UA-71725595-1 UA-71725595-1
Accueil Montpellier Malbosc Euromédecine | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


19/02/2010

Malbosc – Un parc «urbain champêtre» qui vaut le détour

Imaginons un pèlerin de Compostelle, arrivant d'Arles, chemin faisant le long de la ligne tramway.  A la station de Malbosc, il bifurque tout simplement pour s'approvisionner au supermarché. Puis, à la recherche d'un endroit pour pique-niquer il pousse au-delà du béton, grimpant allègrement le très léger dénivelé de la rue François Henry d'Harcourt.  Il accède au plateau. Et là quelle surprise, il débouche sur une impressionnante esplanade en pierres sèches qui lui donne une superbe vue sur les faubourgs de la ville et bien au-delà.

P1010433.JPG

A sa droite, nombre de grues s'activent à la construction d'immeubles, à ses pieds  le terrain est inégal et bosselé. Le chantier pense-t-il n'est pas encore terminé et dans quelque temps l'herbe rustique sera remplacée par un excellent gazon anglais. Pas du tout ! « La conservation de la garrigue, des vergers, des vignes, des prairies de pâturages et les travaux  l'aménagement du parc traités de manière contemporaine, permet de réaliser un véritable parc champêtre », affirment les concepteurs du parc Malbosc.

3PARC1010835.JPGInauguration des espaces verts en 2007, création de jardins familiaux l'été suivant, inauguration de la 2e tranche des travaux en janvier 2008 : l'image de ce projet a pris corps et a fait rêver un temps les riverains.

Si la vallée qui descend à la Mosson a fait l'objet d'un aménagement, ses deux flancs soit  ne l'ont pas été, soit sont mal entretenus. De plus au-dessus à deux pas du superbe Belvédère, dont les soubassements souffrent de malfaçons, plusieurs tas de gravats, bitume et déchets de toute sorte attendent un improbable enlèvement. Ces signes génèrent un sentiment d'abandon, comme si les ennuis du Belvédère avaient donné un coup d'arrêt au programme d'aménagement.

Pour autant les habitants des quartiers riverains investissent encore ce parc. Aux 52 jardiniers s'ajoutent des promeneurs de tous âges, jeunes et enfants, des joggers et des randonneurs parcourent çà et là cet espace, empruntant les escaliers et chemins  de la rue Sainte Barbe à la rue de Malbosc et au rond-point d'Alco. Et nombre d'entre eux espèrent voir enfin disparaître ces signes tangibles d'abandon.

5PARC0812(1).JPG

Le Parc Malbosc s'étend du plateau de la colline de Malbosc entre la faculté d'odontologie et le lycée Jean-Monnet et descend jusqu'au quartier de La Mosson. D'une superficie de 30  ou 38 hectares (selon les sources SERM ou Ville de Montpellier), il compte aussi 52 jardins familiaux de 120 m2 proches d'un parking de 80 places, de la station de maintenance des trams et du quartier des Pierres Vives. Maître d'ouvrage Ville de Montpellier ; aménageur SERM ; architecte urbaniste-architecte coordonnateur François Kern ; paysagiste urbaniste ILEX.

Comment s'y rendre. Par la ligne 1 du tramway, station Malbosc ou du côté de La Mosson, station des Hauts de Massane puis prendre rue Sainte-Barbe ou au rond-point  d'Alco, devant le lycée Jean Monet  emprunter la rue de Malbosc.

Visualiser l'album

 

07:11 Publié dans Nature/Environnement | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : parc, compostelle, jardins, malbosc, tramway, police | | | |

Commentaires

ce parc à l'abandon commence d'ailleurs à attirer toutes sortes de rodeurs qui ne sont guères les bienvenus et qui ne font que contribuer à la détérioration du site et du parc:détritus, vidanges sauvages, rodeurs dans les bosquets,morceaux de carcasse de véhicule,pollution sonore....etc

Écrit par : Sylvie F | 05/03/2010

Oui pollution sonore à cause de toutes ces voitures qui roulent dans le parc !

Écrit par : Christelle | 16/03/2010

je souhaite louer un jardin afin de cultiver quelques fruits et légumes j habite celleuneuve..

comment dois je faire ?

Écrit par : migairou olivier | 07/10/2012

Les commentaires sont fermés.