UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


18/07/2012

Malbosc – A la rentrée, le nouveau groupe scolaire n’accueillera pas les enfants de CM2

La rentrée scolaire promettait d’être belle : Marius et Nina se faisaient une joie d’aller ensemble à l’école François Mitterrand, construite au fond de leur P1140984.JPGjardin*.L’école ouvre effectivement en septembre, mais sans la classe de CM2  après l’avoir annoncée sa création, la ville y a renoncé. De ce fait, Marius restera en CM2 à l’école Rabelais. Sa petite sœur Nina fera sa rentrée en CE1 dans le nouveau groupe scolaire, mais par dérogation (d’autres élèves l’ont aussi obtenue) à la règle édictée par la ville pour « favoriser le rapprochement des fratries ».

En mai Céline et Olivier Cazorla, leurs parents avaient, avec d’autres, contesté une décision « imposée sans aucune concertation et qui discriminait les familles nombreuses. Elle écartait plus d’une dizaine de foyers d’une attribution scolaire géographiquement logique ». Ils soulignaient alors que l’argument de la sectorisation et du rapprochement des familles ne tenait pas, car à leur connaissance, trois familles n’y avaient pas été soumises.

Dans un courrier adressé à Mme le Maire ils exprimaient leur amertume amplifiée par un sentiment d’injustice. Ils rappelaient les initiatives collectives : conduite des enfants à l’école avec Carapattes ; organisation de l’intendance pour la fête de l’école ; soutien du nouveau groupe scolaire, signalement à la la Mairie de l’engorgement des classes de l’école Rabelais ; proposition d’un système de circulation routière dépose-minute ; participation régulière  aux manifestations et réunions sur la vie du quartier… « Nous connaissons la valeur de l’engagement pour la collectivité en faveur de l’intérêt du plus grand nombre. Mais nous demandons simplement en contrepartie l’équité dans les décisions prise à l’égard de nos familles ».

P1130210.JPG

*NB. La famille Cazorla vit dans une des résidences de La Palmeraie directement impactées par la réalisation du groupe scolaire François Mitterrand. Le 19 janvier des habitants de La Palmeraie ont interpellé l’adjoint à l’urbanisme sur les nuisances qu’ils subissent déjà. En effet à leur stupéfaction ils ont vu s’édifier à l’aplomb de leur maison un mur de 7 m de hauteur avec des ouvertures. Depuis après une rencontre avec Michaël Delafosse, la ville a reconnu ces nuisances et proposé quelques aménagements pour y pallier.

14:48 Publié dans Associations, Education, Famille | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, groupe scolaire, ecole rabelais, mme mandroux | | | |

Les commentaires sont fermés.