UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


29/03/2011

Malbosc - Ce mardi 29 mars, des bénévoles taillent les oliviers du parc

Si le parc Malbosc n’est pas encore totalement aménagé il y existe encore toute une végétation et des pieds de vigne et des oliviers. Ces oliviers doivent être taillés régulièrement. Jean-Pierre Fredouille et Joseph Pascal de l’association CEVEN Environnement ont proposé lors de la concertation sur le parc d’y procéder collectivement. Joseph Pascal qui habite le quartier depuis des lustres et pratique régulièrement cette taille fera profiter de son expérience les novices en la matière.

P1080042.JPG

Un olivier de Malbosc encore lourdement chargé de ses fruits.

Cette opération ponctuelle sur le parc de Malbosc s’effectue avec l’accord de Sébastien Bancarel du Service des Espaces vert et s’inscrit dans l’esprit des verger et potager partagés. Elle concerne les oliviers qui se situent le long de la rue de Malbosc à côté du verger partagé et ce peut être l’occasion de tailler l’olivier qui s’y trouve. Les déchets de taille entassés à proximité des oliviers seront broyés par une équipe de la ville.  

Rendez-Vous. Mardi 29 mars de 14 h 30 à 17 h au Parc de Malbosc. près de l'entrée de la rue Lagattu, le long de la rue de Malbosc, à la hauteur du verger partagé.

 

18/03/2011

Malbosc- Création d’un verger partagé sur le parc

Un petit air d’accordéon salue la plantation du premier cerisier du verger partagé du parc de Malbosc. Ce jeudi 10 mars les personnels des espaces verts de la ville (La Mosson, Hauts de Massane) aidés de bénévoles plantent cerisiers (Burlat, Montmorency…) pruniers, pêchers, pommiers, plaqueminier (kaki), noisetiers….. Ces fruitiers de taille conséquente de 2 à 3 m sont plantés bien alignés sur un terrain soigneusement préparé par les professionnels : trou de plantation de 2m3 avec terre végétale et terreau. Pour la ville l’intérêt d’expérimenter ce projet, premier du genre en France, est d’offrir aux habitants d’aujourd’hui mais aussi à leurs enfants un patrimoine dont ils recueilleront les fruits. A terme ce verger partagé comptera 38 arbres fruitiers et un espace  un potager collectif y sera créé.

 P1070923.JPG

Cedricia Maugars, présidente de l’association C’mai à l’initiative de ce projet, s’en réjouit : « Nous apprécions d’autant plus cette nouvelle réalisation que la première plantation que nous avions faite nous même l’an dernier a été vandalisée et détruite. Nous en avons la gestion et nous souhaitons l’ouvrir à tous pour l’entretenir mais aussi en faire un lieu de rencontres et d’échanges ». Au-delà de l’implication des bénévoles, chacun peut aussi participer à ce projet en parrainant un arbre comme l’ont déjà fait Fred le boulanger et Simply Market.

P1070921.JPG

Partenariat. Miguel Georgieff et Guillaume Morlans de l’Agence COLOCO ont apporté leur concours à ce projet. http://www.coloco.org/

L’association C’mai. C'Mai rassemble les personnes qui souhaitent vivre en harmonie avec la Nature dans un environnement hautement écologique. http://cmai.blog.free.fr/

P1070895.JPGP1070902.JPG

P1070910.JPG

 

 

 

 

P1070887.JPG

P1070921.JPG

P1070889.JPG

 

 

 

 

 

 

07:03 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

13/03/2011

Malbosc - Le petit mas familial « Beau Soleil » intrigue

P1070531.JPGCe « Mas Beau Soleil », perdu au milieu des 2100 nouveaux logements de la ZAC de Malbosc, en surprend plus d’un. « Mon père, Marcos Galindo, l’a acheté en 1949. Ce n’était alors qu’un simple mas de vignes au confort très rudimentaire : une cheminée, une pompe Japy pour puiser l’eau d’une citerne, un semblant d’évier surplombé d’un petit réservoir avec un robinet… » Manifestement cette maison ne convient pas à une famille de 7 enfants. En attendant sa restauration, une autre maison, délabrée et en mauvais état mais bien plus grande, les accueille tous.

Jean, le dernier né de la famille Galindo, conte l’histoire familiale. « Malbosc était une vraie cambrousse. Les terres de mon père se limitaient à un hectare de vignes abandonnées et d’oliviers plus que centenaires qui ne produisaient plus ». Marcos s’attache à mettre en valeur ses vignes. La tâche est difficile. La priorité est de travailler la terre familiale même si, pour vivre, Marcos a un fermage de plusieurs hectares.

 JeanGALINDO.jpg

Jean Galindo en 1952, un cheval remplace enfin le mulet.

Ainsi, après la taille, il faut ramasser les sarments, parfois couverts de givre blanc. « C’est un travail pour toi : tu es tout petit et donc plus près de la terre », lui dit gentiment son père. Les temps sont rudes et toute la famille s’y met, quelquefois au détriment de l’école. « J’avais la chance inouïe de préparer le bac technique. Je m’accrochais à mes études car je savais ce qu’était le travail de la terre. Lors des gros travaux indispensables, mon père me demandait d’écrire un mot d’excuse au directeur. Je doute cependant que le directeur ait été dupe ». Marcos est très fier de son fils qui fait des études.

 MARCOetISABELLEbis.jpg

Marcos et Isabelle arrivent à Malbosc en 1949

Après une brève maladie, son père décède en 1960. La donation partage se fait. Sa mère Isabelle conserve le mas et ses frères assurent l’exploitation des terres. Jean travaille dans un bureau d’études à Nice où il rencontre son épouse Claudie. En 1970, ils s’installent avec leurs enfants Claude et Thierry à Beau-Soleil. En 2002, il réussit à préserver le mas familial au sein des 2100 logements neufs de la ZAC. Il y vit avec un sentiment de reconnaissance pour son père : « Certes, il ne parlait pas comme Giono. Mais, bien qu’illettré, il savait se faire comprendre car il avait appris le patois d’ici. Et surtout, comme les anciens d’alors, il savait mener sa vie».

 1000rteGRABELS.jpg

La famille Galindo s'installe au 1000 route de Grabels le temps d'aménager et d'agrandir sur la colline de Malbosc le petit mas de vignes qui prend alors le nom de Beau Soleil.

P1070534.JPG

17:58 Publié dans Famille, Nature/Environnement, Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : montpellier, malbosc, mas beau soleil, vignes, jean galindo | | | |

10/03/2011

Malbosc – Les toiles lumineuses de « Mouss » à la Maison pour Tous

« Mouss », ce peintre montpelliérain, a baigné toute son enfance dans un univers de couleurs. « Originaire du Burkina-Faso, « le pays des hommes intègres », je suis issu d’une famille de teinturiers. Mes grand-père et père m’ont transmis leur savoir-faire et leur technique ancestrale. Aujourd’hui, j’ai encore recours aux pigments qu’ils utilisaient hier ».

P1070846.JPG

Autodidacte, Mouss est reconnu pour la qualité de son travail et la technique qu’il utilise. « Mes toiles sont faites de bandes de coton blanc. Je les assemble, je dessine suivant mon inspiration. Ensuite je trempe cette toile, couverte de cire suivant les endroits où je veux imprégner le coton de couleur, dans des bains successifs de teintes différentes. »

Quelles sont vos sources d’inspiration : « La réalité d’aujourd’hui, les paysages, la rue mais aussi la musique, la danse et les masques qui sont omniprésents… Quand je me mets au travail, j’ai en tête ce type d’images et puis soudain il y a comme une rupture et je traduits alors sur la toile mon ressenti ».

P1070839.JPG

P1070808.JPG

Ses créations lui ont valu plusieurs prix, dont le prix des jeunes créateurs au Salon international de printemps de Lyon, une médaille d’argent au Salon international du printemps des arts à Gembloux (Belgique) et le prix de la ville de Grenoble. De plus, un certain nombre de ses œuvres ont été retenues pour la réalisation de tapis par l’entreprise Artissu.

A découvrir  www.mouss-art.book.fr et www.artissu.com.

P1070814.JPGP1070842.JPGP1070818.JPG

P1070820.JPGP1070824.JPG

P1070827.JPG

P1070828.JPGP1070830.JPGP1070832.JPG

 

22:53 Publié dans Loisirs/Culture, Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, exposition, peinture, mouss, burkina faso | | | |

09/03/2011

Malbosc – Johanna Schlessinger nouvelle responsable de la MPT

Johanna Schlessinger est la nouvelle responsable de la Maison pour Tous Rosa Lee Parks. Recrutée comme animatrice permanente en 1994, elle travaille successivement dans les MPT de Figuerolles, Bagatelle, Aiguelongue puis Rosa Lee Parks. Aujourd’hui elle succède à Anthony Cuenca qui assure la fonction de coordinateur sur la Mosson. Tous deux, avec leurs collaborateurs ont assuré le démarrage de ce nouvel équipement en novembre 2009. Le programme de cette première saison connait immédiatement un succès d’audience qui s’amplifie en septembre 2010 : quelque 800 adhérents pratiquent l’une ou l’autre des 40 activités proposées. 

Johanna Schlessinger entend « poursuivre et développer le travail engagé et rester à l’écoute de la population avec toute son équipe » : Laetitia Elnecave à l’accueil ; Valérie Fernandez au PIJ (Point information jeunesse), cours de baby gym et cours de gymnastique ; Aurélie Peyrou chargée de projet de création artistique auprès des étudiants ; Thierry Larraz responable des manifestations culturelles. Ensemble ils élaborent le projet de la saison prochaine. « L’un de ses points forts sera évidemment l’action culturelle : concerts, théâtre, expositions…, car la MPT a la chance de disposer d’une salle adaptée ».

Pour l’heure un événement familial, en partenariat avec le Comité de Quartier, est annoncé : un carnaval nocturne, avec entre autres des effets pyrotechniques le samedi 2 avril.

P1070800.JPG

Johanna Schlessinger

18:06 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, euromedecine, maison pour tous, rosa lee parks, johanna schlessinger | | | |

08/03/2011

Malbosc – Faites du sport ce samedi 12 mars

Frisbee, badminton, tennis, mur d'escalade seront mis à disposition gratuitement pour tous les enfants à l’occasion de la  journée Faites du Sport, organisée par le Comité de Quartier, Hérault Sports avec la participation de la Ville ce samedi 12 mars de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h.

Pratique. Cette journée s'adresse plus particulièrement aux enfants de 6 à 14 ans. Inscriptions le jour même à 10 h par Hérault Sports du Conseil Général. Une collation sera offerte A 16 h pour les sportifs.

22:50 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

01/03/2011

Euromédecine-Malbosc. L’insécurité de la circulation en question

Au lendemain de l’accident mortel du mardi 22 février le Comité de Quartier Malbosc Bouge et le Consultatif de Quartier Hôpitaux Facultés, ont souligné dans un communiqué les multiples dangers de l’entrée principale de Malbosc.

« Au delà de l'horreur et de la peine que nous éprouvons en apprenant cette terrible nouvelle, nous tenons à rappeler la dangerosité de ce lieu, que nous avons soulevée à plusieurs reprises : ce carrefour est ainsi devenu très dangereux pour les piétons, qui doivent pourtant le franchir afin de se rendre à l'arrêt de tramway. L’emplacement même du passage pour piétons n'est pas sécurisant : ainsi que l'a déjà dénoncé la commission «Circulation/sécurité» du Comité de Quartier Malbosc’Bouge, il est situé avant le feu, et non après comme dans la plupart des cas…

Nous affirmons avec force que l’aménagement de ce carrefour doit être revu et repensé, afin d’assurer prioritairement la sécurité des personnes circulant à pied ou en vélo. De manière plus générale, la gestion des flux de circulation automobile entrant et sortant du quartier doit être améliorée afin de désengorger la carrefour de l’entrée principale de la ZAC. Les problèmes de vitesse au sein de ce quartier résidentiel et accueillant de nombreuses familles et de jeunes enfants, et la question épineuse du stationnement anarchique, sont également criants et doivent être résolus… »

La rue Saint Priest, autre point noir en matière de circulation à quelque 300 m du carrefour de Malbosc, attend lui depuis plus longtemps encore un aménagement, pourtant promis et budgété ! Le Comité de Quartier des Bastides ne cesse de le rappeler depuis plusieurs années. A ce jour il n’a pas encore été entendu !