UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


06/09/2010

Montpellier : Une halte de plus en plus fréquentée par les pèlerins de Compostelle ?

Les « Jacquets » ou pèlerins de Saint Jacques se font-ils plus nombreux ou plus visibles sur la voie Domitienne d'Arles à Compostelle et en conséquence à Montpellier ? Plus visibles certes près de l'église Saint Roch ou cheminant des Arceaux à Malbosc, ces randonneurs ordinaires ou ces pèlerins en route pour l'étape mythique de Saint Guilhem arborent, certains discrètement ou d'autres plus ostensiblement, une coquille et parfois le bourdon (bâton de marche), emblèmes des pèlerins de Compostelle.

Qu'en pensent Odile et Philippe Theys, rencontrés sur les hauts de Grabels ce matin du mardi 25 août ? Français vivant aux Etats-Unis, ils arpentent depuis quelques années déjà, en solitaire ou en couple, les différents itinéraires de Compostelle : de Vézelay à Saint Palais, du Puy à Saint Jean Pied de de Port puis jusqu'à Saint Jacques de Compostelle. Cette année ils ont choisi la voie d'Arles pour éviter l'affluence de la voie du Puy. « Jusqu'à présent, les pèlerins sont plutôt rares ! Lors de notre étape de 40 km qui nous a conduits à Montpellier, nous en avons rencontré tout au plus une dizaine. Montpellier est certes une très belle ville, mais nous sommes surpris que le patrimoine du pèlerinage ne soit pas mis en valeur ; les indications restent sommaires et il nous semble que les Montpelliérains y soient indifférents voire l'ignorent... »

COMPOSTELLE4.JPG
Français des Etats-Unis, Odile et Philippe Theys arpentent chaque année les itinéraires de Compostelle.

Cet été pourtant, cette voie d'Arles a été mise en valeur, entre autres par la démarche des pèlerins solidaires d'Eurocompostella. Ainsi une équipe de marcheurs a-t-elle été accueillie fin juillet par Jean-Paul Leclère, résident de Malbosc et ancien pèlerin lui-même. Une soirée conviviale propice aux échanges sur les péripéties et les temps forts du jour. Sur les différents itinéraires qui mènent à Compostelle, des équipes se transmettent au fil des étapes un bourdon (celui de cette équipe vient d'Italie) en guise de relais et des livres d'or où le public est invité à écrire ses réflexions et ses espoirs. Le message humaniste est simple et fort : « Soyons solidaires de la Terre et des Hommes ».

EuroCOMPOSTEL1.JPG
Denis, Michèle, Catherine, Marcel, Sylvie, Jean-Paul, André, Yves..., chaque jour au fil des étapes et au gré de leur disponibilité des pèlerins rejoignent le groupe pour assurer le relais.

Au sein de la Fédération Française des Associations des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle -plus de 6000 adhérents- tous ont été invités  à participer au relais pédestre européen Europa Compostella 2010. Yves, président de l'association des Amis de Saint Jacques en Alpilles, a assuré la logistique et fait le lien avec les associations et bénévoles : 12 étapes, du 17 au 28 juillet, d'Arles à Salvetat-sur-Agout. « A chaque étape nous déclinons ce message sous des formes différentes, souligne-t-il. Ainsi avons-nous effectué une étape, en tandem avec un non-voyant ; nous en avons ensuite parcouru deux autres avec des personnes handicapées installées sur une « joelette », un fauteuil tout terrain qui permet de passer partout où passe un VTT... »

Le lendemain, ils ont repris le chemin pour une traversée du département jusqu'aux marches du Languedoc-Roussillont, en passant successivement par Grabels, Montarnaud, Saint Guilhem, Saint Jean de la Blaquière..., et enfin La Salvetat-sur-Agout où d'autres pèlerins ont ensuite pris la relève. Yves sera lui présent à Santiago pour assister, à la mi septembre, à l'arrivée des bourdons provenant de plusieurs pays européens.

Grabels une halte authentique sur le chemin. A peine avaient-ils souligné le peu d'intérêt de la ville de Montpellier pour la mise en valeur du patrimoine du chemin de Compostelle, qu'Odile et Philippe Theys ont eu le coup de coeur pour la halte de Grabels.

P1050224.JPG

P1050214.JPG   P1050208.JPG  P1050207.JPG

Le relais pédestre Europa Compostella. Pour la deuxième édition du relais pédestre européen Europa Compostella 2010, les premiers marcheurs sont partis en avril 2010de la Norvège  ainsi que de toute l'Europe : Angleterre, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg, Belgique, Italie, Slovénie, France, Espagne, Portugal, Suisse. Ils arriveront le 18 septembre à Saint Jacques de Compostelle ; le 25 septembre 2010, retour des bourdons et livres d'or en France. Pour suivre pas à pas les étapes : http://www.compostelle-france.fr

 Pour en savoir davantage sur les chemins de Compostelle. Depuis 9 siècles des centaines de milliers de pèlerins ont emprunté ces chemins qui au travers de l'Europe convergent vers Compostelle. Ce lieu de pèlerinage connaîtra sa plus grande audience du 11e au 14e siècle puis déclinera inexorablement ensuite. Un timide regain d'intérêt se fait jour en 1987 avec quelque 3000 pèlerins, puis il ne cessera pas croître chaque année pour atteindre 145 000 en 2009. Probablement seront-ils plus nombreux,  200 000 peut-être , en cette année « jacquaire », celle où Saint-Jacques est fêté un dimanche. http://www.chemins-compostelle.com

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pèlerins, compostelle, chemin d'arles, montpellier, malbosc | | | |

Les commentaires sont fermés.