UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


31/05/2010

Malbosc - Invitation au repas de quartier samedi 5 juin

Le Comité de Quartier donne rendez-vous aux résidents le samedi 5 juin 2010 à 12 h pour participer au repas citoyen, offert cette année par la ville de Montpellier dans le cadre du Printemps de la Démocratie sur le parvis de la Maison pour Tous "Rosa Lee Parks".

Pour participer à ce repas auquel vous êtes conviés avec votre famille il vous faut,

Avant le mardi 1er juin 20 h, confirmer votre présence à l'adresse mail : quartiermalbosc@gmail.com

Pour cette fête du quartier tous vos talents créatifs ou artistiques sont sollicités pour animer la journée (musique, chant, maquillage enfants...). Les associations sont aussi invitées à faire découvrir leurs activités à l'ensemble des habitants du quartier, précisez-le par mail également.

07:21 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, repas de quartier | | | |

24/05/2010

Hôpitaux-Facultés Les appels à projets votés à l'unanimité

La réunion de concertation pour l'affectation des crédits de proximité s'est déroulée dans un climat consensuel et  à son terme les crédits pour les appels à projet retenus ont été votés avec une belle unanimité. Une cinquantaine de représentants d'associations  y ont participé ce mercredi 19 mai à la Maison pour Tous Rosa Lee Parks.  Auparavant les appels à projets ont été présentés, argumentés, discutés. Il en restait 26 sur les 46 déposés en début d'année, 20 d'entre eux ayant été pris en charge en amont par les services de la ville.

 

HOPFACappel3.JPG

Les bénévoles associatifs ont davantage perçu la facette militante que notable de Patrick Vignal, Philippe Thinès et Philippe Carabasse appelant les uns et les autres à s'engager dans cette démarche participative. Le climat de la réunion s'en ressentait : dynamique et constructif, avec des explications sur le pourquoi de la non-prise en charge immédiate, certaines demandes relevant de la Communauté d'agglomération ou du Conseil Général ou encore d'autres instances, ce qui nécessite un délai plus long.

A noter cependant un bémol pour la demande d'aménagement de la rue Saint Priest, quartier Les Bastides. L'intervention d'Alain Beausserand, président du Comité de Quartier, qui souligne l'urgence de cet aménagement du fait des risques de la circulation pour les résidents, se heurte à une fin de non-recevoir : « C'est un dossier important que l'on doit étudier dans le cadre global du plan de déplacement ; c'est un dossier lourd financièrement qu'on ne peut traiter dans le cadre des crédits de proximité... » Une réponse qui désespère le président du Comité de Quartier. En effet, en 2007 déjà, l'aménagement avait été promis et son enveloppe financière programmée. Mais rien ne s'est fait ! Ce crédit aurait été reporté sur un autre projet. Les résidents ont quelque part l'impression de s'être fait « voler » et ne comprennent  pas cet engagement non-tenu, d'autant qu'il s'agit d'un problème de sécurité important.

HOPFACappel1.JPG

Alain Beausserand (à gauche) déçu : la promesse d'aménager la rue Saint Priest n'est toujours pas tenue.

Le climat plutôt consensuel n'a cependant pas empêché d'évoquer les dysfonctionnements du conseil consultatif de secteur Hôpitaux Facultés. Pour preuve, ces 26 appels à projets qui émanent seulement de 7 associations alors que ce secteur de 40 000 habitants en compte quelque 250 ! Ce qui pose d'évidence un problème de représentativité et de légitimité. Patrick Vignal et Philippe Thinès en conviennent : « Cette situation ne peut perdurer. Il est impératif d'y remédier dès cette année en informant toutes les associations du secteur, au besoin en les démarchant pour qu'elles s'y impliquent ». Vincent Thuin, président du CCS, s'y engage. Une commission spécifique au sein du CCS pourrait effectuer ce travail.

Des dossiers « bétons » complimentés et validés

Après avoir patienté 7 mois durant, les représentants de l'association Non au Béton » ont enfin intégré une commission fin 2009. Les dossiers d'appels à projets qu'elle a déposé début 2010 lui ont valu les compliments de Patrick Vignal « sérieux, argumentés, illustrés... » et de plus trois d'entre eux ont été validés et crédités d'un montant total de 30 000 €.

HOPFACappel2.JPG

Porte parole de l'association Non au Béton, Frédéric Guibal et Estelle Picard ont su se faire entendre

Quartier Plan des quatre seigneurs. Association Non au Béton. Entretien de l'aqueduc de La Lironde. Intervention rapide de mise en sécurité de l'ouvrage en supprimant uniquement la végétation nuisible. 15 000 €. Valorisation du Parc Rachel. La création d'une aire de jeux peut être envisagée avec la pose de bancs. 10 000 €. Ecole rue des Quatre Vents. Création d'une plate bande végétalisée le long de la cantine de l'école de la rue des Quatre vents. 5 000 €.

Association Justice Hirondelle. A l'angle des avenues de Castelnau et Reine d'Italie (terrain récemment acquis par la ville de Montpellier), aménagement d'un jardin avec banc, éventuellement avec un espace enfants ou un petit boulodrome. Le lieu devrait être clôturé. 6 000 €

Quartier Malbosc. Association C'Mai C'Cru. Mise en place de bancs et tables en bois près du futur verger partagé. 5 000 €. Quartier Malbosc. Trottoir de l'avenue de Fès: pose d'un plot supplémentaire au niveau de la résidence "Le Castel d'O" 1 000 €

22/05/2010

Malbosc - Des collégiens de Rabelais tournent un court-métrage

Au collège Rabelais, ce lundi est une journée cinéma particulière : une équipe d'élèves de troisième technologique réalise une séquence d'un court métrage. La caméra tourne et l'atmosphère est des plus sérieuses dans la salle transformée en cuisine  pour les besoins du tournage. Bastien, Anna, Thannousonne, Charlène, Fanny et M'hamed se sont répartis les tâches car chaque élève  a sa fonction : perchman, claquiste, cadreur, technicien son...  Quelques observations et commentaires suivent le clap de fin : il faut une deuxième prise. A nouveau le silence, le clap puis « Action », la caméra tourne ... La troisième prise sera finalement la bonne.

CINEMACollege1.JPG

Nouvelles scènes et nouvelles prises se succèdent puis vient le temps de visionner les rushes. Ce travail de commentaires et d'observations, ponctué de fous-rires, pointe parfois des maladresses ou des erreurs techniques des comédiens  ou des élèves, ce qui permet un choix argumenté.

P1020597.JPG

Leur professeur, Reno Hesse, est à l'origine de cette expérience qu'il a précédemment menée à deux reprises au collège Marcel Pagnol. « Aborder ainsi le cinéma en réalisant un court métrage permet de sortir quelque peu de la technologie pure ». Répartis en équipes, tous  les élèves de troisième 4 vont ainsi réaliser des films de 4 à 5 minutes. « Aujourd'hui nous en sommes au tournage ; auparavant il y a eu l'écriture du scenario puis le découpage technique... Un travail complexe, parfois laborieux mais évidemment indispensable, dont l'intérêt se révèle sur le plateau de tournage où l'histoire prend forme ».

P1020601.JPG
Debriefing après le tournage entre Reno Hesse, le professeur et le réalisateur Baptiste Rouveure (à droite).

 

L'expérimentation, cette fois, comporte une innovation de taille.  Les acteurs ne sont plus des collégiens  mais des professeurs et même le Principal qui, sous le regard de leurs élèves, jouent une scène des « Tontons flingueurs ». Pour cet apprentissage réciproque les uns et les autres bénéficient des conseils de deux intervenants extérieurs : Caroline Cano, une comédienne du groupe « Les Boucans » et Baptiste Rouveure, un réalisateur de film de l'association « Le Lapin Rose ».

Au terme de l'expérimentation, les  élèves de troisième 4 disposeront de leurs courts métrages sur DVD et surtout les projetteront, non sans fierté, à tout le collège : élèves, parents d'élèves et professeurs. De quoi faire rêver ou donner envie aux futurs troisièmes de se lancer dans l'aventure, d'autant que l'an prochain  sera proposée à tous.une option spécifique « cinéma » de 2 heures par semaine.

 Pour en savoir plus. Visionner sur  http://etab.ac-montpellier.fr les courts métrages 2009 du collège Rabelais : « Les petits ne mangent pas les grands » ; « Jour J » ; « Une journée particulière ».

08:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, collège rabelais, cinéma, tontons flingueurs | | | |

17/05/2010

Euro-Médecine – Vide grenier aux Bastides le samedi 29 mai

Le Comité de Quartier Puech Villa-Les Bastides organise son premier vide-grenier le samedi 29 mai sur l'espace devant le siège de l'association au 39, rue Francis Lopez et rue Saint Priest. Prix des places 5 €.

Réservations au 04 30 10 26 48 et 06 64 96 03 12. Pour s'y rendre quartier Euromédecine à la hauteur de la station de Tram Malbosc  juste au-dessus de l'amphithéâtre d'Ô.

07:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

11/05/2010

Malbosc - « Entre rêves et réalités » les photos de Jorge Cardenas

Le premier regard sur l'exposition de Jorge Cardenas capte immédiatement ses photos panoramiques : quatre tirages exceptionnels dont deux  de La Paz, sa ville natale ; une de Montpellier, sa ville d'adoption et une de Palavas.

Il réalise ces panoramiques à partir de clichés multiples, pas moins de 17 voire 24. La technique ou la magie du numérique, « un défi technique et artistique », lui permet aussi parfois de les modifier et de les transformer. Ainsi le gris du ciel d'hiver de La Paz se transforme en un ciel chargé de cumulus, plutôt rares sous son climat.  « Tout un travail qui renforce les contrastes et donne du caractère à la photo avec le souci de conserver une réalité ».

ExopJORGE1.JPG

« Entre rêves et réalités », le titre soigneusement choisi par Jorge Cardenas pour son exposition souligne cette  recherche d'authenticité car, dit-il, « il ne faut pas tricher ! ».

L'intérêt de ces panoramiques, au-delà de leurs qualités esthétique et graphique, réside aussi dans la possibilité de mieux appréhender la ville ou les paysages, en offrant une vue globale et dans le même temps extrêmement précise dans les moindres détails. Il en est ainsi de cette remarquable perspective sur Montpellier et Palavas ou encore de l'évolution du paysage de La Paz au fil des décennies avec la disparition des neiges ou des forêts d'eucalyptus et l'urbanisation croissante.

L'autre intérêt de l'exposition est de retracer l'évolution du parcours artistique de Jorge Cardenas : peintures abstraites, pastels et photos. L'expo retrace le cheminement d'un artiste en recherche et apprentissage permanents. Par exemple,ces quelques tirages plus modestes où il traite des feux d'artifices avec une technique surprenante « qui va à l'encontre de la lumière » et lui permet de capter ce qu'il appelle ses « hirondelles de la nuit » qu'il transpose ensuite dans d'autres paysages.

Né à La Paz, Jorge Cardenas vit en France depuis trois décennies. Il a quitté la grisaille de Paris pour le soleil du Languedoc à Montpellier où il vit depuis dix ans. Cet  homme au parcours de vie éclectique : journaliste, photographe, présentateur à la télé..., aujourd'hui artiste, sait parler tout simplement de sa passion. Et au-delà de l'artiste, au fil de la conversation, apparaît  en filigrane un homme toujours épris de justice qui a su garder les convictions militantes de sa jeunesse. Vous le rencontrerez peut-être puisqu'il sera ponctuellement présent à la MPT durant l'exposition.

Exposition. A la Maison pour Tous Rosa Lee Parks jusqu'au samedi 15 mai.  Jorge Cardenas y sera présent certains jours. Tél MPT 04 67 66 34 99. Tramway ligne 1 arrêt Malbosc.

06:31 Publié dans Loisirs/Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, exposition, maison pour tous, jorge cardenas, photos | | | |

10/05/2010

Malbosc- Collège Rabelais : un premier échange pour apprendre l'espagnol

Au collège Rabelais, ce lundi 3 mai après-midi, les 37 élèves de la 4e européenne et 3e LV2 espagnol accueillent à leur tour leurs correspondants espagnols.

Dans la la salle de réception les élèves et leurs professeurs mettent la dernière main aux préparatifs d'accueil. Quelques affichettes de bienvenue sont apposées dans le hall d'accueil. Il règne une certaine fébrilité. L'arrivée du car en provenance de Ripollet, ville (36000 habitants) de la banlieue de Barcelone, est imminente. Dans quelques instants, les collégiens montpelliérains retrouveront leurs homologues qui sont déjà leurs camarades ou amis depuis leur premier séjour chez eux.

P1020566.JPG

Cet échange est d'évidence un succès aux yeux de leurs professeurs Mar Bresson et Nathalie Borona : « Cela marche plutôt bien ! Les quelques jours qu'ils ont vécus à Ripollet avec leurs camarades espagnols ont eu un effet bénéfique sur leur pratique au quotidien de la langue : ça les a vraiment motivés ».

Le séjour programmé est dense avec, en premier lieu, une série de cours au collège avec leurs correspondants, ponctués de sorties dans la région à Saint Guilhem le Désert (rando et pique-nique si le temps le permet), suivi de la visite des grottes de la Clamouse, puis de la découverte de Montpellier sous la conduite de M. Marrot, professeur d'histoire-géographie, et encore Nîmes et le Pont du Gard et enfin une soirée d'amitié tous ensemble. Naturellement, et tout aussi important, reste le partage de la vie de tous les jours d'une famille qui favorise tant l'apprentissage d'une langue étrangère, pour peu qu'on s'y oblige.

COLLEGE2.JPG

Photo de famille des 74 élèves espagnols et français  avec leurs professeurs

Le car est enfin là, les élèves se pressent : les retrouvailles sont  parfois chaleureuses, parfois plus réservées, on se connaît tant et si peu ! Tout le monde se rassemble pour la photo de famille puis pour la réception d'accueil. Philippe Cros, Principal du collège, leur souhaite la bienvenue en France et dans son établissement, et leur indique qu'il se tient à leur disposition. La délégation espagnole offre au collège un présent : des « Géants de Ripollet », ou plus largement de Catalogne. Après avoir partagé ensemble le pot de l'amitié, les élèves espagnols, dûment munis d'un programme et d'un plan de la ville, rejoignent leurs familles d'accueil présentes au pot.

Cet échange constitue une première au collège pour les élèves qui ont opté pour la langue espagnole, et d'évidence l'expérience sera renouvelée.

 Visualiser l'album

06:00 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montpellier, malbosc, collège rabelais, espagne, ripollet | | | |