UA-71725595-1 UA-71725595-1

17/02/2011

Euromédecine. Un « Lieu Ressource » pour personnes en situation de souffrance psychique

 Ce « Lieu Ressource » de l'Association pour personnes en situation de handicap (APSH34) s’adresse aux personnes en situation de souffrance psychique. Dans les structures d’hébergement et des services de maintien à domicile de la Plateforme Henri Wallon–Tony Laîné les résidents bénéficient d’accompagnement et de soins.

1Wallon.JPG

Aux côtés de Michel Dumas, directeur de la Plateforme Wallon-Lainé, l’équipe du « Lieu Ressource » : Audrey Prolhac, Philippe Jouary, Chantal de Lépine, Mathys Dervaux, Ingrid Julian, Marina Gauvrit.

Le « Lieu ressource » lui est organisé autour de trois pôles : culture, soins et activités physiques adaptées. Dans cet espace commun les résidents disposent de salles d’activités, d’un espace informatique, d’une salle polyvalente. Ils peuvent aussi se restaurer à la cafeteria ou tout simplement se rencontrer et échanger autour d’un bar dont ils assument la responsabilité.

Les uns développent leur création artistique au sein d’ateliers de bijoux, de peinture, de Land’ Art, de modelage d’argilane. D’autres randonnent, jouent au football ou s’entraînent à la course à pied. D’autres encore réalisent des photos, vidéos ou, dans le cadre du développement durable, réalisent une fiche explicative et un diaporama pour expliquer le tri des ordures.

 Des foyers ouverts sur le quartier et la ville

MichelDUMAS.jpgCes établissements se caractérisent entre autres par deux spécificités : les foyers sont ouverts et les résidents ont la liberté d’aller et venir ; des liens sont tissés avec les réseaux d’échanges culturels, sociaux et médicaux accessibles sur l’agglomération. Concrètement le tram tout proche facilite l’accès à la ville et la proximité de Malbosc. Directeur de l’établissement Michel Dumas l’explicite : « Les résidents peuvent ainsi sortir dans la cité et de s’y intégrer un tant soit peu. Nous apprécions particulièrement les liens qui se sont créés avec des commerçants, des institutions du quartier comme la Maison pour Tous, le Domaine d’Ô et des associations, tel le Comité de Quartier ».

Et puis, le livret d’accueil le souligne. La prise en compte des personnes souffrant de handicap psychique demande entre autres : d’accepter la différence sans pour autant faire preuve de tolérance excessive et d’accueillir des propos parfois décalés tout en sollicitant la capacité de penser. « Lorsqu’il y a des difficultés, ou des soucis avec certains résidents, cette proximité nous permet d’intervenir rapidement et de ne pas laisser traîner les choses. C’est aussi un plus en terme de sécurité ».

Mais, Michel Dumas insiste : «  Dans notre esprit cette ouverture fonctionne dans les deux sens. Ainsi comme nous avons une petite salle polyvalente libre sur certains créneaux, nous la mettons à disposition d’un groupe de musiciens pour leurs répétitions. En contrepartie ils joueront pour les résidents. Alors si des associations souhaitent disposer de cet équipement nous pouvons nouer ce type de partenariat ». D’autres projets avec des associations sont aussi évoqués participer à une randonnée commune ou organiser avec des partenaires un vide grenier.

 La Plateforme Henry Wallon.

L’équipe responsable du « Lieu Ressource » compte un éducateur, des moniteurs-éducateurs, un ergothérapeute et plusieurs intervenants extérieurs. Elle s’adresse aux résidents des trois structures d’hébergement et des deux services de maintien à domicile de la Plateforme Henri Wallon–Tony Laîné. Cet ensemble est géré par l'Association pour personnes en situation de handicap (APSH34) précédemment APAJH34.

Contact  accueil et admissions résidents/usagers 04 67 58 69 32

http://lieu-ressource34.over-blog.com/

Les commentaires sont fermés.