va être renforcée et le principe d'une réunion prochaine, la semaine du 18 au 24 février, est retenue.

Les parents d’élèves en prennent acte mais soulignent : «  qu’il est impératif qu'une solution soit mise en place au plus vite. Nous sommes vigilants et attendons la réunion. Nous proposerons des pistes d'amélioration ou solutions "techniques", même si, à priori, ce n'est pas notre rôle, mais bien celui des services concernés ».

Contact association parents d'élèves FCPE : http://collegerabelais.blogspot.fr/

 

10/02/2013

Malbosc - « Mon petit garçon Loan est autiste et j’ai envie d’en parler »

Elsa et Sébastien, parents de Loan, petit enfant autiste, veulent partager leur histoire. Lorsque le diagnostic de l'autisme été posé pour leur fils, toute leur vie familiale en a été bouleversée. « Nous avons vécu cette période intensément, et aujourd’hui nous voulons partager ce vécu. Nous le faisons pour Loan et aussi pour les familles confrontées à cette maladie». 

photo 4.JPG

En juillet 2008, Elsa, Sébastien et leur premier fils Noa arrivent de Haute-Savoie et s’installent à Malbosc. Elsa donne naissance à Loan au mois d’août. Il grandit normalement, se révèle un bébé très dynamique et en avance au niveau de la motricité. C’est le bonheur.

Sa maman a cependant l’impression que parfois il ne la reconnaît pas ou qu’il ne l’entend pas. « Avec le recul, je me souviens par exemple qu’il ne tournait pas la tête vers moi lorsque je l’appelais. Je pensais alors à une éventuelle surdité ». Loan a un an et ces premières observations interrogent Elsa au point qu’elle commence à en rédiger une liste : la brièveté du sommeil, ses pleurs, ses refus de céder. « Ce n’était pas facile de le calmer et j’en éprouvais un sentiment de culpabilité. Et puis j'avais du mal a avoir une interaction avec lui, par le jeu ou les câlins ».

Un diagnostic qui nécessite du temps

Elle évoque ses inquiétudes lors de consultations généralistes mais n’obtient pas de réponses. Elle demande alors une consultation pédiatrique puis neuropédiatrique, Loan a 17 mois. Dix mois plus tard le Centre ressources autisme (CRA) donne le diagnostic : « Loan est autiste. Nous vivons alors un sentiment de désarroi, d’isolement et de solitude extrême »

Heureusement, Montpellier dispose d’établissements de services adéquats pour un diagnostic et une prise en charge précoce. Le suivi thérapeutique se met en place progressivement et nécessite une organisation très rigoureuse de la vie familiale. « Je n'ai pas repris d'activité professionnelle et me suis totalement investie dans le suivi médical de Loan : CHU, orthophonie, psychomotricité... Loan progresse constamment, actuellement il commence à parler. C'est un petit garçon exceptionnel et très attachant. En septembre, il a fait sa rentrée en petite section de maternelle à Malbosc où il a été accueilli par Dominique et Véronique, accompagné par Virginie, auxiliaire de vie scolaire. Toutes 3 forment une équipe éducative formidable ».

Une prise en charge qui fait parfois défaut

Mais ce n’est pas pour autant qu’il existerait à Montpellier une prise en charge idéale pour tous les enfants autistes. La situation n’est pas parfaite comme dans beaucoup de villes de France. Elsa n’ignore pas qu’au-delà du diagnostic précoce la suite est beaucoup plus dure : déscolarisation et peu d'alternatives à part les Instituts Médicaux Educatifs qui ne disposent pas suffisamment de places...

La maman de Loan regrette cependant qu’on parle peu de l’autisme. « Maintenant que j’ai moi-même un enfant « différent », je me rends compte des réactions que cela provoque chez les gens, probablement parce qu’ils ignorent cette pathologie ». Elle apprécie d’autant le fait qu’aujourd’hui l’autisme soit reconnu grande cause nationale et contribue à sensibiliser le public. Elsa reste cependant bien amère : son mari vient d’être licencié début 2013 par la filiale d’une grande entreprise nationale qui soutient cette grande cause !

La maman de Loan regrette cependant qu’on parle peu de l’autisme. « Maintenant que j’ai moi-même un enfant « différent », je me rends compte des réactions que cela provoque chez les gens, probablement parce qu’ils ignorent cette pathologie ». Elle apprécie beaucoup qu’aujourd’hui l’autisme soit reconnu grande cause nationale et contribue à sensibiliser le public. Elsa reste cependant bien amère : son mari vient d’être licencié début 2013 par la filiale d’une grande entreprise nationale qui soutient cette grande cause !

L’autisme grande cause nationale 2012.

L’autisme et les autres troubles envahissants du développement sont définis comme un ensemble de troubles affectant des interactions sociales, la communication verbale et non verbale, et des comportements stéréotypés et répétitifs. Ces troubles entraînent un handicap plus ou moins sévère et invalidant, et évoluent tout au long de la vie de la personne. La fréquence des troubles envahissants des comportements est estimée à 1 enfant sur 150.

L’intérêt d’un diagnostic précoce en ayant recours à une équipe spécialisée fonctionnant avec l’appui du Centre de ressources autisme régional permet de définir un accompagnement précoce et intensif, éducatif, comportemental et développemental.

Contact. Centre de Ressources Autisme Languedoc Roussillon, CHRU de Montpellier - SMPEA Peyre Plantade 04.67.33.99.68. www.autisme-ressources-lr.fr/