UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


07/12/2012

Cévennes - Les préoccupations d’insécurité de CEVEN entendues par les élus

La création d'une zone prioritaire de sécurité est évoquée. « Philippe Thines, maire adjoint et Jacques Martin, conseiller général, ont tous deux apporté des réponses très claires et précises aux témoignages des participants ». Au terme de l’assemblée générale le samedi 24 novembre de CEVEN, Comité pour l'Environnement Urbain et la Nature, François Gaubert et Jean-Pierre Fredouille ont ainsi dit leur appréciation de l’intervention des élus.

1AGceven.jpg

Les élus Jacques Martin et Philippe Thinès

 à gauche de François Gaubert et J-P Fredouille, responsables de CEVEN

Ces témoignages portaient sur les problèmes de proximité avec l'insécurité grandissante au niveau du quartier Cévennes. Les intervenants ont évoqué toutes leurs préoccupations et inquiétudes. « Nous avons constaté la parfaite connaissance des élus de ces problèmes. La création d'une zone prioritaire de sécurité a été précisément évoquée pour y remédier. Nous n’attendons cependant pas pour autant des miracles », tempère cependant Jean-Pierre Fredouille.

Les cheminements piétonniers une priorité. L’action de CEVEN s’inscrit dans la continuité, l’assemblée générale l’a confirmé. tant pour l’aqueduc Saint Clément que le projet "Lussac". En 2013 l’association organisera à nouveau des promenades commentées et participera aux Journées du Patrimoine. Elle poursuivra parallèlement ses travaux pour l’inscription de l’aqueduc à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments historiques : « Le dossier est d'ores et déjà en bonne voie ».

2sentierLUSSAC.jpg

Le chemin piétonnier empruntera cette portion du

sentier du bois de Lussac

Le point a été fait sur le projet "Lussac" proposé par CEVEN à la Ville. Il s’agit d’un chemin piétonnier en limite du parc privé du bois de Lussac qui offrira une liaison, à l'abri de la circulation automobile, entre le quartier des Cévennes, le parc de Malbosc, la Zac de Malbosc, la Zac du Coteau, le collège Rabelais et le lycée Jean Monnet.

Ces dossiers donnent la mesure du dynamisme de l’association qui compte quelque 120 adhérents, sait nouer des partenariats avec associations et institutions et dont l’action s’inscrit dans le temps. En conclusion les responsables de CEVEN ont remercié les municipalités de Montpellier, Montferrier et Saint Clément de Rivière, « pour leur aide précieuse et déterminée ». 

L’aqueduc Saint Clément facteur de cohésion sociale

L'Aqueduc avec les 600 marcheurs des promenades guidées, le partenariat avec les associations de défense de l'environnement et les organismes en charge de jeunes en difficultés, est aujourd’hui devenu un facteur de cohésion indiscutable. Les initiatives de CEVEN y sont pour beaucoup.

1Aqueduc.JPG

L’association s'est fortement impliquée en 2012 avec l'organisation en avril de visites guidées : les « Trois ½ Journées de l’aqueduc » puis les "Journées Européennes du patrimoine ". Parallèlement plusieurs actions de "débroussaillages" du cheminement de l’aqueduc ont été organisées sur les trois communes de Montpellier, Montferrier et Saint Clément de Rivière. Cette action s’est faite avec l'aide de SOS Lez Environnement, Non au béton. Il faut aussi noter la participation de jeunes en stage de réinsertion dans le cadre de l'APEA (Association de Protection de l'Enfance et de l'Adolescence) relevant du Conseil général et de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) relevant du Ministère de la Justice. Et de l’avis de tous « Ce travail s’est fait avec une parfaite coopération entre les différents acteurs ». 

Le cheminement de l'aqueduc découvert

avec l'aide de jeunes en réinsertion

AQUEDUC18.jpg

Les commentaires sont fermés.